Le Racing gagne contre Sochaux sur le plus petit des scores, 1-0, mais se rapproche à un point du leader.

On savait que cette 1ère journée des matchs retour était diablement importante. Le Racing auteur d’une seconde mi-temps exemplaire, mérite sa victoire. Dommage que notre équipe n’ait su se mettre à l’abri vu les nombreuses occasions qu’elle s’est procurée. Cette quatrième victoire de rang permet au Racing de rejoindre le FC Mulhouse à la 2ème place à un point du leader, Lyon-la-Duchère.

DEN_6417

Ce championnat est véritablement passionnant. Le suspense est garanti à chaque journée et bien malin celui qui se hasarderait à un quelconque pronostic à l’heure actuelle sans y laisser quelques plumes. Ce match dont la première mi-temps est à oublier très vite tellement elle fut mièvre et sans saveur, a donné lieu à une seconde mi-temps pleine de rebondissements, avec des occasions de but à foison. A se demander encore comment nos joueurs ont pu gâcher de si belles offrandes. Comme le soulignera si justement, notre coach François KELLER « Mon seul regret ce soir, c’est que l’équipe, au vu des très nombreuses occasions, ne soit pas arrivée à se mettre à l’abri. Cela en plus, nous aurait évité la fin de match crispante que nous avons eu à subir ». On ne peut qu’acquiescer à ces paroles tellement l’emprise sur le match de notre équipe en seconde période fut manifeste. Aux points dans d’autres sports, la victoire aurait été incontestable. Cette fois-ci, la victoire nous sourit mais les prochains déplacements à Paris contre la réserve du PSG qui s’est imposée ce soir, 2-1, au Stade de l’Ill, et contre Jura Sud sur ses terres, seront autrement plus difficiles et nos joueurs devront faire preuve de beaucoup plus de rigueur dans le dernier geste que ce soir.

Au coup d’envoi de l’arbitre M Bastien DECHEPY et par une frisquette soirée sur une pelouse certes grasse mais excellente grâce au remarquable travail effectué par les jardiniers locaux, les deux équipes alignent leurs formations annoncées. Seule petite surprise, Joris URSCH remplace le malheureux Benjamin GENGHINI, out jusqu’à la fin de la saison. Les 6 154 spectateurs qui ont bravé le froid espèrent assister à une nouvelle victoire des leurs et si possible sans encaisser de but.

Les premières minutes furent tout sauf enthousiasmantes et les spectateurs n’eurent guère l’occasion de se réchauffer à la vue de ce spectacle quelconque. Un joueur qui se mit souvent en évidence lors de cette période initiale fut Pacho DONZELOT. Il n’hésita pas à venir prêter main forte à ses attaquants lors de montées incessantes sur son aile ponctuées de magnifiques centres pour ses coéquipiers. Sur l’un d’eux, à la 27′, NORO nous servit une « papinade » mais hélas la force manquait à son geste technique et  Papa CAMARA put bloquer le ballon. Dommage aussi que nos joueurs, parfois idéalement placés, n’aient pas voulu saisir leur chance pour frapper au but. Ainsi sur cette passe en profondeur de BENEDICK sur NORO, celui-ci ne voulut tenter sa chance, et redonna à LEDY surveillé de près par le duo Lionel ZOUMA et Christophe HERELLE. Et une belle occasion loupée.

 

DEN_6448

Le dernier quart d’heure de cette 1ère mi-temps sera un peu plus animé mais les essais de NORO et LEDY seront assez facilement maîtrisés par le gardien sochalien. Les joueurs sochaliens combineront bien au milieu du terrain, leur football léché manqua cependant de percussion et Guillaume GAUCLIN fut rarement inquiété. 0-0 à la mi-temps, les spectateurs qui n’avaient jusqu’ici pas grand chose à se mettre sous la dent espéraient une seconde mi-temps plus explosive et surtout ponctuée de buts.

François KELLER, nous avouera à la fin de la rencontre, « qu’il aurait procédé au remplacement de 5, 6 joueurs, s’il en avait eu la possibilité ». Alors pourquoi Joris URSCH? lui a-t-on demandé. » C’était le plus jeune du groupe mais ses qualités ne sont absolument pas remises en cause. C’est un bon joueur et il aura l’occasion de le démontrer dans d’autres rencontres ». Et une fois de plus, comme souvent depuis la rencontre à BELFORT, ce coaching va s’avérer payant et très rapidement. Julien PERRIN prit donc la place de Joris URSCH côté strasbourgeois et Mickaël MALSA  rentra à la place de Joachim EICKMAYER, côté doubiste.

DEN_6389

Les spectateurs retardataires louperont l’ouverture du score. Perrin décale très vite BENEDICK, celui-ci s’avance jusqu’à l’angle du corner et centre lourdement devant la cage de CAMARA. Pressé par David LEDY, Christophe HERELLE s’emmêle les pinceaux et trompe son gardien. 1-0 pour le Racing alors que nous venions de jouer la 50 ème seconde après la reprise. Le plus dur était fait et maintenant, il suffisait d’enfoncer le clou. Et très rapidement, notre équipe allait se procurer d’énormes occasions d’aggraver la marque mais hélas sans grand succès. A la 49′, PERRIN (quelle entrée en matière) alerte dans la profondeur BENEDICK qui perd son duel face à CAMARA. Le 2-0 n’était pas loin. 55′, deuxième grosse occasion pour le Racing, LEDY envoie sur orbite PERRIN qui centre parfaitement sur NORO qui ne peut convertir en but. On aura dans ces dix premières minutes eu plus d’occasions qu’au cours de la première mi-temps. A l’heure de jeu, Pacho DONZELOT ayant ressenti une douleur derrière la cuisse, demande à sortir et c’est Gauthier PINAUD qui va prendre sa place. La minute d’après, Sochaux marque mais le but est refusé pour un hors-jeu d’Igor REY. Puis troisième énorme occasion, pour Anthony SICHI, cette fois-ci. Encore un centre parfait de PERRIN, mais SICHI ne peut la mettre au fond. Cela commence à faire beaucoup et on espère que nos joueurs n’auront pas à le regretter par la suite.

DEN_6458

61′, Romain BAYARD cède sa place à King OSANGA qui va rapidement s’attirer les foudres du public pour un accrochage avec Jean-Philippe SABO. Mais à la 63′, beaucoup de spectateurs retiennent leur souffle, le coup de tête d’ Igor REY manquant sa cible de peu. Puis, SABO récolte un carton jaune pour une faute sur Ishmael YARTEY. Nouvelle alerte à la 65′ pour GAUCLIN, toujours invaincu depuis son arrivée. PINAUD intercepte une balle dangereuse devant son goal et l’envoie rageusement en corner au prix d’une magnifique détente. A la 69′, quatrième énorme occasion de cette mi-temps, PERRIN (quelle activité depuis son entrée en jeu), centre sur LEDY qui voit Papa CAMARA, légèrement avancé, il reprend la balle de volée mais celle-ci heurte le haut de la transversale. Dommage, cette action méritait de se terminer au fond des filets. Dernier changement, côté sochalien, Guillaume LAFRANCE rentre à la place d’Anthony ALEXIS.

On entre dans le dernier quart d’heure et le break n’est toujours pas fait. François KELLER s’époumonne sur le bord de la touche, replaçant continuellement ses hommes.76′, belle frappe de BENEDICK, mais trop enlevée. 80′, beau mouvement de SABO sur son aile, BENEDICK tente de remiser sur LEDY mais CAMARA est le plus prompt. Quatre minutes plus tard, nouvelle frappe des 25 mètres de NORO, CAMARA se détend bien et bloque le ballon. Les Sochaliens sont pris à la gorge mais ils résistent, à cet instant, n’être menés que d’un but équivaut à un petit miracle. Une dernière frappe de YARTEY oblige GAUCLIN à rester attentif. Trois minutes de temps additionnel et c’est Anthony SICHI qui se procure l’ultime occasion du match mais CAMARA sauve les siens en dégageant en corner.

L’arbitre siffle la fin de la partie et joueurs, staff et supporters peuvent laisser éclater leur joie. Jean-Philippe SABO l’avouera à la fin de la partie: « De ce match, on ne retiendra que le résultat. Nous avions en face une équipe de jeunes qui ont l’habitude de côtoyer les pros. Ce  n’est jamais évident de jouer une réserve pro, je connais. Maintenant, songeons à bien nous reposer, puis ce sera une semaine de travail importante avant d’affronter la réserve du PSG. Cette victoire est très importante, elle nous permet de garder le contact avec les premiers ».

DEN_6563

Encore un grand « MERCI » à Denis Beylet, qui a bien voulu nous dépanner en photos, pendant l’absence de notre photographe Phil, qui après une intervention chirurgicale, est en convalescence (3 semaines), cela s’appelle de l’entraide pour une même cause.

Les autres résultats de la soirée avec la 1ère défaite de Mulhouse invaincu jusque là à domicile:

FC Mulhouse contre PSG 2: 1-2  buteurs: El Baillal (53′) et Dufrennes (57′): PSG 2      Fuchs (86′): Mulhouse

Montceau contre Moulins: 0-1   buteur: El Hajri (57′): Moulins

Yzeure contre Grenoble: 1-2   buteurs: Gbadamassi (40′): Yzeure     Cianci et Ayari (40′): Grenoble

Chasselay contre Jura Sud: 0-2   buteurs: Ugur (56′) et Ouedraogo (85′): Jura Sud

Lyon-La-Duchère contre UJA Maccabi: 1-0

Villefranche contre Nancy 2: 4-4   buteurs: Ras (5′), Toledo (10′), Ras (42′) et N’Diaye: Villefranche

Auxerre 2 contre Raon l’Etape: 0-0

Sarre-Union contre Belfort: reporté

Le classement

 

                    Clubs   Pts      J    G     N     P    Bp     Bc    Diff
  1.- Lyon-La-Duchère    48     17     9     4     4    27     16 + 11
  2.- FC Mulhouse    47     16     9     4     3    30     18 + 12
  3.- Racing Club Strasbourg Alsace    47     17     8     6     3    22     14 +   8
  4.- Paris St Germain 2    43     17     7     5     5    28     27 +   1
  5.- AS Moulins    42     15     7     6     2    25     12 + 13
  6.- FC Villefranche Beaujolais    42     16     6     8     2    26     16 + 10
  7.- Jura Sud    40     16     6     6     4    19     18 +   1
  8.- Grenoble Foot 38    39     16     5     8     3    20     16
  9.- AS Yzeure    37     16     6     3     7    18     17
10.- Chasselay Mont d’Or Azergues    37     17     6     2     9    22     29
11.- US Raon l’Etape    36     15     5     6     4    17     17  
12.- AS Nancy Lorraine 2    35     16     4     7     5    20     20
13.- UJA Maccabi Paris    33     16     3     8     5      9     12
14.- ASM Belfort    32     15     4     5     6    14     16 –    2
15.- FC Montceau Bourgogne    32     16     4     4     8    16     25 –    9
16.- FC Sochaux Montbéliard 2    31     17     3     5     9    13     21 –    8
17.- AJ Auxerre 2    28     17     1     8     8    10     25 –  15
18.- US Sarre-Union    27     15     3     3     9      6     23 –  17

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.