post

Un match dans le match: Stéphane Noro contre Habib Bellaïd

Dimanche après-midi 9 décembre sur les coups de 15h, deux joueurs vont vivre un instant particulier en pénétrant sur la pelouse de la Meinau, Stéphane NORO et Habib BELLAID. Ils ont évolué dans les deux clubs, en ont gardé de très bons souvenirs et pourtant un seul quittera le terrain heureux!

Stéphane NORO a évolué six saisons à Sedan. Il a endossé 162 fois le maillot sedanais et a marqué 26 buts. Lui qui fit ses débuts à 18 ans à Lille, arrive en 2001 dans les Ardennes. Cette première année le voit terminer 5ème du championnat et se qualifier pour la Coupe de l’UEFA. Le 4 juin 2005, Sedan rencontre l’AJ Auxerre de Guy ROUX en finale de la Coupe de France, au Stade de France devant 79 000 spectateurs. Malgré un but splendide de 35 mètres de NORO, les Sangliers ardennais perdront cette finale. A compter de ce jour, les supporters sedanais lui donneront le surnom de « Juninho des Ardennes ». En décembre 2010, il signe au RACING qui évolue en National. Le club strasbourgeois échoue de justesse à la 4ème place malgré les 8 buts et les 9 passes décisives de Stéphane, et est placé en liquidation judiciaire. NORO s’engage avec l’Apollon LIMASSOL, il résilie en août 2012 son contrat après y avoir disputé 18 matchs et inscrit 3 buts. Il se réengage début septembre 2012 avec les Bleus.

Habib BELLAID est formé à l’INF de Clairefontaine, il fit partie de la génération 86 où il côtoie Hatem BEN ARFA, Abou DIABY, etc. Après trois années de préformation, il arrive au Centre de Formation du RACING où il signe à 19 ans. Il y gravit tous les échelons jusqu’à devenir un titulaire indiscutable à partir de la saison 2007/2008 disputée en Ligue 2. Après six ans à Strasbourg, il rejoint l’Eintracht Francfort pour 2,5 millions d’euros. Mais le départ du coach Friedhelm FUNKEL, qui l’avait fait venir, complique sa situation car il n’a plus la confiance du nouvel entraîneur. Il est prêté à BOULOGNE, qui lutte pour se maintenir en Ligue 1. Le club descend et il repart à Francfort. Il est à nouveau prêté mais à SEDAN cette fois pour la saison 2010/2011. A la fin de la saison, il retourne en Allemagne. En juin 2012, il revient à SEDAN pour y signer un contrat de 1 an plus 1 en option. A 26 ans, Habib dit être heureux d’avoir un contrat alors que de nombreux joueurs sont au chômage.

Le parcours professionnel de Stéphane NORO fait état de 308 matchs en pro au cours desquels il a inscrit 58 buts. Celui d’Habib BELLAID comprend: 65 matchs au RACING durant les saisons 2005 à 2008, 25 matchs à Francfort de 2008 à 2012, 15 matchs à Strasbourg en 2009, 11 matchs avec Boulogne en 2010 puis 26 matchs avec Sedan en 2011 et 14 matchs avec Sedan cette année. Il compte aussi 8 sélections en Equipe de France Espoirs. Il sera en outre sélectionné parmi les 23 joueurs algériens qui disputeront la Coupe du Monde 2010 en Afrique du Sud. Il ne jouera aucune rencontre, les Fennecs algériens étant éliminés au 1er tour.

Depuis 1956, les Strasbourgeois et les Sedanais se sont affrontés à 46 reprises. Ces rencontres se solderont par 9 victoires des Strasbourgeois, 13 matchs nuls et 24 victoires des Sedanais. Au cours de ces rencontres, Strasbourg marquera à 63 reprises et Sedan, 88 fois. En Coupe de France, les équipes se feront face à 4 reprises: la première fois en février 1979, en 32ème de finale, pour l’unique victoire strasbourgeoise, 3-0. En octobre 1996, les Sedanais éliminent, au 8ème tour, les Strasbourgeois, 4-2. En mars 2002, nouvelle qualification sedanaise, 1-0, en quart de finale. Enfin, en janvier 2005, l’année où SEDAN atteint la finale, les Sangliers éliminent en 32ème de finale, 3-1, le RACING.

Statistiques de Stéphane NORO lors de son dernier match à SARRE-UNION:

En première mi-temps: NORO a fait 33 passes (14 durant le 1er quart d’heure, 11 durant le 2ème et 8 durant le 3ème), tirés 5 coup-franc et 5 corners. Il a perdu 2 ballons.

En seconde mi-temps: il est sorti à la 77ème minute, il a fait 17 passes (9 durant le 1er quart d’heure et 8 dans le second), tirés 6 coup-franc et 5 corners. Il a perdu 3 ballons.

Stéphane avait déjà reconnu après la rencontre d’Yzeure que son équipe traversait une mauvaise passe. « L’équipe ne donne pas satisfaction actuellement, les supporters sont mécontents, quoi de plus normal. C’est tous ensemble que nous remonterons la pente alors faisons les efforts nécessaires pour nous sortir de cette situation » rajoutera-t-il. Sa longue expérience l’amène à rester lucide, « Strasbourg c’est particulier et nous savons tous depuis le début de la saison que nous avons un devoir de résultat. » Que dire de plus, la période actuelle est difficile pour tous, joueurs comme supporters. Les joueurs nous ont démontré depuis le reprise qu’ils étaient capables de bien mieux faire, alors espérons que très rapidement notre équipe arrive à surmonter cette situation embarrassante.

Quant aux réactions des supporters qu’elles restent dignes. Quelle tristesse à en lire ou s’exprimer certains. Les personnes qui tombent aussi facilement dans les insultes et les injures sont tout sauf des supporters de notre équipe. Qu’ils restent tranquillement au chaud chez eux, absolument personne ne les regrettera. Les joueurs ont droit au respect comme tout un chacun, ne l’oublions pas.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.