Vive la reprise !

Les fêtes sont passées et l’heure des cadeaux aussi. Ce soir, à 18h, au stade de la Meinau, le Racing reçoit le 1er de la classe. Lyon-Duchère qui fait la course en tête depuis un bon moment, espère continuer sur cette dynamique. Après sa belle sortie à Belfort, notre équipe doit l’emporter pour ne pas laisser s’échapper l’adversaire du jour. Une victoire des Bleus et l’avenir serait bien plus rose pour les nôtres.

 

Lyon-Duchere

 

Le leader du groupe B du championnat de CFA va affronter ce soir le Racing Club Strasbourg Alsace avant de se rendre à Mulhouse, un de ses dauphins, dans les prochains jours. 7 points séparent les Duchérois des Alsaciens qui occupent la 6ème place.

Après un mois de novembre et un début décembre compliqués, le Racing s’est remis en ordre de marche lors de la dernière journée de l’année civile, du côté de Belfort, en l’emportant 1-0. Un succès qui ne permet pas encore au promu de flirter avec les sommets. Mais c’est avec davantage de certitudes (ou moins de doutes, c’est selon) que les Alsaciens ont pu profiter de la courte trêve hivernale. Avant de recevoir la semaine prochaine Grenoble, autre prétendant à la montée, nul doute que les hommes de François KELLER seraient bien inspirés de prendre les quatre points afin de revenir dans la course à la montée en National. Pour de bon.

Les joueurs retenus par Eric GUICHARD ont quitté Lyon hier après-midi: Laurent, Sbaï, Archimbaud, Priet, Camacho, Malfleury, Diompy, Varsovie D, Barreto, Hamdany, Atik, Varsovie S, Lopez, Rolland, Maarif et Legalle.

Côté strasbourgeois, le gardien Guillaume GAUCLIN, 31 ans, et qui a 99 matchs en L2 à son actif avec Guingamp puis Vannes, fait partie du groupe des 16, de même que Stéphane NORO et Vincent GUIGNERY, tous deux de retour de blessure et absents à Belfort. Les autres joueurs retenus par François KELLER: Duki, Sikimic, Modeste, Donzelot, Golliard, Martin, Sichi, Genghini, Pinaud, Ursch, Ledy, Perrin et Binder.

Autre joueur à revenir au bercail, Yann BENEDIK, 20 ans, pour un prêt de 6 mois. Celui qui était parti lors du dépôt de bilan avait signé un premier contrat pro de trois ans avec Reims alors en L2 et promu cette saison en L1. Il évoluait ces derniers temps avec la réserve rémoise en DH. A sa décharge, il faut préciser qu’il s’était rompu les ligaments croisés du genou fin juillet 2011. En venant à Strasbourg, il accepte de réduire de moitié son salaire et c’est la commission juridique de la LFP qui statuera sur le dossier mardi prochain. Le joueur pourrait être qualifié à l’issue de cette réunion.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.