post

Enseignements à tirer à l’issue de la 5ème journée de CFA, groupe B

5ème journée, très prolifique en buts. Lyon Duchère (équipe ci-contre) rugit et tente de s’échapper en tête du classement. Tous deux contraints au nul respectivement à Auxerre et face à Nancy, Moulins et le RACING, se voient dépassés par Lyon Duchère. Les Lyonnais prennent seuls les commandes de la poule B. Villefranche, PSG 2, Yzeure et Mulhouse raccrochent le peloton de tête.

En bas du classement, réveil de Raon l’Etape, victorieux en Alsace, à Sarre-Union. Il reste trois équipes en mauvaise posture, n’ayant gagné aucun match, la réserve d’Auxerre, le Grenoble Foot 38 et le FC Montceau Bourgogne.

 

Retour sur quelques rencontres du week-end:

Lyon Duchère – PSG: 4-3

Avec un total de 7 buts, la rencontre a tenu toutes ses promesses. Face à une formation joueuse, les Duchérois ont démontré du répondant. Pour son 1er match de la saison contre une réserve professionnelle, Lyon Duchère tombait sur du lourd face au PSG, au stade de Balmont. Les quatre points acquis la semaine précédente à Grenoble doivent être bonifiés pour se donner quelques certitudes en ce début de saison.La victoire, 4-3, procure à l’équipe une fierté de poids: celle d’être seul leader après cinq journées.

Dès la 15′, ouverture du score par les réservistes parisiens, débordement et centre de Franck Dufrennes, Khalifa Coulibaly à la réception, trompe le portier lyonnais. Egalisation à la 43′ pour les Lyonnais, Bourdin marque contre son camp. On pense rentrer aux vestiaires sur ce score, mais les Rhodaniens reprennent l’avantage par Bouderbal, à la 45′. La mi-temps est sifflée sur ce score de 2-1 pour les locaux.

A la reprise, les Lyonnais continuent sur leur lancée. A la 51′, Bouderbal réalise le doublé et établit la marque à 3-1 pour les siens. Puis, les visiteurs réagissent. A la 55′, Abdallah Yaisien démontre que son transfert au QP Rangers est oublié. Un centre au second poteau est remisé par Coulibaly et Yaisien trompe le goal d’une frappe dans un angle fermé, côté opposé. 3-2 pour La Duchère qui se fait quelques frayeurs. Le coach du PSG, Franck Rizetto, proçède à quelques changements et les Parisiens égalisent à la 85′. Longue balle sur Coulibaly qui dévie pour Hervin Ougenda qui corrige le portier adverse d’une frappe dans le filet opposé. 3-3, c’est de la folie. Pas le temps de savourer les deux points du nul qu’un dernier coup-franc lyonnais va tout faire basculer. La balle est mal dégagée sur un adversaire, Bruno Barreto, qui marque de la tête le 4ème but de son équipe. 4-3 à la 87′, c’est du délire dans le stade. L’arbitre met un terme à la rencontre sur ce score de 4-3 pour Lyon Duchère.

Ce match a été une belle propagande pour le football, rageant pour les Parisiens qui disposent d’une équipe avec un véritable esprit collectif, rassurant pour l’avenir.

FC Mulhouse – Jura Sud: 5-3

Face à Jura Sud, Mulhouse a alterné le très  bon et …. le nettement moins bon. Mais le public mulhousien ne boudera sûrement pas son plaisir d’avoir eu le droit de voir 8 buts et leurs protégés battre assez nettement l’équipe jurassienne.

Les hommes de Laurent Croci ont été hyper réalistes durant la 1ère mi-temps en profitant de leurs trois occasions pour marquer et rentrer aux vestiaires sur le score de 3-0. Les buteurs, Balogou à la 27′ et 37′, Dardouri à la 43′. C’est lourd pour les Jurassiens qui n’ont pas forcément démérité et qui se sont également illustrés devant les buts de Djidonou, sans beaucoup de réussite.

Au retour des vestiaires, les Jurassiens reviennent à 3-2 sous l’impulsion de Chapuis 49′ et Gomariz 55′. Le FCM va reprendre sa marche en avant et sur corner, Johansen trouve Kecha au premier poteau, qui trompe le gardien jurassien. On joue la 66′ et Mulhouse mène 4-2. Cinq minutes plus tard, à la 71′, Balogou inarrêtable, réussit le triplé pour son équipe. 5-2 pour les Mulhousiens mais c’est Gomariz, à la 88′,  qui réussit le doublé et établit le score final, 5-3.

Samedi prochain, les Mulhousiens iront défier Moulins sur son terrain. Ce match entre le 4ème et le second du championnat vaudra le détour.

Belfort – Grenoble: 1-1

Maurice Goldman, entraîneur de Belfort, avait prévenu que son équipe ne se contenterait pas de résister aux assauts Isérois. Les supporters belfortains n’avaient pas intérêt à rater le début du match. A peine une minute trente de jeu et Youssouf Ahamadi lancé en direction du but adverse est stoppé irrégulièrement. L’arbitre anglais ne tergiverse pas et désigne le point de pénalty. Akim El-Bounadi trompe le gardien adverse. La mi-temps intervient sur ce score de 1-0 pour Belfort.

Les Grenoblois remontés par le discours de leur entraîneur, Olivier Saragaglia, décident de prendre le jeu à leur compte. Suite à un coup-franc tiré par Michel, Armand Maillot, gêné par un joueur adverse, se faisait surprendre par la trajectoiredu ballon qui franchissait la ligne de but, 1-1. La dernière demi-heure sera pénible pour les Belfortains qui vont gérer les attaques iséroises sans parvenir cependant à se créér d’occasions franches. Plus rien ne sera marqué et les deux équipes vont se séparer sur ce score de parité, 1-1. Les 300 spectateurs présents dont 40 supporters grenoblois restent un peu sur leur faim.

Le GF 38 qui compte 1 600 abonnés n’est actuellement pas à la hauteur des espérances mises en lui. Il faut déjà penser à sortir de la zone dangereuse. Dans ce groupe B, trois équipes sont en mauvaise posture et n’ont gagné aucune rencontre à ce jour: la réserve d’Auxerre, le FC Montceau Bourgogne et le Grenoble Foot 38.

Sarre-Union – Raon l’Etape: 0-2

Samedi soir, face au dernier, l’US Sarre-Union envisageait tout sauf une défaite. Pourtant, il faudra rapidement déchanter. Après les bons résultats de ces dernières semaines, on a vu une équipe trop rapidement résignée et subissant la loi des Vosgiens. Après une première période assez terne, c’est Raon qui dès la reprise va ouvrir le score. Yrio commet  une faute qui se solde par un pénalty transformé par Benkajjane. Le joueur de Sarre-Union encore sous le choc, Yrio, essaie de se rattraper de sa bévue mais perd le ballon à 80 mètre de son but. Le même Benkajjane récidive et établit le score final, 0-2.

Le coach, Olivier Froemer, de Sarre-Union, avouera à la fin du match, ne pas avoir reconnu son équipe et: « Pour gagner ce genre de match, il faut se battre. Ce qu’a su faire notre adversaire qui a remporté l’essentiel des duels. On aurait pu jouer encore quatre heures sans réussir à marquer. Nous avons été absents après avoir rencontré quatre grosses équipes et nous étions un peu fatigués. Il faut vite se reprendre ».

Chasselay – Villefranche: 1-3

Villefranche, ci-contre, le prochain adversaire du RACING, samedi prochain 15 septembre au Stade Armand Chouffet, est allé battre Chasselay chez lui et s’installe en dauphin de Lyon Duchère, au classement du groupe B de CFA.

Décidément la lourde défaite concédée à domicile, 1-5, contre Moulins, lors de la 3ème journée, a laissé des traces à Chasselay Monts d’Or Azergues.

Ce dimanche, le club de Chasselay a de nouveau sombré à domicile, face à Villefranche cette fois, 1-3.

A la mi-temps, les 4 points étaient déjà dans la poche de Villefranche, avec deux buts d’avance contre dix adversaires, puisque privés de Sebbah, expulsé à la 44′.

Les Caladois, très au point techniquement et affûtés physiquement, vont très rapidement prendre l’avantage. Dès la 3′ et dans la confusion générale, sur un corner rentrant de Ras, Antoinat va loger le ballon au fond des filets de Clément. 0-1 pour Villefranche, cette ouverture du score précoce fera des dégâts dans la tête des joueurs Chasselois.

0-2, à la 35′, belle frappe de 30 mètres de Ras dans la lucarne. La faillite collective de Chasselay prenait tout son sens à l’heure de jeu lorsque Pommet prenait la balle dans les pieds d’Ancian pour servir le latéral Badin qui marque. Et de trois à la 59′. Bugnet, l’arrière droit chasselois, réduira la marque, 1-3, suite à une remise de Bah, à la 74′. Plus rien ne sera marqué et l’arbitre suisse, M Jaccottet siffle la fin de cette rencontre sur le score de 1-3 pour Villefranche.

Composition des équipes: Chasselay: Clément, Bugnet, Soudain, Ertek (cap), Ancian, Thomas, Carn (Salignat 67′), Moukaddam (Jouseau 46′), Beineix (Bah 46′), Sebbah, Prieto  Entraîneurs: Jean-Michel Picollet et Kamel Boudjellara

Villefranche: N’Djalkonog, Badin, Giraud, Ogier, Romany (Beriton 65′), Antoinat, N’Diaye, Castillo, Ras (Solak 90’+4′), Jasse (cap), Pommet (Arbia 61′)   Entraîneur: Patrick Paillot

Classement des buteurs à l’issue de cette 5ème journée:

6 buts: Balogou (FC Mulhouse)

5 buts: Rouag (PSG 2)

4 buts: Perrin (RACING)

3 buts: Barreto (Lyon Duchère), Cuskic (Yzeure), Gbadamassi (Yzeure), Jasse (Villefranche), Ruffaut ( Moulins), Sebbah (Chasselay)

2 buts: Bouderbal et B Lopez (Lyon Duchère), Camps et A.Vincent (Auxerre 2), Benkajjane (Raon l’Etape), Da Silva, Diaby et Saline (Moulins), Dias (Sochaux), Coulibaly, Dufrennes, Ongenda (PSG 2), El Bounadi (Belfort), Gomariz (Jura Sud), Joachim (Nancy), Osanga (Sochaux 2), Ras (Villefranche)

1 but: Genghini et Sichi (RACING), Chebake et Schermann (Sarre-Union),Dardouri, Johansen et Kalkoul (FC Mulhouse)  plus 29 joueurs.

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.