Le Racing ne laisse aucune chance à Wittenheim,6-0, et se qualifie pour le 8ème tour

En Coupe de France, tout peut aller très vite si les circonstances se liguent contre le soi-disant petit. Cela s’est vérifié cet après-midi, à la Meinau, où très rapidement mené au score, le Racing inflige une correction à l’US Wittenheim. Qualification facile pour le Racing qui devra attendre mercredi 21 novembre, à midi, pour connaître son futur adversaire du 8ème tour, dernier tour pour les 88 clubs qualifiés avant l’entrée en lice des équipes de Ligue 1.

Après moult péripéties, le match a été inversé et le Racing a finalement accueilli l’US Wittenheim dans le cadre du 7ème tour de la Coupe de France dans son stade de la Meinau, par un temps automnal et devant 1 400 spectateurs. Il y a 74 ans exactement que l’US Wittenheim s’était fait éliminer en 32ème de finale de la Coupe de France par Nancy (1-3). Nul doute que les joueurs en entrant sur le terrain aujourd’hui ont eu une petite pensée pour leurs aînés et aimeraient bien les imiter.

Le Racing en blanc et Wittenheim en vert abordent cette rencontre sous la direction de l’arbitre M Eric Da Cunha. Dès la 6′, les Verts adressent leur premier tir sur la cage de Duki par Samir MAOUI mais le gardien vigilant arrête ce tir. Puis c’est GUIGNERY, le revenant, qui efface Soufyen CHAALI, et provoque un corner. Stéphane NORO le tire et Nicolas CAMPANELLO dégage des deux poings. Mehdi ARFAOUI alerte Sébastien SAIHI qui transmet à Abdelmajid KARRYJANE qui écrase son tir. La balle circule d’un camp à l’autre et le match est plutôt alerte. Puis à la 9′, une belle volée d’Anthony SICHI s’en va mourir près du poteau haut-rhinois.13′, beau débordement de Gauthier PINAUD qui centre dans la surface, NORO qui allait reprendre est fauché par le capitaine des Verts, Soufyen CHAALI, qui récolte un carton jaune et l’arbitre bien placé, désigne le point de pénalty. « Une décision très, très sévère » pour le coach ARSLAN et son joueur KARRYJANE Abdelmajid, à notre micro, en quittant la pelouse, à la fin de la rencontre.

                                                                                                                                                      

En tout cas, Julien PERRIN ne se pose pas de question et prend le gardien à contre-pied pour ouvrir le score. 1-0 pour le Racing. Quatre minutes plus tard, nouvelle montée rapide de balle de PINAUD, son centre millimétré atterrit sur la tête de David LEDY qui n’a aucun mal à inscrire le second but du Racing.

2-0 pour le Racing. « Ces deux buts sont arrivés trop rapidement et ont contrecarré beaucoup notre début de match » avouera le coach haut-rhinois. A la 20′, coup franc pour les Verts, Abdelmajid KARRYJANE et CHAALI vont tenter leur chance mais le ballon renvoyé trouve les pieds de SICHI qui donne à PINAUD qui rate le 3-0, son tir frôlant la barre. Puis nouvel handicap pour les Verts, Jelile MEBARKI, doit quitter ses équipiers sur blessure. Il est remplacé par Abdellilah ZANNOUTI. « La sortie prématurée de MEBARKI fut préjudiciable car avec lui c’est une partie de notre système qui vole en éclat » confesse Yusuf ARSLAN.

A la 26′, contre attaque orchestrée par PERRIN puis LEDY qui pousse un peu trop loin son ballon ce qui permet à CAMPANELLO de s’en emparer. A la demi-heure de jeu, LEDY lance SICHI qui pique sa balle par-dessus le gardien mais celle-ci file en sortie de but sans qu’un Strasbourgeois ne puisse la toucher. Puis à la 34′, c’est DONZELOT qui affolle les arrières haut-rhinois mais le gardien dégage. A trois minutes de la pause, nouvelle attaque des Blancs. Stéphane NORO enclenche le mouvement, relayé par LEDY puis SICHI qui se heurte au gardien mais le dégagement de celui-ci revient dans les pieds de NORO qui trompe CAMPANELLO d’une frappe sèche des 20 mètres.

3-0 pour le Racing. Cette fin de mi-temps est haletante, à la 42′, SICHI se joue de deux arrières, CHAALI fait une main au passage mais l’arbitre ne siffle pas le pénalty, qui semble-t-il s’imposait. Deux minutes plus tard, nouveau corner tiré comme d’habitude par NORO, Thomas MARTIN accouru à toutes enjambées, la claque au fond des filets d’une tête rageuse.

 

4-0 , cela sent la fessée. Et à la dernière minute, PERRIN adresse un très beau centre et David LEDY, d’une reprise imparable, bat le gardien pour la cinquièle fois.

 

5-0 pour le Racing.  » Ces trois buts en trois minutes vont nous faire beaucoup de mal. On n’arrivait plus à les arrêter » avouera Abdelmajid KARRYJANE à l’issue de la rencontre. L’arbitre siffle la mi-temps sur ce score de 5-0.

Les Verts vont profiter de la pause pour essayer de se refaire une santé. Sébastien SAIHI et Abdellilah ZANNOUTI sont remplacés par Cemil YARDIMCI et Billal EL KHALDI. A la 52′, LEDY en pleine confiance tente une bicyclette  qu’il loupe de peu.

 

A la 60′, NORO adresse une merveille de passe à Julien PERRIN qui n’a aucun mal à inscrire le 6-0. Une minute plus tard, PERRIN, avec 2 buts et une passe décisive, peut laisser sa place à Saïdou SOW. A la 63′, NORO alerte PINAUD qui donne à LEDY qui n’arrive pas à tromper le gardien malgré qu’il soit idéalement placé. 67′, MARTIN sort et Joris URSCH rentre. A la 70′, LEDY tente et réussit cette fois la bicyclette qui frôle la transversale avant de sortir. 74′, faute de Abdelkarim KARRYJANE sur DONZELOT d’où un carton jaune pour le Vert ainsi qu’à son frère Abdelmajid pour contestation.

A un quart d’heure de la fin, LEDY sort et BINDER rentre. A la 79′, BINDER file au but, il est repris par MAOUI qui met en corner. Le gardien dégage et SICHI reprend de volée mais se voit contrer par un arrière. A la 82′, SICHI donne à SOW qui arrache un corner. Sur celui-ci, une tête de GOLLIARD file de peu à côté. Puis c’est au tour de BINDER de tester le gardien qui au prix d’une belle envolée sauve son équipe. Les dernières minutes sont longues pour des joueurs haut-rhinois qui n’ont cessé de lutter. « Bravo à mes joueurs qui se sont repris en seconde mi-temps. Ils ont lutté jusqu’au bout et auraient mérité de sauver l’honneur » rajoute leur coach ARSLAN.

L’arbitre renvoie les deux équipes sur ce score sans appel de 6-0.

Composition des équipes:

 

Wittenheim: Campanello, Chaali, Mebarki, Karryjane A, Spiga, Saihi, Bekkouche, Karryjane Abdelmajid, Riahi, Arfaoui, Maoui. Rempl: Zannouti, Yardimci, El Khaldi, Dia et Sinouh

 

 

RACING: Duki, Donzelot, Guignery, Sikimic, Martin, Golliard, Pinaud, Sichi, Ledy, Perrin, Noro. Rempl: Ursch, Sow, Binder, Modeste et Bahloul

Autres résultats de Coupe de France de la soirée:

Dijon (L2) contre Sedan (L2): 1-2 ap

Nîmes (L2) contre Luzenac (Nat): 1-1 et 4-2 tab

Bourg Péronnas (L2) contre Auxerre (L2): 1-0

Romorantin (CFA) contre Nantes (L2)

Yzeure (CFA) contre Clermont (L2): 1-1 et 4-3 tab

Aubervilliers (CFA) contre Le Mans (L2): 0-3

Toulon (CFA) contre Monaco (L2): 1-3 ap

Colmar contre Etoile Morne à l’eau: 5-0

Dunkerque contre St Pauloise: 3-2

Lossi contre Mulhouse: 0-3

Pontivy contre Tefana: 5-1

St Dizier (Promo Excell) contre Raon l’Etape (CFA): 1-2

Vénissieux (CFA2) contre Grenoble: 1-1 et 8-7 tab

Novillars Roche (CFA2) contre Montceau (CFA): 0-3

Biesheim (DH) contre FC Metz (Nat): 2-6

ASIM (CFA 2) contre Epinal (Nat): 2-3

Boulogne/Mer (Nat) contre Drancy (CFA): 2-1

One thought on “Le Racing ne laisse aucune chance à Wittenheim,6-0, et se qualifie pour le 8ème tour

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.