• La 10ème journée de National…..en bref
  • Le Racing se fait encore piéger à Chambly en perdant 2-1.
  • Qualification logique du RCSA face aux Italiens de Guebwiller, 8-1, en Coupe de France
  • Le point sur le Championnat de France U19 et U17
  • Le point sur le championnat du RCSA II

La 10ème journée de National…..en bref

mickey_kick2

0

En quelques mots:

Le Paris FC enregistre sa première défaite en championnat en s’inclinant 0-1 à Luçon, 14ème au classement. Les SR Colmar réalisent la bonne opération du jour en allant s’imposer sur le terrain de Fréjus St Raphaël, 1-3, et grimpent sur la première marche du podium.

Chambly qui arrache à la dernière seconde la victoire, 2-1, contre le RCSA, monte sur la troisième marche du podium. Le Red Star et Avranches en s’imposant à domicile continuent leur petit bonhomme de championnat et restent aux avant-postes au classement.

A noter qu’entre les deux premiers et le dixième, Dunkerque, il n’y a que quatre points d’écart, ce qui donne un aperçu du nivellement de ce championnat.

Dans le bas du classement, Luçon réalise une bonne affaire de même que Colomiers qui bat Epinal, 1-0, le CA Bastia, grosse déception de ce début d’épreuve, passe relégable après sa déconvenue au Red Star, 0-2. Istres, Marseille Consolat et Epinal n’arrivent pas à s’extirper des dernières places, signes de descente à l’échelon inférieur en fin de saison.

Le SAS Epinal est la seule équipe à ne pas avoir remporté de victoire à ce jour.

Sept victoires dont deux à l’extérieur, 18 buts marqués lors de cette journée.

10678699_695464983871288_3999436587731127426_n

Les affluences de cette journée:

Amiens contre Boulogne: 5 996 spectateurs

Istres contre Marseille Consolat: 2 445 spectateurs

Fréjus St Raphaël contre Colmar: 2 000 spectateurs

Chambly contre RC Strasbourg Alsace: 1 490 spectateurs

Avranches contre Le Poiré-sur-Vie: 1 466 spectateurs

Red Star contre CA Bastia: 1 200 spectateurs

Dunkerque contre Bourg Péronnas: 1 191 spectateurs

Luçon contre Paris FC: 1 090 spectateurs

Colomiers contre Epinal: 600 spectateurs

Total 10ème journée: 17 478 spectateurs

mickey

Les buteurs de cette journée:

Luçon – Paris FC: 1-0 (0-0): S.Cissé (71′)

Colomiers – Epinal: 1-0 (0-0): W.Chénine (81’sp)

Avranches – Le Poiré/Vie: 1-0 (1-0): V.Créhin (28’sp)

Red Star – CA Bastia: 2-0 (1-0): D.Bellion (10′) et H.Bouaza (90′)

Chambly – RCSA: 2-1 (0-1): G.Heinry (51′) et M.Diawara (90’sp) ; A.N’Diaye (8′)

Dunkerque – Bourg Péronnas: 0-2 (0-1): L.Diompy (37′) et P.Sané (50′)

Fréjus St Raphaël – Colmar: 1-3 (1-2): M.Scarpelli (11′) ; M.Diakota (27′), AMoukhlil (42′), E.Bourgaud (79′)

Istres – Marseille Consolat: 1-1 (1-1): J.Tinhan (28′) ; D.Gigliotti (41’sp)

Amiens – Boulogne: 1-1 (1-0): O.El Hajjam (21′) ; J.Bègue (90+1′)

Classement des buteurs:

1.- Sané (Bourg-Péronnas): 8 buts

2.- Heinry (Chambly): 7 buts

3.- Pouye (Amiens) – Scarpelli (Fréjus St Raphaël): 6 buts

5.- Bellion (Red Star): 5 buts

6.- Bègue (Boulogne) – Toudic (CA Bastia) – Diawara (Colmar) – Fofana (Dunkerque) – Chouleur (Epinal) – Ech-Chergui (Paris FC): 4 buts

12.- Marquès et N’Diaye (RCSA) – Kinkela (Paris FC) – Gigliotti (Marseille Consolat) – M’Changama (Le Poiré/Vie) – Tinhan (Istres) – Diawara (Chambly) – Ripart (CA Bastia) – Diompy (Bourg-Péronnas) – Gbizie (Boulogne) – Créhin (Avranches)

 

 

 

Le Racing se fait encore piéger à Chambly en perdant 2-1.

on-joue-la-88-e-minute-celle-ou-le-match-va-basculer-pourtant-pas-implique-sur-l-action-amenant-le-penalty-pour-chambly-jean-philippe-sabo-est-expulse-et

Sept jours après sa qualification en Coupe de France face aux Italiens de Guebwiller sur un score fleuve, le RCSA est retombé dans ses travers, samedi au Stade des Marais (!) de Chambly.

Incapables de tenir leur avantage (but de N’Diaye, 9′), les hommes de Jacky Duguépéroux perdent trois nouveaux points et pointent désormais au 9ème rang du classement à quatre points des deux leaders, le Paris FC et les SR Colmar. Le club strasbourgeois est aussi et surtout incorrigible. Les Alsaciens ont laissé échapper une victoire qui leur tendait les bras. Même Bruno Luzi, l’entraîneur picard, le clamera en avouant « On aurait dû être mené 3-0 à la mi-temps ». Avec cette défaite concédée à l’entame des arrêts de jeu, le RCSA a déjà perdu cinq unités après avoir ouvert le score, cette saison. Une tendance récurrente qui symbolise la fragilité actuelle de la formation alsacienne. Quelle déconvenue, la faute à une pauvre équipe camblysienne (oui, oui) qui a puni le Racing, à nouveau victime de sa fébrilité.

A Strasbourg, on fait grise mine, comme (trop) souvent à l’extérieur en ce début de saison. Les mêmes maux pour les mêmes conséquences. Les Strasbourgeois ont une nouvelle fois payé plein tarif leurs erreurs, en déplacement. Comme presque à chaque fois, Jacky Duguépéroux en est toujours au stade des interrogations, se demandant bien pourquoi son équipe n’en fait pas de déraper à l’extérieur. Ce n’est pas la nouvelle déroute picarde qui lui apportera des réponses éclairantes sur la capacité chronique de sa formation à se faire avoir comme une équipe de minimes.

Après la gifle de Bourg-Péronnas (3-o), le camouflet du Poiré-sur-Vie (1-0), chaque match a sa vérité, et celle du 2-1 de Chambly est certainement très différente du 3-0 de Bourg ou du 1-0 du Poiré. Mais au final, le résultat est le même et jamais l’équipe alsacienne ne semble tirer de leçon de ce qui s’est passé précédemment. Ce n’est pourtant pas faute d’avoir été avertis.

Un mot sur les faits de jeu de cette rencontre (but de Grimm refusé pour un hors-jeu imaginaire, erreur sur la personne de l’arbitre qui expulse Sabo alors que le fautif était….Sikimic, faute de Rodrigo sur N’Diaye dans le temps additionnel qui aurait mérité le pénalty,…) qui étaient contraires à notre équipe. On pourra encore discuter 107 ans, cela ne servira à pas grand chose et comme le reconnaît le coach alsacien si bien  » On est beaucoup trop nerveux. Il faut arrêter de prendre des buts, arrêter de discuter avec l’arbitre…. et les mettre au fond avant ». Si le Racing transforme les occasions en première mi-temps, on rentre aux vestiaires avec 3-0 à la mi-temps, un match plié et qu’il restait à gérer en seconde mi-temps. Si le Racing veut grandir et mériter sa montée, il faut arrêter de chercher des fausses excuses.

Les faits marquants du match:

Temps ensoleillé, pelouse assez indigne pour un match de National avec à certains endroits des flaques d’eau, un public nombreux avec 1 490 spectateurs dans ce stade campagnard, le Stade des Marais, qui porte bien son nom. Attention jouer sur un petit terrain, qui ne sera pas en très bon état donc guère favorable aux grandes envolées. Il faudra afficher beaucoup de sérieux sinon le RCSA risque de connaître de sérieux problèmes et tout ceci pourrait se transformer très vite en petit traquenard.

1′: le coach strasbourgeois décide de faire confiance d’entrée à la nouvelle recrue Mayoro N’DOYE associé à Jérémy GRIMM à la récupération. MARQUES débute sur le banc et c’est BAHOKEN qui évolue seul en pointe

9′: le Racing ouvre le score et c’est la meilleure chose qui pouvait lui arriver. SABO se lance à l’avant et adresse un centre tendu vers BAHOKEN. Celui-ci remet aussitôt le ballon sur la tête de N’DIAYE, qui pique sa tête dans le coin opposé d’un Jessy RODRIGUES, impuissant. L’ancien attaquant du CA Bastia et d’Arles Avignon marque là son troisième but de la saison. Chambly – RCSA: 0-1

20′: BAHOKEN lance N’DIAYE dans la profondeur. Arrivé dans la surface de réparation, il arme une belle frappe du gauche que RODRIGUES détourne en corner. Dommage

23′: premier avertissement pour Hamidou BA pour tirage de maillot

27′: grosse occasion pour Chambly: DIAWARA file le long de l’aile et adresse un long centre sur HEINRY qui saute très haut. Mais sa reprise de la tête passe quelques centimètres à côté du poteau droit de GAUCLIN

29′: réplique eu tac au tac des Alsaciens. Le nouveau N’DOYE, qui est bien rentré dans cette rencontre, sert N’DIAYE, côté droit. Ce dernier remise sur BAHOKEN qui reprend de volée mais juste au-dessus

33′: encore une tentative de N’DIAYE que le gardien camblysien m’aîtrise en deux temps

43′: beau numéro de SABO et BELAHMEUR qui se termine par une frappe sèche d’Abdelhak bloquée par RODRIGUES

45+1′: M Romain ZAMO renvoie les deux équipes aux vestiaires. Les Camblysiens peuvent s’estimer heureux de n’être menés que par un but d’écart car les Strasbourgeois ont une fois de plus péché par manque de réalisme

 

50′: égalisation de Chambly. Perte de balle des Alsaciens, RODRIGO en profite pour alerter HEINRY plus prompt que tout le monde. Il place une reprise de volée à moitié râtée. GAUCLIN n’a pas la main assez ferme et le ballon roule tout doucement derrière la ligne. Chambly – RCSA: 1-1. Les hommes de Bruno LUZI n’ont pas eu besoin de 36 occasions pour revenir à la marque et maintenant que les Camblysiens sont relancés, ils seront d’autant plus dangereux

58′: SEKA voit jaune pour une obstruction sur DIAWARA

60′: Pierre ALBALADEJO, le commentateur de rugby, aurait utilisé l’expression: les mouches ont changé d’âne. Les Strasbourgeois n’y sont plus, beaucoup de duels perdus. Les Bleus de Cambly sont dominateurs, ils en veulent plus et ils sentent qu’ils peuvent renverser le cours de ce match. Incroyable, les Strasbourgeois paraissent tétanisés, plus grand chose ne leur réussit.

65′: le tournant du match: coup franc de LIENARD à 30 mètres du but de RODRIGUES, du gauche il envoie la balle en pleine surface et Jérémy GRIMM reprend de volée du droit pour marquer imparablement. Stupeur, l’arbitre refuse le but qui semblait parfaitement valable. Comprenne qui pourra…

67′: sortie de Belahmeur remplacé par Frédéric MARQUES

69′: carton jaune pour Mickaël DE ARAUJO

71′: Ibrahim SANGARE remplace Mohamed TAGAYE

78′: BAHOKEN frappe sur la transversale après avoir récupéré le dégagement de DE ARAUJO. Encore une occasion qui s’envole et que le RCSA risque de payer cher

80′: quelle extraordinaire volée de GRIMM sur le corner de FACHAN mais sauvé sur sa ligne par DE ARAUJO. Le Racing n’est pas verni.

90′: Pénalty pour Chambly. Sur un corner camblysien, SIKIMIC tire le maillot de DIAWARA qui en rajoute en s’écroulant dans la surface. Très injustement, l’arbitre expulse Jean-Philippe SABO. Le capitaine SEKA pose une réserve technique M ZAMO s’étant trompé de joueur. Après de longs palabres, DIAWARA transforme le pénalty. Chambly – RCSA: 2-1

90+5′: énorme faute de RODRIGO sur N’DIAYE mais M Romain ZAMO, dans un très mauvais jour, ordonne de continuer le jeu. Ce match se termine dans la confusion la plus totale et cerise sur le gâteau, Fred MARQUES se fait expulser pour des propos déplacés envers l’arbitre. Le capitaine Ernest SEKA, hors de lui, sermonne vertement son équipier, mais le mal est fait. Conclusion: le RCSA perd ce match largement à sa portée, il s’est créé de multiples occasions mais ne marque qu’un but. Il perd deux joueurs expulsés pour peut-être quelques rencontres. Il encaisse sa troisième défaite consécutive et occupe, à l’issue de la 10ème journée, son plus mauvais classement, à savoir 9ème.

Expulsion de Fred MARQUES

Expulsion de Fred MARQUES

Les commentaires d’après-match:

Jacky DUGUEPEROUX:  » On peut parler tant qu’on veut sur l’arbitre qui, à mon sens, n’a pas été bon, mais on perd nos nerfs et on prend deux cartons rouges. Ce n’est pourtant pas faute de mettre des panneaux comme ça dans les vestiaires pour qu’on reste lucides. Au lieu de cela, on pète un câble. Sur ce match, c’était nous l’équipe amateur. Ce n’est pas comme ça qu’on va y arriver. Les joueurs n’ont qu’à mettre les occasions dedans, arrêter de prendre des buts et de discuter »

Jean-Philippe SABO:  » Le capitaine a pris la parole et lâché ce qu’il avait sur le cœur. Nous avions besoin de nous dire les choses, même si tout , n’a pas été mauvais, loin de là. Mais à un moment, il faut réussir à tenir au-moins le nul à l’extérieur. C’est avec les tripes que nous y arriverons »

Abdelhak BELAHMEUR: « Nous ne pouvons qu’être dégoûtés et énervés contre nous-mêmes, pas contre l’arbitre. Nous nous sommes dits les choses, sans plus. Dans ce genre de match où les circonstances ne tournent pas en notre faveur, nous devons garder nos nerfs et notre lucidité. Il nous faut grandir dans ce domaine. Le coach nous avait prévenu que le match serait un peu compliqué sur un petit terrain et dans une ambiance un peu électrique. Ces défaites à l’extérieur ne nous inquiètent pas, mais à force, ça devient saoulant. A nous de nous faire violence et de rectifier ça le plus vite possible »

Les hommes de la rencontre:

1.- Jérémy GRIMM: 5 pts; 2.- Stéphane BAHOKEN: 4 pts; 3.- Alassane N’DIAYE: 3 pts; 4.- Jean-Philippe SABO: 2 pts; 5.- Dimitri LIENARD et Ernest SEKA: 1 pt

Classement du meilleur joueur de la saison:

1.- Jérémy GRIMM: 32 pts; 2.- Fred MARQUES et Ernest SEKA: 21 pts; 4.- Abdelhak BELAHMEUR: 20 pts; 5.- Dimitri LIENARD: 18 pts; 6.- Brian AMOFA et Milovan SIKIMIC: 11 pts; 8.- Guillaume GAUCLIN: 7 pts; 9.- Alassane N’DIAYE: 6 pts; 10.- Stéphane BAHOKEN et Marc FACHAN: 5 pts; 12.- Francisco DONZELOT: 4 pts; 13.- Yannick AGUEMON et Jean-Philippe SABO: 2 pts; 15.- Mayoro N’DOYE: 1 pt

Les autres résultats de la soirée:

Luçon contre Paris FC: 1-0

Avranches contre Le Poiré/Vie: 1-0

Colomiers contre Epinal: 1-0

Istres contre Marseille Consolat: 1-1

Amiens contre Boulogne: 1-1

Fréjus St Raphaël contre Colmar: 1-2

Dunkerque contre Bourg-Péronnas: 0-2

Red Star contre CA Bastia: 2-0

Le classement après 10 journées:

 

                       Clubs  Pts J   G   N P   Bp   Bc Diff
1.- Paris FC  19  10 5 4 1 14 7 + 7
2.- SR Colmar  19  10 5 4 1 15 11 + 4
3.- Football Club Chambly  18  10 5 3 2 21 12 + 9
4.- FC Red Star 1897  17  10 5 2 3 13 8 + 5
5.- Union Sportive Avranches  17  10 5 2 3 11 8 + 3
6.- US Boulogne Côte d’Opale  15  10 4 3 3 13    9 + 4
7.- FC Bourg-Péronnas  15  10 4 3 3 16 12 + 4
8.- Etoile Fréjus St Raphaël  15  10 4 3 3 13 10 + 3
9.- RC Strasbourg Alsace  15  10 4 3 3 12 11 + 1
10.- USL Dunkerque  15  10 4 3 3 9    9 0
11.- Amiens Sporting Club  14  10 4 2 4 15 15 0
12.- Vendée Poiré sur Vie Foot  12  10 3 3 4 11 17 - 6
13.- Vendée Luçon Foot  11  10 2 5 3 7 9 - 2
14.- US Colomiers Foot  11  10 3   2 5 7 12 - 5
15.- CA Bastia  10  10 2 4 4   12 12 0
16.- FC Istres Ouest Provence 8  10   1   5 4   10 13 - 3
17.- Marseille Consolat 6  10   1 3 6 8 21 - 13
18.- SA Epinal 4  10   0 4 6 6 17 - 11

 

 

 

 

Un nouveau renfort pour le RCSA, Mayoro N’DOYE

mayoro-n-doye-je-suis-pret

Jacky Duguépéroux, l’entraîneur strasbourgeois, avec la cascade de blessés en milieu de terrain, a jugé bon de faire venir un nouvel élément. Il s’est tourné vers un jeune joueur du FC Metz, Mayoro N’DOYE, né le 17 décembre 1991 à M’Bao au Sénégal. Le joueur de 22 ans, 1,76m pour 67 kg est arrivé au FC Metz en 2010. Lié à ce club jusqu’en 2017, il a disputé l’intégralité du championnat de National avec le FC Metz, soit 34 rencontres il y a deux ans. L’an dernier, il a disputé 20 rencontres de Ligue 2 avec les Messins.

Le joueur a participé à la préparation estivale avec les Grenats. Même s’il n’a disputé que deux rencontres de Ligue 1, le joueur s’estime fin prêt et répondra présent dès samedi à Chambly si le coach le juge apte à jouer. Son ex compère Abdallah N’Dour sera là pour faciliter son intégration au sein de son nouveau club. Ses premiers mots: « J’ai été bien accueilli par les dirigeants et les joueurs. Le premier entraînement s’est bien passé. Maintenant, je suis là avec la volonté de faire quelque chose pour l’équipe et pour le club » avoue-t-il.

 

 

Qualification logique du RCSA face aux Italiens de Guebwiller, 8-1, en Coupe de France

1525082_713705908714571_6257657263954126460_n

Les deux dernières sorties du RCSA, à l’extérieur, en National, se sont soldées par de cruelles défaites. Le bon début de championnat et le rôle d’outsider à assumer n’ont fait qu’amplifier la désillusion. Ce match du 5ème tour de la Coupe de France ne pouvait mieux tomber pour retrouver un zeste de confiance. L’écart hiérarchique entre les deux formations, cinq divisions, ne laissait guère planer de doute. Les 1 300 spectateurs ont assisté à un vrai match de coupe et le score à la mi-temps incitait à la prudence. Mais plus le temps passait, plus les « pros » gagnaient en assurance, ce qui est somme toute normal. Le score final peut paraître lourd mais quand on songe aux occasions vendangées en première mi-temps, l’écart final est logique.

10702080_713705548714607_2013445681304207741_n

Debout de gauche à droite: Bahoken – N’Diaye – Munch – Camara – Sikimic – Oukidja

Accroupis de gauche à droite: Aguemon – Belahmeur – Donzelot – Sabo – N’Dour

Pour cette rencontre, le coach Jacky DUGUEPEROUX, a fait appel à des joueurs souvent cantonnés au banc de touche ou qui apparaissent pour un temps de jeu limité. Grimm et Seka purgent leur match de suspension, Amofa non remis de sa blessure contre Bastia, sera laissé au repos.

Le premier à s’illustrer sur le terrain Haut-Rhinois sera Abdelhak Belahmeur qui après un raid solitaire va ouvrir la marque à la 16′. Il va récidiver à la 28′ en trouvant la lucarne de Bossavit à la suite d’un coup franc direct magistralement exécuté.

10676129_713706108714551_8124158339772826378_n

10624653_713706445381184_3636168280934938857_n

 

Puis les Strasbourgeois retombaient dans leurs travers en oubliant de concrétiser l’une ou l’autre belle occasion et en permettant aux Italiens de Guebwiller de reprendre espoir. Lancé en profondeur, De Castro Azevedo s’y reprenait à deux fois et profitait de la mésentente Sikimic – Camara pour battre Oukidja. Les spectateurs prenaient fait et cause pour le Petit Poucet et avec un peu de chance, ils auraient pu égaliser à la 42′ mais la frappe de Nam manquait le cadre de peu.  » A 2-1, on y a cru. On a même eu la balle de 2-2. Ca aurait été magnifique  » en rigole encore Christophe Hurst, l’entraîneur de l’USI Guebwiller.

A l’heure de jeu, 61′, Lienard se trouvait à point nommé d’une belle action collective pour battre Bossavit. Il va récidiver 10 minutes plus tard pour lui aussi inscrire un doublé sur une passe de Sabo.

10710723_713706858714476_4279043174041573147_n
Les amateurs avaient de plus en plus de mal à résister aux assauts du Racing. C’est le moment que choisit Bahoken pour se mettre en évidence. En douze minutes, il scella le sort des joueurs de Guebwiller en inscrivant un hat-trick: un pénalty à la 78′, un centre de Lienard qu’il reprend parfaitement à la 87′ et le centre de N’Diaye converti à la 90′. Entre temps, le jeune Ieraci en a profité pour inscrire son but après un bon service de Bahoken à la 82′.

 » Ca a été dur dans un premier temps, car on n’a pas concrétisé nos occasions. C’était un vrai match de Coupe avec des Italiens rugueux dans les duels. On a tout de même fait la différence assez facilement. L’écart final est somme toute logique  » dira en conclusion Jacky Duguépéroux.

1426707_713706848714477_3323391873378945901_n

L’intermède Coupe terminé ( au 6ème tour de la Coupe de France, le RCSA affrontera le samedi 25 octobre,  à 16h,  Reipertswiller chez lui sur son Stade de la Forêt) , le RCSA va se replonger dans le championnat avec un périlleux déplacement chez le promu Chambly qui a le vent en poupe actuellement. Alors attention à cette rencontre, n’oublions pas que les deux derniers déplacements se sont terminés sur de grosses déconvenues.

 

Le point sur le Championnat de France U19 et U17

U19 Nationaux Groupe B

 

10712727_709394815812347_1186623889066090697_n

Besançon – RCSA: 0-2

Pontarlier – Reims: 0-2

Sochaux – Evian TG: 3-1

Nancy – Troyes: 1-2

Dijon – Epinal: 2-1

Metz – Auxerre: 3-0

Paris FC – Amnéville: 3-3

Classement après 6 journées

                           Clubs   Pts     J     G     N     P    Bp    Bc   Diff
1.- Stade de Reims   24     6     6     0     0    13     5   + 8
2.- FC Sochaux Montbéliard   20     6     4     2     0    14     5   + 9
3.- AS Nancy Lorraine   17     6     3     2     1      8     4   + 4
4.- FCO Dijon   16     6     3     1     2    11     8   + 3
5.- RC Strasbourg Alsace   16     6     3     1     2    12   10   + 2
6.- FC Metz   15     6     3     0     3    11     6   + 5
7.- ESTAC Troyes   15     6     2     3     1      7     4   + 3
8.- AJ Auxerre   15     6     2     3     1      9     8   + 1
9.- CA Pontarlier   11     6     1     2     3      8   13   –  5
10.- CSO Amnéville   11     6     1     2     3      7   16   –  9
11.- SA Epinal   10     6     1     1     4      4     9   –  5
12.- TG Evian   10     6     1     1     4      9   14   –  5
13.- FC Paris   10     6     0     4     2      5   11   –  6
14.- Racing Besançon     9     6     1     0     5      8   13   –  5

U17 Nationaux Groupe B

10710967_708556205896208_5823593087116193289_n
RC Strasbourg Alsace – FC Mulhouse: 4-1

Torcy – FC Metz: 0-1

Stade de Reims – La Chapelle St Luc: 6-0

AS Nancy Lorraine – Aubervilliers: 1-2

FC Sochaux Montbéliard – Troyes: 4-2

SR Colmar – Brétigny: 1-3

Saint Avold – Schiltigheim: remis

Classement après 6 journées:

                           Clubs   Pts     J     G     N     P    Bp    Bc   Diff
1.- FC Metz   24     6     6     0     0    23     6  + 17
2.- RC Strasbourg Alsace   24     6     6     0     0    18     6  + 12
3.- Stade de Reims   21     6     5     0     1    22     5  + 17
4.- Aubervilliers   19     6     4     1     1      9     6  +  3
5.- AS Nancy Lorraine   19     6     4     1     1    18     7  + 11
6.- FC Sochaux Montbéliard   14     6     2     2     2    10     8  + 2
7.- Torcy   13     6     2     1     3      7     8  –  1
8.- Brétigny   12     6     2     0     4      4   10  –  6
9.- ESTAC Troyes   11     6     1     2     3    11   10 +  1
10.- Saint Avold   11     5     2     0     3    12   16 -   4
11.- FC Mulhouse     9     6     0     3     3      8   15 -   7
12.- SC Schiltigheim     9     5     1     1     3      6   13 -   7
13.- SR Colmar     7     6     0     1     5      7   21 - 14
14.- La Chapelle St Luc     6     6     0     0     6      3   27 - 24