Une aussi longue attente pour si peu de spectacle!

A quatre heures du match, les supporters avant de prendre le bus ou le train évaluent les chances de leurs protégés. Ce derby tant attendu est lancé, on sent la tension monter. Il est vrai que ces rencontres sont différentes et somme toute c’est ce qui fait leur charme.

 

Le président Marc KELLER vient saluer les supporters avant le départ. « Nous comptons sur vous. Les joueurs comptent sur votre total soutien » lance-t-il au micro. J’ai déjeuné avec eux, nous confie-t-il, « et croyez bien que les joueurs tenteront l’impossible pour ramener la victoire. Leur motivation est entière ». Le bus démarre, oui cette fois, nous sommes rentrés de plein pied dans ce derby.

Notre bus comporte plus de jeunes que de personnes ayant assisté ou seulement entendu parler de ce fameux dernier derby alsacien en 1992, au stade de l’Ill. A la question: quel était l’entraîneur qui dirigeait notre équipe cette année-là? Seules trois bonnes réponses dans notre bus, deux supporters d’une bonne cinquantaine d’années et votre serviteur. Quels furent les buteurs de l’époque? Une petite dizaine se rappellent que le but strasbourgeois était l’oeuvre d’un certain Marc KELLER, le faux-frère de 24 ans qui venait de rejoindre les rangs strasbourgeois. Parmi les joueurs évoluant cette saison dans notre équipe, les plus cités furent: José COBOS, Yvon POULIQUEN,Franck LEBOEUF, le Nigérian Stephen KESHI, Yvan HASEK et l’un des chouchoux strasbourgeois Didier MONCZUK, côté mulhousien:  Pascal JOHANSEN, Nestor SUBIAT,  le Bulgare Georgi Georgiev et l’entraîneur  Robert DEWILDER.

A notre arrivée au Stade de l’Ill, sous une pluie diluvienne, certains se rappellent  » Oui, oui, c’est là que nous étions en 1992, à cet endroit, derrière ce but » affirme Jean. « Mais une chose est sûre, nous aurons moins froid qu’à l’époque malgré le soleil qui brillait ». C’est marrant comme certains faits ressurgissent quand on est sur place.

Nous entrons dans ce stade quasiment désert à deux heures et demi du coup d’envoi. L’accueil qui nous est réservé est plutôt cordial. La personne chargée du service d’ordre nous accompagne jusque dans la partie sud de la tribune Frédéric Johansen. « Cette partie de la tribune vous est entièrement réservée, ici vous serez à l’abri et vous n’avez rien à craindre ».  Vu la météo, il est indéniable que se retrouver dans cette tribune est mille fois plus agréable que d’être parké derrière un but à ciel ouvert et recevoir sur la tête, pendant encore une heure et demi d’attente plus la durée du match, une pluie discontinue.

« Merci aux dirigeants du FCM de nous avoir si cordialement reçus » avoueront plus tard la très grosse majorité des participants en remontant dans le bus du CCS. Et on peut se demander quelle mouche a piqué certains, pour peu avant le début de la rencontre, les voir déserter cette tribune couverte pour aller rejoindre derrière les buts le « kop ». Comprenne qui pourra, faudra pas s’étonner si à l’avenir les dirigeants mulhousiens feront preuve de moins de sollicitude pour accueillir les Strasbourgeois dans d’aussi bonnes conditions.

Le stade se remplit petit à petit, mais ce n’est pas la foule immense, que l’on nous prédisait depuis le début de la semaine, qui remplit les tribunes au coup d’envoi. 6 500 à 7 000 spectateurs à l’heure du coup d’envoi selon certains habitués du Stade.

La pluie ne ralentit guère bien au contraire, 10° et une pelouse très grasse, qui se déterriore très rapidement en de nombreux endroits. Les hostillités démarrent de suite et ce sont les Mulhousiens qui sont les premiers en action. Le premier tir, un centre de Samir KECHA file au-dessus. On devine très vite que l’équilibre des joueurs est instable à souhait, que chaque glissade peut très rapidement déboucher sur un réel danger.

Les joueurs ne prennent aucun risque en ce début de partie et plutôt que d’alerter leurs gardiens, ils préfèrent mettre en touche. Comme on les comprend. Première grosse frayeur dans l’arrière-garde strasbourgeoise à la 6′ quand sur un excellent centre de KECHA, BALOGOU est un poil trop court pour le reprendre de la tête. Les Strasbourgeois laissent venir leurs adversaires et procèdent par contres comme à la 8′ où l’on note le tir cadré de PERRIN. Mais l’état du terrain ne favorise guère les deux équipes et à un jeu plus posé des Mulhousiens, le RACING réplique par de longues balles en avant. A la 37′, DUKI s’interpose avec beaucoup d’autorité et de brio à la reprise de BALOGOU sur un nouveau centre de KECHA. L’ouverture du score a été évitée de justesse.

Puis M VAUDEVILLE provoque la colère des joueurs haut-rhinois en sifflant une passe volontaire à son gardien DJIDONOU de DUMAS mais le coup-franc ne donnera rien. Peu avant la rentrée aux vestiaires, dernière grosse occasion pour le RACING mais la talonnade de David LEDY sur un tir lointain file au ras du poteau mulhousien.

Cette première mi-temps est sifflée sur le score nul et vierge, 0-0. Ce derby est certes acharné, beaucoup de duels mais pas de grandes envolées. Beaucoup de paramètres, terrain, la pluie, n’ont nullement favorisé le beau jeu. Un joueur qui était au four et au moulin, s’élevant très souvent au-dessus de la mêlée, Milovan SIKIMIC, a tenu la baraque derrière. Quelle abnégation et quel engagement, chapeau Mister MILO!

La seconde mi-temps faillit démarrer sur un coup de théâtre. On se demande encore comment cette reprise de Gauthier PINAUD, quatre minutes après la reprise, a pu rater sa cible.Belle tête de Julien PERRIN qui rabat la balle sur PINAUD, seul à trois quatre mètres du but de DJIDONOU. Mais la reprise rase le poteau et sort. Si cette balle rentre, la face du match change, dommage. Surtout qu’à la 58′, une montée rageuse des Mulhousiens est stoppée  irrégulièrement, selon l’arbitre, par SICHI. Sur ce coup-là, Pascal JOHANSEN abuse fortement l’arbitre. Petite faute mais grosse conséquence: Beloney DUMAS pose avec grand soin son ballon, s’avance et d’une frappe de mule, troue la lucarne droite de DUKI qui n’a pas esquissé le moindre geste sur cette merveille de reprise. Le joueur court dans tous les sens poursuivi par tous ses équipiers y compris le gardien. La joie des Mulhousiens tranche avec l’extrême tristesse et désolation dans le camp strasbourgeois.

Et ce que craignait beaucoup va très vite arriver. Nous étions idéalement placés dans l’angle de la tribune Frédéric Johansen pour compter très exactement ce qui s’est déroulé sous nos yeux. Les supporters strasbourgeois parkés devant le tableau d’affichage,ont eu jusqu’à cet instant une attitude très digne alors que les Ultras Mulhousiens se sont signalés, à plusieurs reprises, par des jets de pétards ou utilisation de fumigènes. Mais après l’ouverture du score, un mouvement de quelques énergumènes du kop bleu engendra de suite quelques coups de bombe lacrymogène des CRS postés au bas de la tribune et qui interdisaient aux deux kops de se rapprocher.

Certains essais de faire tomber un grillage restèrent vains et le renfort de CRS n’arrangea rien. Les Ultra mulhousiens, à force bras d’honneur et d’insultes, essayèrent au bas la tribune de se rapprocher du kop des Bleus. Des mouvements à l’intérieur du kop strasbourgeois à l’origine dus semble-t-il à des Ultra 88 et la tentative d’une partie de très jeunes cagoulés des Ultra Mulhousien tentant un rapprochement vers les Strasbourgeois engendrèrent un gazage en règle dont les premières victimes furent les paisibles spectateurs et nous-mêmes assis dans cet angle de la tribune. Merci à ces fauteurs de troubles du kop strasbourgeois et ces jeunes imbéciles haut-rhinois, courageux cagoulés, qui ont saisi la première occasion pour mettre le feu aux poudres.

Le nuage de lacrymo se propage sur le stade et l’arbitre demande aux joueurs de regagner les vestiaires, le temps que l’air devienne un peu plus respirable. Une fois de plus, quelques irresponsables ont réussi à foutre le bordel, il n’y a pas d’autres termes, qu’attendent nos dirigeants pour faire le ménage dans leurs rangs respectifs? Quant aux imbéciles parfaits, aux idiots de première, au lieu de critiquer l’action de la Police et des CRS, ils feraient mieux de louer leur action qui est avant tout de les protéger contre les agissements de ces personnes qui sont tout sauf des supporters et qui n’ont strictement rien à faire dans des enceintes sportives.

Après une petite dizaine de minutes d’arrêt, les joueurs reviennent sur la pelouse. Le RACING se montre plus pressant mais ces attaques manquent singulièrement de tranchant. Par contre, Mulhouse est a deux doigts d’aggraver la marque sur des coups-franc dangereux par LIENARD et DUMAS qui mettent au supplice DUKI. Le dernier quart d’heure, on assiste au réveil des Bleus. « Pourquoi si tard, n’est-ce pas trop tard » se hasarde Raymond devant nous. « Et ces changements de joueurs, il fallait oser plus tôt » entendons-nous à nos côtés. DONZELOT se démène de son côté et appuie ses attaquants. Mais la lucidité fait défaut sur ses essais  de la 76′ et 78′. Dans les tribunes, les supporters donnent de la voix mais les mines autour de nous n’incitent guère à l’optimisme. « Ballot d’être battus dans de telles conditions alors qu’en face les occasions ne sont pas légion » balbutie René. Mais comme souvent ces derniers temps, une action arrêtée va changer la face du match. Les corners se succèdent, les arrières mulhousiens parant au plus pressé. Devant nous, nous observons Stéphane NORO s’y reprendre à plusieurs reprises en posant sa balle avant d’exécuter le corner. Nos yeux ne quittent plus ce ballon qui s’élève, des Strasbourgeois se ruent vers lui et c’est le vieux briscard de Milovan SIKIMIC qui l’atteint en premier.

D’un coup de boule rageur et placé, son essai finit au fond des filets de DJIDONOU. Cette fois-ci ce sont tous les supporters bas-rhinois qui hurlent leur joie et leur délivrance d’avoir marqué ce but égalisateur. « Ce but, je le dédie à tous nos supporters et spécialement à ceux réunis dans cette tribune derrière les buts depuis des heures » avouera Milo, à la fin de la rencontre. Un grand monsieur, ce bonhomme.

Malgré quelques poussées strasbourgeoises, le score en restera là et avouons-le, notre équipe n’est pas malheureuse en partant d’ici avec les 2 points du match nul, 1-1.

Les réactions des entraîneurs à la fin de la rencontre seront assez contrastées. Laurent CROCI avoue  » Je suis fier de mes joueurs qui méritaient mieux », ceci tranche avec les paroles de François KELLER  » Je ne trouve pas qu’on s’en sorte bien. Ca aurait été très sévère qu’on n’égalise pas. On a défendu exactement comme on le souhaitait mais je suis déçu qu’on n’ait pas su mieux profiter de nos 3, 4 ballons de contre.Les derbys, il faudrait presque qu’ils se terminent à chaque fois sur un nul et cela éviterait que ça dégénère ».

 

Composition des équipes:

FC Mulhouse: Djidonou, Kecha (cap) (Dardouri 77′), Dumas, Fortuna, Konki, Abadie, Loval, Johansen, Liénard (Kalkoul 83′), Douillard, Balogou   Entraîneur:  L CROCI

RACING: Duki, Donzelot, Golliard (cap), Sikimic, Momha (Sow 86′), Martin, Noro, Sichi (Zernini 69′), Pinaud (Modeste 89′), Ledy, Perrin   Entraîneur: F KELLER

Autres résultats de la soirée:

Lyon Duchère contre Villefranche/Saône: 0-1

Grenoble contre Moulins: 2-2

Paris SG 2 contre Jura Sud; 2-2

Yzeure contre Chasselay: 1-0

ASM Belfort contre Nancy 2: 1-0

Raon l’Etape contre Sochaux 2: 0-0

Sarre-Union contre Montceau: 0-2

AJ Auxerre2 contre UJA Maccabi: 1-0

 

                     Equipes Pts J G N     P Bp Bc Diff
  1.- Lyon Duchère 35 11 7 3 1 18 10 + 8
  2.- FC Villefranche Beaujolais 30 11 5 4 2 15   8 + 7
  3.- FC Mulhouse 30 11 5 4 2 20 14 + 6
  4.- Racing Club Strasbourg Alsace 29 11 4 6 1 17 11 + 6
  5.- AS Moulins 27 10 4 5 1 19 10 + 9
  6.- Paris St Germain 2 27 11 4 4 3 20 16 + 4
  7.- Grenoble Foot 38 26 11 3 6 2 11 10 + 1
  8.- Jura Sud 25 11 3 5 3 11 12   1
  9.- AS Nancy Lorraine 2 25 11 3 5 3   9   9
10.- AS Yzeure 25 11 4 2 5 13 14
11.- Raon l’Etape 24 11 3 4 4 10 13
12.- Chasselay Mont d’Or Azergues 24 11 4 1 6 12 18 –  6
13.- UJA Maccabi Paris 23 11 2 6 3   3   5
14.- FC Montceau Bourgogne 23 11 3 3 5 11 18 –  7
15.- FC Sochaux Montbéliard 2 23 11 3 3 5 10 13 –  3
16.- ASM Belfort 20 10 2 4 4   7   8 –  1
17.- AJ Auxerre 2 20 11 1 6 4   9 13 –  4
18.- US Sarre-Union 17 11 1 3 7   3 17 -14

 

13 thoughts on “Une aussi longue attente pour si peu de spectacle!

  1. Alors pr précisé o gens dslé jé paY mon dplé avec le CCS aller/retour en bus é billet d’entrée.EnsuiT une fois o stade je suis responsable de moi mm,alor certes je n’ai pa suivi la rencontre de la tribune mulhousiennes mais dslé pr moi 1 derby sa se vie avec nos supporters ok,alors arrêT de dire tels ou tels choses c inadmissible mais franchement vous croyé ke dan la tribune cété mieux,koi assis a l’abri de la pluie é alor c nous ki été mouiller pas vous,ensuiT de se fer inslutées en rentrant dans 1 bus ou la majoriT é des personnes d’un certaines ages merci pr le respecT.En 8 ans de CCS jé jamais vu sa!!!!!
    Je suis fière d’avoir été dans se parkaG é franchement mm la chef de la sécuriT de Mulhouse n’a mm pa compri prkoi certaines de strasbourgois été en tribunes surtt avec 1 bus.Alors arrêT de foutre la merD ont n’é assez grand de savoir ke ve pour nous et encore 1 choses attendre 10min dans 1 bus chauffé é assis c pas la mort non + sur ceux je rajouterais ke les responsables de déplacements la prochaines dois feront leur travail correctement par ske d’entendre d’un chauffeur de bus qu’ont depuis des Années ke le bus été + Dgeulase ke lé Années précédenT bin merci l’image du ccs kon donne,et surtt ke les responsables se casse dehans é ke c lé otres ki fo le boulot a leurs place.A Bon entendeur
    Par vous suppriM mo messaG a fer mé fo arrêT franchement.

  2. Connaissant bien le CCS et avoir connu cette section . C’est un club de supporters qui mérite le respect et je suis d’accord avec cet article .il faut que le football soit une fête pour les enfants ,et un rdv familial bravo aux CCS vous pouvez etre fière de vous . continuez ainsi .

  3. Au-dela du match, qui ne restera pas dans les annales, j’ai été très décu de ce déplacement avec le CCS, qui s’est passé dans une très mauvaise ambiance, avec prises de tête dans le bus à l’aller et au retour, concernant le positionnement dans le stade!!!!

    Franchement, je ne suis vraiment pas sur de renouveler l’expérience!!!!!

    Si c’est pour entendre des supporters du même club se prendre la tête pendant près de 6h, je crois que la prochaine fois je prendrais ma voiture et je me mettrais un bon vieux CD, qui lui au moins ne me prendra pas la tête!!!!

    • Il est vrai que le match en lui-même n’était pas trop emballant mais vu le terrain et les conditions atmosphériques, c’était un handicap certain pour les deux équipes pour produire du beau jeu.
      Quant aux prises de tête que tu évoques, moi qui ait beaucoup circulé dans le bus et après discussion avec beaucoup de personnes, je ne partage absolument pas ton avis.
      Quelques personnes (6 au plus) ont refusé l’emplacement qui nous avait été réservé par le FCM. Au départ, la très, très grosse majorité de ceux qui ont participé à ce déplacement, l’ont fait à LA SEULE et UNIQUE CONDITION de ne pas être mélangé aux autres supporters et ce AVANT TOUT pour des conditions de sécurité et rien d’autre. Nous avons les noms et ils confirmeront mes dires, comme ils l’ont souligné dans le bus du retour.
      Quand on ne veut pas accepter les règles définies à l’avance par l’ORGANISATEUR et ce pour des questions de sécurité, en cas d’accident c’est lui seul qui peut être poursuivi, il est effectivement préférable de se déplacer en voiture personnelle.

      • Je ne juge pas ceux qui étaient pour ou contre le fait de se retrouver en tribune ou en parcage. Seuleument, moi qui n’ai rien demandé, je me suis retrouvé dans le bus entre plusieurs personnes qui se prenaient la tête à propos de ca, ce qui m’a en grande partie gaché mon plaisir, alors que je me réjouissais de longue date d’aller voir ce match!!!

    • Je tiens à rappeler qu’il y a une charte au CCS Allez Racing et qu’elle doit être respectée. En rappel à l’ar ticle 6 : « Le supporter a un comportement exempt de tout reproche lors des déplacements » http://www.racingccs.com/le-ccs/la-charte/

      Les agissements de certains ne respectant pas les règles de l’Assocation peuvent être sanctionnés. Jean-Marie Blum, absent lors de ce déplacement en débattra lors du Conseil d’Administration ce jeudi soir.

  4. Bravo à la charte du CCS ,vous faite partie d’une très bonne section de supporter ,continuer ainsi dans le respect de tous soyer fièr d’appartenir au CCS,
    Je reviendrai vers vous prendre une carte de membre.

  5. Merci J.H., j’ai adhéré il y a un peu plus d’un an car cette charte me convenait tout à fait. En adhérant, j’ai pris l’engagement de la respecter. Celles ou ceux qui ne sont pas ou plus en accord avec la charte, peuvent à tout instant quitter le CCS.

  6. Le CCS est une association dirigée par des responsables qui sont des passionnés, des amoureux, des angoissés. Ils le sont pour le Racing mais également pour leurs membres, ils ne voudraient que du bonheur pour leur club et leurs adhérents. Alors respectons les et soyons fiers de les avoir rejoint.

    • Merci mille fois MG pour votre message. Oui au CCS nous avons des valeurs et nous aimons par-dessus tout ce club. Ceux qui ternissent l’image du club par des propos ou des actions irraisonnés feraient bien de reconnaître que ce club de supporters, le CCS, le premier à être crée, s’il est toujours vivant et jusqu’à preuve du contraire à rassembler le plus d’adhérents, nous le devons à des dirigeants responsables qui n’ont jamais dévié de leur conduite. Merci à tous ceux qui depuis des années se dévouent bénévolement au développement du CCS.

  7. Fo arrêT de nous faire passé pr des personnes qui ternissent l’image du CCS celà fé bien longtemps ke c termie ensuiT irraisonnées je l’était et l’es tjr par ske pour moi un Derby se vie avec nos supporters, et certes ont n’es parti de la tribune et alor il es ou le problèM ont n’a gêner personnes et ont n’a forcé personne non + a venir.Alors fo arrêT ont n’a fait se Derby kome il le falé point.Franchement ont n’es a l’école avec ses sanctions,c vraiment nul par skon n’a fait aucun tors ont CCS et surtt ont n’a pas fait de mal en partant de cette tribune,moi perso je ne me senT pas a l’aise entourée de Mulhousiens.Et si celà ne vous plait pas bin tant pi.Je suis responsable de moi mm et jsui assez grande,Ont avons demanD o chef de la sécuriT de Mulhouse de chanG,mm lui n’a pa compri prkoi 1 bus de supporters cété présent en tribune.Alors que certes certaines personne je veulent pas se taP la pluie pe comprendre mais arrêT avec se parkaG,ensuiT parlons s’en de votre super charte:SE NES PAS MARKER KE LE RESPONSABLE DU DEPLACEMENT DEVRAIS FAIRE SON BOULOT CORRECTEMENT???????
    Pas se que d’entendre un chauffeur qu’ont n’a depuis des Années nous sortir ke le bus été + dgeulase ke lé années précédenT et surtt ke d’otre personnes fo le tour a la fin a sa place fodré mettre certaines choses en place et revoir certaines osi.Se ceux bone continuation pr le CCS ki depuis 8ans passée dedans a bien chanG,en espèrent ke l’avenir fera en sort ke celà chanG.A Bon Entendeur

  8. M ou MIME Calinka vos propos sont tres negatif concernant le respnsable du deplacement du ccs Je viens de vor la Video et je Pense que le respnsable est José ,José est un Type Bien qui Fait Honneur Au ccs vous avez de la Chance davoir une Personne comme lui Au sein du ccs Bravo Au ccs vous etes Les Meilleurs. A tres bientot

  9. Bonsoir à tous, cela ne sert à rien de polimiquer ce qui est fait est fait on ne peut pas revenir en arrière mais je tiens juste à dire que en cas d incidents nous aurions tous assumer comme des grands et en aucun on aurait poursuivis l organisateur et ce n’est pas parce qu’on a eu quelque prise de bec que nous n avons pas respecter la charte donc faudrait commencer par arrêter d abuser pour si peu en tout cas je ne me reconnais pu dans cette association et je suis surtout très déçu de certains membres, il y a bien sur de très belle rencontre que j’ai faites et que je n oublierai pas bien entendu !! Pour le grand bonheur de certain j’ai décider de quitter l association mais et pour terminer je tiens a dire que cela est beaucoup trop facile de rejeter la faute sur une ou plusieurs personnes et cela est malheureusement devenu monnaie courante chez certain membres, a bon entendeur ! Sur ceux bon continuation à tous 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.