Avant le choc Racing Club Strasbourg Alsace contre Grenoble Foot 38…..

 Dernier match aller de la saison à domicile, ce soir à la Meinau, entre le Racing et le GF 38. Cette journée diablement intéressante démarrera avec le choc des leaders, FC Mulhouse contre Lyon La Duchère.

Autres matchs intéressants de la journée: Villefranche contre la réserve de Sochaux, UJA Maccabi Paris contre Moulins, Yzeure contre Sarre-Union et Chasselay contre la réserve du Paris SG.

Grenoble Foot 38 Les deux clubs se sont rencontrés à 16 reprises dans le passé, mais ce soir, ce sera une première car jamais ils ne sont

RC Strasbourg Alsace rencontrés dans des divisions en-dessous de la Ligue 2. Il y a eu deux rencontres en Division 1, pour la saison 1962/1963,

lors d’une des premières apparitions des Grenoblois dans l’élite.

Les dernières confrontations entre les deux clubs en championnat, ce fut lors de la saison 2006/2007. Strasbourg était entraîné par un jeune coach, Jean-Pierre PAPIN, qui faisait ses premières armes à ce niveau, à Strasbourg. Grenoble était entre les mains d’Yvon POULIQUEN, ancien joueur emblématique du Racing.

En fin de saison, le RCS terminait troisième et montait en Ligue 1 tandis que le GF 38 restait à quai, en finissait cinquième.

En 2001/2002, les Strasbourgeois terminent seconds de Division 2 et remontent. Au Racing, le gardien s’appelait José Luis CHILAVERT. Un des buteurs fut Daniel LUBOJA qui ira par la suite évoluer à Grenoble.

Cette saison là, les Grenoblois perdirent le match aller sur tapis vert. Alors qu’ils étaient menés 3-0, les Grenoblois pensaient être sauvés de la débâcle lorsque les projecteurs du stade s’éteignaient, ce qui mettait fin prématurément à la rencontre, à la 63ème minute. Mais après enquête, la Ligue Nationale de Football décida de ne pas faire rejouer la rencontre et donnait la victoire au RCS.

Au match retour, Grenoble viendra faire match nul à la Meinau, 1-1, avec l’ouverture du score par CAMACHO pour le GF 38 et l’égalisation par Daniel LUBOJA pour Strasbourg.

 

Le groupe grenoblois pour la rencontre de ce jour.

Le staff alpin annonce la composition du groupe suivant: MONTI et JACCARD (gardiens) – DELETRAZ, MARION, BENGRIBA, AYARI, GIRAUDON – CIANCI, PEREZ, ZOUBIR, M’BAIAM, FERNANDEZ – DESCAMPS, LEBBIHI, YAHIA BEY.

Arnaud GENTY sera sur le banc à la place d’Olivier SARAGAGLIA, suspendu pour huit (!!!) rencontres et qui sera en tribune.

Les blessés: GOMEZ, BAUDET et MICHEL.

Les suspendus: HACHI, MESSAOUDI, CHERRAD et TISSOT ROSSET.

 

 Un nouvel attaquant au GF 38, Fayçal LEBBIHI

 

La première partie de la saison pour le GF 38, un bilan mitigé. Sur le contenu en général, c’est plutôt bien, mais les résultats ne suivent pas, surtout à domicile, où nous devrions être plus conquérants.

Après un début de saison difficile, il se sent revenir à son meilleur niveau, à un moment où il devrait palier les absences de nombreux joueurs absents pour blessures ou suspensions.  » J’ai eu des pépins physiques, du coup en début de saison, c’était compliqué de se mettre dans le rythme, de suivre à fond les entraînements et surtout les matchs. Mais je me sens vraiment de mieux en mieux. »

Formé à l’AS Saint-Etienne, Fayçal est un joueur de caractère, il explique sa venue sur les bords de l’Isère:  » Je sortais d’une grosse blessure, je m’étais fait opérer de la cheville. Pour retrouver un club après une telle blessure, ça n’est jamais facile. Dans le même temps, j’ai appris le dépôt de bilan de Grenoble. Et grâce à un contact de Saint-Etienne qui connaît bien Grenoble, je suis venu faire des essais ici. Et aujourd’hui, je suis joueur ici. »

Les dirigeants ont eu du flair pour un joueur qui n’était pas à ce moment au top de sa forme physique.

Le championnat de CFA reprend ce samedi pour Grenoble avec un déplacement périlleux à Strasbourg, à la Meinau. Une rencontre que le jeune attaquant de 23 ans prend très au sérieux, même s’il pense que le stade et le public hostile seront une motivation supplémentaire, « Ce match sera compliqué, surtout à l’extérieur dans un grand stade. On est malgré tout convaincu qu’on peut aller faire un bon résultat là-bas. Il faut que nous prenions conscience de la qualité de notre groupe, il y a la possibilité de faire de très belles choses ». Mais ce n’est pas un match plus important que les autres, car pour Fayçal, à partir de maintenant tous les matchs seront capitaux.

 

 

 

 

 

 

 

nb

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.