Un RACING peu concerné s’incline logiquement à Auxerre, 0-2, pour le 2ème tour de la Coupe de la Ligue

Après un premier tour marqué par la qualification des Bleus face à Niort, 1-0, les Bleus se déplaçaient à Auxerre pour arracher la qualification pour le tour suivant. Mais très vite on se rend compte que les Alsaciens étaient dans un jour sans. Les enchaînements n’étaient pas légion et les occasions de marquer plutôt rares.

« C’est un petit match, car on n’a joué que 45 minutes et quand on s’est mis à jouer, le mal était déjà fait » avouera Thierry LAUREY à l’issue de la rencontre.

L’entraîneur alsacien avait annoncé la couleur et son onze de départ était plutôt expérimental. Bonnefoi – Marester, Salmier, N’Dour, Dos Santos – Gonçalves, Caci, NDoye – Gragnic – Lienard, Bahoken.

En face, l’équipe d’Auxerre avait été elle aussi profondément remaniée.

Dès lors, l’entrée dans cette rencontre pour les deux formations fut très poussive. Il a fallu attendre vingt minutes pour voir les Auxerrois mettre le nez à la fenêtre mais le retourné acrobatique de FOURNIER loupa sa cible. Ce ne fut que partie remise puisqu’à la 24ème minute, COURTET profitant d’une grosse bévue de BONNEFOI, n’aura que pousser de la tête le ballon dans le but vide. Les Strasbourgeois, menés 1-0, ne vont guère se montrer à leur avantage et la mi-temps est sifflée sur ce score en faveur des Auxerrois.

A la reprise, GRIMM rentre à la place de NDOYE, touché aux adducteurs. Grosse occasion pour les Bleus, à la 55e minute, DOS SANTOS alerte BAHOKEN. Le tir très puissant de ce dernier est contré par le défenseur, BOTO. A l’heure de jeu, Thierry LAUREY lance BOUTAIB puis SACKO pour marquer ce petit but, signe d’égalisation. SACKO s’offre une belle opportunité mais son tir passera à côté. Un ultime coup franc de GONCALVES pour le crâne de BOUTAIB n’y changera plus rien. Pire même, les Auxerrois doubleront la mise dans les arrêts de jeu par un but contre son camp de DOS SANTOS, revenu en catastrophe pour contrer le tir de KONATE. Le match est plié et les Strasbourgeois quittent la Coupe de la Ligue au second tour après une rencontre fort décevante.

Les Strasbourgeois pourront maintenant se consacrer à fond sur le championnat. Mais ils devront montrer un tout autre visage en Corse, car le Gazelec Ajaccio, équipe reléguée de Ligue 1, les attend de pied ferme.

Le capitaine d’un soir, Eric MARESTER, aura une analyse très juste de cette rencontre, « on a été très moyen en 1ère mi-temps, très mou et pourtant Auxerre n’était pas non plus terrible en face. En seconde mi-temps, c’était un peu mieux mais pas suffisant ».

Le RACING doit se contenter d’un nul, 1-1, face à des Nîmois sans complexe

Vincent GRAGNIC face au Nîmois DIABATE

Vincent GRAGNIC face au Nîmois DIABATE

Ce vendredi, à l’occasion de la 4ème journée de championnat de la Ligue 2, le club strasbourgeois (3ème) accueilli une équipe au plus mal, le Nîmes Olympique. Les Gardois n’ont toujours pas gagné le moindre match de championnat alors que les Bleus sont toujours invaincus.

C’est donc un adversaire fragile qui se présente à la Meinau. Sur le papier donc et dans l’esprit de beaucoup de supporters, la cigogne alsacienne ne devrait faire qu’une bouchée de ce croco bien inoffensif (aucun but nîmois à se mettre sous les dents après trois journées). Mais gare, une bête blessée, surtout après son revers à domicile de la semaine dernière contre Lens, est d’autant plus dangereuse. Ceux qui pensent que nos protégés vont passer une soirée tranquille risquent fort de devoir réviser leur jugement.

Le coach strasbourgeois Thierry LAUREY partant du principe qu’il n’y a pas de match facile, ne manquera pas de mettre en garde ses joueurs. Seuls des joueurs concentrés et sérieux arriveront à vaincre les Nîmois.

Le match en bref:

Eric MARESTER se ressentant toujours de sa blessure sera remplacé par Laurent DOS SANTOS. Vincent NOGUEIRA et Vincent GRAGNIC font partie du onze de départ, NDOYE et BAHOKEN débutent sur le banc, Ihsan SACKO continue à bénéficier de la confiance de son entraîneur et débute la partie sur le terrain

31′: double occasion pour les Bleus. Jérémy GRIMM lance SACKO. Parti à la limite du hors-jeu, il frappe en force du droit. Mais GALLON repousse et BOUTAIB, qui avait suivi, reprend, mais le portier nîmois repousse encore sa tentative

39′: SAVANIER frappe des 20 mètres mais la balle effleure le poteau gauche d’OUKIDJA

La mi-temps intervient sur le score de 0-0

48′: les Gardois ouvrent la marque. Le corner est tiré par SAVANIER, ALIOUI saute plus haut que tout le monde. Sa tête trouve celle de RIPART, seul aux 6 mètres. Il trompe OUKIDJA. A noter que Nîmes vient d’inscrire son 1er but de la saison mais c’est aussi le 1er but encaissé à la Meinau par les Bleus cette saison. RC Strasbourg – Nîmes: 0-1

51′: sortie au poing d’OUKIDJA, RIPART s’essaie à une tête lobée de 20 m mais son ballon passe de peu au-dessus

57′: expulsion de SEKA. Sur la relance d’OUKIDJA, SEKA ne regardait pas le ballon, ALIOUI en profite et s’emparre de la balle mais SEKA l’arrête irrégulièrement. M VARELA sort le rouge. SALMIER rentre et GRAGNIC regagne le banc

59′: SAVANIER touche le haut de la transversale

69′: pénalty pour les Strasbourgeois pour une faute d’AZOUNI sur GRIMM. BOUTAIB prend GALLON à contre-pied et égalise pour le RACING. BOUTAIB inscrit son 4ème but de la saison. RC Strasbourg – Nîmes: 1-1

78′: le RACING a failli doubler la mise. Frappe de BAHOKEN écartée par GALLON, NOGUEIRA se jette au second poteau mais ne peut redresser la course du ballon

80′: NDOYE sauve sur sa ligne en repoussant la tête d’ALIOUI qui prenait le chemin des filets

90’+4: les deux équipes se séparent sur ce score nul,1-1

Le RACING lâche ses deux premiers points à la Meinau. Mais face à un sort contraire entre le but encaissé et l’expulsion de SEKA, il a su se révolter et arracher le nul

Les commentaires d’après-match:

Bernard BLAQUART, coach nîmois, « Oui, je suis frustré mais ça fait quatre matchs que l’on est frustré. A 1-1, il restait du temps mais on s’est énervé, on a pris trois jaunes coup sur coup et on a perdu la maîtrise que l’on semblait avoir à 1-0 et 11 contre10 »

Thierry LAUREY, « C’est plutôt une bonne opération. Les garçons ont fait ce qu’il fallait pour chercher l’égalisation. Même en infériorité numérique, on a eu les situations pour gagner. Mais les Nîmois peuvent aussi avoir des regrets »

Les hommes de la rencontre:

1.- Grimm: 10 pts    2.- Boutaïb: 8 pts    3.- Sacko: 6 pts    4.- Saad: 4 pts    5.- Nogueira: 2 pts

Classement général:

1.- Jérémy GRIMM: 28 points

2.- Khalid BOUTAIB: 24 points

3.- Felipe SAAD: 20 points

4.- Vincent GRAGNIC: 16 points

5.- Anthony GONCALVES et Ihsan SACKO: 10 points

7.- Baptiste GUILLAUME et Vincent NOGUEIRA: 4 points

9.- Stéphane BAHOKEN : 2 points

Les résultats des rencontres de la 4ème journée de L2:

Rencontres Scores Affluences
Lens – Amiens 0-1 29 585 spectateurs
RC Strasbourg – Nîmes 1-1 16 522 spectateurs
Reims – Red Star 2-1   9 484 spectateurs
Le Havre – Troyes 1-3   9 248 spectateurs
Sochaux – Orléans 0-0   8 291 spectateurs
Brest – Valenciennes 3-2   6 867 spectateurs
Auxerre – Clermont 0-1   4 966 spectateurs
Niort – FC Tours 1-4   4 403 spectateurs
Laval – GFC Ajaccio 0-1   4 245 spectateurs
AC Ajaccio -Bourg en Bresse 3-1   2 715 spectateurs

Classement de L2 après la 4ème journée Saison 2016/2017:

                     Clubs    Pts      J     G     N    P     Bp     Bc   Diff
1.- Stade Brestois
10 4 3 1 0 8 3 + 5
2.- FC Sochaux Montbéliard
  8 4 2 2 0 5 2 + 3
3.- RC Strasbourg Alsace
  8 4 2 2 0 5 2 + 3
4.- Stade de Reims
  8
4 2 2 0 4 2 + 2
5.- GFC Ajaccio
  8
4 2 2 0 4 2 + 2
6.- Amiens Sporting Club
  7
4 2 1 1 4 2 + 2
7.- AC Ajaccio
  7
4 2 1 1 5 4 + 1
8.- Le Havre AC
  7
4 2 1 1 4 4 0
9.- ESTAC Troyes
  6
4 2 0 2 6 6 0
10.- FC Tours
  5
4 1 2 1 7 6 + 1
11.- FC Valenciennes
  5
4 1 2 1 4 3 + 1
12.- RC Lens
  5
4 1 2 1 4 3 + 1
13.- AJ Auxerre
  4
4 1 1 2 5 5 0
14.- Orléans Loiret Foot
  4
4 1 1 2 3 3 0
15.- Clermont Foot 63
  4
4 1 1 2 2 4 – 2
16.- Stade Lavallois
  2 4 0 2 2 1 3 – 2
17.- Nîmes Olympique
  2 4 0 2 2 1 4 – 3
18.- FC Red Star
  2
4 0 2 2 1 5 – 4
19.- Chamois Niortais
  2
4 0 2 2 2 7 – 5
20.- Bourg/Bresse Péronnas
  1 4 0 1 3 3 8 – 5

Un RACING très altruiste impose sa loi à Tours, 3-1, grâce à un hat-trick de BOUTAIB

Khalid BOUTAIB (à gauche) félicité par SACKO, BAHOKEN et GRIMM, sur la pelouse de Tours

Khalid BOUTAIB (à gauche) félicité par SACKO, BAHOKEN et GRIMM, sur la pelouse de Tours

Pour son second déplacement sur le Stade de la Vallée du Cher, à Tours, les Strasbourgeois comptaient sur leur bonne forme actuelle pour ramener un résultat positif. Tours qui restait sur deux matchs nuls dont le dernier sur le terrain du RC Lens ne l’entendait pas de cette oreille. Le coach Thierry LAUREY pour le 3ème match en six jours décida de laisser souffler quelques éléments, Ihsan SACKO, très actif ces derniers temps, remplaça GRAGNIC et Mayoro NDOYE prit la place de NOGUEIRA. Baptiste GUILLAUME, toujours blessé, sera remplacé par BAHOKEN.

Le match en bref:

10′: après dix minutes de tâtonnements, les Strasbourgeois décidèrent de prendre le jeu à leur compte en profitant des erreurs techniques et des pertes de balle des Tourangeaux

15′: long ballon pour BAHOKEN qui prend le dessus sur le capitaine GRADIT. Malgré un angle fermé, le Strasbourgeois tire puissamment au but mais le gardien WESTBERG détourne en corner

22′: le RACING ouvre la marque. Bon travail de GRIMM qui sollicite GONCALVES. Ce dernier centre parfaitement sur BOUTAIB qui de la tête ne laisse aucune chance à WESTBERG. Tours – RACING: 0-1

33′: RAVELOSON perd le ballon au milieu du terrain. SACKO s’en empare et file droit vers le but . Avant d’entrer dans la surface, il adresse une frappe puissante  que WESTBERG sort du pied

La mi-temps sifflée par M LANNOY intervient sur le score mérité, 1-0, en faveur des Alsaciens

46′: centre de RAVELOSON pour DIARRA tout seul face au but mais sa tentative passe au-dessus

51′: le RACING double la mise. BOUTAIB presse MIGUEL, lui chipe le ballon dans les pieds et centre sur SACKO. La frappe de ce dernier est contrée par GRADIT et le ballon revient dans les pieds …..de BOUTAIB . Celui-ci ne se pose pas de question et reprend de volée entre les jambes de WESTBERG, battu pour la seconde fois. Tours – RACING: 0-2

68′: Strasbourg prend le large. GONCALVES file côté droit et adresse un centre parfait repris par… BOUTAIB de la tête. WESTBERG ne peut que constater les dégâts et l’attaquant strasbourgeois réalise le coup du chapeau. Tours – RACING: 0-3

71′: Tours revient dans la partie. Le coup franc du rentrant BERGOUGNOUX est repris de la tête par O.CISSE qui ne laisse aucune chance à OUKIDJA. Tours – RACING: 1-3

75′: DIARRA, bien alerté par BERGOUGNOUX, file tout seul vers le but alsacien. OUKIDJA, sorti à sa rencontre, remporte le duel face au Tourangeau

Les Strasbourgeois resserrent la défense et s’offrent un succès, bien mérité, dans la capitale de la Touraine, 3-1. Strasbourg remporte sa 2ème victoire au Stade de la Vallée du Cher dans son histoire, après un seul succès obtenu en 1977

tours-fc-vs-strasbourg-rc-par-franck-lavis-49

Les commentaires d’après-match:

Fabien MERCADAL, l’entraîneur de Tours: « Sur le premier but qu’on encaisse contre Strasbourg, cela part d’une touche pour nous, donc ce n’est pas franchement une question d’équilibre. On a fait une prestation indigeste et je tiens à m’excuser auprès des spectateurs. Même moi je me suis fait ch… ce soir »

Thierry LAUREY: « Je suis satisfait du match et content du résultat. Marquer trois buts à l’extérieur n’est pas donné à tout le monde. On encaisse un but évitable et on avait matière à mieux gérer cette fin de match. A l’avenir, il faudra faire preuve de plus de maîtrise »

Khalid BOUTAIB: « Si je suis content? Oui, on est satisfait de la victoire…Mais ça aurait été encore mieux si on n’avait pas pris ce but. Jusqu’à présent, je n’avais pas eu de réussite. J’ai touché la barre à Bourg-Péronnas, je perds mon duel mardi face à Niort. On se sent mieux, on monte en puissance, mais le championnat est long et on n’est qu’à la 3ème journée. On profite de cette bonne période, on surfe sur la vague, car ce qui est pris est pris. Mais il reste du travail, notamment devant, où les automatismes vont venir petit à petit »

Les hommes de la rencontre:

1.- Boutaïb: 10 pts    2.- Grimm: 8 pts    3.- Gonçalves: 6 pts    4.- Sacko: 4 pts    5.- Bahoken: 2 pts

Classement général:

1.- Jérémy GRIMM: 18 points

2.- Khalid BOUTAIB, Vincent GRAGNIC et Felipe SAAD: 16 points

5.- Anthony GONCALVES: 10 points

6.- Baptiste GUILLAUME et Ihsan SACKO: 4 points

8.- Stéphane BAHOKEN et Vincent NOGUEIRA: 2 points

Les résultats des rencontres de la 3ème journée de L2:

Rencontres Scores Affluences
Nîmes – Lens 0-2 8 045 spectateurs
Valenciennes – Reims 0-0 6 727 spectateurs
Amiens – Niort 2-0 6 254 spectateurs
Troyes – Laval 1-0 5 902 spectateurs
FC Tours – RC Strasbourg 1-3 4 003 spectateurs
GFC Ajaccio – Le Havre 1-1 3 550 spectateurs
Red Star – Brest 0-3 3 467 spectateurs
Orléans – AC Ajaccio 2-0 3 430 spectateurs
Clermont – Sochaux 1-2 2 481 spectateurs
Bourg en Bresse – Auxerre 2-4 2 034 spectateurs

Classement de L2 après la 3ème journée Saison 2016/2017:

                     Clubs    Pts      J     G     N    P     Bp     Bc   Diff
1.- Stade Brestois
7 3 2 1 0 5 1 + 4
2.- FC Sochaux Montbéliard
7 3 2 1 0 5 2 + 3
3.- RC Strasbourg Alsace
7 3 2 1 0 4 1 + 3
4.- Le Havre AC
7 3 2 1 0 3 1 + 2
5.- RC Lens
5 3 1 2 0 4 2 + 2
6.- FC Valenciennes
5 3 1 2 0 2 0 + 2
7.- GFC Ajaccio
5 3 1 2 0 3 2 + 1
8.- Stade de Reims
5 3 1 2 0 2 1 + 1
9.- AJ Auxerre
4 3 1 1 1 5 4 + 1
10.- Amiens Sporting Club
4 3 1 1 1 3 2 + 1
11.- AC Ajaccio
4 3 1 1 1 2 3 –  1
12.- Orléans Loiret Foot
3 3 1 0 2 3 3 0
13.- ESTAC Troyes
3 3 1 0 2 3 5 – 2
14.- Stade Lavallois
2 3 0 2 1 1 2 – 1
15.- FC Tours
2 3 0 2 1 3 5 – 2
16.- Chamois Niortais
2 3 0 2 1 1 3 – 2
17.- FC Red Star
2 3 0 2 1 0 3 – 3
18.- Bourg/Bresse Péronnas
1 3 0 1 2 2 5 – 3
19.- Clermont Foot 63
1 3 0 1 2 1 4 – 3
20.- Nîmes Olympique
1 3 0 1 2 0 3 – 3

Le RACING bat Niort, 1-0, et se qualifie pour le second tour de la Coupe de la Ligue

Pour ses débuts en Coupe de la Ligue, devant 10 427 spectateurs à la Meinau, les Strasbourgeois continuent à surfer sur la vague du succès en venant à bout des Chamois Niortais, 1-0.

Même si cette Coupe de la Ligue n’est pas la priorité strasbourgeoise pour cette saison, la possibilité de se frotter par la suite à des équipes de Ligue 1 et l’aspect financier non négligeable (le RACING empoche 199 000€ pour la qualification au second tour) sont autant d’éléments à prendre en compte.

grace-a-un-but-d-ihsan-sacko-(a-droite-felicite-par-jeremy-grimm)-le-racing-a-passe-le-premier-tour-de-la-coupe-de-la-ligue-photo-dna-christian-lutz-sorg-147

Les deux équipes se rendent coup pour coup dès le coup d’envoi et les spectateurs assistent à un spectacle plutôt agréable. Ihsan SACKO, dès la 7ème, est accroché irrégulièrement dans la surface mais l’arbitre, M CASTRO reste muet. Mais à la 32ème minute, un débordement d’Abdallah N’DOUR ponctué par un centre parfait vers SACKO et celui-ci envoie le ballon dans la cage du portier niortais, ALLAGBE. Les Strasbourgeois auront l’occasion de doubler la mise six minutes plus tard par le rentrant Mayoro NDOYE. Mais malheureusement sa forte reprise de volée sera détournée par un défenseur niortais. L’avantage des Alsaciens est mérité à la mi-temps.

La seconde mi-temps, le RACING laisse passer des occasions d’aggraver la marque notamment par Stéphane BAHOKEN, à la 51è, qui frappe fort au but mais le gardien niortais s’y reprend à deux fois pour capter la balle. Ou à la 76è, lorsque le même BAHOKEN voit sa frappe détournée en corner. Mais la plus belle occasion sera pour Khalid BOUTAIB, à dix minutes de la fin, mais seul face au gardien ALLAGBE, il rate totalement sa reprise.

Le RACING remporte la partie, 1-0, et se qualifie pour le 2ème tour qui le verra affronter l’AJ Auxerre à l’Abbé Deschamps, vainqueur aux tirs au but de Bourg-Péronnas.

Le coach strasbourgeois, Thierry LAUREY, regrettera à l’issue de la rencontre le manque d’efficacité de son équipe, « on a gâché pas mal d’occasions et je regrette qu’on n’ai pas mis le 2è but. Parfois à cause d’un peu de précipitation, parfois par maladresse. Mais dans l’ensemble, les attaquants ont pris leur chance, les milieux se sont projetés et la défense a été solide ».

Le RACING confirme en battant Amiens, 1-0, pour la 2ème journée de Ligue 2

tifo-meinau-amiens

La première sortie du RACING dans son antre de la Meinau, devant plus de 16 000 spectateurs, s’est soldée par une victoire des Strasbourgeois, sur un score certes étriqué, mais ô combien précieux. Ces Amiénois, vainqueurs à deux reprises l’an dernier en National, s’inclinent cette fois en Ligue 2, sans avoir cependant démérité. Les Nordistes, accrocheurs jusqu’au bout, ont fait passer à plusieurs reprises des sueurs froides dans le dos des joueurs et des supporters. Mais comme l’affirmait l’attaquant strasbourgeois Khalid BOUTAIB, à la fin de la rencontre, « on a gagné en étant moyen et c’est de bonne augure pour la suite ». Puisse-t-il avoir raison.

Le match en bref:

La rencontre va débuter sur une pelouse impeccable et par un temps idéal pour la pratique du football. L’arbitre, M DESIAGE, donne le coup d’envoi de la partie devant une assistance nourrie (16 009 spectateurs)

3′: service de SOUMAH vers KAMARA qui trouve le petit filet

10′: coup franc tiré par BOURGAUD, intervention judicieuse de SAAD qui détourne la tête d’ADENON

15′: réaction strasbourgeoise, GONCALVES alerte MARESTER qui centre sur GUILLAUME qui est retenu par ADENON…sans que l’arbitre n’y trouve à intervenir

19′: tête décroisée de SAAD sur le corner de GRAGNIC qui effleure le poteau de GURTNER

21′: GRIMM, oublié par les défenseurs nordistes, reprend d’un coup de tête puissant et précis, le coup franc de GRAGNIC suite à une faute sur BOUTAIB. GURTNER n’esquisse pas le moindre geste sur l’action. RC Strasbourg Alsace – Amiens: 1- 0

victoire-du-racing-strasbourg-face-a-amiens-a-la-meinau-1470491628

29′: KAMARA profite d’une glissade de SAAD pour filer au but, et il a failli tromper OUKIDJA

34′: OUKIDJA détourne le centre de DIBASSY sur SOUMAH dont le tir passe au-dessus de la transversale

40′: BOUTAIB s’ouvre le chemin du but mais sa passe trop molle fait échouer le mouvement

45’+2: faute de KAMARA sur N’DOUR et….expulsion de l’Amiénois, sentence assez sévère

La mi-temps intervient sur ce score de 1-0 favorable aux Strasbourgeois

premiere-passe-decisive-pour-vincent-gragnic-(a-droite)-photo-dna-michel-frison-1470511626

L’entraîneur d’Amiens, Christophe PELISSIER, suite à l’expulsion de KAMARA, remplace CHARRIER par TINHAN

51′: GRIMM alerte GONCALVES. Le centre de ce dernier est raté de peu par GUILLAUME

59′: sortie de GUILLAUME remplacé par SACKO

62′: coup franc de GRAGNIC que BOUTAIB a failli reprendre de la tête

79′: coup franc de CORNETTE mais la tête de FOFANA passe de peu à côté

83′: mauvaise passe de GRIMM mais heureusement le tir de CORNETTE est détourné par OUKIDJA

90’+3: le RACING tient bon et empoche une victoire précieuse

13879359_725547430917953_2243347813981299908_n

Les commentaires d’après-match:

Christophe PELISSIER, entraîneur d’Amiens,  » L’année dernière, on avait décroché une victoire heureuse. Là on s’incline et cette défaite n’est pas forcément méritée. Mais dans le foot de haut niveau, l’important est l’efficacité »

Thierry LAUREY  » On a encore des lacunes et beaucoup de choses à améliorer. En 1ère mi-temps, Amiens nous a mis sur le reculoir d’entrée avec deux occasions et ça nous a crispés. Et en deuxième mi-temps,on avait peur de se faire contrer. On est promu, on n’a pas l’obligation d’être brillant. En ce début de championnat, on affronte des équipes qui devraient batailler avec nous pour le maintien. Il ne faut donc pas égarer de points en route… Gagner nous permet de prendre des points, mais surtout d’engranger de la confiance  »

Khalid BOUTAIB:  » C’était compliqué et on n’a pas eu la maîtrise du jeu. Et en 2ème mi-temps, on a géré le score  »

Jérémy GRIMM:  » Je n’avais jamais marqué face au kop, mais toujours en face, souvent devant une tribune vide. Alors celui-là face aux supporters, il en vaut mille  »

Les hommes de la rencontre:

1.- Grimm: 10 pts    2.- Saad: 8 pts    3.- Gragnic: 6 pts    4.- Nogueira: 4 pts    5.- Goncalves: 2 pts

Classement général:

1.- Vincent GRAGNIC et Felipe SAAD: 16 points

3.- Jérémy GRIMM: 10 points

4.- Khalid BOUTAIB: 6 points

5.- Baptiste GUILLAUME et Anthony GONCALVES: 4 points

7.- Vincent NOGUEIRA: 2 points

Les résultats des rencontres de la 2ème journée de L2:

Rencontres Scores Affluences
RC Lens – Tours 2-2 26 141 spectateurs
RC Strasbourg – Amiens 1-0 16 009 spectateurs
Sochaux – Valenciennes 0-0   9 499 spectateurs
Le Havre – Nîmes 1-0   9 442 spectateurs
Reims – Bourg / Bresse 1-0   8 813 spectateurs
Brest – Orléans 2-1   7 119 spectateurs
Auxerre – GFC Ajaccio 1-2   5 436 spectateurs
Laval – Niort 1-1   4 484 spectateurs
Clermont – Red Star 0-0   2 964 spectateurs
AC Ajaccio – Troyes 2-1   2 624 spectateurs

Classement de L2 après la 2ème journée Saison 2016/2017:

                     Clubs    Pts      J     G     N    P     Bp     Bc   Diff
1.- Le Havre AC
2 2 2 0 0 2 0 + 2
2.- FC Sochaux Montbéliard
4 2 1 1 0 3 1 + 2
3.- FC Valenciennes
4 2 1 1 0 2 0 + 2
4.- Stade Brestois
4 2 1 1 0 2 1 + 1
5.- AC Ajaccio
4 2 1 1 0 2 1 + 1
6.- GFC Ajaccio
4 2 1 1 0 2 1 + 1
7.- Stade de Reims
4 2 1 1 0 2 1 + 1
8.- RC Strasbourg Alsace 4 2 1 1 0 1 0 + 1
9.- RC Lens
2 2 0 2 0 2 2 0
10.- FC Tours
2 2 0 2 0 2 2 0
11.- Chamois Niortais
2 2 0 2 0 1 1 0
12.- Stade Lavallois
2 2 0 2 0 1 1 0
13.- FC Red Star
2 2 0 2 0 0 0 0
14.- AJ Auxerre
1 2 0 1 1 1 2 – 1
15.- Amiens Sporting Club
1 2 0 1 1 1 2 – 1
16.- Bourg/Bresse Péronnas
1 2 0 1 1 0 1 – 1
17.- Nîmes Olympique
1 2 0 1 1 0 1 – 1
18.- Clermont Foot 63
1 2 0 1 1 0 2 – 2
19.- Orléans Loiret Foot
0 2 0 0 2 1 3 – 2
20.- ESTAC Troyes
0 2 0 0 2 2 5 – 3