• Scénario à la Hitchcock, au Stadium, où Colmar et le RCSA se séparent sur le score de 3-3
  • La 4ème journée de National….en bref
  • Le Racing reste en rade contre Boulogne,0-0, le manque de réalisme chronique le prive de la victoire.
  • La 3ème journée de National …..en bref
  • Déplacement en bus à Colmar

La 5ème journée de National….en bref

mickey_kick2

En quelques mots:

Deux derbys opposaient les quatre premiers. En Alsace, Colmar et le RCSA ne sont pas parvenus à se départager, mais les spectateurs ont vu six buts…en seconde mi-temps. Dans le derby francilien, le PFC l’a emporté de justesse sur le Red Star, 1-0. Du coup, le Paris FC prend le commandement du National en compagnie des Haut-Rhinois.

Fréjus St Raphaël enregistre un troisième succès d’affilée en marquant lors de ses trois rencontres sept buts et n’en encaissant aucun. Cette série lui permet de monter sur le podium.

Dans le derby picard, Amiens s’est imposé devant Chambly, 2-1. Les trois promus ont connu la défaite et Marseille Consolat et Epinal occupent les deux dernières places du classement. Bourg Péronnas remporte sa première victoire contre le CA Bastia, 1-0.

Seuls trois clubs demeurent invaincus après cinq journées: Paris FC, Colmar et le RCSA.

Lors de cette journée, 22 buts ont été marqués, le record de 24 buts tenant toujours

10678699_695464983871288_3999436587731127426_n

Les affluences pour cette journée:

Amiens contre Chambly: 5 268 spectateurs

Colmar contre RCSA: 3 500 spectateurs

Paris FC contre Red Star: 2 500 spectateurs

Boulogne contre Avranches: 1 800 spectateurs

Bourg Péronnas contre Bastia: 1 151 spectateurs

Luçon contre Fréjus St Raphaël: 890 spectateurs

Colomiers contre Istres: 600 spectateurs

Marseille Consolat contre Poiré sur Vie: 550 spectateurs

Epinal contre Dunkerque: 500 spectateurs

Total 5ème journée: 16 759 spectateurs

Rappel affluences des quatre premières journées:

1ère journée: 13 040 spectateurs

2ème journée: 20 944 spectateurs dont 11 022 à la Meinau

3ème journée: 12 175 spectateurs

4ème journée: 23 321 spectateurs dont 12 346 à la Meinau

mickey

Les buteurs de cette journée:

Paris FC contre Red Star: 1-0 (0-0)   KINKELA (65’sp)

Boulogne contre Avranches: 1-0 (0-0)   BEGUE (90+2′)

Bourg Péronnas contre Bastia: 1-0 (0-0)   FAIVRE (48′)

Marseille Consolat contre Poiré-sur-Vie: 0-2 (0-0)   FONTAINE (80′) et SALIS (84′)

Luçon contre Fréjus St Raphaël: 0-2 (0-1)   SCARPELLI (23′) et GENDREY (90 +1′)

Colomiers contre Istres: 1-1 (1-1)   CHENINE (29′) pour Colomiers et BOSQUI (36′) pour Istres

Amiens contre Chambly: 2-1 (0-0)   N’SAME (82′) et POUYE (87’sp) pour Amiens et BA (59′) pour Chambly

Epinal contre Dunkerque: 1-3 (1-3)   Benkajjane (33′) pour Epinal et MURAGLIA (5′), FOFANA (15′ et 26′) pour Dunkerque

Classement des buteurs:

1.- FOFANA (Dunkerque) et SCARPELLI (Fréjus St Raphaël): 4 buts

3.- BEGUE (Boulogne) – BELLION (Red Star) – DIAWARA (Colmar) – KINKELA (Paris FC) – SANE (Bourg Péronnas) – TOUDIC (Bastia):  3 buts

9.- MARQUES et N’DIAYE (RCSA) – LEFAIX (Red Star) – SOCRIER (Paris FC) – DABO (Istres) – DAMOUR (Fréjus St Raphaël) – FONTAINE (Poiré-sur-Vie) – RIPART (Bastia) – GBIZIE (Boulogne) – GAZEAU, N’SAME et POUYE (Amiens) – HEINRY et TAGAYE (Chambly) – CRILLON (Colmar) : 2 buts

 

 

 

Scénario à la Hitchcock, au Stadium, où Colmar et le RCSA se séparent sur le score de 3-3

Tous rêvaient d’une fête du football, Colmar,pour ce derby alsacien. L’expulsion directe de Jean-Philippe SABO, une décision incompréhensible pour nombre de spectateurs, entraîna la sortie de BELHAMEUR et son remplacement par CAMARA. A la reprise, les Strasbourgeois ne semblèrent guère affectés  et vont logiquement ouvrir  la marque par Frédéric MARQUES, le faux frère qui a rejoint les Bleus à l’intersaison. Le temps des embrassades et les Verts égalisent. Les 1 200 supporters strasbourgeois qui entrevoyaient un bon résultat étaient quelque peu contrariés. Surtout que dans la foulée, Colmar prend l’avantage sur une belle volée du même CRILLON, auteur de l’égalisation. A dix minutes de la fin, Colmar aggrave la marque à 3-1, et comme l’avouera notre coach en fin de match  » A 3-1, je pensais que les carottes étaient cuites ». Plus d’un supporter strasbourgeois en pensait de même. Mais le RACING va nous gratifier de dix minutes de folie. BAHOKEN d’abord d’une volée du gauche et N’DIAYE d’une frappe de mule sous la barre avant de rebondir derrière la ligne, vont réveiller le kop strasbourgeois. La joie indescriptible qui se lisait sur tous les visages bleus contrastait avec l’immense déception des supporters verts et qui quelques minutes plus tard, au coup de sifflet, seront verts de rage.

Le mot de la fin à Jacky DUGUEPEROUX:  » Les gars ont su se surpasser, se dépasser. C’est comme ça qu’on crée une équipe « .

 

Tout le symbole de la victoire strasbourgeoise dans cette frappe de mule de N'DIAYE qui tape le dessous de la barre et va au fond du but de MENSAH

Tout le symbole du nul strasbourgeois dans cette frappe de mule de N’DIAYE qui tape le dessous de la barre et va au fond du but de MENSAH

 Les faits marquants de la partie:

DONZELOT forfait pour blessure, FACHAN est titularisé d’entrée pour la première fois depuis son arrivée. Yannick AGUEMON a été préféré à Alassane N’DIAYE. Côté Colmar, MOUKHLIL débute sur le banc.

10689626_694544587297370_3178815310310375095_n

Pour cette rencontre  au contexte tellement particulier, on a fait appel à un arbitre qui officie d’habitude en Ligue 2, Alexandre PERREAU NIEL. Nul doute qu’il aura un rôle important à jouer dans cette rencontre qui sent le soufre, les hommes de Jacky DUGUEPEROUX veulent éviter une nouvelle humiliation, après les deux revers de l’an dernier. De plus, les propos du président colmarien, irrespectueux, fracassants et corrosifs au possible, loin d’amener la sérénité indispensable à ce genre de rencontre, ont jeté de l’huile sur le feu. Les supporters strasbourgeois vont prouver à M GRYCZKA qu’ils savent se comporter correctement et que l’important dispositif policier déployé à l’extérieur de l’enceinte est quelque peu disproportionné.

L'équipe du RCSA qui démarre le match: de gauche à droite: Liénard, Marques, Aguemon, Amofa, Belahmeur, Fachan, Grimm, Sikimic, Sabo, Gauclin, Seka

L’équipe du RCSA qui démarre le match: de gauche à droite: Liénard, Marques, Aguemon, Amofa, Belahmeur, Fachan, Grimm, Sikimic, Sabo, Gauclin, Seka

8′: le ballon circule d’un camp à l’autre mais à l’approche des buts, il manque l’indispensable finition

but de Sikimic parfaitement valable

but de Sikimic parfaitement valable

9′: coup franc de LIENARD qui est repris de la tête par SIKIMIC qui a sauté très haut. M Perreau Niel annule ce but , on se demande bien pourquoi? Premier gros erreur de jugement de sa part

17′: le Racing monopolise le ballon, la circulation de la balle est bonne et notre défense n’est guère inquiétée

21′: première altercation entre MARQUES et M’TIR qui sont avertis tous les deux par l’arbitre

10371625_694545260630636_1110820032146644942_n

22′: première alerte sur le but de GAUCLIN. Centre de la droite de CHERE mais CRILLON met sa reprise dans les nuages

24′: premier tournant dans ce match avec l’expulsion directe de Jean-Philippe SABO.  » M’TIR pousse le ballon un peu loin. J’y vais pour jouer le ballon, pas pour faire mal et je touche le ballon avec le pied droit. J’ai le 2ème pied au sol. M’TIR reste au sol et crie un peu. Quelque part, c’est le jeu. Mais ce qui me surprend, c’est que l’arbitre de touche montre sa poche arrière, celle du carton rouge, à l’arbitre central. Après, l’entraîneur colmarien et c’est vrai que lorsque je sors, je le bouscule peut-être un peu. Mais il n’y a rien de violent, ni de méchant. C’est triste de se faire expulser sur un fait de jeu qui m’est contraire. Le coach Jacky DUGUEPEROUX m’en avait parlé à la fin de la saison dernière. Il m’avait demandé de fermer ma gu……et d’arrêter de parler aux arbitres, ce que je fais  » .

 

10687214_694545393963956_2543160871702168289_n 

28′: HERELLE déborde et centre sur HENAINI plus rapide que FACHAN. GAUCLIN est à la parade. Sur le corner, CHERE s’empare du ballon à la limite de la surface. Sa frappe croisée oblige une fois de plus GAUCLIN à s’interposer brillamment

10660216_694545403963955_8580401410792605174_n

30′: sortie de BELAHMEUR et le dernier arrivé Mamadou CAMARA va prendre la place de SABO

35′: belle échappée de MARQUES qui en fait voir de toutes les couleurs à ses anciens coéquipiers. Mais MENSAH va cueillir le ballon dans ses pieds

39′: tir vicieux de FACHAN vers le but colmarien qui tutoie la lucarne de MENSAH, légèrement avancé

45+1′: centre en retrait de CRILLON vers CHERE mais SIKIMIC, vigilant, le détourne

La mi-temps est sifflée sur ce score de 0-0. Le Racing bien qu’à 10 tient la dragée haute au leader colmarien. Dommage que l’arbitre ait cru bon d’exclure SABO, sanction très sévère

53′: le RACING ouvre le score par MARQUES. De la droite, LIENARD se charge de tirer le corner. L’ex-Colmarien coupe la trajectoire de la balle au premier poteau et bat irrémédiablement MENSAH. SR Colmar contre RCSA: 0-1

 

MARQES trompe MENSAH en envoyant le ballon en plein milieu de son but sous les yeux de MEYER, DIAKOTA, CRILLON et AGUEMON

MARQES trompe MENSAH en envoyant le ballon en plein milieu de son but sous les yeux de MEYER, DIAKOTA, CRILLON et AGUEMON

 

LIENARD congratule MARQUES

LIENARD congratule MARQUES

54′: égalisation colmarienne par Judicaël CRILLON. Les Strasbourgeois se font cueillir alors qu’ils étaient encore à fêter dans leur tête l’ouverture du score. L’attaque se développe côté gauche de la défense bleue par CHERE. Il trouve CRILLON qui glisse le ballon sous le corps de GAUCLIN accouru à sa rencontre. SR Colmar contre RCSA: 1-1

CRILLON place le ballon sous le ventre de GAUCLIN pour égaliser à 1-1

CRILLON place le ballon sous le ventre de GAUCLIN pour égaliser à 1-1

60′: une heure de jeu et les Verts semblent avoir pris le jeu à leur compte. Les Bleus ne se cachent pas et profitent de la moindre occasion pour mettre en danger MENSAH. AGUEMON est remplacé par N’DIAYE

63′: du côté de Colmar, KEBE rentre à la place de HENAINI

65′: doublé de Judicaël CRILLON et Colmar prend l’avantage. Coup franc tiré vers MEYER qui gagne son duel aérien et prolonge de la tête sur CRILLON. Celui-ci amortit de la poitrine et reprend de volée du gauche. Le ballon se loge dans la lucarne de GAUCLIN qui n’a pu esquisser le moindre geste. SR Colmar contre RCSA: 2-1

 

Reprise de volée du gauche de CRILLON pleine lucarne. Colmar reprend l'avantage 2-1

Reprise de volée du gauche de CRILLON pleine lucarne. Colmar reprend l’avantage 2-1

 70′: carton jaune pour Alassane N’DIAYE

76′: belle frappe de FACHAN mais elle file au-dessus

79′: Colmar prend le large au tableau d’affichage en marquant un 3ème but. Rapide contre-attaque des Verts. M’TIR adresse un centre parfait sur Papa Ibou KEBE qui reprend du pied droit. Le ballon termine dans le but de GAUCLIN. SR Colmar contre RCSA: 3-1

3ème but colmarien de Papa Ibou KEBE

3ème but colmarien de Papa Ibou KEBE

80′: il reste 10′ et Jacky DUGUEPEROUX lance un dernier attaquant BAHOKEN à la place de GRIMM

82′: réduction du score par BAHOKEN qui vient de rentrer sur le terrain. MARQUES reprend de volée le ballon qui heurte la transversale. Au point de pénalty, BAHOKEN reprend de volée du gauche et marque le second but du Racing. SR Colmar contre RCSA: 3-2

10686754_694547903963705_903948836839437031_n

 

10610921_694547963963699_486936357711531185_n

87′: HERELLE sort et est remplacé par PIERRE CHARLES

89′: MOUKHLIL remplace CHERE

On rentre dans le temps additionnel

90+1′: le RACING égalise. AMOFA lance N’DIAYE, celui-ci tente la reprise instantanée qui termine sur le dessous de la barre avant de rebondir derrière la ligne. Quelle patate. Les supporters strasbourgeois sont fous de joie. Quel beau spectacle lui ont offert ses joueurs. SR Colmar contre RCSA: 3-3

Tout le symbole de la victoire strasbourgeoise dans cette frappe de mule de N'DIAYE qui tape le dessous de la barre et va au fond du but de MENSAH

Tout le symbole de la victoire strasbourgeoise dans cette frappe de mule de N’DIAYE qui tape le dessous de la barre et va au fond du but de MENSAH

10671498_694549627296866_6815245540135291921_n

M Perreau Niel siffle la fin de la rencontre sur ce score renversant de 3-3. Chapeau aux Bleus qui n’ont jamais renoncé malgré l’injuste expulsion de SABO. Les nombreux accompagnateurs des Bleus sont aux anges.

Les commentaires d’après-match:

Jean-Philippe SABO :  » Je suis fier d’être strasbourgeois. On a vu dix guerriers sur le terrain. A 3-1, tout le monde pensait que c’était mort, mais dix hommes croyaient encore en eux. Pour nous, c’est une victoire. Pour les Colmariens, une défaite. Ca va faire du bien à notre mental et, peut-être, du mal au leur. Nous n’avons rien à leur envier et l’avons démontré  »

Jacky DUGUEPEROUX :  » Nous étions venus chez le premier avec une base solide pour essayer de ne pas prendre de but. Nous sommes passés à travers dans ce domaine, mais à dix, face à des Colmariens qui bougent beaucoup et viennent de derrière pour apporter le surnombre, il était normal que des décalages se fassent dans notre défense et que nous souffrions beaucoup. Les gars ont tout de même su se surpasser, se dépasser. C’est comme ça qu’on crée une équipe. Ce nul équivaut à une victoire, si ce n’est sur le plan comptable, du moins dans les têtes  »

Dimitri LIENARD :  » La défaite aurait été cruelle parce qu’on a eu beaucoup d’occasions en fin de match. Il n’y a pas seulement les deux buts, il y a eu un face à face que leur gardien remporte contre MARQUES. Il y a tous les corners où Colmar était systématiquement en difficulté. Si on a réussi à revenir, c’est qu’on était fort dans la tête. Il existe une force mentale dans notre équipe  »

Damien OTT :  » Un match, c’est un rapport de forces. Et on a souffert sur la fin parce que le mental des Strasbourgeois a été supérieur  »

Les hommes de la rencontre:

1.- MARQUES, LIENARD et AMOFA: 5 points

2.- SEKA et SIKIMIC: 4 points

3.- GRIMM: 3 points

4.- N’DIAYE: 2 points

5.- BAHOKEN: 1 point

Classement du meilleur joueur de la saison:

1.- SEKA: 17 points

2.- GRIMM: 15 points

3.- LIENARD et MARQUES: 12 points

5.- AMOFA: 11 points

6.- BELHAMEUR: 7 points

7.- GAUCLIN: 5 points

8.- SIKIMIC: 4 points

9.- N’DIAYE: 3 points

10.- DONZELOT: 2 points

11.- BAHOKEN: 1 point

Les autres résultats de la soirée:

Paris FC contre Red Star : 1-0

Boulogne contre Avranches : 1-0

Bourg Péronnas contre Bastia : 1-0

Marseille Consolat contre Poiré sur Vie : 0-2

Luçon contre Fréjus St Raphaël : 0-2

Colomiers contre Istres : 1-1

Amiens contre Chambly : 2-1

Epinal contre Dunkerque : 1-3

Le classement général après 5 journées:

 

                       Clubs  Pts    J   G   N    P   Bp   Bc Diff
1.- Paris FC  11    5 3   2    0    7    3 + 4
2.- SR Colmar  11    5   3   2    0  10    7 + 3
3.- Etoile Fréjus St Raphaël  10    5   3   1    1    8    3 + 5
4.- USL Dunkerque  10    5   3   1    1    6    3 + 3
5.- US Boulogne Côte d’Opale  10    5   3   1    1    8    4 + 4
6.- RC Strasbourg Alsace    9    5   2   3    0    8    5 + 3
7.- Amiens Sporting Club    9    5   3   0    2    7    6 + 1
8.- FC Red Star 1897    9    5   3   0    2    7    5 + 2
9.- CA Bastia    7    5   2   1    2    8    5 + 3
10.- Football Club Chambly    7    5   2   1    2  10    9 + 1
11.- Union Sportive Avranches    7    5   2   1    2    4    3 + 1
12.- Vendée Poiré sur Vie    7    5   2   1    2    6    7 -  1
13.- FC Istres Ouest Provence    5    5   1   2    2    6    6 0
14.- FC Bourg Péronnas    5    5   1   2    2    6    7 -  1
15.- US Colomiers Foot    4    5   1   1    3    3    6 -  3
16.- Vendée Luçon Foot    2    5   0   2    3    1    5 -  4
17.- Marseille Consolat    1    5   0   1    4    4  15 - 11
18.- SA Epinal    0    5   0   0    5    1  11 - 10

 

 

 

 

La 4ème journée de National….en bref

mickey_kick2

En quelques mots:

Le leader Colmar reste premier de la classe avec 10 points, il est talonné de près par le Red Star à 1 point, et le Paris FC et le Racing Strasbourg Alsace à 2 points. Pour le leader, deux points de perdus ou un de pris? Le Poiré-sur-Vie restait tout de même sur deux défaites consécutives et sept buts encaissés. Les Colmariens étaient venus pour ne pas prendre de but et ce sont les Vendéens qui ont pris le jeu à leur compte sans pour autant trouver la faille (0-0).

Grâce à leur victoire sur les Spinaliens,3-0, les Audoniens grimpent à la seconde place et le Paris FC monte sur le podium en allant gagner à Avranches, 2-1. Six équipes restent en embuscade avec 7 points derrière le RCSA. Parmi elles, Fréjus St Raphaël qui enregistre une seconde victoire d’affilée. Les autres clubs du Sud ne sont pas à la fête avec Istres, tenu en échec sur son terrain par Luçon (0-0), et la rouste du promu Marseille Consolat à Bastia (4-0).

A la dernière place, les choses commencent à se compliquer pour Epinal, bon dernier avec 0 point.

Au cours de cette journée, cinq équipes se sont imposées dont deux à l’extérieur. Que 17 buts de marqués loin des 24 réalisations des journées 2 et 3. Il reste quatre équipes à ne pas avoir gagné de match: Bourg-Péronnas, Luçon, Marseille Consolat et Epinal. Epinal reste l’unique formation à ne pas avoir marqué après 360 minutes de jeu. Avranches enregistre sa première défaite et de plus à domicile contre le Paris FC et encaisse ses deux premiers buts. Après cette quatrième journée, seules trois équipes restent invaincues: Colmar, Paris FC et le RCSA. Après cette journée, c’est Chambly qui dispose de la meilleure attaque, quant à la meilleure défense, ils sont trois à se partager la palme: RCSA, Dunkerque et Avranches. Le duel alsaco-francilien se poursuit en tête du National.

10294231_683704275048068_5734832375219854323_n

Les affluences pour cette journée:

Racing Strasbourg contre Boulogne: 12 346 spectateurs

Istres contre Luçon: 2 159 spectateurs

Avranches contre Paris FC: 2 016 spectateurs

Red Star contre Epinal: 1 678 spectateurs

Le Poiré-sur-Vie contre Colmar: 1 587 spectateurs

Dunkerque contre Colomiers: 1 324 spectateurs

Fréjus St Raphaël contre Amiens: 1 000 spectateurs

Chambly contre Bourg Péronnas: 761 spectateurs

Bastia contre Marseille Consolat: 450 spectateurs

mickey

Les buteurs de cette journée:

Bastia contre Marseille Consolat: 4-0 (2-0)

Ripart (11′ et 38′) et Toudic (79′ et 81′)

Red Star contre Epinal: 3-0 (2-0)

Lefaix (13′ et 73′) et Bellion (44’sp)

Fréjus St Raphaël contre Amiens: 2-0 (1-0)

Scarpelli (38′) et Damour (54′)

Dunkerque contre Colomiers: 0-1 (0-0)

Ettien (85′)

Avranches contre Paris FC: 1-2 (1-1)

Schur (15′) pour Avranches

Baldé (10′) et Socrier (70′ sp) pour Paris

Chambly contre Bourg Péronnas: 2-2 (1-1)

Dovergne (6′) et Sert (70′) pour Chambly

Sané (42 sp) et Ba (63′)

Classement Général des Buteurs après 4 journée:

1.- Sané (Bourg Péronnas) – Toudic (Bastia) – Diawara (Colmar) – Scarpelli (Fréjus St Raphaël) – Bellion (Red Star) : 3 buts

6.- Gazeau (Amiens) – Bègue et Gbizie (Boulogne) – Ripart (Bastia) – Heinry et Tagaye (Chambly) – Dabo (Istres) – Fofana (Dunkerque) – Damour (Fréjus St Raphaël) – Kinkela et Socrier (Paris FC) – Bellion (Red Star) : 2 buts

L'équipe qui démarre contre Boulogne: LIENARD - N'DIAYE - BELHAMEUR - AMOFA - MARQUES - DONZELOT - GRIMM - SIKIMIC - SABO - GAUCLIN et SEKA

L’équipe qui démarre contre Boulogne: LIENARD – N’DIAYE – BELHAMEUR – AMOFA – MARQUES – DONZELOT – GRIMM – SIKIMIC – SABO – GAUCLIN et SEKA

Le groupe strasbourgeois contre Colmar:

Gauclin et Oukidja

Fachan – Sabo – Seka – Sikimic – N’Dour

Camara – Grimm – Amofa – Munch – Belahmeur

Aguemon – Marques – Lienard – Bahoken – N’Diaye

Asents pour blessure: Donzelot (adducteurs) – Oliveira (talon) – Bah (genou) – Binder (genou)

Absents choix entraîneur: Karasahin – Ieraci – Weissbeck – Salmier – Vencel – Schmittheissler

Le dernier transfert de l’été: Mamadou CAMARA

Mamadou-Camara

Né à Niort le 6 avril 1988 – 1,81 m pour 71 kg – a signé pour 1 an au RCSA

Formé aux Chamois Niortais, il a passé deux ans à l’ En Avant Guingamp. Il a disputé 48 matchs de L2 dont 29 l’an passé au CA Bastia.

Le CA Bastia qui a terminé bon dernier en L2, « un club où j’ai vécu une véritable galère. Ca été la pire des saisons que j’ai vécue. Certes, j’ai eu du temps de jeu mais le groupe n’était pas assez soudé. Et quand on démarre mal pour un promu, ça devient vite compliqué ».

« Ici à Strasbourg, je ne revendique rien et cela me semble logique…. je viens juste d’arriver. J’ai fait presque toute la préparation avec Niort et j’ai disputé trois rencontres amicales. Mon but est de jouer le plus de matchs possible. Si le coach me trouve apte à jouer. Quand Strasbourg m’a contacté, je n’ai pas longtemps hésité. Le lendemain, j’étais dans le train ».

Il reste maintenant au joueur de 26 ans à prouver qu’il mérite d’être incorporé dans l’équipe.

Le Racing reste en rade contre Boulogne,0-0, le manque de réalisme chronique le prive de la victoire.

Les Boulonnais venus avec des arrière-pensées de ramener le point du match nul, ont réussi dans leur entreprise. Les Strasbourgeois ont été bien mal récompensés pour leur débauche d’énergie. Sur une pelouse gorgée d’eau et devant 12 346 spectateurs, les Rouge et Noir ont usé et abusé de tous les artifices, 5 cartons jaunes, pour arriver à leurs fins. Que d’occasions alsaciennes gâchées dont un pénalty, cette victoire qui nous tendait les bras, les Bleus n’ont su la saisir. Jacky DUGUEPEROUX a grandement raison quand il soulignait à la fin de la rencontre que « ses hommes ont eu la mainmise sur le match, qu’ils ont fait un bon match, mais qu’il y avait encore du travail au niveau de la finition ». Pour faire un bon match, il faut être deux et les Nordistes n’avaient visiblement qu’une obsession, ramener le nul.

Et maintenant, la semaine sera consacrée à la préparation du match contre les SR Colmar. Le leader unique du National va attendre de pied ferme le Racing. Une chose à espérer dès à présent, que ce derby chaud, bouillant, se passe dans de bonnes conditions. Le derby alsacien, c’est aussi et surtout une histoire de supporters. Un véritable choc des passions où la suprématie régionale est en jeu. Les supporters des deux camps attendent avec impatience ce grand rendez-vous. Espérons seulement que cette rivalité ne dépasse pas les limites du raisonnable car le football reste avant tout un jeu.

image-dessin-fair-play__mx77t3

Les faits marquants de la partie:

L’entraîneur strasbourgeois a décidé de faire confiance en attaque pour démarrer à Fred MARQUES et Alassane N’DIAYE.

20h02: coup d’envoi donné par l’arbitre principal, Dimitri KRISTO.

Le trio arbitral: de gauche à droite, Yannick BOUTRY, Dimitri KRISTO et Cédric JUNG

Le trio arbitral: de gauche à droite, Yannick BOUTRY, Dimitri KRISTO et Cédric JUNG

 

L'équipe qui démarre contre Boulogne: LIENARD - N'DIAYE - BELHAMEUR - AMOFA - MARQUES - DONZELOT - GRIMM - SIKIMIC - SABO - GAUCLIN et SEKA

L’équipe qui démarre contre Boulogne: LIENARD – N’DIAYE – BELHAMEUR – AMOFA – MARQUES – DONZELOT – GRIMM – SIKIMIC – SABO – GAUCLIN et SEKA

 

9′: le Racing se montre très offensif mais la défense boulonnaise est bien en place

10′: MERCIER rentre dans la surface et frappe lourdement au but mais GAUCLIN dégage en deux temps

17′: premier carton jaune pour Dimitri LIENARD

20′: GRIMM lance MARQUES en profondeur mais sa tentative est contrée, LIENARD récupère mais son tir passe nettement à côté

24′: BELAHMEUR laisse tout le monde sur place, centre puissant qui passe devant le nez du gardien boulonnais, MARQUES ne peut reprendre le ballon

30′: LIENARD tire un coup franc de 25 mètres mais il ne trouve que le petit filet du but de VIVIANI

36′: carton jaune pour HADDOU et nouveau coup franc pour LIENARD. Il le tire directement et oblige VIVIANI à boxer des deux poings

41′: encore une belle occasion par GRIMM cette fois-ci. Son essai oblige VIVIANI à un magnifique arrêt

42′: carton jaune pour SOUBERVIE, les Boulonnais éprouvent beaucoup de mal à se dégager et à conserver le ballon dans leur rang

43′: ultime coup franc de LIENARD repris par AMOFA mais sa tête puissante est déviée par le poteau

1510817_690128201071633_1890121656744084993_n

44′: le goal boulonnais, VIVIANI, semble s’être blessé en voulant dégager. Il se fait soigner mais reste finalement sur le terrain.

45’+2′: l’arbitre siffle la fin de cette première période, les deux équipes sont toujours à égalité, 0-0

SAUVAGE remplace VIVIANI dans les buts boulonnais

52′: les Strasbourgeois se démènent pour ouvrir la marque mais le bloc défensif des Boulonnais est intraitable

54′: SOUBERVIE bouscule AMOFA dans la surface, l’arbitre estime qu’il n’y a pas faute

56′: excellente frappe puissante de GRIMM qui passe de très peu à côté

60′: MERCIER tacle virilement BELHAMEUR, il voit jaune. GRIMM défend son copain et est à son tour averti

65′: jeu se durcit et les Boulonnais usent de tous les arguments en la matière

68′: encore une belle frappe de LIENARD qui rate la cible de peu

71′: sortie de N’DIAYE et entrée de BAHOKEN

10590628_690128274404959_5335859916793755325_n

75′: pénalty pour le Racing suite à un corner de LIENARD dégagé par une main boulonnaise. BAHOKEN s’empare du ballon, sa course d’élan est lente et peu assurée. Le ballon est déviée au ras de son poteau par SAUVAGE. Le RCSA aura du mal à obtenir la victoire ce soir, vu toutes les occasions vendangées.

10523906_690128351071618_1309805766007691078_n

77′: BELHAMEUR remplacé par AGUEMON

79′: FABIEN remplace GBIZIE

81′: grosse occasion pour MARQUES sur ce très beau centre en retrait de SABO qui avait pris de vitesse toute la défense. Son tir se perd dans les nuages

82′: au tour de LIENARD de se trouer. Encore une fois incroyable que les Bleus en soient toujours à 0-0

84′: sortie de DONZELOT remplacé par FACHAN dont c’est la première apparition depuis son transfert

86′: AMOFA, seul aux 9 mètres, loupe la balle de match

10341412_690128411071612_9022812185225396347_n

90’+1′: merci Guillaume pour cet arrêt de MERCIER qui aurait pu faire très très mal

90’+2′: grosse faute d’anti jeu de JAQUES sur AGUEMON et 5ème carton jaune pour les Boulonnais

90’+3′: l’arbitre siffle la fin de la partie sur ce score nul et vierge de 0-0. Comme dit, le Racing s’est procuré une bonne dizaine d’occasions nettes mais il n’a pas su en transformer au moins une. Dommage, il se retrouve 4ème avec 8 points au classement.

Les commentaires d’après-match:

Dimitri LIENARD à propos du pénalty tiré par Stéphane BAHOKEN pour une main du Boulonnais Elohim ROLLAND:  » Le temps que j’arrive du poteau de corner, Stéphane s’était emparé du ballon. Je n’avais nullement envie de me donner en spectacle et j’ai pris sur moi. Sans doute voulait-il tirer parce qu’il doit se sentir frustré de n’avoir pas encore ouvert son compteur buts. Il l’a raté mais ce n’est pas le problème. Nous aurions pu marquer avant »

Alassane N’DIAYE :  » Nous allons tout faire pour ramener les trois points de Colmar. En tout cas, pour ne pas y perdre. Même si nous restons sur deux nuls, nous avons engrangé de la confiance lors de nos deux premiers matchs. Et après notre bon match contre Boulogne, où chacun a fait sa part de travail, je ne vois pas pourquoi ça ne passerait pas à Colmar »

Jacky DUGUEPEROUX :  » On a eu la mainmise sur la rencontre, on a fait un bon match, mais il y a encore du travail au niveau de la finition. Je n’en veux pas au tireur. Seuls ceux qui n’en tirent pas n’en ratent pas. Mais deux autres joueurs avaient été désignés. La déception vient surtout du non-respect des consignes »

Les hommes de la rencontre:

1.- Abdelhak BELAHMEUR: 5 pts  2.- Jérémy GRIMM: 4 pts  3.- Ernest SEKA: 3 pts   4.- Brian AMOFA: 2 pts  5.- Dimitri LIENARD: 1 pt

Classement du meilleur joueur:

1.- SEKA: 13 points  2.- GRIMM: 12 points  3.- BELHAMEUR, LIENARD et MARQUES: 7 points  6.- AMOFA: 6 points  7.- GAUCLIN: 5 points  8.- DONZELOT: 2 points  9.- N’DIAYE: 1 point

Les autres résultats de la soirée:

Poiré-sur-Vie contre Colmar: 0-0

Istres contre Luçon: 0-0

Chambly contre Bourg-Péronnas: 2-2

CA Bastia contre Marseille Consolat: 4-0

Red Star contre Epinal: 3-0

Fréjus St Raphaël contre Amiens: 2-0

Dunkerque contre Colomiers: 0-1

Avranches contre Paris FC: 1-2

Classement après la 4ème journée:

 

                       Clubs  Pts    J   G   N    P   Bp   Bc Diff
1.- SR Colmar  10    4 3   1    0    7    4 + 3
2.- FC Red Star 1897    9    4   3   0    1    7    4 + 3
3.- Paris FC    8    4   2   2    0    6    3 + 3
4.- RC Strasbourg Alsace    8    4   2   2    0    5    2 + 3
5.- Etoile Fréjus St Raphaël    7    4   2   1    1    6    3 + 3
6.- CA Bastia    7    4   2   1    1    8    4 + 4
7.- USL Dunkerque    7    4   2   1    1    3    2 + 1
8.- Union Sportive Avranches    7    4   2   1    1    4    2 + 2
9.- US Boulogne Côte d’Opale    7    4   2   1    1    7    4 + 3
10.- Football Club Chambly    7    4   2   1    1    9    7 + 2
11.- Amiens Sporting Club Foot    6    4   2   0    2    5    5 0
12.- FC Istres Ouest Provence    4    4   1   1    2    5    5 0
13.- Vendée Poiré sur Vie Football    4    4   1   1    2    4    7 - 3
14.- US Colomiers Foot    3    4   1   0    3    2    5 - 3
15.- FC Bourg Péronnas    2    4   0   2    2    5    7 - 2
16.- Vendée Luçon Foot    2    4   0   2    2    1    3 - 2
17.- Marseille Consolat    1    4   0   1    3    4  13 - 9
18.- SA Epinal    0    4   0   0    4    0    8 - 8

 

La 3ème journée de National …..en bref

mickey_kick2

En quelques mots:

Confirmation pour les uns et désillusion pour d’autres.

Les SR Colmar sont les seuls à avoir glané la totalité des points, 9, après leur troisième victoire d’affilée, la dernière contre un sérieux candidat à la montée, le CA Bastia.

Suivent à deux points, trois équipes dont deux considérées comme des surprises de ce début de championnat: le RCSA et Avranches et une équipe qui justifie ses prétentions, Dunkerque. Strasbourg qui a arraché le nul dans le temps additionnel a logiquement ramené le point du nul de son périple parisien. Le PFC qui cale malgré un recrutement de qualité, ne méritait pas vraiment de l’emporter vu leur prestation bien poussive. Les Avranchinais sont allés s’imposer à Epinal, seul dernier avec Colomiers, à ne pas avoir récolté le moindre point. Avranches toujours invaincue et l’unique équipe à ne pas avoir encaissée de but. Dunkerque l’a emporté à Luçon, une belle performance.

Chambly, leader déchu, a fait les frais du réveil de Fréjus St Raphaël, en chutant lourdement 3-0. Istres reste sur deux défaites après trois rencontres et éprouve du mal à démarrer.

Marseille Consolat et Bourg Péronnas ont engrangé leur premier point.

Lors de cette journée, on dénombre trois victoires à l’extérieur, deux nuls et quatre victoires à domicile. 24 buts inscrits, aussi bien que pour la 2ème journée contre 23 pour la journée inaugurale.

 

10294231_683704275048068_5734832375219854323_n

 Les affluences pour cette journée:

Amiens contre Istres:  4 785 spectateurs

SR Colmar contre CA Bastia:  2 000 spectateurs

Paris FC contre RCSA:  1 150 spectateurs

Fréjus St Raphaël contre Chambly:  1 000 spectateurs

Luçon contre Dunkerque:  890 spectateurs

Boulogne contre Poiré sur Vie:  800 spectateurs

Colomiers contre Red Star:  600 spectateurs

Epinal contre Avranches:  500 spectateurs

Marseille Consolat contre Bourg Péronnas:  450 spectateurs

 

mickey

Les buteurs de cette journée:

Colmar contre Bastia: 2-1 (0-0)  DIAWARA (71′) et MOUKHLIL (88′) pour Colmar et BENYAHIA (90′) pour Bastia

Paris FC contre RCSA: 1-1 (0-0)  KINKELA (76′ sp) et SEKA (90+2′) pour le RCSA

Epinal contre Avranches: 0-2 (0-1)  NIAKATE (4′) et THIARE (90 + 2′) pour Avranches

Luçon contre Dunkerque: 0-1 (0-1)  DE PARMENTIER (12′)

Amiens contre Istres: 2-1 (1-0)  NSAME (39′) et VENA (48′) pour Amiens et TINHAN (72′) pour Istres

Fréjus St Raphaël contre Chambly: 3-0 (1-0)  DAMOUR (25′), DEQUAIRE (62′) et SCARPELLI (75′)

Colomiers contre Red Star: 0-1 (0-0)  MAKHEDJOUF (74′)

Marseille Consolat contre Bourg Péronnas: 2-2 (1-2)  SEYMAND (10′) et BRU (90’+3′) pour Marseille et SANE (5′) et DIOMPY (13′) pour Bourg

Boulogne contre Le Poiré sur Vie: 4-1 (2-0)  BEGUE (18′ et 45′) et GBIZIE (70′ et 83′) pour Boulogne et FACHAN (58′) pour Poiré sur Vie

Classement général:

1.- DIAWARA (Colmar): 3 buts

2.- GAZEAU (Amiens), GBIZIE et BEGUE (Boulogne), SANE (Bourg Péronnas), HEINRY et TAGAYE (Chambly), DABO (Istres), FOFANA (Dunkerque), SCARPELLI (Fréjus St Raphaël), KINKELA (Paris FC), BELLION (Red Star)

 

L'équipe du RCSA contre Epinal (de gauche à droite): Lienard, Amofa, Marques, Bahoken, Donzelot, Aguemon, Grimm, Sabo, Sikimic, Gauclin et Seka

L’équipe du RCSA contre Epinal (de gauche à droite): Lienard, Amofa, Marques, Bahoken, Donzelot, Aguemon, Grimm, Sabo, Sikimic, Gauclin et Seka

Le groupe contre Boulogne:

GAUCLIN et VENCEL

DONZELOT, FACHAN, MUNCH, SABO, SEKA et SIKIMIC

AGUEMON, AMOFA, BELAHMEUR, GRIMM et LIENARD

BAHOKEN, MARQUES et N’DIAYE

Seul changement par rapport au groupe contre le Paris FC, SALMIER cède sa place à FACHAN

 

3361224-des-autobus-scolaires--de-couleur-de-bande-dessinee-comme-vecteur-illustration

 

RAPPEL: VENEZ SUPPORTER VOTRE RACING SAMEDI LE 6 SEPTEMBRE A COLMAR.

RENDEZ-VOUS DEVANT LE STADE DE LA MEINAU A 15 HEURES.

PRIX DEPLACEMENT + BILLET: 20 € POUR LES MEMBRES DU CCS ET 24 € POUR TOUS LES AUTRES

LE RACING COMPTE SUR VOTRE PRESENCE. VOUS POUVEZ RESERVER CE SOIR A LA TABLE DU CCS DE 18h15 à 19h15 AU STADE DE LA MEINAU AVANT LA RENCONTRE CONTRE BOULOGNE OU EN TELEPHONANT AU 06.21.04.44.51