Le RACING balbutie son football, et le promu Les Herbiers le contraint au nul, 2-2, à la Meinau

11924536_879644265454067_3894581100357250619_n

Avant la reprise, en consultant le calendrier des huit premières journées de championnat et qui se terminait avec le derby contre Colmar, énormément de supporters pensaient que le RACING avait droit à une reprise plutôt en douceur. Somme est de constater que notre équipe déçoit quelque peu en ne répondant pas tout à fait à leurs attentes.

Une bonne déculottée à Dunkerque, une première à domicile contre Orléans décevante, une victoire chez le promu Béziers logique, la très grosse majorité des supporters tablait sur une victoire sans trop de problèmes, comme un illustre inconnu et également promu, Les Herbiers, venu de leur lointaine Vendée.

Maintenant autre facette de ce championnat National de cette saison, les équipes, en ce début de championnat, semblent très proches les unes des autres. Avant ce match, seuls trois points séparaient le leader Marseille Consolat (encore une surprise de taille) et le dizième, Béziers. Châteauroux, le relégué de L2, pointe à une seizième place avec un seul point dans la musette.

Les actions principales de la rencontre:

Le trio arbitral de la rencontre

Le trio arbitral de la rencontre

Jean-Rémy Leybros et Ernest Seka, les deux capitaines avec les arbitres, Ludovic Zmyslony et Manuela Nicolosi

Jean-Rémy Leybros et Ernest Seka, les deux capitaines avec les arbitres, Ludovic Zmyslony et Manuela Nicolosi

4′: belle offensive du RACING, centre de N’Dour sur Blayac dont le coup de tête manque sa cible

6′: sur pratiquement sa 1ère attaque, les Vendéens ouvrent le score. Alors que l’on pensait à une récupération facile du ballon, Ernest Seka loupe totalement son contrôle de la poitrine, Felipe Saad glisse et Adama Sarr file au but. Il adresse un tir d’une puissance et d’une précision incroyables. Alex Oukidja, légèrement avancé, est lobé et battu. RCSA contre Les Herbiers: 0-1

13′: Jean-Philippe Sabo file le long de l’aile et défie le gardien Blancheton dans un face à face. Ce dernier boucle son angle et s’impose devant l’attaquant strasbourgeois

14′: égalisation de Blayac annulée pour hors-jeu. Jérémy Blayac à la réception d’un centre, contrôle et s’avance pour défier en un contre un Blancheton. Il pique son ballon par-dessus le cerbère et marque. Le juge de touche avait levé son drapeau et M Wattellier annule le but. (en visionnant les images, on constate que l’attaquant strasbourgeois n’était nullement hors-jeu et que son but était parfaitement valable)

11903865_593804667425564_3839008667544564710_n

20′: encore un but refusé pour hors-jeu aux Alsaciens. NDoye était hors-jeu quand il réceptionne le ballon de Grimm. Le centre repris par Seka et convertit en but n’était donc pas valable

30′: jeu alerte des deux côtés mais le réalisme n’est pas au rendez-vous pour les Bleus

41′: côté gauche, Liénard lance Sabo qui d’une demi-volée trouve Blancheton très rassurant

42′: centre de N’Dour pour Liénard qui fusille Blancheton mais le gardien vendéen dégage du pied. Puis c’est au tour de Belahmeur de rester accroché aux basques du gardien après une série de dribbles et un tir puissant

11953017_593804897425541_9083230253136256274_n

45′ + 2′: le gardien herbretais qui a sauvé son équipe à maintes reprises est cette fois battu par Blayac. Centre de N’Dour, au four et au moulin ce soir, centre dans la surface. Blayac surgit et d’une volée du pied droit, bat en force le gardien Blancheton. On ne peut pas dire que cette égalisation soit imméritée. RCSA contre Les Herbiers: 1-1

11051776_879644268787400_5691839803423738783_n

L’arbitre siffle aussitôt la fin de la 1ère mi-temps

51′: faute sur Lienard du capitaine Leybros qui lui vaut un carton jaune

57′: Les Herbiers reprennent les commandes. Luigi Glombard lance Anthony Schuster, Saad est pris de vitesse et Anthony trompe Oukidja d’une frappe du gauche. RCSA contre Les Herbiers: 1-2

60′: cette équipe vendéenne possède le chic de doucher les ardeurs bas-rhinoises. Sabo et Belahmeur sortent et vont être remplacés par Bahoken et Aguemon chez les Bleus. Christopher Mayulu rentre à la place de Luigi Lombard

67′: Bahoken égalise pour son équipe. Corner de Lienard, Bahoken saute très haut et d’une tête sous la barre, égalise pour Strasbourg. RCSA contre Les Herbiers: 2-2

 

Stéphane Bahoken à la lutte avec Ismaël Gace

Stéphane Bahoken à la lutte avec Ismaël Gace

 

 

 

La machine est lancée, le RACING ramène les trois points de Béziers

AS-Béziers-Strasbourg

Après la sévère déculottée à Dunkerque, 1-4, et le match nul concédé à la Meinau face à Orléans, 0-0; on attendait une révolte du côté strasbourgeois et seule une victoire en terre biterroise pouvait réconcilier les joueurs avec leurs supporters.

L’Avenir Sportif Béziers vu ses moyens  a dû recruter à moindre frais. Il a fait revenir Rafael Mazzei, un défenseur de 25 ans, qui parle français et qui va faciliter l’intégration de deux collègues brésiliens, Lomar, un défenseur central de 19 ans de Fluminense et de Rafaël Carioca, un attaquant de 24 ans en provenance de Pulawy, en L2 polonaise. Ces trois joueurs constituent un véritable investissement sur l’avenir.  
Il est pratiquement 22 heures lorsque M Willy Delajod, l’arbitre de la rencontre renvoie les deux équipes aux vestiaires et valide les trois points pris par le RC Strasbourg Alsace sur la pelouse du stade de la Méditerranée. Après une bonne demi-heure de souffrances, les joueurs et leurs supporters peuvent enfin exulter. L’essentiel est là, Strasbourg vient de remporter son premier match à l’extérieur et le moment est plutôt bien choisi.

Francis KEMBOLO (6) et Anthony SICHI, blessé et qui ne sera pas aligné pour cette rencontre

Francis KEMBOLO (6) et Anthony SICHI, blessé et qui ne sera pas aligné pour cette rencontre

Les actions de la rencontre:

1′: Belahmeur aligné d’entrée ainsi que Salmier. Près de 200 supporters alsaciens présents au coup d’envoi de cette rencontre

8′: première grosse occasion pour les Strasbourgeois. N’Dour déborde et centre sur NDoye. Celui-ci centre en retrait sur Lienard. Dimitri, au point de pénalty, reprend de volée. Jérôme Idir s’envole et envoie le cuir au-dessus de la transversale

13′: centre de Marester sur Jérémy Blayac. Sa reprise de la tête pas assez appuyée n’inquiète guère le gardien biterrois

20′: faute de Michel Ramon sur Jérémy Grimm. Lienard se charge du coup franc. Blayac, au second poteau, reprend du bout du pied et marque mais le juge de touche avait levé son drapeau et le but est annulé

26′: carton jaune pour Francis Kembolo pour une grossière faute sur Jérémy Grimm

30′: première occasion pour Béziers. Alexandre Oukidja, d’une parade horizontale, détourne du bout des doigts une fusée de Redah Atassi, des 20 mètres

33′: ballon en profondeur sur Ahmed Soukouna qui oblige Oukidja à une sortie au pied

39′: ouverture du score pour les Strasbourgeois. Nouveau centre de Jean-Philippe Sabo, côté gauche, NDoye pique au second poteau et d’une tête sous la transversale bat Idir. A signaler que c’est le premier but encaissé par les Biterrois cette saison. AS Béziers – RC Strasbourg Alsace: 0-1

asb-strasbourg-1071

45′: la mi-temps intervient sur ce score de 1-0 en faveur des Strasbourgeois

49′: avertissement pour Dimitri Lienard

54′: coup franc pour Lienard  dont le tir est repoussé par Idir. Salmier, en position de hors jeu, reprend et marque. M Delajod refuse le but

58′: Yannel Temmar est remplacé par Nicolas Gavory

62′: belle action de Jean-Philippe Sabo mais son tir est capté par Idir

71′: Massiré Kanté remplace Abdelhak Belahmeur

73′: le RACING aggrave la marque. Les rouges et bleus vont donner un énorme coup de main aux Alsaciens. Nicolas Gavory donne une passe en retrait très imprudente. Jérémy Blayac profite du cadeau et file défier Idir. D’un plat du pied, l’avant centre ne laisse pas l’ombre d’une chance au gardien et inscrit son second but de la saison. AS Béziers – RC Strasbourg Alsace: 0-2

81′: le RACING tout proche du 3-0.  N’Dour et Sabo combinent côté gauche, Blayac et NDoye poursuivent le mouvement, Massiré Kanté s’empare du ballon et du gauche trouve l’arête droite du but d’Idir

82′: Béziers réduit le score. Kévin Fortuné avec l’aide de Testud perfore l’axe défensif strasbourgeois et fusille Oukidja d’un tir sous la transversale. AS Béziers – RC Strasbourg Alsace: 1-2

87′: les Biterrois jettent leurs dernières forces dans la bataille. Les Strasbourgeois souffrent mais résistent. Ils s’offrent le premier succès de la saison.

asb-strasbourg-198

90’+ 5′: Béziers perd son 1er match à domicile, 1-2, contre le RC Strasbourg Alsace

Les commentaires d’après-match:

Jacky Duguépéroux:  » Contre Orléans, nous avons fait un bon match sans mettre nos occasions. Là, nous en avons mis deux. La différence se situe uniquement dans l’efficacité offensive. Dans les intentions, le jeu, l’abnégation et la solidarité, l’équipe a fait un bon match et confirmé le précédent à la maison  »

Jean-Philippe Sabo:  » Cette victoire que nous recherchions depuis le début n’a pas été facile, mais nous pouvons être satisfaits, comme nous pouvons l’être de la 1ère mi-temps, au cours de laquelle, nous avons produit du jeu et des actions. Si l’on excepte les matchs amicaux, nous n’avions pas fait une mi-temps comme ça. Nous avions à cœur de confirmer, d’améliorer même le match contre Orléans qui n’avait pas été si catastrophique. Notre 1ère mi-temps a été très consistante, dans l’application, tous les gestes techniques: offensifs et défensifs, la détermination aussi  »

Alexandre Oukidja:  » Je pense qu’on va être de mieux en mieux au fil des matchs et j’espère que cette victoire contre Béziers va lancer notre saison  »

Les hommes de la rencontre:

1.- N’Doye: 5 points  2.- Blayac: 4 points  3.- Lienard: 3 points  4.- Oukidja: 2 points  5.- Sabo et Belahmeur: 1 point

Classement général:

1.- Dimitri LIENARD: 12 points

2.- Mayoro NDoye: 10 points

3.- Jérémy BLAYAC: 9 points

4.- Jean-Philippe SABO: 4 points

5.- Abdelhak Belahmeur et Abdallah N’Dour: 3 points

7.- Oumar POUYE et Alexandre OUKIDJA: 2 points

9.- Jérémy GRIMM: 1 point

Les autres résultats de la soirée:

Epinal – Marseille Consolat: 1-1

Chambly – Boulogne: 1-1

Sedan – Avranches: 0-0

Orléans – Belfort: 0-0

Dunkerque – Amiens: 0-0

Les Herbiers – CA Bastia: 1-0

SR Colmar – Châteauroux: 1-0

Fréjus St Raphaël – Luçon: 3-2

Béziers – RCSA: 1-2

Le classement après trois journées:

 

 

 

 

                     Clubs Pts J G N P Bp Bc Diff
1.- Marseille Consolat    7    3    2     1    0     5      1  + 4
2.- Etoile Fréjus St Raphaël    6    3    2    0    1     4      5   – 1
3.- ASM Belfort    5    3    1    2    0     2      1  + 1
4.- USL Dunkerque    5    3    1    2    0     4      1  + 3
5.- Orléans Loiret Football    5    3    1    2    0     2      0  + 2
6.- SR Colmar    5    3    1    2    0     3      2  + 1
7.- Vendée Les Herbiers    5    3    1    2    0     1      0  + 1
8.- RC Strasbourg Alsace    4    3    1    1    1     3      5  – 2
9.- Vendée Luçon Foot    4    3    1    1    1     4      3  + 1
10.- AS Béziers    4    3    1    1    1     4      2  + 2
11.- US Boulogne Côte d’Opale    3    3    0    3    0     3      3  + 0
12.- SA Epinal    3    3    0    3    0     3      3  + 0
13.- FC Chambly Thelle    3    3    0    3    0     2      2  + 0
14.- Amiens Sporting Club    2    3    0    2    1     1      2  –  1
15.- Union Sportive Avranches    2    3    0    2    1     0      3  – 3
16.- La Berrichonne Châteauroux    1    3    0    1    2     1      3  – 2
17.- CA Bastia    1    3    0    1    2     0      3  – 3
18.- CS Sedan Ardennes    1    3    0    1    2     0      3  – 3

 

Un RACING, loin d’être au top, concède le nul face à Orléans, 0-0

La raclée ramenée de Dunkerque a laissé plus de traces que beaucoup de gens ne pensaient. Les deux équipes, souvent citées comme favorites du championnat ne se sont guère livrées. Le seul objectif atteint pour les Strasbourgeois est qu’ils ont retrouvé une assise défensive. Maintenant, reste à remettre en marche la machine offensive.

Parmi le difficile public alsacien, des sifflets sont montés des tribunes dès le coup de sifflet final. Comme le soulignait si bien, en conclusion, Jean-Philippe SABO, en conférence de presse, « il faut se remettre au travail dès demain ». C’est sûr qu’un seul petit point récolté après deux rencontres, est loin, très loin, de ce que les supporters escomptaient. Sur le terrain, plus d’envie, de gnac, seront exigées de nos joueurs.

Autre domaine où nos joueurs devront progresser, la maîtrise individuelle. Un joueur expulsé (Yannick AGUEMON à Dunkerque et qui a écopé de deux matchs, Ernest SEKA hier soir) à chaque rencontre, six cartons jaunes, c’est trop, beaucoup trop. La plupart de nos joueurs sont des joueurs chevronnés, qui ont une expérience du haut niveau. Les joueurs devront se montrer intraitables mais en affichant moins de nervosité et d’impatience. Gageons que notre équipe affiche un tout autre visage à Béziers, dès ce jeudi.

Les actions de la rencontre:

Lienard, Blayac, Saad, NDoye, Marester, Bahoken, N'Dour, Grimm, Sabo, Oukidja et Seka

Lienard, Blayac, Saad, NDoye, Marester, Bahoken, N’Dour, Grimm, Sabo, Oukidja et Seka

Pour cette première rencontre à domicile, Jacky DUGUEPEROUX va devoir pallier aux absences de Pouye (blessé) et Aguemon (suspendu). Jean-Philippe Sabo et Stéphane Bahoken seront alignés d’entrée. La pelouse est magnifique et l’atmosphère respirable. Les gradins se garnissent peu à peu et c’est devant une belle assistance que se déroulera ce match.

Les deux équipes pénètrent sur le terrain au son d’un nouvel hymne strasbourgeois et sous les ordres de l’arbitre M Mehdi Mokhtari assisté de M Nicolas Aimar et de M Aurélien Drouet.

Le trio arbitral et les deux capitaines G. Pinaud et E. Seka

Le trio arbitral et les deux capitaines G. Pinaud et E. Seka

4′: première alerte sur le but d’Oukidja. Elle est l’œuvre de Greg Houla qui après une interception, tire au but. Sa frappe non cadrée, file au-dessus

15′: les deux équipes ne se livrent guère, jeu plaisant jusqu’à l’abord des surfaces mais aucun tir dangereux à signaler de part et d’autre

20′: Strasbourg, comme souvent ces derniers temps, mise sur les coups de pied arrêtés pour débrider la situation. Celui joué en deux temps par Lienard et Sabo, échoue aux six mètres mais Blayac  ne peut placer sa tête

27′: le coup franc de Lienard est repoussé avec difficulté par Oumar Sissoko

31′: Grégory Thomas profite d’un bon service d’Houla pour tester Oukidja

45′: première mi-temps plutôt terne « difficile car Strasbourg nous a mis une grosse pression d’entrée. On n’a pas réussi à ressortir proprement les premiers ballons » reconnaît Olivier Frapolli à l’issue de la rencontre

47′: on voit un Racing revigoré au retour des vestiaires. Blayac lance Bahoken et Jean-Philippe Sabo, seul au second poteau, va reprendre ….mais au dernier moment Gauthier Pinaud arrive à effleurer le ballon, qui prend une autre direction. Une occase qui s’envole

48′: coup franc de Lienard mais Blayac est trop court pour reprendre

54′: Jean-Philippe Sabo met le turbo et file le long de l’aile. Pinaud essaie de l’arrêter mais l’arbitre estime de manière suspecte et sort le rouge. Gauthier est obligé de quitter ses camarades plus tôt que prévu

56′: sur le coup franc qui suit cette expulsion, Bahoken récupère le ballon allume Oumar Sissoko. Celui-ci, auteur d’un arrêt réflexe, sauve les siens

59′: les Orléanais, même en infériorité numérique, restent dangereux. Suite à une mauvaise relance de N’Dour, Oukidja dégage en touche. Kevin Dupuis se retrouve seul face au gardien alsacien mais il tire au-dessous

70′: Romain Armand se troue encore sur cette frappe et Oukidja respire

72′: passe en retrait dans la surface de Nicolas Saint-Ruf à son gardien. L’arbitre ordonne un coup franc indirect et NDoye servi n’arrive pas à cadrer sa frappe

11243463_873044246114069_5164000014704974561_n

76′: Blayac, auteur d’un geste technique remarquable. Mayoro NDoye adresse une balle piquée à son avant centre. Après un amorti de la poitrine, Blayac enchaîne, dos au but, un retourné acrobatique mais Sissoko est tout heureux de récupérer ce ballon. Blayac pour l’ensemble de son œuvre aurait mérité un meilleur sort sur cette action

81′: grosse faute de Seka sur Ligoule. L’arbitre sort le jaune et comme c’est son second de la partie, il doit lui aussi quitter plus tôt ses équipiers

90′: les dernières minutes sont crispantes mais plus rien ne sera marqué et les deux équipes se quittent sur le score nul et vierge, 0-0

Les commentaires d’après-match:

Jacky DUGUEPEROUX:  » J’éprouve un sentiment mitigé. Quelque part, je suis rassuré parce que nous avons concédé zéro occasion à cette équipe orléanaise qui a un potentiel offensif intéressant, descend de L2 et aurait mérité de mener 3-0 à la mi-temps de son match de Coupe de la Ligue contre Tours. C’est le bon point.

Le mauvais c’est que nous nous procurons trois énormes occasions (et il insiste trois énormes occasions) que nous ne mettons pas, que nous avons fait preuve de nervosité dans la préparation de nos actions et manqué de justesse technique. Et nous avons récolté un deuxième carton rouge en deux matchs. On ne peut pas continuer comme ça »

Jean-Philippe SABO:  » Ce n’est pas un bon point. Orléans a été solide, mais les occasions franches sont de notre côté. C’est surtout dans l’efficacité offensive qu’on aurait pu être meilleurs. En deuxième période, on a essayé de produire du jeu, en passant par les côtés au lieu de balancer des ballons vers l’avant. On a les occasions et la frustration, c’est de ne pas les avoir mises au fond. Il faut se remettre au travail et faire un résultat à Béziers pour lancer enfin notre saison. Ce n’est pas le moment de baisser la tête  »

Alexandre OUKIDJA:  » Je suis déçu, on aurait pu faire mieux que ça. On ne voulait pas prendre de but, c’était l’objectif. Le coach avait fait de l’assise défensive un mot d’ordre. C’est réussi, mais il faudra remettre en marche la machine offensive dès la semaine prochaine à Béziers  »

Les hommes de la rencontre:

1.- Lienard: 5 points  2.- NDoye: 4 points  3.- Sabo: 3 points  4.- Belahmeur: 2 points  5.- Grimm: 1 point

Classement général:

1.- Lienard: 9 points  2.- NDoye et Blayac: 5 points  4.- N’Dour et Sabo: 3 points 6.- Pouye et Belahmeur: 2 points  8.- Grimm: 1 point

Les autres résultats de la soirée:

Marseille Consolat – Fréjus St Raphaël: 3-0

Luçon – Sedan: 2-0

Châteauroux – Epinal: 1-1

Boulogne – Colmar: 1-1

Strasbourg – Orléans: 0-0

Amiens – Chambly: 0-0

Belfort – Dunkerque: 0-0

Bastia – Béziers: 0-0

Avranches – Les Herbiers: 0-0

Le classement après la 2ème journée:

                     Clubs   Pts    J   G    N    P    Bp    Bc Diff
1.- Marseille Consolat    6    2    2    0    0    4    0 + 4
2.- USL Dunkerque    4    2    1    1    0    4    1 + 3
3.- ASM Belfort    4    2    1    1    0    2    1 + 1
4.- AS Béziers    4    2    1    1    0    3    0 + 3
5.- Vendée Luçon Foot    4    2    1    1    0    2    0 + 2
6.- Orléans Loiret Football    4    2    1    1    0    2    0 + 2
7.- Etoile Fréjus St Raphaël    3    2    1    0    1    1    3 – 2
8.- US Boulogne Côte d’Opale    2    2    0    2    0    2    2 + 0
9.- SR Colmar    2    2    0    2    0    2    2 + 0
10.- SA Epinal    2    2    0    2    0    2    2 + 0
11.- FC Chambly Thelle    2    2    0    2    0    1    1 + 0
12.- Vendée Les Herbiers    2    2    0    2    0    0    0 + 0
13.- Amiens Sporting Club    1    2    0    1    1    1    2 – 1
14.- La Berrichonne Châteauroux    1    2    0    1    1    1    2 – 1
15.- CA Bastia    1    2    0    1    1    0    2 – 2
16.- RC Strasbourg Alsace    1    2    0    1    1    1    4 – 3
17.- Union Sportive Avranches    1    2    0    1    1    0    3 – 3
18.- CS Sedan Ardennes    0    2    0    0    2    0    3 – 3

Quelle claque pour l’ouverture, Dunkerque écrase le RACING, 4-1.

 » Un homme averti en vaut deux  » dit le proverbe. Les titres dithyrambiques de la presse nationale n’ont rien arrangé. Strasbourg, grand favori au titre, suite aux matchs de préparation et après que les points faibles aient été gommées lors du mercato estival, les Strasbourgeois semblaient d’attaque pour tout faucher sur leur passage.

Un homme martelait cependant après chaque match amical que seuls les matchs de championnat situeraient le niveau de l’équipe et qu’il n’attachait pas plus d’importance que cela aux résultats de ces rencontres. Cet homme n’était autre que Jacky Duguépéroux, l’actuel coach du RACING.

Les Alsaciens sont donc repartis de la cité de Jean Bart très meurtris. L’ampleur du score, un chouia trop lourd, va ramener sur terre ceux qui prédisaient un parcours royal.  » Tout le monde dit que nous allons nous balader, mais ce qui vient de nous arriver n’est peut-être pas plus mal  » prévient Jacky  » qui invite très vite ses troupes  » à laisser la suffisance aux vestiaires.

USLD-Strasbourg-070815-18-Copier

Les actions principales de cette rencontre:

Ce match de reprise tant attendu va se dérouler sur une bonne pelouse et par un temps idéal pour la pratique du football. Le groupe de supporters strasbourgeois, pas loin de 300 personnes, se fait de suite entendre par ses chants.

5′: faute à l’entrée de la surface de réparation sur Blayac. L’exécuteur des hautes œuvres, Dimitri Lienard, se charge de tirer le coup franc. Jean Bouet, le capitaine et gardien nordiste, d’une belle manchette, repousse le ballon

USLD-Strasbourg-070815-39-Copier

10′: les Dunkerquois ouvrent la marque. Très longue transversale de Thomas De Parmentier sur Dimitri Boudaud. Seka et Marester se gênent quelque peu ce qui profite à Malik Tchokounte qui s’en va battre Alexandre Oukidja (1-0, 10è)

Joie de Malik Tchokounte après l'ouverture du score

Joie de Malik Tchokounte après l’ouverture du score

12′: les Strasbourgeois à peine remis de ce coup de poignard encaissent un second but. Encore une longue ouverture de Thomas De Parmentier, Seka est lobé et Bilel El Hamzaoui récupère le ballon. Son centre au cordeau est repris par Tchokounte d’un subtil pointu. Le massif avant-centre réalise le doublé (2-0, 12è)

Alexandre Oukidja battu pour la seconde fois par Malik Tchokounte

Alexandre Oukidja battu pour la seconde fois par Malik Tchokounte

 15′: on sent les Alsaciens fébriles et ils étaient loin de penser à un tel scénario catastrophe

20′: enfin une action digne de ce nom pour les Strasbourgeois. Lienard centre sur la tête de Blayac mais le tir de celui-ci n’est pas cadré

30′: Pouye tente sa chance mais lui aussi manque de précision

44′: grosse semelle de Gaëtan Muraglia sur Jérémy Grimm. S’ensuit une grosse échauffourée, même les joueurs des bancs de touche, officiels, se retrouvent sur la pelouse. L’arbitre M Mezouar avertit le joueur nordiste et….exclut Yannick Aguemon et Stjepan Cvitkovic, coupables d’échanges de coups

USLD-Strasbourg-070815-69-Copier

45’+4′: c’est sur cette fin de mi-temps plutôt houleuse que les deux formations regagnent les vestiaires. USL Dunkerque – RC Strasbourg Alsace: 2-0

Mayoro NDoye et Stéphane Bahoken essayent d'arrêter Marc Fachan

Mayoro NDoye et Stéphane Bahoken essayent d’arrêter Marc Fachan

46′: les deux formations se retrouvent à 10 contre 10 et Fabien Mercadal, le coach nordiste, fait rentrer Marc Fachan, l’ex Strasbourgeois, à la place de Dimitri Boudaud

56′: sortie de Dimitri Lienard remplacé par Stéphane Bahoken

64′: le Racing refait une partie de son handicap. Pouye tire le coup franc situé près de ligne de touche suite à une faute de Christian Senneville. Blayac d’une tête décroisée bat Jean Bouet, le gardien nordiste (2-1, 64è)

Jérémy Blayac, d'une tête piquée, bat le gardien Bouet

Jérémy Blayac, d’une tête piquée, bat le gardien Bouet

70′: ce but a le don de revigorer les Alsaciens mais la défense maritime tient bien. Attention à ne pas se faire piéger en ouvrant les espaces

76′: rentrée de Ibrehima Coulibaly à la place de Gaëtan Muraglia

78′: la défense strasbourgeoise totalement hors du coup sur le troisième but nordiste. Gros coup de botte de Marc Fachan à destination de Tchokounte en position de hors jeu. Les défenseurs alsaciens réclament le hors jeu, Tchokounte arrête sa course et Coulibaly pour son premier ballon grille la politesse à tout le monde et s’en va battre tranquillement Oukidja (3-1, 78è) 

Le buteur, Coulibaly, tout sourire, félicité par Edwin Pindi

Le buteur, Coulibaly, tout sourire, félicité par Edwin Pindi

81′: encore un coup franc de Pouye. Felipe Saad, monté en attaque, voit sa tête repoussée par la barre

90′ + 2′: à l’abord de sa surface, Saad crochète Tchokounte. Le lutin Bilel El Hamzaoui réussit une merveille de coup franc en plaçant le ballon dans la lucarne gauche d’Oukidja (4-1, 92è)

90′ + 4′: M Mezouar siffle la fin de la partie de cette soirée cauchemardesque où Strasbourg aura bu le calice jusqu’à la lie

Les réactions après la rencontre:

Felipe SAAD:  » C’est une claque, mais ce n’est pas plus mal. On revient à la réalité. Et la réalité c’est qu’il va falloir montrer autre chose pour être à la hauteur de la course à la montée. Il faut tourner la page et passer à autre chose. C’est une occasion manquée de prendre les trois points, mais ce n’est qu’une journée et il en reste beaucoup  »

Jérémy BLAYAC:  » On s’est fait bousculer, on a perdu les duels. On a été battus par plus fort que nous, tout simplement. C’est malheureux à dire mais ils en voulaient plus que nous. on a pris une claque, mais ça va nous faire beaucoup de bien. Maintenant, il faut prendre du recul et se remettre en cause, pour essayer de se remettre en route face à Orléans  »

Jacky DUGUEPEROUX:  » On savait que les vingt premières minutes seraient difficiles mais on a pris deux buts en deux minutes. Je suis très déçu par l’entame. Une équipe en voulait plus que l’autre. C’est une bonne fessée, une bonne leçon. J’avais prévenu que si on n’était pas au niveau dans la tête, on passerait à travers  »

Les hommes de la rencontre:

1.- Blayac: 5 points  2.- Lienard: 4 points  3.- N’Dour: 3 points  4.- Pouye: 2 points  5.- NDoye: 1 point

Les résultats de la 1ère journée de National:

Béziers – Avranches: 3-0

Les Herbiers – Luçon: 3-0

Orléans – CA Bastia: 2-0

Fréjus St Raphaël – Châteauroux: 1-0

ASM Belfort – Amiens: 2-1

Epinal – Boulogne: 1-1

SR Colmar – Chambly: 1-1

Sedan – Marseille Consolat: 0-1

Le classement après la 1ère journée:

 

                     Clubs  Pts    J   G   N   P   Bp   Bc  Diff
1.- USL Dunkerque   3    1    1    0    0     4     1 + 3
2.- AS Béziers   3    1    1    0    0     3     0 + 3
3.- Vendée Les Herbiers   3    1    1    0    0     3     0 + 3
4.- Orléans Loiret Football   3    1    1    0    0     2     0 + 2
5.- ASM Belfort   3    1    1    0    0     2     1 + 1
6.- Etoile Fréjus St Raphaël   3    1    1    0    0     1     0 + 1
7.- Marseille Consolat   3    1    1    0    0     1     0 + 1
8.- US Boulogne Côte d’Opale   1    1   0    1    0     1     1 + 0
9.- FC Chambly Thelle   1    1   0    1    0     1     1 + 0
10.- SR Colmar   1    1   0    1    0     1     1 + 0
11.- SA Epinal   1    1   0    1    0     1     1 + 0
12.- Amiens Sporting Club   0    1   0   0    1     1     2 – 1
13.- La Berrichonne Châteauroux   0    1   0   0    1     0     1 – 1
14.- CS Sedan Ardennes   0    1   0   0    1     0     1 – 1
15.- CA Bastia   0    1   0   0    1     0     2 – 2
16.- RC Strasbourg Alsace   0    1   0   0    1     1     4 – 3
17.- Union Sportive Avranches   0    1   0   0    1     0     3 – 3
18.- Vendée Luçon Foot   0    1   0   0    1     0     3 – 3

Véritable feu d’artifice contre l’UNFP,7-4, du Racing pour la der des sorties amicales

Pour ce dernier match de préparation, les spectateurs accourus en masse sur le Stade d’Eschau savaient qu’il y avait de fortes chances de voir débuter l’équipe qui allait démarrer la saison à Dunkerque. Jacky Duguépéroux aligna le onze type ( Oukidja devrait reprendre lundi) en laissant à l’entame du match, Sikimic, Salmier, Sabo, Belahmeur, Bahoken, plus les jeunes sur le banc.

Bien que le coach alsacien n’accorde pas une importance démesurée à ces rencontres ( tout de même 4 victoires et 2 nuls, 14 buts marqués et 6 encaissés), lui et son équipe tenaient à terminer sur une bonne note rien que pour engranger une dose de confiance supplémentaire.

 

Debout: Aguemon - Lienard - Blayac - N'Dour - Seka - Blondel Accroupis: Marester - NDoye - Saad - Grimm - Pouye

Debout: Aguemon – Lienard – Blayac – N’Dour – Seka – Blondel
Accroupis: Marester – NDoye – Saad – Grimm – Pouye

L’ Union Nationale des Footballeurs Professionnels s’aligne dans la composition suivante: Oumar Sissoko (AC Ajaccio) – Guillaume Campos (Montpellier), Fabio Genga (Monaco), David Fleurival (Larissa – Grèce), Yassine Amrioui (Reims) – Mario Licka (Istres), Therry Racon (Portsmouth – Angleterre), Anthony Derouard (Châteauroux), Geoffrey Tulasne (Red Star) – Victor Mendy (Qabala – Azerbaïdjan), Ladislas Douniama (Guingamp)

L’arbitre M Beyer libère les deux équipes et très rapidement, on entrevoit deux équipes joueuses et attirées par le but adverse.

6′: N’Doye file au but et est arrêté irrégulièrement par Fleurival. Coup franc aux 20 mètres pour Dimitri Lienard. D’une frappe dont il a le secret, il loge le ballon dans la lucarne gauche de Sissoko. RCSA contre UNFP: 1-0

Dimitri LIENARD botte le coup franc

Dimitri LIENARD botte le coup franc

 

Malgré sa taille, Oumar SISSOKO est battu

Malgré sa taille, Oumar SISSOKO est battu

23′: le RACING aggrave la marque. Encore un accrochage illicite d’Anthony Derouard sur Mayoro NDoye. Le coup franc sera à nouveau exécuté par Lienard. Il voit sur sa droite Yannick Aguemon totalement esseulé et lui adresse une merveille de passe. Yannick sans se poser de question reprend de volée. Puissance et précision font le reste, le ballon est au fond des filets. RCSA contre UNFP: 2-0

11800169_867033946715099_8506445017532903701_n

11836736_10206934173330174_2719905167294407200_n

33′: le temps de se remettre de nos émotions de ce magnifique but et le RACING marque un troisième but. Lienard se bat pour récupérer le ballon et lance en profondeur Blayac qui se joue de son défenseur Fabio Genga. Sissoko ferme l’angle en venant à sa rencontre mais Jérémy réussit le lob parfait. RCSA contre UNFP: 3-0

11796229_10206934182890413_7110789263664696790_n

35′: encore un but du RACING. A peine le temps de souffler, Aguemon file le long de l’aile et centre sur NDoye qui ouvre son pied pour battre une quatrième fois Sissoko. RCSA contre UNFP: 4-0

43′: l’UNFP réduit le score. Therry Racon se dépêtre dans une forêt de jambes et d’une magnifique frappe pleine lucarne trompe Blondel. RCSA contre UNFP: 4-1

 

Therry RACON réduit le score d'une magnifique frappe

Therry RACON réduit le score d’une magnifique frappe

 

Olivier BLONDEL ne pouvait rien sur ce missile de l'ex de Portsmouth

Olivier BLONDEL ne pouvait rien sur ce missile de l’ex de Portsmouth

M Beyer siffle la fin de cette mi-temps riche en buts

L’équipe de l’UNFP est remodelée: Jérôme Scolan (Clermont Ferrand) – Quentin Bur (FC Metz), Yassine Amrioui (Reims), Florent Rouamba (CA Bastia), Fabio Genga (Monaco) – Cyril Dreyer (AS Nancy Lorraine), Mario Licka (Istres), David Fleurival (Larissa, Grèce), Loïc DUFAU (Le Poiré/Vie) – Yoann Tribeau (Créteil), Cédric Betremieux (Istres)

64′: Le RACING opère 4 changements, North remplace Marester, Salmier prend la place de Saad, N’Dour est remplacé par Sabo et Belahmeur supplée NDoye

66′: Bahoken rentre à la place de Blayac

67′: l’UNFP la première en action dans cette seconde mi-temps. Gros cafouillage dans la surface bleue et Victor Mendy, le plus prompt, bat Blondel. RCSA contre UNFP: 4-2

76′: Belahmeur obtient un corner après une frappe contrée par Florent Rouamba. Aguemon donne un bon ballon à Grimm qui devance Scolan pour marquer de la tête. RCSA contre UNFP: 5-2

79′: au tour de Bahoken d’y aller de son but suite à un centre de North et une remise de Sabo. RCSA contre UNFP: 6-2

83′: Cédric Betremieux enrhume Sikimic et vient battre Blondel. RCSA contre UNFP: 6-3

84′: encore une belle frappe de Bahoken qui vient se loger dans la lucarne de Scolan. RCSA contre UNFP: 7-3

88′: dernier but de Betremieux qui réussit le doublé et établit le score final. RCSA contre UNFP: 7-4

Felipe SAAD et Cédric BETREMIEUX à la lutte

Felipe SAAD et Cédric BETREMIEUX à la lutte

Après ce score fleuve, Jacky Duguépéroux dira en conclusion: « Défensivement, il reste du travail mais offensivement, le bilan est positif. On a concédé des buts sur des erreurs individuelles et des manques de concentration. C’est une bonne piqûre de rappel avant le début de championnat ».

Fin de la série des rencontres de préparation avec ce bon bilan de 5 victoires et 2 nuls pour 21 buts marqués et 10 encaissés