La 15ème journée de National…en bref

mickey_kick2

 

En quelques mots:

Le Paris FC tient tête, Avranches et Bourg-Péronnas ne lâchent rien.

Colmar entendait bien faire mordre la poussière au leader du National. C’est raté et le Paris FC garde la tête grâce à sa quatrième victoire à l’extérieur. Avranches et Bourg-Péronnas, victorieux chez eux, s’accrochent et occupent les deux autres marches du podium.

L’US Boulogne, en battant Chambly, confirme sa très bonne forme actuelle, quatre victoires consécutives (championnat plus coupe), dix buts marqués contre deux encaissés, et se hisse à la cinquième place.

Mauvaise soirée pour les clubs alsaciens, cela devient presque une habitude, les deux équipes voyagent mieux ces derniers temps. Strasbourg battu par des Fréjussiens qui n’avaient plus gagné depuis quatre journées.

Le CA Bastia, qui voyait la victoire le fuir depuis le 29 août, a pris le meilleur sur Luçon. Bastia s’éloigne de la zone dangereuse et met un terme à la série de neuf rencontres sans défaite des Vendéens.

Les Spinaliens, malgré le bon nul ramené chez un concurrent direct, Marseille Consolat, garde la lanterne rouge. Istres a subi une lourde défaite à Avranches, 4-1, et se rapproche dangereusement de la dernière place.

Lors de cette journée, on enregistre un seul nul pour huit victoires dont trois à l’extérieur. 17 buts inscrits.

Vincent CREHIN a réussi le coup du chapeau et le buteur normand d’Avranches a largement contribué au succès des siens. Quatre cartons rouges distribués (un pour Epinal et Istres et deux pour Chambly)

 

10678699_695464983871288_3999436587731127426_n

Les affluences de la journée:

RC Strasbourg Alsace contre Fréjus St Raphaël: 9 623 spectateurs

Boulogne contre Chambly: 2 500 spectateurs

SR Colmar contre Paris FC: 2 300 spectateurs

Poiré sur Vie contre Amiens: 1 343 spectateurs

Bourg-Péronnas contre Colomiers: 1 316 spectateurs

Red Star contre Dunkerque: 1 200 spectateurs

Avranches contre Istres: 1 100 spectateurs

Bastia contre Luçon: 600 spectateurs

Marseille Consolat contre Epinal: 250 spectateurs

Total spectateurs pour cette 15ème journée; 26 732 spectateurs (deuxième meilleur total de cette saison après les 26 905 de la 6ème journée)

 

mickey

Les buteurs de cette journée:

SR Colmar contre Paris FC: 0-1 (0-1): BONGONGUI (11′)

RCSA contre Fréjus St Raphaël: 0-1 (0-1): GENDREY (32′)

Red Star contre Dunkerque: 1-0 (0-0): IELSCH (82′)

Bastia contre Luçon: 1-0 (0-0): RIPART (48′)

Marseille Consolat contre Epinal: 1-1 (0-1): NICODEME (77′); BENKAJJANE (40′)

Poiré sur Vie contre Amiens: 0-2 (0-1): MAKALOU (43′) et POUYE (55’sp)

Boulogne contre Chambly: 2-0 (0-0): GOPE-FENEPEJ (66′) et MERCIER (80’sp)

Bourg Péronnas contre Colomiers: 2-0 (1-0): SANE (39′) et BERTHOMIER (88′)

Avranches contre Istres: 4-1 (2-0): CREHIN (15’sp, 24′, 56′) et NIAKATE (82′); BOCHE (86′)

Classement des buteurs:

1.- SANE (Bourg Péronnas): 11 buts

2.- POUYE (Amiens): 9 buts

3.- CREHIN (Avranches): 8 buts

4.- HEINRY (Chambly): 7 buts

5.- FOFANA (Dunkerque): 6 buts

SCARPELLI (Fréjus St Raphaël): 6 buts

BELLION (Red Star): 6 buts

CHOULEUR (Epinal): 6 buts

14.- N’DIAYE (RCSA): 4 buts

 

 

 

Fête de Noël gâchée avec cette défaite du Racing, 1-0, contre Fréjus St Raphaël

Au Racing, les années se suivent et se ressemblent. Rappelez-vous le 13 décembre 2013, l’équipe du Poiré sur Vie venait s’imposer 3-1, contre toute attente, au Stade de la Meinau. La fête de Noël était quelque peu gâchée. Cette année, on espérait une fête de Noël un peu plus réussie. La victoire et la qualification obtenue contre Sochaux avaient engendré bien des espoirs. Mais très rapidement, on devinait que notre équipe n’était pas dans un grand soir. De belles occasions non converties, des passes mal ajustées, des centres qui ne trouvaient preneur, etc. En face, un bloc qui aspirait surtout à cadenasser ses arrières. Et le pire scénario, une ouverture du score à la demi-heure de jeu des Fréjussiens, se produisit. Dès lors, le spectacle devint de plus en plus indigent. Les rares actions dangereuses furent ensuite annihilées par le gardien varois. Ses équipiers ne vont pas s’embarrasser de fioritures pour garder leur avance au tableau d’affichage.

La belle série du Racing, cinq rencontres sans défaite, prenait fin dans une Meinau où des sifflets se firent entendre. Par la suite, on dut aussi se résoudre à admettre que les Strasbourgeois ont malheureusement réalisé une très mauvaise opération comptable. Ils sont désormais relégués à sept points du leader et cinq du podium. Comme le reconnaîtra le coach Jacky Duguépéroux, tous les jokers sont désormais grillés. Cette seconde défaite à domicile de la saison devra vite être digérée et le déplacement à Amiens s’annonce lourd de conséquences. Si l’équipe ne veut pas gâcher cette première partie de saison, elle sait ce qu’il lui reste à faire. Un dernier effort et un dernier cadeau aux nombreux supporters serait le meilleur moyen de passer de bonnes fêtes de fin d’année à tous.

 Les faits marquants de cette rencontre:

Jacky DUGUEPEROUX reconduit l’équipe qui s’est qualifiée à Sochaux à part BAHOKEN qui remplace BELAHMEUR M Jérôme BRISARD donne le coup d’envoi, lui qui avait déjà arbitré la première rencontre contre Epinal. Si la victoire était au bout comme contre les Spinaliens, on signerait de suite.

1962141_746790212072807_3970728253635646851_o

8′: le centre de DONZELOT ne peut être repris par BAHOKEN

12′: encore une frappe trop croisée de BAHOKEN qui file à côté

15′: OUKIDJA sauve les siens de l’ouverture du score en détournant en corner le tir puissant de Romain PADOVANI. Attention aux joueurs vêtus de rouge qui se muent rapidement à l’attaque

21′: LIENARD n’arrive pas à cadrer sa frappe

31′: BAHOKEN se débarrasse de son vis-à-vis mais personne à la réception de son centre

33′: les Varois ouvrent le score: Cyril HENNION tire le coup franc du milieu de terrain, DONZELOT et SEKA se loupent et Grégory GENDREY esseulé au second poteau n’a aucune peine à reprendre et battre le goal strasbourgeois. RCSA – Fréjus St Raphaël: 0-1

34′: ce but a le don d’irriter les Bleus et Mayoro N’DOYE très nerveux est averti

36′: au tour du buteur GENDREY de voir jaune 42′: on a failli assister à l’égalisation strasbourgeoise. Beau slalom de SABO conclut par un centre dans les six mètres où BAHOKEN reprend de la tête. Gaétan DENEUVE arrive à boxer le ballon au dessus de la barre

10479500_746790738739421_2278170165300403232_o

45’+2′: fin de la première mi-temps et Fréjus rentre aux vestiaires avec un but d’avance

46′: Fred MARQUES remplace Jean-Philippe SABO

47′: N’DOYE récupère le ballon et lance BAHOKEN qui lance MARQUES. Malheureusement, ce dernier croise trop son tir qui sort au ras du poteau droit de DENEUVE

51′: Guillaume DEQUAIRE blessé est évacué sur une civière, il est remplacé par Ismael GACE

54′: Vincent FERNANDEZ est averti suite à une agression sur BAHOKEN. Les esprits s’échauffent à nouveau et l’arbitre doit veiller à ce que la partie ne dégénère pas

57′: SALMIER auteur d’un très mauvais geste sur Loïc DAMOUR s’en sort avec un carton jaune

66′: encore une grosse occasion pour le RCSA: BAHOKEN lance en profondeur LIENARD sur le côté gauche. Dimitri voit son tir dévié sur la ligne par Lucas ROUGEAUX. Il est dit que le Racing aura énormément de mal à marquer ce soir

67′: Jérémy GRIMM est remplacé par Abdelhak BELAHMEUR et côté Fréjus St Raphaël, Samy HOURI est remplacé par Julien LOPEZ

72′: 9 623 spectateurs présents ce soir

74′: dernier changement chez les Varois: le buteur GENDREY sort et Thomas HENRY le remplace

75′: le dernier quart d’heure est amorcé et les Bleus auront de plus en plus de mal à égaliser. Les Varois ont érigé un véritable mur devant leur but et on voit mal quel joueur va le transpercer

77′: Yannick AGUEMON remplace Dimitri LIENARD

85′: trop de passes imprécises, de tirs manqués, et on sent une certaine lassitude côté strasbourgeois

89′: carton jaune pour Mathieu SCARPELLI

90’+4′: l’arbitre siffle la fin de la partie sur la victoire de Fréjus St Raphaël sur le RCSA, 1-0. Fréjus n’avait plus gagné depuis le 3 octobre, un bail

Les commentaires d’après-match:

Jacky DUGUEPEROUX:  » On a perdu le fil dès le début, il y a visiblement un manque de fraîcheur et les joueurs se sont montrés trop nerveux. On a manqué de lucidité et de sérénité face à une équipe qui a su nous faire déjouer. Il va désormais falloir chercher les points perdus à l’extérieur. On n’a plus le droit à l’erreur. Et si on n’est pas capable de gagner à domicile, il faudra se contenter de jouer le milieu de tableau. Peut-être que des joueurs s’en contenteront. Ce n’est pas mon cas. Un bon lavage de cerveaux s’impose  »

Stéphane BAHOKEN:  » On a connu un gros coup d’arrêt avec cette défaite. Mais on reste mobilisé. On ira à Amiens pour décrocher trois points  »

Yoann SALMIER:  » On a poussé, on a poussé mais on a manqué de précision. En la matière, cela ne concerne d’ailleurs pas que les attaquants, parce que les défenseurs, dans ces cas-là, peuvent aussi aider. On était face à une équipe qui reculait, on devait faire le jeu et on n’y est pas parvenu  »

Ernest SEKA:  » Le coach nous avait pourtant prévenus que Fréjus marquait beaucoup sur coups de pied arrêtés, on n’a pas d’excuses. On fait une mauvaise relance, on ne suit pas au deuxième poteau et voilà… »

Les hommes de la rencontre:

1.- N’Diaye: 5 points   2.- Oukidja: 4 points    3.- Sabo: 3 points    4.- Seka: 2 points    5.- Donzelot: 1 point

Classement du meilleur joueur de la saison:

1.- Jérémy GRIMM: 40 points

2.- Ernest SEKA: 33 + 2 = 35 points

3.- Alassane N’DIAYE: 18 + 5 = 23 points

4.- Dimitri LIENARD: 22 points

5.- Fred  MARQUES: 21 points

6.- Abdelhak BELAHMEUR: 20 points

7.- Milovan SIKIMIC: 14 points

8.- Mayoro N’DOYE: 13 points

9.- Alexandre OUKIDJA: 8 + 4 = 12 points

10.- Brian AMOFA: 11 points

11.- Stéphane BAHOKEN: 9 points

12.- Guillaume GAUCLIN: 7 points

Jean-Philippe SABO: 4 + 3 = 7 points

14.- Marc FACHAN: 5 points

Pacho DONZELOT: 4 + 1 = 5 points

16.- Yannick AGUEMON: 2 points

Yoann SALMIER: 2 points

Les autres résultats de la soirée:

SR Colmar – Paris FC: 0-1

RC Strasbourg Alsace – Fréjus St Raphaël: 0-1

Poiré-sur-Vie – Amiens: 0-2

Marseille Consolat – Epinal: 1-1

Boulogne – Chambly: 2-0

Bourg Péronnas – Colomiers: 2-0

Avranches – Istres: 4-1

Red Star – Dunkerque: 1-0

CA Bastia – Luçon: 1-0

Le classement à l’issue de la 15ème journée:

 

                       Clubs  Pts    J   G   N    P   Bp   Bc Diff
1.- Paris FC  29  15 8   5    2   24   11 + 13
2.- Union Sportive Avranches  27  15   8   3    4   23   15 +   8
3.- FC Bourg Péronnas  27  15   8   3    4   23   12 + 11
4.- FC Red Star 1897  26  15   8   2    5   22   13 +   9
5.- US Boulogne Côte d’Opale  25  15   7   4    4   23   14 +   9
6.- SR Colmar  24  15   6   6    3   19   16 +   3
7.- Amiens Sporting Club  22  15   6   4    5   22   10 + 12
8.- RC Strasbourg Alsace  22  15   6   4    5   17   15 +   2
9.- FC Chambly Thelle  21  15   6   3    6   24   23 +   1
10.- USL Dunkerque  21  15   5   6    4   12   11 +   1
11.- Etoile Fréjus St Raphaël  19  14   5   4    5   15   14 +   1
12.- Vendée Luçon Foot  19  15   4   7    4   11   12 -    1
13.- CA Bastia  17  15   3   8    4   17   16 +   1
14.- US Colomiers Foot  16  15   4   4    7   11   19 -    8
15.- Marseille Consolat  13  15   3   4    8   12   28 - 16
16.- Vendée Poiré/Vie Foot  12  13   3   3    7   12   24 - 12
17.- FC Istres Ouest Provence  10  14   1   7    6   13   20 -   7
18.- SA Epinal    8  15   1   5    9   12   29 - 17

 

 

 

La cigogne alsacienne dompte le lion sochalien,1-0, et se qualifie pour les 32es de finale de la Coupe de France

Ce match du 8ème tour de la Coupe de France était attendu avec beaucoup d’impatience d’un côté comme de l’autre. Bien des commentaires l’ont alimenté quand fut connu l’horaire de cette rencontre. La télé a toujours le dernier mot dans ces cas-là et elle fait fi des remarques des supporters désireux de se rendre au stade. A-t-elle un seul instant songé que nous étions en pleine période hivernale dans une région où il n’est pas rare de voir tomber la neige à cette époque. Le jour où l’on songera un tout petit peu au confort des gens se rendant au stade, ce sera déjà bien.

Le Racing, début novembre, s’en est allé battre le Red Star invaincu à domicile depuis le 4 octobre 2013. A l’issue d’un match où les Strasbourgeois avaient affiché une bien belle solidarité, il venait à bout d’une équipe occupant la place de leader et qui concédait le 4ème revers de la saison. Le prochain déplacement l’amenait à Istres qui avait un besoin urgent de points (sur son terrain, une seule rencontre gagnée, cinq nuls et une défaite, avant que les Strasbourgeois ne débarquent) et là aussi, un véritable test pour les Alsaciens. A l’issue d’un match acharné, le RCSA repartait avec les trois points de la victoire.

Au moment de fouler la pelouse de Bonal, un nouveau gros défi attendait les Alsaciens. 11+1, championnat et coupe confondus, une très belle série d’invincibilité que les Sochaliens ne voulaient en aucun cas voir se terminer. En plus, les Doubistes n’avaient jamais été éliminés au stade des 32èmes de finale. Seul un grand Racing pouvait se sortir d’un tel guêpier et nombreux étaient ceux qui voulaient voir cette confrontation contre une équipe sochalienne, bien classée en Ligue 2.

dimitri-lienard-n-a-pas-menage-sa-peine-sur-le-front-de-l-attaque-strasbourgeoise-photo-dna-cedric-joubert

Les faits marquants de cette rencontre

Le RCSA se présente dans la même composition qu’à Istres il y a quelques jours. Si le résultat devait être le même, nous signerons de suite. Côté sochalien, le gardien Yohann PELE est forfait, Papa CAMARA prendra place dans les buts.

La température approche les 0° et il ne serait pas étonnant que la neige s’invite aux débats. Les supporters strasbourgeois, environ 800, sont malgré tout venus en nombre. L’arbitre, Didier FALCONE, libère les deux équipes.

6′: les Sochaliens ne veulent pas s’en laisser compter et le lob de Jean-Pascal MIGNOT passe au-dessus de la transversale

9′: le RCSA ouvre la marque sur pratiquement sa première occasion. LIENARD, l’enfant du pays et de Cravanche, provoque un corner qu’il s’empresse de tirer lui-même. Abdallah N’DOUR, à la réception, reprend du pied droit et la balle s’en va mourir au fond des filets de Papa CAMARA. Cette ouverture rapide du score est la meilleure des choses qui pouvait arriver aux Alsaciens. FC Sochaux Montbéliard – RC Strasbourg Alsace: 0-1

grace-a-un-but-d-abdallah-n-dour-en-debut-de-match-le-racing-s-est-offert-une-savoureuse-qualification-pour-les-32-es-de-finale-de-la-coupe-de-france-hie

17′: belle réaction sochalienne, Houssine KHARJA sollicite son compère Karl TOKO-EKAMBI mais la sortie rapide d’OUKIDJA le déstabilise et sa balle piquée passe au-dessus

21′: les Sochaliens restent pressants à l’image de cette reprise, à l’entrée de la surface, de Famara DIEDHIOU. OUKIDJA dévie en corner qui ne donnera rien

34′: premier avertissement pour le Sochalien Jean-Pascal MIGNOT

34′: Oh la belle opportunité d’Abdelhak BELAHMEUR. Sur un excellent centre de DONZELOT, la tête précipitée et molle de BELAHMEUR, seul aux six mètres, est captée par le gardien CAMARA. Souhaitons que toutes ces occasions gâchées, les Strasbourgeois n’aient pas à le regretter par la suite.

37′: le jeu est alerte et rapide et les occasions se succèdent de part et d’autre. Le Doubiste Houssine KHARJA , bien servi par TOKO-EKAMBI, teste OUKIDJA mais le portier alsacien se signale en repoussant des deux poings

45′: quelle frappe limpide de trente mètres d’Alassane N’DIAYE mais le longiligne CAMARA claque le missile sous la transversale

45+2′: l’arbitre met fin à cette première mi-temps et les Strasbourgeois rentrent aux vestiaires avec cet avantage mérité d’1-0.

50′: le froid devient de plus en plus piquant et la reprise est quelque peu difficile. Les 5 855 spectateurs sont de plus en plus frigorifiés mais le kop strasbourgeois est lui bouillant et ne relâche en rien son soutien par ses chants

59′: carton jaune très très sévère pour Pacho DONZELOT

64′: premier changement côté Racing, BAHOKEN rentre à la place de BELAHMEUR

69′: nouvelle opportunité alsacienne avec cette tête de N’DIAYE sur un bon service de l’arrière buteur N’DOUR. N’DIAYE devance la sortie de CAMARA mais sa reprise meurt peu à côté du but du gardien sochalien

71′: on prend les mêmes mais une fois de plus la tête de N’DIAYE manque encore sa cible

73′: remplacement à Sochaux de Joseph LOPY par Florin BERENGUER

74′: encore une belle action strasbourgeoise. Jean-Philippe SABO se bat pour récupérer le ballon et alerte dans la profondeur BAHOKEN. Celui s’avance et adresse une véritable frappe de mule qui frôle le poteau droit de CAMARA. En marquant sur ce coup-là, c’était pas loin le but de l’année

75′: Edouard BUTIN remplace Famara DIEDHIOU chez les Sochaliens

80′: belle frappe de Thomas GUERBERT mais non cadrée

85′: la tête de BUTIN tombe de peu derrière la transversale

89′: encore un bel essai de N’DIAYE mais pas de but

90′: carton jaune pour LIENARD

90+ 3′: très très méchante sortie de CAMARA qui fauche en plein vol Jean-Philippe SABO. Cette action qui nous en rappelle une autre méritait sans conteste le carton rouge

90+5′: enfin le coup de sifflet libérateur de l’arbitre. Strasbourg remporte la victoire, 1-0, et se qualifie pour les 32èmes de finale. Un nouveau déplacement, le dimanche 4 janvier à 15 heures, au Stade de l’Abbé Deschamps à AUXERRE les attend

le-racing-retrouve-les-32-es-de-finale-de-la-coupe-de-france-pour-le-plus-grand-plaisir-des-supporteurs-alsaciens-encore-nombreux-lundi-soir-a-sochaux-ph

Les commentaires d’après-match:

Jacky DUGUEPEROUX:  » Cette victoire n’est pas volée. On s’est mis au niveau de l’équipe d’en face. Honnêtement, pour avoir vu jouer cette équipe de Sochaux face au Havre, je pensais qu’on allait beaucoup plus souffrir. On a réussi vingt premières minutes très bonnes. Ensuite, Sochaux a poussé, mais il y a eu quelques mauvaises relances. Je ne connaissais pas le tirage. Auxerre cela rappelle des souvenirs. C’était mon dernier match en tant que joueur, cela a aussi été mon dernier match comme entraîneur.

On récupère mieux après une victoire, mais on sera au boulot dès ce mardi matin. Après je suis content de voir que les joueurs commencent à comprendre que pour sortir de National, il faudra tout le temps jouer à ce niveau  »

Olivier ECHOUAFNI, entraîneur de Sochaux:  » On a couru après le score. On est forcément déçu par l’élimination. On a été assez intéressant dans le jeu, mais on n’a pas été assez incisif dans les vingt ou trente dernières minutes. Le Racing a fait le match qu’il fallait. Après, on a dû prendre des risques, comme c’est le cas en Coupe. Et quand ça ne veut pas entrer, il y a une jambe ou un gardien qui fait l’arrêt qu’il faut. On est tombé face à un mur, avec des joueurs qui aiment le duel. Il y avait du répondant. Je n’ai pas été surpris par la constance de l’adversaire, regroupé et compact. Le Racing a su être efficace et utiliser les espaces en contre-attaque  »

 

 

 

La 14ème journée de National……en bref

mickey_kick2

En quelques mots:

Le Paris FC battu pour la première fois à domicile,1-3 contre Boulogne dont c’est la première victoire loin  de ses bases. Bourg-Péronnas battu 0-1  à Luçon et le Red Star battu lui aussi

0-1 à Chambly. Soit les trois premiers qui ont mordu la poussière lors de cette journée. Les seules équipes du haut du classement à tirer leur épingle du jeu sont Avranches qui obtient le partage des points à Dunkerque, 1-1, et Colmar qui a profité de son court déplacement chez la lanterne rouge spinalienne pour s’imposer 2-1.

Le Paris FC reste premier mais du coup Avranchinais et Alsaciens remontent sur le podium. Lors de la prochaine journée, le 12 décembre, le Paris FC se déplacera à Colmar. L’autre équipe alsacienne, le RCSA, montre qu’il sait voyager en l’emportant 1-0 à Istres. Chambly a mis un terme à sa série noire en dominant le Red Star,1-0. Vainqueurs 1-0 des Bressans de Bourg- Péronnas, les Vendéens de Luçon se hissent à la 10ème place.

Marseille Consolat en allant s’imposer à Colomiers 2-0, remonte à la 16ème place et ne compte plus que deux points de retard  sur le premier non relégable, le CA Bastia.

Lors de cette journée, 18 buts marqués, on a enregistré six victoires dont quatre à l’extérieur.

10678699_695464983871288_3999436587731127426_n

 

Les affluences de la journée:

Amiens contre Bastia:  5 039 spectateurs

Istres contre RC Strasbourg Alsace:  2 114 spectateurs

Dunkerque contre Avranches:  1 420 spectateurs

Chambly contre Red Star:  973 spectateurs

Luçon contre Bourg Péronnas:  848 spectateurs

Paris FC contre Boulogne:  550 spectateurs

Colomiers contre Marseille Consolat:  500 spectateurs

Epinal contre SR Colmar:  500 spectateurs

Fréjus St Raphaël contre Poiré-sur-Vie: match reporté

Total 14ème journée: 11 944 spectateurs

 

mickey

 

Les buteurs de cette journée:

Paris FC – Boulogne: 1-3 (0-2):  Keita (73′)  –  Gbizié (37′), Dembélé (45′), Rolland (47′)

Epinal – Colmar: 1-2 (1-1):  Kharbouch (14′)  –  Crillon (8′), Touré (76′)

Colomiers – Marseille Consolat: 0-2 (0-1):  Nicodème (32′), Deruda (55′)

Istres – RC Strasbourg Alsace: 0-1 (0-1):   N’Diaye (21′)

Chambly – Red Star: 1-0 (1-0):  Diawara (23′)

Luçon – Bourg Péronnas: 1-0 (0-0):  Heyman (74′)

Dunkerque – Avranches: 1-1 (0-0):  Tchokounté (90′)  –  Schur (54′)

Amiens – Bastia: 2-2 (2-1):  Nsame (12′), Marque (17′)  – Grimaldi (15′), Benyahia (93′)

Fréjus St Raphaël – Poiré sur Vie: match reporté

Classement des buteurs:

1.- Pape SANE (Bourg-Péronnas):  10 buts

2.- Oumar POUYE ( Amiens):  8 buts

3.- Guillaume HEINRY ( Chambly):  7 buts

4.- Oussoumane FOFANA (Dunkerque):  6 buts

Mathieu SCARPELLI ( Fréjus St Raphaël):  6 buts

David BELLION (Red Star):  6 buts

Romain CHOULEUR (Epinal):  6 buts

14.- Alassane N’DIAYE (RCSA):  4 buts

 

Succès étriqué mais mérité en terre istréenne du RCSA, 1-0

Cette année, le championnat de National est plus ouvert que jamais. Après le nul contre Dunkerque, le RCSA est loin d’être décroché. Il se retrouve à sept points du leader, le Paris FC, et le déplacement à Istres est d’autant plus important. Le coach strasbourgeois a averti ses hommes, les points perdus à domicile, il faudra aller les chercher à l’extérieur, si nous voulons continuer à jouer un rôle intéressant dans ce championnat. La belle sortie au Stade de St Ouen contre le Red Star a prouvé que l’équipe savait voyager. Istres ne respire pas la confiance actuellement. Sur les sept dernières rencontres, il a enregistré cinq nuls et deux défaites. Son coach, Lionel CHARBONNIER, semble en mauvaise posture. Certains parlent même d’un licenciement proche et d’une nomination de Cyril JEUNECHAMP, habituel capitaine, pour assurer l’intérim. L’équipe reléguée de L2 à l’intersaison sera d’autant plus dangereuse et les Strasbourgeois devront rester sur leur garde pour ne pas subir de désillusion.

Le Stade Parsemain de Fos-sur-Mer rappelle à ceux qui s’intéressent un peu au Racing de très mauvais souvenirs. Le 9 avril 2010, le Racing évoluait en Ligue 2 et s’était incliné 2-0 contre Istres. Mais la défaite la plus cuisante remonte au 1er août 2009 pour la Coupe de la Ligue où l’équipe entraînée par Gilbert GRESS s’en retourna avec un 6-1 mémorable. Espérons que ces douloureux souvenirs inciteront nos Bleus à une extrême vigilance. Après les fortes précipitations de ces derniers jours, la pelouse est relativement en bon état. Le vent est lui bien présent.

Le Racing sera privé de Milovan SIKIMIC, blessé au mollet. Yoann SALMIER, tout comme au Red Star, avec un certain bonheur, va le suppléer. Marc FACHAN démarre le match à la place de Pacho DONZELOT. Abdelhak BELAHMEUR, qui a dû s’abstenir à la dernière minute contre Dunkerque, fera son retour ce soir.

Côté FC Istres, Lionel CHARBONNIER, en arrêt maladie, ne viendra pas s’assoir sur le banc de touche. Cyril JEUNECHAMP a été appelé à la rescousse.

Au coup d’envoi de cette rencontre donné par l’arbitre, M WATTELLIER, les spectateurs ne se pressent pas pour garnir les gradins. Une vingtaine de supporters strasbourgeois n’ont aucun mal à se faire entendre.

Les faits marquants de la rencontre:

9′: les Strasbourgeois sont bien rentrés dans le match, ils se procurent leur première grosse occasion suite à un coup franc puissant de Dimitri LIENARD. Mario LICKA en voulant dégager la balle a failli marquer contre son camp.

14′: Jérémy GRIMM, très actif, intercepte la balle dans les pieds de Daniel GBAGUIDI. Il lance N’DIAYE qui transmet à BELAHMEUR. La frappe de celui-ci manque de puissance et le gardien Olivier BLONDEL n’est guère inquiété.

22′: le RACING ouvre la marque par Alassane N’DIAYE. Dimitri LIENARD adresse un bon ballon à Alassane qui prend toute la défense istréenne de vitesse. BLONDEL tarde à sortir et l’attaquant bas-rhinois n’a aucun mal à le battre en enroulant bien sa frappe. Ce quatrième but de cette saison fait d’Alassane le meilleur goleador du Racing. FC Istres – RCSA: 0-1

alassane-n-diaye-(au-centre)-dimitri-lienard-(a-g-)-abdelhak-belahmeur-(a-d-)-n-ont-pas-menage-leurs-efforts-sur-la-pelouse-istreenne-et-ils-ont-enfin-et

26′: premier carton jaune de la rencontre pour Yoann SALMIER pour une faute sur GBAGUIDI.

31′: Daniel GBAGUIDI blessé sur l’intervention de SAMIER doit quitter le terrain, il est remplacé par Mathieu CARTA

35′: les Strasbourgeois n’ont guère de mal à contenir les Istréens et OUKIDJA n’a pratiquement pas été inquiété. Le score actuel est donc mérité et les joueurs vont tenter de marquer ce second but qui les rendrait encore plus sereins

37′: LIENARD, bien lancé par BELAHMEUR, ne peut toutefois appuyer sa frappe pour inquiéter le gardien d’Istres.

45′: fin de la première mi-temps sur cet avantage strasbourgeois d’1-0.

48′: BELAHMEUR se bat pour récupérer ce ballon à l’entrée de la surface et le transmet à N’DIAYE. Celui-ci lance Jean-Philippe SABO mais BLONDEL bien placé capte la balle.

50′: danger sur le but strasbourgeois. OUKIDJA est contré sur son dégagement, SEKA n’arrive pas à dégager la balle mais les Istréens ne peuvent profiter de ce cafouillage.

58′: Mathieu CARTA reçoit un carton jaune.

60′: Jérémy GRIMM, encore parmi les plus actifs, vole le ballon dans les pieds de Mario LICKA et alerte aussitôt N’DIAYE mais celui-ci ne peut inquiéter BLONDEL.

jeremy-grimm-(a-g)-a-parfois-du-s-employer-hier-sur-la-pelouse-d-istres-mais-le-racing-a-decroche-un-precieux-succes-en-terre-provencale-photopqr-la-prov

66′: OUKIDJA, sur ce centre tir, se troue et Mathieu CARTA en profite pour reprendre de la tête. Le ballon prenait le chemin des filets, quand ….. Marc FACHAN le dégage peu avant la ligne. Toute l’équipe alsacienne peut pousser un ouf de soulagement.

67′: changement à Istres: Maxime LAMBERT sort et Jonathan TINHAN rentre.

70′: grand retour de Mamadou BAH à la place d’Abdelhak BELAHMEUR. Du côté d’Istres, Khaled KEHIHA est remplacé par Wilfried ROTHER.

75′: on rentre dans le dernier quart d’heure avec ce score inchangé d’1-0 pour le Racing. Cette seconde mi-temps est très poussive et à part le sauvetage de FACHAN, les Istréens n’ont été guère menaçants.

78′: sortie de Jean-Philippe SABO et retour de Fred MARQUES.

87′: dernier changement strasbourgeois: Yannick AGUEMON remplace Dimitri LIENARD.

89′: Marc FACHAN est averti pour un tirage de maillot.

90′: encore une chaude alerte sur le but strasbourgeois: le coup franc de bien 30 mètres tiré par Mario LICKA traverse la surface sans être touché et au pied du poteau gauche Mayoro N’DOYE sauve sur sa ligne.

90+3′: l’arbitre siffle la fin de cette partie sur la victoire du RCSA sur le FC Istres, 1-0. Seconde victoire consécutive à l’extérieur de cette saison. Les Strasbourgeois reviennent à deux points du leader, le Paris FC qui a mordu la poussière à Charléty, 1-3, contre Boulogne.

Les commentaires d’après-match:

Jacky DUGUEPEROUX:  » On aurait dû plier le match en première mi-temps et on aurait moins souffert en fin de rencontre, notamment sur les longs ballons aériens. Encore une fois, on est retombé dans nos travers. Même si on n’a pas été en danger, on s’est fait peur  »

Dimitri LIENARD:  » On a fait une belle première mi-temps et en plus, on marque un beau but. Mais si on avait été plus lucide dans le dernier geste, on aurait dû rentrer au vestiaire avec deux ou trois buts d’écart  »

Marc FACHAN :  » Cette victoire est un ouf de soulagement. Ca a été chaud à la fin, mais on a fait preuve de beaucoup de solidarité. On voulait absolument prendre un maximum de points avant la trêve. Il en reste six à aller chercher  »

Les hommes de la rencontre:

1.- N’Doye: 5 points   2.- N’Diaye: 4 points   3.- Grimm et Liénard: 3 points   4.-Oukidja: 2 points   5.- Seka: 1 point

Classement du meilleur joueur de la saison:

1.- Jérémy GRIMM: 37 + 3 = 40 points

2.- Ernest SEKA: 32 + 1 = 33 points

3.- Dimitri LIENARD: 19 + 3 = 22 points

4.- Fred MARQUES: 21 points

5.- Abdelhak BELAHMEUR: 20 points

6.- Alassane N’DIAYE: 14 + 4 = 18 points

7.- Milovan SIKIMIC: 14 points

8.- Mayoro N’DOYE: 8 + 5 = 13 points

9.- Brian AMOFA: 11 points

10.- Stéphane BAHOKEN: 9 points

11.- Alexandre OUKIDJA: 6 + 2 = 8 points

12.- Guillaume GAUCLIN: 7 points

13.- Marc FACHAN: 5 points

14.- Pacho DONZELOT et Jean-Philippe SABO: 4 points

16.- Yannick AGUEMON et Yoann SALMIER: 2 points

Les autres résultats de la soirée:

Paris FC contre Boulogne: 1-3

Epinal contre SR Colmar: 1-2

Colomiers contre Marseille Consolat: 0-2

Istres contre RC Strasbourg Alsace: 0-1

Amiens contre CA Bastia: 2-2

Dunkerque contre Avranches: 1-1

Chambly contre Red Star: 1-0

Luçon contre Bourg Péronnas: 1-0

Le classement à l’issue de la 14ème journée: 

                       Clubs  Pts    J   G   N    P   Bp   Bc Diff
1.- Paris FC  26  14 7   5    2   23   11 + 12
2.- Union Sportive Avranches  24  14   7   3    4   19   14 +   5
3.- SR Colmar  24  14   6   6    2   19   15 +   4
4.- FC Bourg Péronnas  24  14   7   3    4   21   12 +   9
5.- FC Red Star 1897  23  14   7   2    5   21   13 +   8
6.- US Boulogne Côte d’Opale  22  14   6   4    4   21   14 +   7
7.- RC Strasbourg Alsace  22  14   6   4    4   17   14 +   3
8.- FC Chambly Thelle  21  14   6   3    5   24   21 +   3
9.- USL Dunkerque  21  14   5   6    3   12   10 +   2
10.- Vendée Luçon Foot  19  14   4   7    3   11   11      0
11.- Amiens Sporting Club  19  14   5   4    5   20   20      0
12.- US Colomiers Foot  16  14   4   4    6   11   17 -    6
13.- Etoile Fréjus St Raphaël  16  13   4   4    5   14   14      0
14.- CA Bastia  14  14   2   8    4   16   16      0
15.- Vendée Poiré/Vie Foot  12  12   3   3    6   12   22 - 10
16.- Marseille Consolat  12  14   3   3    8   11   27 - 16
17.- FC Istres Ouest Provence  10  13   1   7    5   12   16 -   4
18.- SA Epinal    7  14   1   4    9   11   28 - 17