12ème journée de CFA Groupe B: Regroupement général

Toujours quelques résultats étonnants lors de cette journée: nouvelle défaite du leader Lyon Duchère à Montceau, 1ère défaite à domicile du Racing contre Yzeure, ainsi que les déculottées d’Auxerre, à domicile contre Mulhouse, 3-0, et du PSG à Moulins (4-1), de Belfort à Villefranche et de Sarre-Union à Chasselay. Quatre points seulement séparent le 5ème (Racing) du 14ème (Jura Sud).

Montceau contre Lyon Duchère: 2-1 

Globalement maîtres du jeu, les hommes d’Eric Guichard, coach lyonnais, ont cependant commis  « trop d’erreurs techniques pour avoir une totale emprise sur la rencontre » regrette-t-il. Les joueurs de Lyon n’ont pas su être décisifs dans les deux zones de vérité des vingts derniers mètres tant devant que derrière.       » En dépit de l’ouverture du score par Bruno BARRETO à la 16′, on n’a pas réussi à faire le break, ce qui était possible ». Le scénario tourne au vinaigre avec un but sur coup de pied arrêté en toute fin de 1ère mi-temps (44′) qui relance Montceau qui inscrit un second but sur un retourné acrobatique lobant Franck LAURENT (55′). « On doit s’appuyer sur ce match pour progresser, rebondir et redémarrer une série » conclut l’entraîneur lyonnnais frustré de ce résultat.

Spectateurs: 850   Buts: KAMBOU (44′) et M’BIDA (55′) pour Montceau, BARETTO (16′) pour Lyon Duchère

Nancy 2 contre Grenoble: 1-1 

Jérémy FERNANDEZ (Grenoble) ne nie pas que la montée en National sera compliquée. « La faute pour lui à un début de saison ratée. Généralement les équipes qui finissent en tête de leur championnat réalisent un bon début de saison. Ce qui n’est pas notre cas malheureusement. Malgré tout, nous avons la chance de rester au contact des équipes de tête, sans pourtant jouer à notre meilleur niveau, et en laissant passer beaucoup de points. Dans cette optique le match de ce samedi, contre Villefranche va être très important. En tout cas, moi, j’y crois encore ».

Spectateurs: 200   Buts: LOUIS (22′) pour Nancy et ZOUBIR (29′) pour Grenoble   Expulsion: WALTER (Nancy) à la 7′

Moulins contre Paris SG 2: 4-1

 

Face à une équipe parisienne dont les qualités avaient de quoi faire trembler, les Asémistes ont su faire le match parfait: réalistes dans tous les secteurs de jeu. Les premières minutes, on vit une réserve parisienne vive et technique, et Moulins qui tissait une toile pour contenir l’animation parisienne. Le soupçon de réussite va arriver au quart d’heure de jeu avec cette improbable tête de Jason BERTHOMIER surprenant tout le monde…..le portier parisien en premier. Un quart d’heure plus tard c’est  DA SILVA  qui joue les renards  de surface suite à un coup-franc de BERTHOMIER. En poussant de la pointe au fond des filets un ballon dont personne ne voulait dans les six mètres parisiens. L’avant-centre moulinois donne deux longueurs d’avance aux siens (2-0). Réaliste aussi Damien RASCLE sur cette tête à bout portant de Malik ROUAG peu avant la mi-temps.

Franck RIZZETTO alla sûrement causer du pays à ses joueurs dans les vestiaires et Paris allait sonner la révolte dès la reprise.

Le bateau asémiste allait tanguer dix bonnes minutes, le temps pour BERTHOMIER en pleine confiance de donner le coup de grâce. Contre, frappe de 25 m, petit filet et.. 3-0 pour Moulins. Paris assommé au plus mauvais moment, et le show BERTHOMIER n’était pas terminé. Cinq minutes plus tard, bien décalé par DURON dans les seize mètres, « Jaz » a remis le couvert: frappe croisée, petit filet….(4-0, 61′), Paris KO. La frappe à côté de ROUAG consola à peine Loïc CHALIER encore la tête dans le cirage quand il adressa une superbe reprise de volée dévissée dans le but de son propre gardien (4-1, 84′). Les Asémistes, solides prennent visiblement du plaisir et en donnent à leurs supporters, de plus en plus nombreux.

Spectateurs: 1 125   Buts: BERTHOMIER ( 13′, 55′ et 61′ ) , DA SILVA  (26′) pour Moulins ; CHALIER (84′ c.s.c)  pour le PSG

VILLEFRANCHE contre BELFORT : 4-1

Il ne fallait pas rater le début du match ni partir avant le coup de sifflet final, car les trois premières et les trois dernières minutes allaient être fatales aux visiteurs. Ceux-ci sont cueillis à froid sur un départ tonitruant des Caladois qui ouvraient le score dès l’entame grâce à RAS qui à l’affût  piquait le ballon à deux défenseurs…(1-0, 1′). A peine remis de ce coup du sort, le gardien belfortain VERON allait une nouvelle fois s’incliner sur une attaque incisive du même attaquant qui accroché obtenait un coup franc bien placé. JASSE le tirait sur le poteau et TOLEDO bien placé catapultait le cuir sous la barre (2-0, 3′). Les Blancs abasourdis étaient à deux doigts du KO sur une belle intrusion de POMMET (11′).

Après la pause, les joueurs de GOLDMAN, le coach de Belfort, revenaient avec de bonnes intentions et obligeaient leurs hôtes à ne jouer qu’en contres. CUSKIC avait l’occasion de réduire le score mais N’DJALKONOG réalise l’arrêt du match à la 55′. Son homologue VERON sauvait également les siens du 3-0 en giclant hors de sa surface (62′) juste avant que l’arbitre ne siffle un pénalty que DABAL transformait (65′).

Mais au moment où l’on craignait pour les Caladois, ceux-ci vont retrouver leur second souffle et se montrent les plus dangereux dans le dernier quart d’heure. Un tir de TOLEDO sauvé sur la ligne à la 81′, un rush de RAS cisaillé par GLELE qui s’en sortait bien en ne récoltant qu’un jaune et puis les trois dernières minutes qui allaient s’avérer fatales aux visiteurs: un contre d’ANTOINAT trouvait RAS qui s’offre son second but et ARBIA fraîchement rentré plantait un peu plus le clou, à la 89′.

Spectateurs: 200  Arbitre: M Kilicoglu   Avertissement: ROMANY (65′) pour Villefranche

Auxerre 2 contre FC Mulhouse: 0-3      

Magnifique performance du FC Mulhouse qui est allé gagner 3-0 à Auxerre.

Devant 200 spectateurs, les Mulhousiens ouvrent le score, dès la 12ème minute par Belony DUMAS. A la 68′, Dimitri LIENARD double la mise et dans le temps additionnel, Mini BALOGOU inscrit le troisième but. C’est un véritable exploit de l’équipe mulhousienne face à le réserve auxerroise alignant pas moins de huit pros. Le sourire affiché par le coach et les joueurs mulhousiens à la fin de la rencontre en disait long sur la qualité de la performance.

Le FC Mulhouse occupe la troisième place à 2 points du leader.

 

CLASSEMENT DES BUTEURS DU GROUPE B 

10 buts: Balogou (FC Mulhouse)

7 buts: Rouag (PSG 2)

6 buts: Lopez (Lyon Duchère), Berthomier (Moulins) et Coulibaly (PSG 2)

5 buts: PERRIN (Racing), Zoubir (Grenoble), Ras (Villefranche), Gbadamassi (Yzeure)

4 buts: Barreto (Lyon Duchère), Bando N’Gambé (Montceau), Da Silva et Ruffaut (Moulins), Ouédraogo (Jura Sud), Benkajjane (Raon l’Etape)

3 buts: LEDY (Racing), Liénard et Loval (Mulhouse), Davigny et Dias (Sochaux 2), Jasse et Pommet (Villefranche), Cuskic (Yzeure), Diaby et Saline (Moulins), Bouderbal (Lyon Duchère), Gomariz et Louhkiar (Jura Sud), Beineix et Sebbah (Chasselay), El Bounadi (Belfort), Joachim (Nancy 2)

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.