Dominer n’est pas gagner, RACING 2 – FAIG: 0-1 .

RACING 2 – FAIG: 0-1, les Strasbourgeois démarrent bien mal leur saison, en Division d’Honneur, en concédant une 2ème défaite en 2 journées.

Les deux équipes avaient à coeur de se racheter après leur entame douloureuse, défaite 2-4 pour le RACING 2 à Koetzingue et défaite de la FAIG 1-2 à Reipertswiller. Ce lever de rideau à la Meinau était l’occasion rêvée de se faire remarquer pour les joueurs, peu habitués à jouer devant une telle galerie.

Dès l’entame de la rencontre, les Strasbourgeois se lancent à l’attaque. Deux grosses occasions pour les Bleus dans le 1er quart d’heure. Les deux fois, c’est Falk qui met sur orbite Binder, qui perd son duel contre Touaffek la première fois et qui n’arrive pas à cadrer sa frappe la seconde fois. Puis c’est au tour d’Hassidou de tester le gardien de la FAIG mais c’est ce dernier qui aura une fois de plus le dernier mot. A la 24′, belle frappe de Bertoli mais non cadrée. On se demande à ce moment combien de temps encore la défense d’Illkirch tiendra le coup.

Mais à la 31′, un gros coup s’abat sur les têtes strasbourgeoises. Une longue transversale d’Alvarez arrive dans les pieds  d’Heiligenstein qui s’avance et d’un tir puissant au ras du poteau gauche, ajuste Duki. La surprise est générale et les gars de Gabriel Richter donnent là une bien belle leçon de réalisme à leurs adversaires du jour. Binder, Coulibaly et Bertoli essayeront bien avant la pause de marquer ce petit but qui les remettraient en selle mais leurs tirs manquent de précision ou de force.

La mi-temps survient sur ce score de 0-1 pour la FAIG.

La seconde mi-temps sera l’exacte réplique de la première, les jeunes Racingmen se ruent à l’attaque mais leurs tentatives au but toujours aussi imprécises. Gisselbrecht et Coulibaly sont parmi les plus actifs mais l’inefficacité offensive chronique commence à inquiéter leurs supporters. On pensait enfin au but à quelques cinq minutes de la fin de la rencontre quand Bertoli catapulte le ballon dans les filets de Touaffek. Mais le but sera refusé pour une position de hors-jeu guère évidente.

L’arbitre donne cinq minutes de temps additionnel et cette fois-ci, les spectateurs voient la balle au fond des filets de la FAIG sur cette reprise à bout portant de Coulibaly mais c’était sans compter sur ce diable de Touaffek qui d’une claquette venue d’ailleurs sauve les siens.

Victoire finale de la FAIG, 1-0, contre la réserve du RACING. Ce manque d’adresse devant le but et cette spirale de la défaite doivent au plus vite être corrigés avant le déplacement de la semaine prochaine au Soleil Bischheim.

Composition des équipes:  FAIG: Touaffek, Alvarez, Riehl, Gargowitsch, Arnould, Muller, Scherding, Perez, Sebai, Heiligenstein, Sanna. Sont entrés en jeu: Bottemer, Lehmann et Mouakit

RACING 2: Duki, Noé, Gross, Falk, Schwoob, Coulibaly, Noundou Kinding, Gisselbrecht, Hassidou, Bertoli, Binder.  Remplaçants: Icraci, Mekkari et Heiligenstein

Les autres résultats de cette 2ème journée de Division Honneur:

Reipertswiller – ASIM 2:  1-1

Soleil Bischheim – Haguenau:  2-2

Vauban – Koetzingue:  0-0

Biesheim – Geispolsheim:  2-1

Schiltigheim 2 – Dinsheim:  3-2

Wittenheim – Steinseltz:  0-1

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.