4ème tour Coupe d’Alsace: élimination sans gloire du RCSA 2

Les rencontres de Coupe réservent toujours des surprises. Le petit compense souvent par une plus grande combativité la différence de niveau. Weitbruch a fait chuter un pâle Racing qui quitte sans gloire cette compétition.

A priori, il n’y avait pas photo au tirage au sort de ce tour de Coupe d’Alsace, l’avant dernier du groupe A de Promotion à savoir Weitbruch, allait gentiment se faire croquer par le troisième de Division Honneur, le RC Strasbourg Alsace 2. Tous ces pronostics seront déjoués et l’exploit du jour est à mettre à l’actif du soi-disant petit, Weitbruch, qui va se payer le grand après 6 tirs au but à 5 à son adversaire.

Pourtant tout avait bien démarré pour la réserve du Racing qui va bien rentrer dans ce match et se procurer la première occasion par BERTOLI dont le coup franc passe de peu à côté du but de FRANGARD. Weitbruch ne s’en laisse pas compter et se montre dangereux par GIJON. Les joueurs du Racing dominent mais sans réel danger pour leurs adversaires et peu après la demi-heure de jeu, on croit à l’ouverture du score quand une tête à bout portant de TRAORE est détournée par FRANGARD. Puis c’est au tour de Weitbruch par HAMMER et GIJON d’inquiéter le gardien strasbourgeois, BALL. Avant la pause, deux grosses occasions pour le buteur HASSIDOU et BERTOLI mais le poteau et FRANGARD vont s’interposer pour éviter le but. La mi-temps est sifflée sur ce score de parité, 0-0, par M GRANDPRE.

A la 46′, nouvelle grosse occasion pour TRAORE qui sert magnifiquement BEFIO dont la reprise instantanée trouve une fois de plus l’excellent FRANGARD sur son chemin. Dix minutes plus tard, nouveau sauvetage du gardien de Weitbruch sur une belle tête plongeante de NOE. Les joueurs de Promotion compensent par une solidarité à toute épreuve et leurs contres rapides présentent un réel danger pour la réserve strasbourgeoise. Exemple à dix minutes de la fin du temps réglementaire, HAMMER lance SUSS dont le centre est repris par GIJON qui frappe de peu au-dessus. Dernière tentative strasbourgeoise sur coup-franc mais toujours sans succès.

On s’achemine vers la séance des tirs au but et c’est FRANGARD qui va s’illustrer en arrêtant les tentatives de LLEDO et ZUBER. Weitbruch s’impose par 6 tirs à 5 et crée la surprise en éliminant le RC Strasbourg Alsace 2.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.