post

Une fête magnifique dans une Meinau en ébullition pour la dernière en National contre Dunkerque

Cette saison, une équipe nous a particulièrement fait souffrir et causé bien des soucis. L’équipe de l’Union Sportive du Littoral de Dunkerque nous a infligé une râclée mémorable (4-1, le 7 août 2015) à Marcel Tribut. Et voilà que les Nordistes remettent ça au match retour dans une Meinau pleine à ras bord avec 26 145 spectateurs, record de cette saison. Ils ont mené deux fois au score et concédé l’égalisation à la …..94e

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les commentaires d’après-match:

Alexandre OUKIDJA:  » On voulait gagner pour le coach, mais Dunkerque nous a bien bougés, même s’il n’y avait pas grand chose à jouer. On a tout donné pour ne pas perdre ce match et on y a réussi. On peut bien faire la fête pour ce titre, on a soulevé le trophée devant notre public. Quoi de mieux ,franchement  »   Continue reading

En ramenant le point du nul de Belfort, 0-0, le RACING valide la montée en Ligue 2

Depuis le temps que les supporters attendaient cette montée en Ligue 2, les joueurs strasbourgeois ont réussi à arracher ce petit point à la force du jarret aux Belfortains. Les Alsaciens ont tremblé jusqu’à la dernière minute mais dès le coup de sifflet final de l’arbitre, ce fut la délivrance. Les joueurs, le staff technique, les dirigeants et les 3 000 supporters strasbourgeois, pouvaient laisser éclater leur joie. Ils, nous avons réussi, après ce très long périple, à remettre le RACING dans cette Ligue 2 et retrouver un rang plus digne d’une ville comme Strasbourg.

Strasbourgeois et Belfortains ont tous les deux été face à leur destin. Leur duel a pris un aspect dramaturgique car les deux clubs ne pouvaient plus se permettre le moindre faux pas..Le match nul contenterait tout le monde alors que la défaite de l’un ou l’autre pourrait avoir des conséquences fâcheuses. Interrogé sur le sujet, Maurice GOLMAN, le coach de Belfort, n’y va pas par quatre chemins: « Ce sont des balivernes et potins de comptoir. On ne joue pas le nul devant 4 500 personnes. Les deux équipes vont vouloir gagner et heureusement. Le coach belfortain préfère mettre l’accent de disputer une telle rencontre: » Ce sera une super fête qui se prépare. Aucun Belfortain, joueur ou spectateur, n’a vécu un tel moment de ferveur populaire dans un stade de la cité du lion ».

Battu à trois reprises lors de ses trois dernières sorties à Serzian, l’ ASMB se fait tout petit à l’idée d’affronter le leader

Les actions principales de la partie:

Jacky DUGUEPEROUX aligne d’entrée le régional de cette rencontre, Dimitri LIENARD, de retour de suspension. Quant au suspendu du jour, Felipe SAAD, ce sera Yoan SALMIER qui va le suppléer. Belle pelouse par une température estivale, ce sont 4 500 spectateurs qui garnissent les tribunes et la partie se jouera à guichets fermés.

13308196_1027588287326330_5413872587379740395_o

2′: faute de Sorin CUCU sur BAHOKEN à l’entrée de la surface. LIENARD se charge de tirer le coup franc mais il passe juste à côté alors que Stéphane VERON était resté figé sur sa ligne

5′: Gros tampon entre LIENARD et Nassir TAHIRI

6′: Abdelhak BELAHMEUR remplace LIENARD, victime d’une élongation de la cuisse

8′: les Strasbourgeois tentent de diriger la main d’oeuvre mais un contre de CUSKIC les rappellent à l’ordre

11′: corner de BOUANGA, GRIMM tente la volée et c’est le dos de Thomas REGNIER qui détourne le ballon

15′: centre de REGNIER, une tête de Clément COUTURIER oblige OUKIDJA à intervenir

28′: frappe de Mevludin CUSKIC à l’entrée de la surface mais non cadrée

31′: 1ère grosse occasion pour les Belfortains  mais le lob de REGNIER sur l’ouverture de CUSKIC effleure la transversale d’OUKIDJA

38′: les Belfortains s’enhardissent et sur le coup franc de CUSKIC, le ballon parvient à ARISI qui d’une frappe sèche laisse OUKIDJA, sans réaction. Heureusement , le ballon file de peu à côté

43′: Yoann SALMIER tente le retourné acrobatique au point de pénalty mais VERON se saisit du ballon

45′: mi-temps, 0-0, les deux équipes regagnent les vestiaires

50′: les deux équipes se livrent de moins en mois, on sent que toutes les deux se contenteraient de ce nul

53′: déboulé de BOUANGA sur son aile et il adresse un centre tendu vers BLAYAC mais celui-ci est légèrement trop court

56′: BOUANGA tire le coup franc mais ce diable de VERON est sur la trajectoire

62′: carton jaune à BOUANGA pour une faute sur CUCU. Ce dernier, blessé, cède sa place à Thomas MANZINALI

71′: SACKO remplace BLAYAC

73′: Youssouf AHAMADI d’une frappe puissante oblige OUKIDJA à un bel arrêt

90′: DOUNIAMA remplace BOUANGA

90’+3: M BUTAULT siffle la fin de cette partie sur ce score nul et vierge de 0-0. Le RCSA est officiellement en Ligue 2 et l’ASM Belfort est maintenu en National

les-strasbourgeois-peuvent-enfin-danser-la-ligue-2-n-est-plus-une-illusion-photos-dna-cedric-joubert-1464384147

Les commentaires d’après-match:

Jacky DUGUEPEROUX:  » Au final, tout le monde est content, mais il y avait tout de même la volonté de jouer  »

Marc KELLER:  » C’est un grand jour, une grande émotion et j’ai envie de dire que le RACING est de retour. Le dépôt de bilan était un traumatisme, on est reparti de tout en bas. Là on a fait un premier pas et il faut savourer, même si un grand chantier s’annonce  »

Dimitri LIENARD:  » Je suis en même temps très déçu et très joyeux. Ce club est extraordinaire, ses supporters aussi… Monter ici c’est énorme, c’est beaucoup d’émotions  »

Eric MARESTER:  » On n’a pas fait exprès de faire durer le suspense. C’était difficile sur la fin et aujourd’hui, ça nous a enfin souri. Je pense que c’est largement mérité sur l’ensemble de la saison et maintenant on va bien savourer. L’ambiance à la fin du match? C’est incroyable, mais je ne suis même pas étonné, nos supporters sont extraordinaires  »

Jérémy BLAYAC:  » On a fourni tellement d’efforts pour arriver à cet objectif. Il y a eu des moments de joie, des moments plus difficiles, mais on a été costaud. On termine champion et on est en Ligue 2. Je pense qu’on a rendu sa fierté à tout un club, toute une ville, toute une région. On a fait preuve de caractère, d’un bel état d’esprit  »

Les hommes de la rencontre:

1.- Oukidja: 5 pts     2.- Grimm: 4 pts     3.- Marester: 3 pts     4.- N’Dour: 2 pts     5.- Seka: 1 pt

Classement du joueur de la saison:

12973410_10153693188526374_7049935295852328846_o

1.- Jérémy GRIMM: 76 points

2.- Abdallah N’DOUR: 62 points

3.- Ernest SEKA: 55 points

4.- Alexandre OUKIDJA: 49 points

5.- Dimitri LIENARD et Felipe SAAD: 44 points

7.- Jérémy BLAYAC: 41 points

8.- Mayoro NDOYE: 36 points

9.- Denis BOUANGA: 34 points

10.- Stéphane BAHOKEN: 31 points

11.- Eric MARESTER: 18 points

12.- Massire KANTE: 17 points

13.- Abdallah BELAHMEUR: 16 points

14.- Jean-Philippe SABO: 9 points

15.- Oumar POUYE: 6 points

16.- Ladislas DOUNIAMA: 5 points

17.- Ihsan SACKO: 4 points

18.- Yoann SALMIER: 2 points

Les résultats des rencontres de la 33ème journée:

Les Herbiers – Marseille Consolat: 3-0

Epinal – Chambly: 3-1

ASM Belfort – RC Strasbourg Alsace: 0-0

Orléans – Avranches: 2-2

SR Colmar – Amiens: 1-1

Béziers – Luçon: 1-0

Dunkerque – CA Bastia: 1-1

Sedan – Châteauroux: 0-3

Fréjus St Raphaël – Boulogne: 1-4

Le classement du National à l’issue de la 33ème journée:

                     Clubs  Pts    J   G   N   P   Bp   Bc  Diff
1.- RC Strasbourg Alsace
  57
  33
 15
  12
   6
   33
   17
+ 16
2.- US Orléans Loiret Foot
  53
  33
 13
  14
   6
   49
   37
+ 12
3.- Amiens Sporting Club
  52
  33
 13
  13
   7
   43
   35
+   8
4.- Marseille Consolat
  51
  33
 14
    9
 10
   46
   42
+   4
5.- Berrichon.Châteauroux
  49
  33
 13
  10
 10
   49
   44
+   5
6.- USL Dunkerque
  46
  33
 12
  10
 11
   40
   40
+   0
7.- US Avranches
  45   33
 10
  15
   8
   44
   36
+   8
8.- Boulogne Côte d’Opale
  45
  33
 12
    9
 12
   48
   33
+ 15
9.- FC Chambly Thelle
  44
  33
 11
  11
 11
   45
   38
+   7
10.- CS Sedan Ardennes
  43
  33
 10
  13
 10
   30
   30
+   0
11.- Vendée Luçon Foot
  43
  33
 11
  10
 12
   42
   47
–   5
12.- AS Béziers Foot
  43
  33
 11
  10
 12
   35
   38
–   3
13.- CA Bastia
  43
  33
 10   13  10    29
   32
–   3
14.- ASM Belfort
  41
  33
   9
  14
 10
   26
   31
–   5
15.- Vendée Les Herbiers
  38
  33
   8
  14
 11
   41
   48
–   7
16.- SR Colmar
  34   33
   9
    9
 15
   37
   45
–   8
17.- SAS Epinal
  29
  33
   6
  11
 16
   37
   51
– 14
18.- Etoile Fréjus St Raphaël
  27
  33
   4
  15
 14    21
   41
– 20

Il faudra patienter quelques jours de plus après la cruelle défaite du RCSA face à Amiens, 0-1

La 32ème journée, celle de la consécration tant attendue ou celle de tous les dangers. Victorieux du CA Bastia, beaucoup de supporters pensaient que venir à bout d’Amiens n’allait pas engendrer des problèmes insurmontables au RACING. Cependant en y regardant de plus près, on se devait de reconnaître qu’à l’extérieur, les Amiénois avaient joué de biens vilains tours à bien des équipes. Ils sont allés s’imposer à Luçon, Marseille Consolat, Avranches, etc. Le RACING aura certes des arguments à faire valoir. N’est-il pas invaincu à domicile depuis 18 mois ? Cette saison, il n’encaisse qu’un but tous les deux matchs. Alexandre OUKIDJA est le gardien de National a avoir réalisé le plus de clean sheets (rencontres sans prendre de but), il est resté invaincu 20 matchs sur 31.

« Strasbourg est une équipe qui a le niveau supérieur en National et qui n’a encaissé que 4 buts depuis la phase retour. Nous sommes les petits. La fin de saison est excitante. Dans ce match, c’est la tête qui va prendre le dessus. Il faudra se libérer totalement. Ce serait un grand exploit de notre part de l’emporter à la Meinau » avoue Christophe PELISSIER, l’entraîneur d’Amiens.

DSC_1099

Les actions principales de la partie:

Ce soir, un seul changement par rapport à l’équipe alignée contre Bastia, LIENARD suspendu , Jacky DUGUEPEROUX fera appel à Abdelhak BELAHMEUR, Jean-Philippe SABO prendra place sur le banc

Du côté amiénois, l’ancien gardien du RACING, Régis GURTNER, gardera la cage

La règle pour officialiser la montée est simple: il faut gagner ou faire match nul contre les Amiénois

4′: première grosse occasion pour les Bleus. Corner tiré par BOUANGA, la tête de BLAYAC est sauvée sur sa ligne par Julien IELSCH, Régis GURTNER semblait battu sur l’action

8′: deuxième véritable occasion: BOUANGA lance BLAYAC qui adresse un centre parfait dans la surface. Mais Abdelhak BELAHMEUR n’arrive pas à convertir l’offrande

10′: les Amiénois se rebiffent et c’est Laurent HELOISE qui par une frappe puissante oblige OUKIDJA à intervenir en deux temps

20′: Luçon est mené sur son terrain, 1-3, contre Orléans, rien n’a changé pour le RACING qui doit toujours au minimum faire match nul

25′: Jérémy GRIMM impose à nouveau sa loi au milieu de terrain en grattant un nombre incalculable de ballons à ses adversaires

34′: BELAHMEUR s’applique à centrer dans la surface mais Mathieu FONTAINE dégage en catastrophe

44′: Joachim EICKMAYER reçoit le ballon à l’entrée de la surface, BELAHMEUR essaie de le lui subtiliser mais l’Amiénois arrive à le garder et adresse un tir qui oblige OUKIDJA à se coucher avec autorité

45′: premier carton jaune à l’adresse d’EICKMAYER pour un tacle trop viril sur NDOYE

La mi-temps est sifflé sur ce score nul et vierge, 0-0

53′: un tournant dans cette rencontre. Amiens part en contre, Felipe SAAD retient Jonathan TINHAN par le bras et l’arbitre M ABED n’hésite pas à sortir le carton rouge. L’arrière strasbourgeois doit quitter ses équipiers plus tôt que prévu et la tournure du match risque d’évoluer

55′: Yoann SALMIER rentre à la place de BELAHMEUR

58′: 26 053 spectateurs à la Meinau ce soir, le précédent record, 26 022 spectateurs contre les SR Colmar est battuDSC_106862′: depuis la sortie de SAAD, les Alsaciens sont nettement plus prudents et s’appliquent à garder le ballon dans leurs rangs

64′: Georges GOPE-FENEPEJ, le poison amiénois, remplace EICKMAYER

67′: montée rageuse de SALMIER qui se termine par une frappe puissante mais son essai n’est pas cadré

68′: bel arrêt d’OUKIDJA sur ce tir excentré deGOPE-FENEPEJ

70′: deuxième exclusion d’un Strasbourgeois. Jacky DUGUEPEROUX regardera la fin du match des tribunes alors qu’il venait de sermonner un peu trop vertement l’arbitre qui avait omis de siffler alors que son gardien OUKIDJA se tordait de douleur au sol

84′: les décisions de l’arbitre passent de plus en plus mal et OUKIDJA doit repousser des deux poings la tentative de Oualid EL HAJJAM

86′: sortie de BOUANGA remplacé par Ihsan SACKO

88′: carton jaune à OUKIDJA pour gain de temps

3′ de temps additionnel, on va souffrir jusqu’à la dernière seconde

90’+3: dernière attaque amiénoise alors que le public strasbourgeois s’est levé comme un seul homme pour applaudir ses protégés. Long ballon dans la surface, OUKIDJA hésite à sortir. Aboubakar KAMARA devance le gardien et le ballon s’en va mourir tout doucement dans le but alsacen. RCSA – Amiens: 0-1

Quelle désillusion pour le public strasbourgeois, ce n’est pas encore ce soir que le RACING validera sa montée à l’échelon supérieur

alexandre-oukidja-est-battu-dans-les-arrets-de-jeu-cruelle-desillusion-pour-le-racing-et-pour-ses-supporters-photo-dna-laurent-rea-1463177750

 

jeremy-grimm-peut-se-tenir-la-tete-amiens-vient-de-marquer-au-bout-du-temps-additionnel-photos-dna-laurent-rea-1463174925

Les commentaires d’après-match:

Jacky DUGUEPEROUX:  » Il va falloir remonter le moral des troupes. On est mieux dans le jeu mais on n’arrive pas à s’imposer. On a échoué à un point la saison dernière. Ce ne sera pas le cas cette fois. On est KO debout au terme de la rencontre. Les joueurs se demandent si c’est vrai, ce qu’il leur est arrivé  »

Yoann SALMIER:  » C’est le pire scénario qui pouvait nous arriver, franchement, on ne pouvait pas imaginer pire. A la fin du match, on s’est demandé si c’était un cauchemar, on était abattu, très abattu. On perd sur un but dû à une erreur de communication, à trois secondes de la fin. On est abattu ce soir, mais on va remettre les bouchées doubles à l’entraînement et si on doit chercher la montée à l’extérieur, on le fera »

Les hommes de la rencontre:

1.- Grimm: 5 pts     2.- N’Dour: 4pts     3.- Blayac: 3 pts     4.- Bouanga: 2 pts     5.- NDoye: 1 pt

Classement du joueur de la saison:

1.- Jérémy GRIMM: 72 points

2.- Abdallah N’DOUR: 60 points

3.- Ernest SEKA: 54 points

4.- Dimitri LIENARD, Alexandre OUKIDJA et Felipe SAAD: 44 points

7.- Jérémy BLAYAC: 41 points

8.- Mayoro NDOYE: 36 points

9.- Denis BOUANGA: 34 points

10- Stéphane BAHOKEN: 31 points

11.- Massire KANTE: 17 points

12.- Abdallah BELAHMEUR: 16 points

13.- Eric MARESTER: 15 points

14.- Jean-Philippe SABO: 9 points

15.- Oumar POUYE: 6 points

16.- Ladislas DOUNIAMA: 5 points

17.- Ihsan SACKO: 4 points

18.- Yoann SALMIER: 2 points

Les résultats de la soirée:

Châteauroux – Les Herbiers: 3-0

Chambly – Fréjus St Raphaël: 3-2

Avranches – Dunkerque: 2-0

CA Bastia – Belfort: 2-0

SR Colmar – Epinal: 1-0

Luçon – Orléans: 1-5

Marseille Consolat – Béziers: 1-5

RCSA – Amiens: 0-1

Boulogne – Sedan: 0-0

Le classement du National à l’issue de la 32ème journée:

                     Clubs  Pts    J   G   N   P   Bp   Bc  Diff
1.- RC Strasbourg Alsace
  56
  32
 15
  11
   6
   33
   17
+ 16
2.- US Orléans Loiret Foot
  52
  32
 13
  13
   6
   47
   35
+ 12
3.- Amiens Sporting Club
  51
  32
 13
  12
   7
   42
   34
+   8
4.- Marseille Consolat
  51
  32
 14
    9
   9
   46
   39
+   7
5.- Berrichon.Châteauroux
  46
  32
 12
  10
 10
   46
   44
+   2
6.- USL Dunkerque
  45
  32
 12
    9
 11
   39
   39
+   0
7.- FC Chambly Thelle   44   32
 11
  11
 10
   44
   35
+   9
8.- US Avranches
  44
  32
 10
  14
   8
   42
   34
+   8
9.- CS Sedan Ardennes
  43
  32
 10
  13
   9
   30
   27
+   3
10.- Vendée Luçon Foot
  43
  32
 11
  10
 11
   42
   46
–   4
11.- Boulogne Côte d’Opale
  42
  32
 11
    9
 12
   44
   42
+   2
12.- CA Bastia
  42
  32
 10
  12
 10
   28
   31
–   3
13.- ASM Belfort
  40
  32
   9   13  10    26
   31
–   5
14.- AS Béziers Foot
  40
  32
 10
  10
 12
   34
   38
–   4
15.- Vendée Les Herbiers
  35
  32
   7
  14
 11
   38
   48
– 10
16.- SR Colmar
  33
  32
   9
    8
 15
   36
   44
–   8
17.- Etoile Fréjus St Raphaël
  27
  32
   4
  15
 13
   20
   37
– 17
18.- SAS Epinal
  26
  32
   5
  11
 16    34
   50
– 16

 

Le RACING écrase Bastia, 3-0, mais loupe la montée en L2 pour un point

Ce match contre le CA Bastia était appelé à rester dans les annales du club s’il était synonyme de montée en Ligue 2. Le soir du 14 mai 2010, une défaite à Châteauroux, 1-2, reléguait le RACING en National. Un moment de douleur pour des milliers de supporters et une descente aux enfers qui se terminera par la liquidation du RCS le 22 août 2011. La rétrogadation en CFA 2 rameuta les troupes de partout. Les Alsaciens se sont regroupés derrière leur club de coeur, ils s’étaient juré de le sauver d’une mort programmée. Première victoire, le 2 juin 2012, avec cette 1ère place qui permit au club de rejoindre le CFA. Après avoir arpenté des terrains inconnus, nous allions à nouveau affronter des équipes d’un standing un peu plus adapté à notre club. Personne n’oubliera le final contre Raon-l’Etape en juin 2013. La France du football redécouvrait à nouveau l’équipe alsacienne. Notre RACING fit à nouveau la fierté de notre région. Mais la 1ère année en National nous réserva un final catastrophique avec une 16ème place signe de retour en CFA. Mais après un été très incertain, le RACING sera maintenu après bien des péripéties. Juin 2015, nouvelle désillusion, après un championnat homérique, le RACING loupe la montée pour……1 point. Des pleurs de rage mais c’est Bourg Péronnas qui nous coiffe sur le poteau. Le championnat 2015/2016 touche à sa fin et à 4 journées de la fin, la montée est possible. Jouons cette rencontre contre des Bastiais revanchards et nous verrons bien. Soit ce sera la montée en Ligue 2 ou il faudra patienter une semaine de plus. Après six années d’épreuves, nous sommes en mesure de patienter quelques jours de plus.

Les actions principales de la partie:

A 18h, à l’approche du stade de la Meinau, vous devinez qu’une grande soirée de foot se dessine. Les personnes se pressent en masse vers le stade, les commentaires vont bon train, cela nous rappelle de biens bons souvenirs. Un temps estival, une bien belle pelouse, toutes les conditions sont réunies pour vivre une belle soirée.

13123419_1014947995257026_4321950410574233893_o

C’est une équipe sans surprise alignée par Jacky Duguépéroux, Marester bien que grippé cette semaine, tient finalement sa place

M Abdelali CHAOUI avec ses deux assesseurs, M Frédéric LABEYRIE et M Pascal POUPEAU

M Abdelali CHAOUI avec ses deux assesseurs, M Frédéric LABEYRIE et M Pascal POUPEAU

Avant le début de la partie, une minute d’applaudissements en mémoire des victimes du drame de FURIANI du 5 mai 1992, il y a 24 ans déjà

Au moment où M CHAOUI libère les deux équipes, Orléans et Marseille Consolat sont à égalité et Amiens mène contre Epinal, même si le RACING gagne ce soir, il devra attendre une semaine de plus pour valider sa montée

9′: entame un peu délicate du leader, espérons que l’objectif ne le paralyse pas trop

15′: le RACING ouvre le score par Stéphane BAHOKEN. BLAYAC récupère un ballon perdu par les Bastiais. Il voit LIENARD lancé à toute vitesse et le sert dans la course. Dimitri centre au cordeau et BAHOKEN reprend pour catapulter la balle sous la barre de PICHOT. Ce but enflamme le stade et permet aux Alsaciens de ne pas trop douter. RCSA – CA Bastia: 1-0

13161832_1014946421923850_3572304147345652737_o

21′: coup franc de LIENARD repris de la tête par BLAYAC, sa reprise tutoie la barre

23′: premier carton jaune pour N’DOUR pour un excès d’engagement

27′: GRIMM transmet à LIENARD. A 25m du but de PICHOT, il arme un tir violent détourné du pied par le gardien corse

29′: encore une frappe de GRIMM détournée magistralement par PICHOT

32′: BAHOKEN tente l’échappée solitaire  mais il pousse un peu loin le ballon et PICHOT arrive à se saisir du ballon

35′: Christopher LINA est averti pour jeu dangereux

45′: le RACING aggrave la marque. 2ème passe décisive de LIENARD et doublé de BAHOKEN. La frappe soudaine et appuyée de Stéphane à ras de terre s’engouffre dans le soupirail bastiais et la détente de PICHOT reste vaine. RCSA – CA Bastia: 2-0

13131293_1014947748590384_5485991250175280372_o

45’+2′: mi-temps à la Meinau sur cette avance de 2 buts pour l’équipe alsacienne. Orléans simpose 3-2 contre Marseille Consolat et Amiens vient à bout d’Epinal, 4-3. La montée des Strasbourgeois en L2 est donc reportée, un nul lui suffira la semaine prochaine pour officialiser cette montée

57′: sortie de LINA remplacé par Anthony DEROUARD

60′: 23 574 spectateurs présents ce soir à la Meinau

61′: raté de THIOUB qui du gauche ne cadre pas sa reprise

62′: encore une frappe de GRIMM détournée de justesse par une jambe corse

65′: Abdelhak BELAHMEUR remplace BLAYAC

66′: DOUMBIA est remplacé par Abdoulaye DIAWARA, l’ancien Colmarien

67′: gros exploit du gardien corse, parfait jusqu’à présent malgré les deux buts encaissés, qui repousse la reprise à bout portant de BOUANGA

13112843_1014947111923781_5487061582666369022_o

69′: Michaël BOSQUI est remplacé par Jérôme SONNERAT

71′: carton jaune à Mathieu ROBAIL pour le séchage de NDOYE

81′: carton jaune à Jérémy BRU visiblement très énervé

85′: BOUANGA cède sa place à SACKO

87′: encore un double arrêt impressionnant du gardien corse sur une tête à bout portant de GRIMM et une reprise de SAAD

88′: Sada THIOUB gâche l’occasion de réduire la marque pour ses couleurs en ratant lamentablement le cadre

89′: le RACING se met définitivement à l’abri en marquant un 3ème but. Le corner de Dimitri LIENARD, 3ème passe décisive, est repris comme à la parade par Felipe SAAD. RCSA – CA Bastia: 3-0

90’+3: le RACING a livré ce soir une de ses meilleures partitions, la semaine prochaine, il suffira d’enfoncer le clou. Les deux équipes se quittent sur ce score de 3-0 en faveur des Alsaciens

13130829_1014958715255954_124853545364683088_o

13198389_1014958705255955_8370666124668669545_o

adieu à Bill TUILOMA qui rejoint l'équipe nationale de Nouvelle-Zélande

adieu à Bill TUILOMA qui rejoint l’équipe nationale de Nouvelle-Zélande

Les commentaires d’après-match:

Jacky DUGUEPEROUX:  » On a fait un gros match et on a été récompensé. Et avec un tel public, on se doit de continuer à gagner, surtout qu’on affronte Amiens la semaine prochaine. Ce sera un match intéressant. On a perdu à l’aller et on voudra notre revanche  »

Stéphane BAHOKEN:  » On a eu un peu de mal au début. Mais plus le temps passait et mieux ça allait. Et quand on a marqué, on s’est enfin libéré. Ensuite, je pense qu’on a été costaud, on a eu la maîtrise. Franchement c’est un des matchs les plus aboutis de la saison »

Les hommes de la rencontre:

1.- Lienard et Bahoken: 5 pts     2.- Grimm et Saad: 4 pts     3.- NDoye: 3 pts     4.- N’Dour: 2 pts     5.- Oukidja: 1 pt

Classement du joueur de la saison:

12973410_10153693188526374_7049935295852328846_o

1.- Jérémy GRIMM: 67 points

2.- Abdallah N’DOUR: 56 points

3.- Ernest SEKA: 54 points

4.- Dimitri LIENARD, Alexandre OUKIDJA et Felipe SAAD: 44 points

7.- Jérémy BLAYAC: 38 points

8.- Mayoro NDOYE: 35 points

9.- Denis BOUANGA: 32 points

10.- Stéphane BAHOKEN: 31 points

11.- Massire KANTE: 17 points

12.- Abdallah BELAHMEUR: 16 points

13.- Eric MARESTER: 15 points

14.- Jean-Philippe SABO: 9 points

15.- Oumar POUYE: 6  points

16.- Ladislas DOUNIAMA: 5 points

17.- Ihsan SACKO: 4 pointd

18.- Yoann SALMIER: 2 points

Les autres résultats de la soirée:

RC Strasbourg Alsace – CA Bastia: 3-0

Sedan – Chambly: 3-0

Orléans – Marseille Consolat: 3-2

Dunkerque – Luçon: 5-1

Amiens – Epinal: 4-3

Fréjus St Raphaël – SR Colmar: 1-1

Les Herbiers – Boulogne: 3-3

ASM Belfort – Avranches: 1-4

Béziers – Châteauroux: 1-2

Le classement du National après la 31ème journée:

                     Clubs  Pts    J   G   N   P   Bp   Bc  Diff
1.- RC Strasbourg Alsace
  56
  31
 15
  11
   5
   33
   16
+ 17
2.- Marseille Consolat
  51
  31
 14
    9
   8
   45
   34
+ 11
3.- US Orléans Loiret Foot
  49
  31
 12
  13
   6
   42
   34
+   8
4.- Amiens Sporting Club
  48
  31
 12
  12
   7
   41
   34
+   7
5.- USL Dunkerque
  45
  31
 12
    9
 10
   39
   37
+   2
6.- Vendée Luçon Foot
  43
  31
 11
  10
 10
   41
   41
+   0
7.- Berrichon.Châteauroux
  43
  31
 11
  10
 10
   43
   44
–   1
8.- CS Sedan Ardennes
  42
  31
 10
  12
   9
   30
   27
+   3
9.- US Avranches
  41
  31
   9
  14
   8
   40
   34
+   6
10.- Boulogne Côte d’Opale
  41
  31
 11
    8
 12
   44
   42
+   2
11.- FC Chambly Thelle
  41
  31
 10
  11
 10
   41
   33
+   8
12.- ASM Belfort
  40
  31
   9
  13
   9
   26
   29
–   3
13.- CA Bastia
  39
  31
   9   12
 10    26
   31
–   5
14.- AS Béziers Foot
  37
  31
   9
  10
 12
   29
   37
–   8
15.- Vendée Les Herbiers
  35
  31
   7
  14
 10
   38
   45
–   7
16.- SR Colmar
  30
  31
   8
    8
 15
   35
   44
–   9
17.- Etoile Fréjus St Raphaël
  27
  31
   4
  15
 12
   18
   34
– 16
18.- SAS Epinal
  26
  31
   5
  11
 15    34
   49
– 15

Très nette domination du RACING contre Avranches mais le RCSA doit se contenter d’un nul, 0-0

 

national_avranches-prend-un-point-miraculeux-contre-strasbourg-0-0

Le RACING continue à faire la course en tête malgré une série de trois nuls d’affilée. Se rendre en Normandie pour y affronter Avranches ne constitue pas une mission impossible mais elle s’annonce vraiment corsée face à un adversaire qui l’a emporté à deux reprises l’an dernier sur le même score de 2-1. Même si les Avranchinais ne l’ont emporté quà quatre reprises sur 14 matchs au Stade René Fenouillère, leur avance de trois petits points sur le premier relégable les maintient sous pression.

« C’est un honneur de les affronter, d’autant que c’est probablement la dernière fois, avant de très longues années » reconnaît Damien OTT. Attendue, programmée, la montée du RACING interviendra dans les jours ou les semaines à venir. Réguliers à défaut d’être flamboyants, ils disposent de la meilleure défense du National, 16 buts encaissés en 29 rencontres. « C’est l’équipe la plus solide et la plus complète. Avant le match aller j’avais précisé que la question n’était pas de savoir si le RACING allait monter ou non, mais de savoir de combien de points d’avance, il aurait en fin de saison » rajoute l’entraîneur manchois.

Désormais sous la menace des Herbiers, les co équipiers d’Alexandre Hérauville donneront le maximum pour essayer de se maintenir. Aux joueurs du RACING d’être fins prêts pour relever ce défi physique.

Les actions principales de la partie:

C’est sur un terrain particulièrement détrempé, un crachin persistant et un vent à décorner des boeufs que les deux équipes font leur entrée sur la pelouse sous les ordres de l’arbitre, M DECHEPY. A noter aussi qu’un petit millier de supporters du cru et une cinquantaine de Strasbourgeois vont assister à cette rencontre.

4′: beau travail de Blayac qui de la tête trouve Bouanga. Celui-ci transmet à Belahmeur qui écrase trop sa frappe pour inquiéter le gardien Beuve

7′: premier tournant de cette première mi-temps, Bouanga lancé sur son aile et qui adresse un centre en retrait parfait sur Blayac. L’avant-centre reprend la balle …..touchée semble-t-il au passage par la main d’Hérauville. L’arbitre, sans hésitation, indique le point de pénalty tout en gratifiant au passage le Normand d’un carton jaune. Sévère du bord de la touche. Blayac tient à se faire justice lui-même en tirant le pénalty. Mais au grand dam des supporters strasbourgeois présents et de ses équipiers, Jérémy Blayac rate totalement sa frappe qui file à côté de la cage de Beuve

8′: à peine une minute plus tard, le RACING a l’occasion de rattraper cette bévue. Bahoken, seul devant le but, tente une balle piquée mais rate le coche

12′: le festival strasbourgeois continue. Bouanga grille la politesse à la charnière Hérauville – Fofana, Anthony Beuve , sorti de manière très virile, le heurte et le déséquilibre. Bouanga trébuche et n’arrive pas à se relever assez rapidement pour glisser le ballon dans le but vide. Cette fois-ci, l’arbitre ne bronche pas. Bizarre

15′: toujours 0-0 au tableau d’affichage mais Dieu que les Avranchinais ont eu chaud. Ils ont failli être emportés par cette grande marée mais la chance et l’impuissance des Strasbourgeois devant le but, les ont sauvé de la noyade

23′: frappe lointaine de Guyonnet bien détournée par Oukidja

26′: déboulé de Jordan Blondel qui parti de loin, rentre dans la surface et….s’écroule après un contact avec Felipe Saad. La tribune qui accueille les supporters normands gronde et réclame un pénalty. Mais l’arbitre, d’un avis totalement autre, fait signe de continuer le jeu

37′: les acteurs s’accordent un petit répit après une entame aussi dynamique

40′: Bahoken bien lancé attend vainement le centre de Blayac

41′: corner de Bouanga, mais le centre repris d’une talonnade est stoppé par Beuve

45’+1: l’arbitre siffle la mi-temps sur ce score nul et vierge, 0-0

ott-le-poete-1462139315

54′: passe en profondeur de Blayac, Lienard qui remplace Belahmeur, ne peut servir Bahoken, en position de hors-jeu

58′: la barre sauve les Normands. Corner de Bouanga, Grimm reprend de la tête et…..c’est la barre qui renvoie la balle

61′: la frappe lointaine du même Jérémy Grimm flirte avec la lucarne

75′: les vagues incessantes des Bleus déferlent sur la forteresse avranchinaise

77′: tête cadrée de Blayac mais Beuve est chaud

78′: Oh le missile de Marester de bien 25 mètres qui prenait la lucarne droite du but de Beuve. Une envolée magistrale de ce dernier évite le pire à son équipe. Décidément, le RACING ne marquera pas ce soir

89′: dernière frappe de NDoye dans le temps réglementaire qui file de peu à côté du poteau droit de Beuve

90’+3: le match se termine sur ce score nul de 0-0. Les Strasbourgeois sont dépités et les Normands ravis de rafler un point, dans l’optique du maintien

Les commentaires d’après-match:

Damien Ott:  » Subir une telle pression et prendre un point, j’ai rarement vu ça….On ne s’est jamais fait autant balader cette saison. On a subi une tempête, on a ensuite navigué dans des eaux très délicates avant d’arriver finalement à bon port  »

Jacky Duguépéroux:  » Au bout de 15 minutes, on aurait dû mener 2-0. On a fait un grand match, mais on vendange les occasions à la pelle. On a encore raté un pénalty et ce match nul est une vraie déception »

Les hommes de la rencontre:

1.- Grimm: 5 pts     2.- Seka: 4 pts     3.- Oukidja: 3 pts     4.- Marester: 2 pts     5.- NDoye et N’Dour: 1 pt

Classement du joueur de la saison:

12973410_10153693188526374_7049935295852328846_o

1.- Jérémy GRIMM: 63 points

2.- Ernest SEKA: 54 points

3.- Abdallah N’DOUR: 53 points

4.- Alexandre OUKIDJA: 44 points

5.- Felipe SAAD: 40 points

6.- Dimitri LIENARD: 39 points

7.- Jérémy BLAYAC: 38 points

8.- Denis BOUANGA et Mayoro NDOYE: 32 points

10.- Stéphane BAHOKEN: 26 points

11.- Massire KANTE: 17 points

12.- Abdallah BELAHMEUR: 16 points

13.- Eric MARESTER: 14 points

14.- Jean-Philippe SABO: 9 points

15.- Oumar POUYE: 6 points

16.- Ladislas DOUNIAMA: 5 points

17.- Ihsan SACKO: 4 points

18.- Yoann SALMIER: 2 points

Les résultats de la soirée:

Marseille Consolat – Dunkerque: 0-0

Avranches – RC Strasbourg Alsace: 0-0

Châteauroux – Orléans: 0-0

Boulogne – Béziers: 0-0

Luçon – ASM Belfort: 1-1

CA Bastia – Amiens: 1-1

Epinal – Fréjus St Raphaël: 0-1

SR Colmar – Sedan: 4-0

Chambly – Les Herbiers: 4-0

Le classement du National à l’issue de la 30ème journée:

                     Clubs  Pts    J   G   N   P   Bp   Bc  Diff
1.- RC Strasbourg Alsace
  53
  30
 14
  11
   5
   30
   16
+ 14
2.- Marseille Consolat
  51
  30
 14
    9
   7
   43
   31
+ 12
3.- US Orléans Loiret Foot
  46
  30
 11
  13
   6
   39
   32
+   7
4.- Amiens Sporting Club
  45
  30
 11
  12
   7
   37
   31
+   6
5.- Vendée Luçon Foot
  43
  30
 11
  10
   9
   40
   36
+   4
6.- USL Dunkerque
  42
  30
 11
    9
 10
   34
   36
–   2
7.- FC Chambly Thelle   41
  30
 10
  11
   9
   41
   30
+ 11
8.- Berrichon.Châteauroux
  40
  30
 10
  10
 10
   41
   43
–   2
9.- Boulogne Côte d’Opale
  40
  30
 11
    7
 12
   41
   39
+   2
10.- ASM Belfort
  40
  30
   9
  13
   8
   25
   25
+   0
11.- CS Sedan Ardennes
  39
  30
   9
  12
   9
   27
   27
+   0
12.- CA Bastia
  39
  30
   9
  12
   9
   26
   28
–   2
13.- US Avranches
  38
  30
   8   14
   8
   36
   33
+   3
14.- AS Béziers Foot
  37
  30
   9
  10
 11
   28
   35
–   7
15.- Vendée Les Herbiers
  34
  30
   7
  13
 10
   35
   42
–   7
16.- SR Colmar
  29
  30
   8
    7
 15
   34
   43
–   9
17.- Etoile Fréjus St Raphaël
  26
  30
   4
  14
 12
   17
   33
– 16
18.- SAS Epinal
  26
  30
   5
  11
 14    31
   45
– 14