Le Racing s’arrache pour battre le leader, Lyon Duchère, 1-0 !

Lyon-DuchereLe Racing souffre pour engranger les 4 points contre Lyon- Duchère réduit à 9 à la 75ème minute. Dommage que notre équipe n’ait pas su profiter des nombreuses occasions en fin de rencontre pour tuer définitivement la rencontre. Cette victoire permet au Racing de recoller au peloton de tête, il occupe ce soir la 3ème place à 5 points du leader, Lyon -Duchère.

Rarement un match n’aura autant tenu en haleine les spectateurs que ce Racing contre Lyon-Duchère. Les quatre minutes de temps additionnel mirent au supplice bon nombre des 13 260 spectateurs de la Meinau.  » Quand vous n’arrivez pas à claquer ce second but, vous restez à la merci de votre adversaire » dira Stéphane NORO à la sortie des vestiaires. Ce soir, par manque de chance ou de maladresse, les joueurs ont du lutter jusqu’à l’ultime minute pour garder le bénéfice de cette victoire. Il faudra à l’avenir plus de concentration dans le geste final et ne pas gâcher autant d’occasions sinon quelques grosses désillusions pourraient nous tomber dessus.

Petite surprise en prenant connaissance de la feuille de match, François KELLER avait décidé de laisser sur le banc de touche en début de rencontre Julien PERRIN et Gauthier PINAUD.

Avant que la partie ne débute, une minute d’applaudissements pour deux anciens joueurs qui nous ont quitté trop tôt, Vaclav DROBNY et Patrice VIAU.

Dès l’entame de la rencontre, on voit une équipe du Racing qui tente de s’appliquer à garder le ballon dans ses lignes, contrairement aux Lyonnais qui procèdent par de longues transversales. Il faut dire que les Rhodaniens disposent d’une très belle tour de contrôle à l’avant avec le longiligne Bernard LOPEZ. Les Strasbourgeois bénéficient de plusieurs corners en ce début de partie mais beaucoup sont mal tirés et facilement dégagés par les arrières lyonnais. Les avants strasbourgeois ne rechignent pas à donner un coup de main à leurs défenseurs. Le premier quart d’heure est équilibré et la partie est loin d’être inintéressante.

 

A la 20′, première frayeur pour le nouvel arrivant dans les buts strasbourgeois, Guillaume GAUCLIN. Un coup franc botté par Hatim SBAI est détourné des deux poings par GAUCLIN en corner. Le même SBAI s’en charge, Nicolas PRIET accourt et n’est nullement gêné pour adresser un magnifique coup de tête qui passe de très très peu à côté du poteau gauche. A la 31′, grosse faute sur LEDY non sanctionnée par M VAUDEVILLE, celui qui avait arbitré le dernier derby FC Mulhouse contre le Racing. Peu après la demi-heure de jeu, très belle occasion pour Milo SIKIMIC. Au tour de Bernard LOPEZ de se voir réprimander de façon énergique par l’arbitre, le coup franc de Thomas MARTIN est dégagé à la va-vite et Sikimic posté à l’entrée de la surface voit sa belle reprise arrêtée par Franck LAURENT qui se couche bien. A la 37′, premier carton jaune pour NORO pour…contestation. Drôle cette façon de voir les choses, M VAUDEVILLE.

Puis dix minutes de folie avec un tas de rebondissements. 39′, belle contre attaque de NORO mais sa balle file en corner. Il s’empresse de le tirer, LAURENT apprécie mal la trajectoire du ballon, heurte LEDY au passage et tombe. L’arbitre siffle une faute du Strasbourgeois. L’arbitre commence à perdre les pédales.

 

   

42′, gros pressing de David LEDY, nouvelle bévue de LAURENT qui relâche la balle, GENGHINI flaire le bon coup, s’avance à toute vitesse et chipe le ballon pour le pousser au-delà de la ligne. 1-0 pour le Racing à quelques minutes de la mi-temps, toujours bon à prendre.

 

 

Mais à la 44′, tacle sans aucune retenue sur NORO, les deux pieds décollés. Après des palabres à n’en plus finir, l’arbitre sort le carton rouge à l’encontre de Rudy CAMACHO. Carton rouge logique pour cette faute manifeste. La mi-temps intervient peu après et permet aux différents acteurs de retrouver leur calme.

1-0 pour le Racing à la mi-temps et les Duchérois vont continuer à 10 contre 11.

Au retour des vestiaires, après trois minutes de jeu, excellent centre de DONZELOT repris de la tête par NORO. LAURENT, au dernier moment, détourne la tête décroisée de Stéphane. Puis vers l’heure de jeu, les Rouges se réveillent et veullent égaliser. 62′, coup franc tiré par Soufiane ATIK, GAUCLIN repousse à nouveau des deux poings. A la 64′, nouveau carton jaune pour Mohamed MAARIF pour une vilaine faute. Un nouveau coup franc de NORO, à la 66′, passe largement au-dessus de la transversale. Puis c’est Benjamin GENGHINI qui est fauché mais le coup franc de SICHI est trop long. A la 68ème minute, Eric GUICHARD, l’entraîneur Lyonnais, fait rentrer deux joueurs frais, Lamine DIOMPY et Bruno BARRETO à la place de Bernard LOPEZ et Sébastien MALFLEURY. 71′, nouveau vilain tacle de Nicolas PRIET sur LEDY, l’arbitre le sanctionne d’un carton jaune.

Ensuite, l’arbitre sort le jaune pour DONZELOT et Mohamed MAARIF dont c’est le 2ème jaune, l’arbitre lui montre le rouge. Alors que le joueur sort sous les applaudissements, l’entraîneur rhodanien se tourne vers la foule et leur fait signe qu’ils sont fous. Drôle de façon de voir les choses M GUICHARD, nous en discuterons à la fin de la rencontre.

Dommage que cette partie se termine dans cette confusion malsaine. Les Bleus auront plusieurs occasions de se mettre à l’abri mais rien n’y fera. Après que Gauthier PINAUD ait remplacé Benjamin GENGHINI, les Lyonnais vont se procurer à la 83′, une balle d’égalisation mais GAUCLIN, auteur d’une très bonne entrée en matière, sauvera son équipe devant HAMDANY. Julien PERRIN et Robin BINDER rentreront à la place de SICHI et NORO. Plus rien ne sera marqué et le Racing l’emporte contre Lyon-Duchère 1-0.

Le match en bref: Composition des équipes: Lyon Duchère: Laurent – Maarif, Sbaï (cap), Priet, Malfleury (Barreto, 68′), Camacho, Atik, Rolland – Hamdany, Varsovie (Archimbaud, 46′), Lopez (Diompy, 68′)

Racing: Gauclin – Donzelot, Modeste, Sikimic, Guignery – Golliard, Martin, Genghini (Pinaud, 81′), Noro (Binder, 85′), Sichi (Perrin, 91′) – Ledy

Réactions d’après match:

Stéphane NORO:  » Tant que tu ne marques pas le 2ème but, tu n’es jamais à l’abri mais le plus important ce soir c’est d’avoir gagné. Ce soir, on n’a pas réussi à tuer le match, c’est dommage car ils étaient réduits à 9. Parfois, il suffit de garder le ballon, parfois, il faut faire courir l’adversaire. Ce soir, on a eu la combativité, l’envie et on a cherché constamment à aller de l’avant. Guillaume, pour son 1er match, il a sorti les arrêts qu’il fallait quand il le fallait, c’est bien pour lui aussi, ça va lui donner de la confiance. On confirme ici à domicile la victoire acquise à Belfort et c’est là l’essentiel. On a eu des occasions en seconde période, il nous a manqué un peu de maîtrise, c’est dans ces choses-là, que nous devons progresser ».

Eric GUICHARD, entraîneur de Lyon-Duchère:  » Nous étions venus ici avec l’ambition de produire du jeu. On savait que ce serait un match compliqué parce que Strasbourg n’avait pas le choix et était condamné à nous battre. On avait un projet de jeu, de jouer justement et essayer de les mettre le plus souvent sous pression, de leur poser des difficultés. Des occasions, on en a eu mais on n’a pas réussi à marquer. Dommage car elles auraient pu faire basculer le match du bon côté. Par contre, j’ai une grosse frustration: perdre sur un fait de jeu que je ne maîtrise pas, que mes joueurs ne maîtrisent pas. Cette action très discutable sur le but, quel regret, l’expulsion, il faut que je revois les images. C’est beaucoup de frustration, beaucoup de déception surtout pour mes joueurs qui ont tout de même fourni beaucoup d’efforts. On va essayer de rebondir la semaine prochaine contre Mulhouse, notre dauphin au classement.

On savait que ce serait compliqué en début de saison, car on ne sera pas tout seul à vouloir monter en National. Je ne sais d’ailleurs pas si on est les mieux armés pour atteindre l’objectif. Il y aura les Alsaciens mais ne mésestimer pas les Auvergnats, je crains énormément Moulins.

Et ce coup de sang que vous avez eu à l’égard des spectateurs placés dans la tribune derrière vous, au moment de l’expulsion de votre joueur MAARIF ?

« Vous êtes venus me faire la morale » me lance-t-il. Non, non, lui ai-je rétorqué, mais ce genre de réaction de la part d’un éducateur est toujours préjudiciable, non? lui ai-je répondu. « Vous êtes donc venu me faire un peu la morale. Soit, j’aurais pas du, j’aurai pas du, je le regrette. Mais moi, je suis resté silencieux. Les enfants qui accompagnaient leurs parents dans cette tribune en ont entendu des drôles.  » Et pourtant les spectateurs de la tribune Sud ne comptent pas parmi les plus virulents, lui ai-je dit. « Si c’est vous qui le dites, j’en prends acte » me répondit M GUICHARD.

François KELLER, entraîneur du Racing : » Je me contente des quatre points pris ce soir, nous signons une deuxième victoire d’affilée, c’est bien. Mais je suis déçu que nous n’ayons su marquer ce second but à vingt minutes de la fin quand nous avons eu les ballons pour le faire, sans savoir les exploiter. Il y a un an, on m’a assigné un objectif: monter en CFA, en National, en 3 et en Ligue2, en 5. Pour l’instant, nous sommes dans les clous. Nous restons à l’affût dans ce championnat de CFA. Nous sommes allés chercher le nul à Mulhouse qui réalise un sans-faute jusque là. Mais ce soir, Mulhouse n’a gagné qu’à la 88ème minute alors que le gardien d’Yzeure a été expulsé à 25 minutes de la fin. Ce soir, nous battons Lyon Duchère, c’est bien ».

 

Thomas MARTIN: « C’est une victoire qui fait du bien, qui fait du bien au moral parce que c’était quand même un gros concurrent à la montée. Notre fin de match reste assez difficile, on n’arrive pas à maîtriser le ballon comme nous l’aurions souhaité. On se met en danger mais c’est plus la peur de prendre ce but qui nous ferait du mal qui nous a fait commettre ces quelques erreurs. C’est toujours difficile de gérer quand tu es en supériorité numérique, mais ils n’ont pas eu un grand nombre de situations dangereuses non plus. Les cartons rouges sont mérités et l’arbitre a eu le cran de les distribuer. Maintenant, il faut enchaîner contre Grenoble, continuons notre série ».

Autres résultats de cette journée: 

FC Mulhouse contre Yzeure: 1-0

Sochaux 2 contre Jura Sud: 0-1

 

                      Clubs    Pts     J     G     N     P    Bp    Bc    Diff
  1.- Lyon Duchère    43    15     8     4     3    25    14 + 11
  2.- FC Mulhouse    42    14     8     4     2    27    15 + 12
  3.- Racing Club Strasbourg Alsace    39    15     6     6     3    19    14 +   5
  4.- FC Villefranche Beaujolais    38    14     6     6     2    21    11 + 10
  5.- Paris St Germain 2    38    15     6     5     4    26    23 +   3
  6.- AS Moulins    37    13     6     6     1    24    11 + 13
  7.- Grenoble Foot 38    34    14     4     8     2    18    13 +   5
  8.- AS Nancy Lorraine 2    32    14     4     6     4    15    14 +   1
  9.- AS Yzeure    32    14     5     3     6    15    15
10.- Jura Sud    32    14     4     6     4    15    17 –    2
11.- Chasselay Mont d’Or Azergues    32    15     5     2     8    19    27 –    8
12.- Raon l’Etape    30    13     4     5     4    14    15 –    1
13.- FC Montceau Bourgogne    30    14     4     4     6    14    21 –    7
14.- UJA Maccabi Paris    28    14     2     8     4      8    11 –    3
15.- ASM Belfort    28    14     3     5     6    11    15 –    4
16.- FC Sochaux Montbéliard 2    28    15     3     4     8    12    19 –    7
17.- US Sarre-Union    26    14     3     3     8      6    21 –  15
18.- AJ Auxerre 2    25    15     1     7     7      9    22 –  13

One thought on “Le Racing s’arrache pour battre le leader, Lyon Duchère, 1-0 !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.