Il faudra patienter quelques jours de plus après la cruelle défaite du RCSA face à Amiens, 0-1

 

Les résultats de la soirée:

Châteauroux – Les Herbiers: 3-0

Chambly – Fréjus St Raphaël: 3-2

Avranches – Dunkerque: 2-0

CA Bastia – Belfort: 2-0

SR Colmar – Epinal: 1-0

Luçon – Orléans: 1-5

Marseille Consolat – Béziers: 1-5

RCSA – Amiens: 0-1

Boulogne – Sedan: 0-0

Le classement du National à l’issue de la 32ème journée:

                     Clubs  Pts    J   G   N   P   Bp   Bc  Diff
1.- RC Strasbourg Alsace
  56
  32
 15
  11
   6
   33
   17
+ 16
2.- US Orléans Loiret Foot
  52
  32
 13
  13
   6
   47
   35
+ 12
3.- Amiens Sporting Club
  51
  32
 13
  12
   7
   42
   34
+   8
4.- Marseille Consolat
  51
  32
 14
    9
   9
   46
   39
+   7
5.- Berrichon.Châteauroux
  46
  32
 12
  10
 10
   46
   44
+   2
6.- USL Dunkerque
  45
  32
 12
    9
 11
   39
   39
+   0
7.- FC Chambly Thelle   44   32
 11
  11
 10
   44
   35
+   9
8.- US Avranches
  44
  32
 10
  14
   8
   42
   34
+   8
9.- CS Sedan Ardennes
  43
  32
 10
  13
   9
   30
   27
+   3
10.- Vendée Luçon Foot
  43
  32
 11
  10
 11
   42
   46
–   4
11.- Boulogne Côte d’Opale
  42
  32
 11
    9
 12
   44
   42
+   2
12.- CA Bastia
  42
  32
 10
  12
 10
   28
   31
–   3
13.- ASM Belfort
  40
  32
   9   13  10    26
   31
–   5
14.- AS Béziers Foot
  40
  32
 10
  10
 12
   34
   38
–   4
15.- Vendée Les Herbiers
  35
  32
   7
  14
 11
   38
   48
– 10
16.- SR Colmar
  33
  32
   9
    8
 15
   36
   44
–   8
17.- Etoile Fréjus St Raphaël
  27
  32
   4
  15
 13
   20
   37
– 17
18.- SAS Epinal
  26
  32
   5
  11
 16    34
   50
– 16

 

Le RACING écrase Bastia, 3-0, mais loupe la montée en L2 pour un point

Ce match contre le CA Bastia était appelé à rester dans les annales du club s’il était synonyme de montée en Ligue 2. Le soir du 14 mai 2010, une défaite à Châteauroux, 1-2, reléguait le RACING en National. Un moment de douleur pour des milliers de supporters et une descente aux enfers qui se terminera par la liquidation du RCS le 22 août 2011. La rétrogadation en CFA 2 rameuta les troupes de partout. Les Alsaciens se sont regroupés derrière leur club de coeur, ils s’étaient juré de le sauver d’une mort programmée. Première victoire, le 2 juin 2012, avec cette 1ère place qui permit au club de rejoindre le CFA. Après avoir arpenté des terrains inconnus, nous allions à nouveau affronter des équipes d’un standing un peu plus adapté à notre club. Personne n’oubliera le final contre Raon-l’Etape en juin 2013. La France du football redécouvrait à nouveau l’équipe alsacienne. Notre RACING fit à nouveau la fierté de notre région. Mais la 1ère année en National nous réserva un final catastrophique avec une 16ème place signe de retour en CFA. Mais après un été très incertain, le RACING sera maintenu après bien des péripéties. Juin 2015, nouvelle désillusion, après un championnat homérique, le RACING loupe la montée pour……1 point. Des pleurs de rage mais c’est Bourg Péronnas qui nous coiffe sur le poteau. Le championnat 2015/2016 touche à sa fin et à 4 journées de la fin, la montée est possible. Jouons cette rencontre contre des Bastiais revanchards et nous verrons bien. Soit ce sera la montée en Ligue 2 ou il faudra patienter une semaine de plus. Après six années d’épreuves, nous sommes en mesure de patienter quelques jours de plus.

Les actions principales de la partie:

A 18h, à l’approche du stade de la Meinau, vous devinez qu’une grande soirée de foot se dessine. Les personnes se pressent en masse vers le stade, les commentaires vont bon train, cela nous rappelle de biens bons souvenirs. Un temps estival, une bien belle pelouse, toutes les conditions sont réunies pour vivre une belle soirée.

13123419_1014947995257026_4321950410574233893_o

C’est une équipe sans surprise alignée par Jacky Duguépéroux, Marester bien que grippé cette semaine, tient finalement sa place

M Abdelali CHAOUI avec ses deux assesseurs, M Frédéric LABEYRIE et M Pascal POUPEAU

M Abdelali CHAOUI avec ses deux assesseurs, M Frédéric LABEYRIE et M Pascal POUPEAU

Avant le début de la partie, une minute d’applaudissements en mémoire des victimes du drame de FURIANI du 5 mai 1992, il y a 24 ans déjà

Au moment où M CHAOUI libère les deux équipes, Orléans et Marseille Consolat sont à égalité et Amiens mène contre Epinal, même si le RACING gagne ce soir, il devra attendre une semaine de plus pour valider sa montée

9′: entame un peu délicate du leader, espérons que l’objectif ne le paralyse pas trop

15′: le RACING ouvre le score par Stéphane BAHOKEN. BLAYAC récupère un ballon perdu par les Bastiais. Il voit LIENARD lancé à toute vitesse et le sert dans la course. Dimitri centre au cordeau et BAHOKEN reprend pour catapulter la balle sous la barre de PICHOT. Ce but enflamme le stade et permet aux Alsaciens de ne pas trop douter. RCSA – CA Bastia: 1-0

13161832_1014946421923850_3572304147345652737_o

21′: coup franc de LIENARD repris de la tête par BLAYAC, sa reprise tutoie la barre

23′: premier carton jaune pour N’DOUR pour un excès d’engagement

27′: GRIMM transmet à LIENARD. A 25m du but de PICHOT, il arme un tir violent détourné du pied par le gardien corse

29′: encore une frappe de GRIMM détournée magistralement par PICHOT

32′: BAHOKEN tente l’échappée solitaire  mais il pousse un peu loin le ballon et PICHOT arrive à se saisir du ballon

35′: Christopher LINA est averti pour jeu dangereux

45′: le RACING aggrave la marque. 2ème passe décisive de LIENARD et doublé de BAHOKEN. La frappe soudaine et appuyée de Stéphane à ras de terre s’engouffre dans le soupirail bastiais et la détente de PICHOT reste vaine. RCSA – CA Bastia: 2-0

13131293_1014947748590384_5485991250175280372_o

45’+2′: mi-temps à la Meinau sur cette avance de 2 buts pour l’équipe alsacienne. Orléans simpose 3-2 contre Marseille Consolat et Amiens vient à bout d’Epinal, 4-3. La montée des Strasbourgeois en L2 est donc reportée, un nul lui suffira la semaine prochaine pour officialiser cette montée

57′: sortie de LINA remplacé par Anthony DEROUARD

60′: 23 574 spectateurs présents ce soir à la Meinau

61′: raté de THIOUB qui du gauche ne cadre pas sa reprise

62′: encore une frappe de GRIMM détournée de justesse par une jambe corse

65′: Abdelhak BELAHMEUR remplace BLAYAC

66′: DOUMBIA est remplacé par Abdoulaye DIAWARA, l’ancien Colmarien

67′: gros exploit du gardien corse, parfait jusqu’à présent malgré les deux buts encaissés, qui repousse la reprise à bout portant de BOUANGA

13112843_1014947111923781_5487061582666369022_o

69′: Michaël BOSQUI est remplacé par Jérôme SONNERAT

71′: carton jaune à Mathieu ROBAIL pour le séchage de NDOYE

81′: carton jaune à Jérémy BRU visiblement très énervé

85′: BOUANGA cède sa place à SACKO

87′: encore un double arrêt impressionnant du gardien corse sur une tête à bout portant de GRIMM et une reprise de SAAD

88′: Sada THIOUB gâche l’occasion de réduire la marque pour ses couleurs en ratant lamentablement le cadre

89′: le RACING se met définitivement à l’abri en marquant un 3ème but. Le corner de Dimitri LIENARD, 3ème passe décisive, est repris comme à la parade par Felipe SAAD. RCSA – CA Bastia: 3-0

90’+3: le RACING a livré ce soir une de ses meilleures partitions, la semaine prochaine, il suffira d’enfoncer le clou. Les deux équipes se quittent sur ce score de 3-0 en faveur des Alsaciens

13130829_1014958715255954_124853545364683088_o

13198389_1014958705255955_8370666124668669545_o

adieu à Bill TUILOMA qui rejoint l'équipe nationale de Nouvelle-Zélande

adieu à Bill TUILOMA qui rejoint l’équipe nationale de Nouvelle-Zélande

Les commentaires d’après-match:

Jacky DUGUEPEROUX:  » On a fait un gros match et on a été récompensé. Et avec un tel public, on se doit de continuer à gagner, surtout qu’on affronte Amiens la semaine prochaine. Ce sera un match intéressant. On a perdu à l’aller et on voudra notre revanche  »

Stéphane BAHOKEN:  » On a eu un peu de mal au début. Mais plus le temps passait et mieux ça allait. Et quand on a marqué, on s’est enfin libéré. Ensuite, je pense qu’on a été costaud, on a eu la maîtrise. Franchement c’est un des matchs les plus aboutis de la saison »

Les hommes de la rencontre:

1.- Lienard et Bahoken: 5 pts     2.- Grimm et Saad: 4 pts     3.- NDoye: 3 pts     4.- N’Dour: 2 pts     5.- Oukidja: 1 pt

Classement du joueur de la saison:

12973410_10153693188526374_7049935295852328846_o

1.- Jérémy GRIMM: 67 points

2.- Abdallah N’DOUR: 56 points

3.- Ernest SEKA: 54 points

4.- Dimitri LIENARD, Alexandre OUKIDJA et Felipe SAAD: 44 points

7.- Jérémy BLAYAC: 38 points

8.- Mayoro NDOYE: 35 points

9.- Denis BOUANGA: 32 points

10.- Stéphane BAHOKEN: 31 points

11.- Massire KANTE: 17 points

12.- Abdallah BELAHMEUR: 16 points

13.- Eric MARESTER: 15 points

14.- Jean-Philippe SABO: 9 points

15.- Oumar POUYE: 6  points

16.- Ladislas DOUNIAMA: 5 points

17.- Ihsan SACKO: 4 pointd

18.- Yoann SALMIER: 2 points

Les autres résultats de la soirée:

RC Strasbourg Alsace – CA Bastia: 3-0

Sedan – Chambly: 3-0

Orléans – Marseille Consolat: 3-2

Dunkerque – Luçon: 5-1

Amiens – Epinal: 4-3

Fréjus St Raphaël – SR Colmar: 1-1

Les Herbiers – Boulogne: 3-3

ASM Belfort – Avranches: 1-4

Béziers – Châteauroux: 1-2

Le classement du National après la 31ème journée:

                     Clubs  Pts    J   G   N   P   Bp   Bc  Diff
1.- RC Strasbourg Alsace
  56
  31
 15
  11
   5
   33
   16
+ 17
2.- Marseille Consolat
  51
  31
 14
    9
   8
   45
   34
+ 11
3.- US Orléans Loiret Foot
  49
  31
 12
  13
   6
   42
   34
+   8
4.- Amiens Sporting Club
  48
  31
 12
  12
   7
   41
   34
+   7
5.- USL Dunkerque
  45
  31
 12
    9
 10
   39
   37
+   2
6.- Vendée Luçon Foot
  43
  31
 11
  10
 10
   41
   41
+   0
7.- Berrichon.Châteauroux
  43
  31
 11
  10
 10
   43
   44
–   1
8.- CS Sedan Ardennes
  42
  31
 10
  12
   9
   30
   27
+   3
9.- US Avranches
  41
  31
   9
  14
   8
   40
   34
+   6
10.- Boulogne Côte d’Opale
  41
  31
 11
    8
 12
   44
   42
+   2
11.- FC Chambly Thelle
  41
  31
 10
  11
 10
   41
   33
+   8
12.- ASM Belfort
  40
  31
   9
  13
   9
   26
   29
–   3
13.- CA Bastia
  39
  31
   9   12
 10    26
   31
–   5
14.- AS Béziers Foot
  37
  31
   9
  10
 12
   29
   37
–   8
15.- Vendée Les Herbiers
  35
  31
   7
  14
 10
   38
   45
–   7
16.- SR Colmar
  30
  31
   8
    8
 15
   35
   44
–   9
17.- Etoile Fréjus St Raphaël
  27
  31
   4
  15
 12
   18
   34
– 16
18.- SAS Epinal
  26
  31
   5
  11
 15    34
   49
– 15

Très nette domination du RACING contre Avranches mais le RCSA doit se contenter d’un nul, 0-0

 

national_avranches-prend-un-point-miraculeux-contre-strasbourg-0-0

Le RACING continue à faire la course en tête malgré une série de trois nuls d’affilée. Se rendre en Normandie pour y affronter Avranches ne constitue pas une mission impossible mais elle s’annonce vraiment corsée face à un adversaire qui l’a emporté à deux reprises l’an dernier sur le même score de 2-1. Même si les Avranchinais ne l’ont emporté quà quatre reprises sur 14 matchs au Stade René Fenouillère, leur avance de trois petits points sur le premier relégable les maintient sous pression.

« C’est un honneur de les affronter, d’autant que c’est probablement la dernière fois, avant de très longues années » reconnaît Damien OTT. Attendue, programmée, la montée du RACING interviendra dans les jours ou les semaines à venir. Réguliers à défaut d’être flamboyants, ils disposent de la meilleure défense du National, 16 buts encaissés en 29 rencontres. « C’est l’équipe la plus solide et la plus complète. Avant le match aller j’avais précisé que la question n’était pas de savoir si le RACING allait monter ou non, mais de savoir de combien de points d’avance, il aurait en fin de saison » rajoute l’entraîneur manchois.

Désormais sous la menace des Herbiers, les co équipiers d’Alexandre Hérauville donneront le maximum pour essayer de se maintenir. Aux joueurs du RACING d’être fins prêts pour relever ce défi physique.

Les actions principales de la partie:

C’est sur un terrain particulièrement détrempé, un crachin persistant et un vent à décorner des boeufs que les deux équipes font leur entrée sur la pelouse sous les ordres de l’arbitre, M DECHEPY. A noter aussi qu’un petit millier de supporters du cru et une cinquantaine de Strasbourgeois vont assister à cette rencontre.

4′: beau travail de Blayac qui de la tête trouve Bouanga. Celui-ci transmet à Belahmeur qui écrase trop sa frappe pour inquiéter le gardien Beuve

7′: premier tournant de cette première mi-temps, Bouanga lancé sur son aile et qui adresse un centre en retrait parfait sur Blayac. L’avant-centre reprend la balle …..touchée semble-t-il au passage par la main d’Hérauville. L’arbitre, sans hésitation, indique le point de pénalty tout en gratifiant au passage le Normand d’un carton jaune. Sévère du bord de la touche. Blayac tient à se faire justice lui-même en tirant le pénalty. Mais au grand dam des supporters strasbourgeois présents et de ses équipiers, Jérémy Blayac rate totalement sa frappe qui file à côté de la cage de Beuve

8′: à peine une minute plus tard, le RACING a l’occasion de rattraper cette bévue. Bahoken, seul devant le but, tente une balle piquée mais rate le coche

12′: le festival strasbourgeois continue. Bouanga grille la politesse à la charnière Hérauville – Fofana, Anthony Beuve , sorti de manière très virile, le heurte et le déséquilibre. Bouanga trébuche et n’arrive pas à se relever assez rapidement pour glisser le ballon dans le but vide. Cette fois-ci, l’arbitre ne bronche pas. Bizarre

15′: toujours 0-0 au tableau d’affichage mais Dieu que les Avranchinais ont eu chaud. Ils ont failli être emportés par cette grande marée mais la chance et l’impuissance des Strasbourgeois devant le but, les ont sauvé de la noyade

23′: frappe lointaine de Guyonnet bien détournée par Oukidja

26′: déboulé de Jordan Blondel qui parti de loin, rentre dans la surface et….s’écroule après un contact avec Felipe Saad. La tribune qui accueille les supporters normands gronde et réclame un pénalty. Mais l’arbitre, d’un avis totalement autre, fait signe de continuer le jeu

37′: les acteurs s’accordent un petit répit après une entame aussi dynamique

40′: Bahoken bien lancé attend vainement le centre de Blayac

41′: corner de Bouanga, mais le centre repris d’une talonnade est stoppé par Beuve

45’+1: l’arbitre siffle la mi-temps sur ce score nul et vierge, 0-0

ott-le-poete-1462139315

54′: passe en profondeur de Blayac, Lienard qui remplace Belahmeur, ne peut servir Bahoken, en position de hors-jeu

58′: la barre sauve les Normands. Corner de Bouanga, Grimm reprend de la tête et…..c’est la barre qui renvoie la balle

61′: la frappe lointaine du même Jérémy Grimm flirte avec la lucarne

75′: les vagues incessantes des Bleus déferlent sur la forteresse avranchinaise

77′: tête cadrée de Blayac mais Beuve est chaud

78′: Oh le missile de Marester de bien 25 mètres qui prenait la lucarne droite du but de Beuve. Une envolée magistrale de ce dernier évite le pire à son équipe. Décidément, le RACING ne marquera pas ce soir

89′: dernière frappe de NDoye dans le temps réglementaire qui file de peu à côté du poteau droit de Beuve

90’+3: le match se termine sur ce score nul de 0-0. Les Strasbourgeois sont dépités et les Normands ravis de rafler un point, dans l’optique du maintien

Les commentaires d’après-match:

Damien Ott:  » Subir une telle pression et prendre un point, j’ai rarement vu ça….On ne s’est jamais fait autant balader cette saison. On a subi une tempête, on a ensuite navigué dans des eaux très délicates avant d’arriver finalement à bon port  »

Jacky Duguépéroux:  » Au bout de 15 minutes, on aurait dû mener 2-0. On a fait un grand match, mais on vendange les occasions à la pelle. On a encore raté un pénalty et ce match nul est une vraie déception »

Les hommes de la rencontre:

1.- Grimm: 5 pts     2.- Seka: 4 pts     3.- Oukidja: 3 pts     4.- Marester: 2 pts     5.- NDoye et N’Dour: 1 pt

Classement du joueur de la saison:

12973410_10153693188526374_7049935295852328846_o

1.- Jérémy GRIMM: 63 points

2.- Ernest SEKA: 54 points

3.- Abdallah N’DOUR: 53 points

4.- Alexandre OUKIDJA: 44 points

5.- Felipe SAAD: 40 points

6.- Dimitri LIENARD: 39 points

7.- Jérémy BLAYAC: 38 points

8.- Denis BOUANGA et Mayoro NDOYE: 32 points

10.- Stéphane BAHOKEN: 26 points

11.- Massire KANTE: 17 points

12.- Abdallah BELAHMEUR: 16 points

13.- Eric MARESTER: 14 points

14.- Jean-Philippe SABO: 9 points

15.- Oumar POUYE: 6 points

16.- Ladislas DOUNIAMA: 5 points

17.- Ihsan SACKO: 4 points

18.- Yoann SALMIER: 2 points

Les résultats de la soirée:

Marseille Consolat – Dunkerque: 0-0

Avranches – RC Strasbourg Alsace: 0-0

Châteauroux – Orléans: 0-0

Boulogne – Béziers: 0-0

Luçon – ASM Belfort: 1-1

CA Bastia – Amiens: 1-1

Epinal – Fréjus St Raphaël: 0-1

SR Colmar – Sedan: 4-0

Chambly – Les Herbiers: 4-0

Le classement du National à l’issue de la 30ème journée:

                     Clubs  Pts    J   G   N   P   Bp   Bc  Diff
1.- RC Strasbourg Alsace
  53
  30
 14
  11
   5
   30
   16
+ 14
2.- Marseille Consolat
  51
  30
 14
    9
   7
   43
   31
+ 12
3.- US Orléans Loiret Foot
  46
  30
 11
  13
   6
   39
   32
+   7
4.- Amiens Sporting Club
  45
  30
 11
  12
   7
   37
   31
+   6
5.- Vendée Luçon Foot
  43
  30
 11
  10
   9
   40
   36
+   4
6.- USL Dunkerque
  42
  30
 11
    9
 10
   34
   36
–   2
7.- FC Chambly Thelle   41
  30
 10
  11
   9
   41
   30
+ 11
8.- Berrichon.Châteauroux
  40
  30
 10
  10
 10
   41
   43
–   2
9.- Boulogne Côte d’Opale
  40
  30
 11
    7
 12
   41
   39
+   2
10.- ASM Belfort
  40
  30
   9
  13
   8
   25
   25
+   0
11.- CS Sedan Ardennes
  39
  30
   9
  12
   9
   27
   27
+   0
12.- CA Bastia
  39
  30
   9
  12
   9
   26
   28
–   2
13.- US Avranches
  38
  30
   8   14
   8
   36
   33
+   3
14.- AS Béziers Foot
  37
  30
   9
  10
 11
   28
   35
–   7
15.- Vendée Les Herbiers
  34
  30
   7
  13
 10
   35
   42
–   7
16.- SR Colmar
  29
  30
   8
    7
 15
   34
   43
–   9
17.- Etoile Fréjus St Raphaël
  26
  30
   4
  14
 12
   17
   33
– 16
18.- SAS Epinal
  26
  30
   5
  11
 14    31
   45
– 14

 

Le RCSA retombe dans ses travers et concède le nul face à Luçon, 1-1

Plus on se rapproche de la distribution des prix, plus l’anxiété semble gagner certaines équipes. Même le RACING, incontestable leader, éprouve des difficultés à boucler les dernières rencontres. Rappelons-nous, Châteauroux, un but dans le temps additionnel des Castelroussins et de plus réduits à 9, plombait l’ambiance dans les travées de la Meinau. Le délicat déplacement à Marseille s’est soldé par un nul mais au vu de la seconde mi-temps de notre équipe, on aurait pu espérer mieux d’un point de vue strictement comptable. En accueillant, le Vendée Luçon Football qui restait sur une série de quatre matchs sans marquer, tous les supporters espéraient qu’une 15ème victoire allait nous sourire.

Mais Jacky Duguépéroux l’affirme souvent, toutes les séries sont appelées à connaître une fin et les adversaires du soir jetteront toutes leurs forces dans la bataille pour ne pas rentrer bredouilles et conserver quelques chances pour la montée. A nos joueurs d’imposer le rythme, de prendre les Vendéens à la gorge et de faire preuve de spontanéité devant les buts.

13055170_1051260691586338_4336949934940922317_o


Les actions principales la partie:

Ce soir, et pour la troisième année de suite, les dirigeants strasbourgeois ont décidé de rendre un hommage tout particulier aux femmes qui viennent à la Meinau. Le pauvre Massiré Kante, out jusqu’à la fin de la saison après sa chute spectaculaire à Marseille, sera remplacé numériquement par Abdelhak Belahmeur. La foule des grands soirs est annoncée et les conditions sont idéales pour assister à un beau spectacle

12′: corner de Lienard mais la tête de Grimm est bien arrêté par le gardien Anthony Martin

18′: Luçon se montre dangereux sur un ballon perdu de Seka et qui stoppe irrégulièrement Ludovic Ajorque. Le coup franc qui suit voit Charly Charrier adresser un bon tir que Saad dévie

20′: 1er carton jaune pour le Strasbourgeois Felipe Saad pour fauchage d’Ajorque

25′: ouverture du score par Blayac pour le RACING. Bonne interception de N’Dour qui transmet à Grimm qui voit Blayac se dépêtrer de ses adversaires et le lance dans la course. L’avant centre voit venir le gardien à sa rencontre et d’une pichenette l’élimine. Il adresse un tir tout en finesse qui s’en va mourir tout doucement au fond des filets. Le 8ème de la saison pour Blayac. RCSA – Luçon: 1-0

13055135_1006378722780620_9143447286976137701_o

13041110_1051261584919582_1300849878021520866_o

13029499_1006378792780613_2251291079363293352_o

38′: belle frappe de Lienard détournée en corner par Martin

45′: mi-temps sifflée par M Wattellier sur ce score de 1- 0 en faveur des Alsaciens

46′: Johann Heyman supplée Sackre Gbohou

52′: Abdelhak Belahmeur loupe la balle de 2-0. Ballon piqué de Blayac pour Belahmeur qui file seul au but luçonnais. Mais à force de tergiverser, il se fait reprendre par Loïc Guillon

13064669_1006379109447248_1843832050254066953_o

61′: encore un beau centre de N’Dour, à nouveau très actif sur son aile ce soir, vers Bouanga mais sa reprise de la tête loupe le cadre

62′: devant 19 292 spectateurs, Jonas Pessalli remplace Thomas Delanoe

70′: le rentrant vient de suite tester Oukidja, auteur de son 1er véritable arrêt

74′: Ablai Baldé rentre à la place de Fadil Sido

75′: centre de Bouanga pour Blayac qui loupe totalement sa reprise

80′: Douniama remplace Belahmeur. Espérons que sa vélocité nous rendra quelques services

81′: tir de Jonathan Ringayen que Seka sur la trajectoire met en corner

84′: égalisation luçonnaise par Ajorque qui profite d’une balle qui lobe Marester pour reprendre d’un pointu à bout portant. C’est son 7ème but de la saison. Tout comme contre Châteauroux, le RACING est repris en fin de partie et pourra se mordre les doigts des occasions perdues. RCSA – Luçon,1-1

87′: Grimm, auteur d’une grosse partie, remplacé par Tuiloma

89′: Lienard bouffe la feuille de match seul à 5 mètres du but. Sa frappe file à côté au grand dam des spectateurs alsaciens

90’+4: coup franc sur lequel Seka saute plus haut que tout le monde mais sa tête file au-dessus

L’arbitre siffle la fin de la partie sur ce score nul de 1-1 entre le RCSA et Luçon. 3ème match nul consécutif du RACING qui au passage perd deux points sur le 4ème, Amiens, vainqueur de Fréjus St Raphaël à la…..93ème minute. Marseille Consolat revient à 2 points de Strasbourg en allant gagner à Belfort

Les commentaires d’après-match:

Jacky Duguépéroux:  » C’est bis repetita. Quand on a ce nombre d’occasions et qu’on se fait remonter à cinq minutes de la fin, c’est décevant. Au niveau du classement général, ce n’est pas dramatique, mais on aurait pu se mettre à l’abri avant les derniers matchs.Or là, j’ai l’impression qu’on va devoir lutter jusqu’à la fin.

On se déplace à Avranches pour le prochain match, au lieu d’y aller tranquillement, on ira sous pression. C’est de notre faute, à nous d’assumer »

Les hommes de la rencontre:

1.- Grimm: 5 pts     2.- Seka: 4 pts     3.- N’Dour: 3 pts     4.- NDoye: 2 pts      5.- Saad: 1 pt

Classement du joueur de la saison:

12973410_10153693188526374_7049935295852328846_o1.- Jérémy GRIMM: 58 points

2.- Abdallah N’DOUR: 52 points

3.- Ernest SEKA: 50 points

4.- Alexandre OUKIDJA: 41 points

5.- Felipe SAAD: 40 points

6.- Dimitri LIENARD: 39 points

7.- Jérémy BLAYAC: 38 points

8.- Denis BOUANGA: 32 points

9.- Mayoro NDOYE: 31 points

10.- Stéphane BAHOKEN: 26 points

11.- Massire KANTE: 17 points

12.- Abdallah BELAHMEUR: 16 points

13.- Eric MARESTER: 12 points

14.- Jean-Philippe SABO: 9 points

15.- Oumar POUYE: 6 points

16. Ladislas DOUNIAMA: 5 points

17.- Ihsan SACKO: 4 points

18.- Yoann SALMIER: 2 points

Les résultats de cette 29ème journée:

RC Strasbourg Alsace – Luçon: 1-1

Dunkerque – Châteauroux: 1-1

CA Bastia – Avranches: 1-1

ASM Belfort – Marseille Consolat: 0-1

Orléans – Boulogne: 1-2

Béziers – Chambly: 1-3

Amiens – Fréjus St Raphaël: 1-0

Sedan- Epinal: 2-0

Les Herbiers – SR Colmar: 2-1

Le classement à l’issue de la 29ème journée de National:

                     Clubs  Pts    J   G   N   P   Bp   Bc  Diff
1.- RC Strasbourg Alsace
  52
  29
 14
  10
   5
   30
   16
+ 14
2.- Marseille Consolat
  50
  29
 14
    8
   7
   43
   31
+ 12
3.- US Orléans Loiret Foot
  45
  29
 11
  12
   6
   39
   32
+   7
4.- Amiens Sporting Club
  44
  29
 11
  11
   7
   36
   30
+   6
5.- Vendée Luçon Foot
  42
  29  11
    9
   9
   39
   35
+   4
6.- USL Dunkerque
  41
  29
 11
    8
 10
   34
   36
–   2
7.- Berrichon.Châteauroux   39
  29
 10
    9
 10
   41
   43
–   2
8.- Boulogne Côte d’Opale
  39
  29
 11
    6
 12
   41
   39
–   2
9.- CS Sedan Ardennes
  39
  29
   9
  12
   8
   27
   23
+   4
10.- ASM Belfort
  39
  29
   9
  12
   8
   24
   24
+   0
11.- FC Chambly Thelle
  38
  29
   9
  11
   9
   37
   30
+   7
12.- CA Bastia
  38
  29
   9
  11
   9
   25
   27
–   2
13.- US Avranches
  37
  29
   8   13
   8
   36
   33
+   3
14.- AS Béziers Foot
  36
  29
   9
    9  11
   28
   35
–   7
15.- Vendée Les Herbiers
  34
  29
   7
  13
   9
   35
   38
–   3
16.- SAS Epinal
  26
  29
   5
  11
 13
   31
   44
– 13
17.- SR Colmar
  26
  29
   7
    7
 15
   30
   43
– 13
18.- Etoile Fréjus St Raphaël
  23
  29
   3
  14
 12    16    33
– 17

 

Le RACING s’en sort sans dommage à Consolat, 0-0, et se rapproche de la L2

Un des sommets sur les matchs retour opposera le leader strasbourgeois à son dauphin, Marseille Consolat. Le choc de cette 28ème journée au Stade La Martine constitue l’une des dernières chances marseillaises de rattraper les Alsaciens au classement. Espérons que la montagne n’accouchera pas d’une souris et que les deux équipes oseront se livrer.  » Ce doit être une fête, on est comme en Coupe de France, sauf qu’à 23 heures, on sera toujours qualifié » résume Nicolas USAI, l’entraîneur marseillais.

Bien que Marseille Consolat traverse une passe délicate (4 points sur les 4 dernières rencontres), il faut toujours se méfier d’une équipe en plein doute. La pression sera de plus en plus grande et certains joueurs peu habitués à ces échéances devront se faire violence pour concrétiser leur rêve. Pas mal de joueurs strasbourgeois ont connu de tels moments délicats dans d’autres clubs et leur vécu risque fort de constituer un avantage dans le sprint final.

Les Marseillais ont préparé cette rencontre en partant au vert, chose rare pour eux, pour resserrer les liens et aussi et surtout pour que les joueurs n’aient d’autre souci que la préparation de cette affiche. Quant aux Strasbourgeois forts de leurs 17 rencontres sur 27 sans encaisser de but, ils se rendront dans le sud de la France sans pression exagérée. L’absence de joueurs clé, NDOYE et SAAD (suspendus) plus N’DOUR (blessé), amènera Jacky DUGUEPEROUX à revoir ses plans mais certains joueurs ( KANTE, SABO, SALMIER, TUILOMA) piaffent d’impatience sur la touche et ceux qui rentreront feront tout pour saisir leur chance.

20160416_1_7_1_1_0_obj11526755_1

Les principales actions de la partie: 

Le stade de la Martine affiche complet et ce sont un peu plus de 1 000 spectateurs qui se massent dans les tribunes dont un groupe d’une centaine de Strasbourgeois. Jacky DUGUEPEROUX revient à son schéma type en 4-2-3-1 où le seul BLAYAC évoluera en attaque devant le trident: BAHOKEN, LIENARD et BOUANGA. SALMIER et SEKA forme la charnière centrale tandis que SABO vient suppléer N’DOUR

9′: 1ère grosse occasion pour les Marseillais. Coup franc de M’CHANGAMA, Massire KANTE dévie la balle qui se dirige tout droit vers la lucarne du gardien alsacien. OUKIDJA, dans un réflexe extraordinaire, dégage la balle de but vers BORGNIET dont la reprise n’est pas contrée

16′: Mareck AMIRI trouve LOPEZ qui lui aussi voit sa frappe contrée

18′: GIGLIOTTI teste OUKIDJA mais le gardien alsacien sort vainqueur de son duel

33′: BAHOKEN se démène le long de l’aile avant d’adresser un tir sur la cage de SAUVAGE mais son essai manque de puissance

37′: première véritable occasion strasbourgeoise d’ouvrir la marque. BAHOKEN prend de vitesse les défenseurs marseillais et arrivé dans la surface tente le lob sur le gardien SAUVAGE. La balle frôle l’arête de la transversale, dommage

42′: troisième sauvetage d’OUKIDJA. Percée de Mareck AMIRI qui alerte Julien LOPEZ. La frappe de NICODEME prend la direction du but alsacien mais OUKIDJA, au prix d’une remarquable transversale, arrive à dégager le ballon

45+1: la mi-temps intervient sur le score nul et vierge, 0-0. Cette 1ère mi-temps, globalement dominée par les Marseillais, fut tout de même pauvre sur le plan technique.

A la mi-temps, Orléans mène 1-0 sur le terrain de Chambly, Amiens mène 1-0 à Avranches et Luçon et Bastion sont à égalité 0-0.

51′: LIENARD manque l’occasion d’ouvrir le score. Centre de BAHOKEN mais LIENARD mal placé n’arrive pas à reprendre le ballon qui ne demandait qu’à franchir la ligne

60′: les Strasbourgeois dominent depuis la reprise mais les occasions de but ne sont pas légion

74′: BOUANGA profite de l’ouverture de SEKA pour se lancer à toute vitesse vers le but de SAUVAGE. Mais ce dernier se couche sur la frappe sèche de BOUANGA

85′: on ne sent pas de grosse révolte des deux côtés. Les deux équipes semblent se contenter du point du match nul

90’+3: fin du match sifflé par M DOS SANTOS sur ce score de 0-0

Le RC Strasbourg Alsace conforte sa place de leader, Marseille Consolat reste second mais ne compte plus que deux points d’avance sur Orléans qui est allé s’imposer 2-1 sur le terrain de Chambly. Le quatrième, Amiens, a délogé Luçon, mais son retard de dix points sur le leader est toujours conséquent

Les commentaires d’après-match:

Faire un match nul face à une équipe qui possède un budget huit fois supérieur au sien, qui n’a perdu qu’une rencontre de ses douze derniers matchs et qui file à toute allure vers la L2, n’est nullement dégradant. C’était le match auquel on s’attendait. Nous avons rencontré une équipe qui forme un bloc difficile à manoeuvrer. Sur le plan comptable, les positions sont inchangées au classement. La volonté et la détermination étaient présentes mais on n’a pas su emballer le match. Les attaquants étaient peut-être émoussés.. Notre prestation face au favori démontre que notre deuxième place n’est pas usurpée. Le contenu de cette rencontre est rassurant car l’équipe a su répondre présent. On est prêts à donner le meilleur de nous-mêmes pour connaître le bonheur d’une saison réussie  » conclut Nicolas USAI, l’entraîneur marseillais

Jacky DUGUEPEROUX:  » Tout le monde va penser que je suis archi bétonneur. Mais c’est vrai que c’est un point du collectif, obtenu sans avoir été brillant. On a manqué de maîtrise technique à cause notamment des ballons qu’on a perdus. Tout le monde a mouillé le maillot. La situation reste la même donc c’est une bonne opération  »

Jean-Philippe SABO:  » Depuis un mois et demi, on fait la différence. Et même si on a fait nul ici, on voit que les autres équipes laissent des points en route  »

Les hommes de la rencontre:

1.- Oukidja: 5 pts    2.- Bahoken: 4 pts    3.- Seka: 3 pts    4.- Grimm: 2 pts    5.- Salmier: 1 pt

Classement du joueur de la saison:

12973410_10153693188526374_7049935295852328846_o

1.- Jérémy GRIMM: 53 points

2.- Abdallah N’DOUR: 49 points

3.- Ernest SEKA: 46 points

4.- Alexandre OUKIDJA: 41 points

5.- Dimitri LIENARD et Felipe SAAD: 39 points

7.- Jérémy BLAYAC: 38 points

8.- Denis BOUANGA: 32 points

9.- Mayoro NDOYE: 29 points

10.- Stéphane BAHOKEN: 26 points

11.- Massire KANTE: 17 points

12.- Abdallah BELAHMEUR: 16 points

13.- Eric MARESTER: 12 points

14.- Jean-Philippe SABO: 9 points

15.- Oumar POUYE: 6 points

16.- Ladislas DOUNIAMA: 5 points

17.- Ihsan SACKO: 4 points

18.- Yoann SALMIER: 2 points

Les autres résultats de la soirée:

Marseille Consolat – RC Strasbourg Alsace: 0-0

Luçon – CA Bastia: 0-0

Châteauroux – Belfort: 1-1

Fréjus St Raphaël – Sedan: 1-1

Boulogne – Dunkerque: 1-2

Chambly – Orléans: 1-2

Avranches – Amiens: 0-2

SR Colmar – Béziers: 0-2

Epinal – Les Herbiers: 2-1

Le classement à l’issue de la 28ème journée de National:

                     Clubs  Pts    J   G   N   P   Bp   Bc  Diff
1.- RC Strasbourg Alsace
  51
  28
 14
    9
   5
   29
   15
+ 14
2.- Marseille Consolat
  47
  28
 13
    8
   7
   42
   31
+ 11
3.- US Orléans Loiret Foot
  45
  28
 11
  12
   5
   38
   30
+   8
4.- Amiens Sporting Club
  41
  28
 10
  11
   7
   35
   30
+   5
5.- Vendée Luçon Foot
  41
  28  11
    8
   9
   38
   34
+   4
6.- USL Dunkerque
  40
  28
 11
    7
 10
   33
   35
–   2
7.- ASM Belfort
  39
  28
   9
  12
   7
   24
   23
+   1
8.- Berrichon.Châteauroux
  38
  28
 10
    8
 10
   40
   42
–   2
9.- CA Bastia
  37
  28
   9
  10
   9
   24
   26
–   2
10.- AS Béziers Foot
  36
  28
   9
    9
 10
   25
   23
+   2
11.- CS Sedan Ardennes
  36
  28
   8
  12
   8
   25
   23
+   2
12.- Boulogne Côte d’Opale
  36
  28
 10
    6
 12
   39
   38
+   1
13.- US Avranches
  36
  28
   8   12
   8
   35
   32
+   3
14.- FC Chambly Thelle
  35
  28
   8
  11
   9
   34
   29
+   5
15.- Vendée Les Herbiers
  31
  28
   6
  13
   9
   33
   37
–   4
16.- SAS Epinal
  26
  28
   5
  11
 12
   31
   42
– 11
17.- SR Colmar
  26
  28
   7
    7
 14
   29
   41
– 12
18.- Etoile Fréjus St Raphaël
  23
  28
   3
  14
 11    16    32
– 16