21ème journée de championnat, gare à la reprise pour certaines équipes…

 

Stade Marcel PICOT à NANCY

Stade Marcel PICOT à NANCY

Gare à cette journée de reprise pour certaines équipes après cette coupure du championnat dûe aux mauvaises conditions climatiques. Tous les entraîneurs vous diront que rien ne remplace les matchs même les meilleures séances d’entraînement. Alors méfiance car tout faux pas risque dorénavant de fâcheuses répercussions.

L’adversaire du jour: la réserve de l’AS Nancy Lorraine

sans-titreSale mois de février pour les Lorrains. Après deux revers à domicile (0-4 face à l’US Raon l’Etape, puis 0-1 face au FC Montceau), les Nancéens viennent d’encaisser leur troisième défaite consécutive, dans le Rhône, face à Chasselay, 1-3.

Cette dernière rencontre verra Chasselay ne mettre que dix minutes pour prendre l’avantage par PRIETO. Nancy égalise à la 41′ par BUSIN. Mais cette joie va virer rapidement au cauchemar avec l’expulsion de DAMPHA la minute suivante, suivie du second but rhodanien, à la 43′, par SIMON.

En seconde mi-temps et en infériorité numérique, les réservistes de Nancy poussent et se créent des occasions mais sans parvenir à trouver la faille. Et comme très souvent en ces occasions, les Chasselois vont inscrire un troisième but par KORODOWOU, à l’ultime minute de cette partie.

Ce 5ème match sans victoire rapproche dangereusement la troupe de Paco RUBIO de la zone rouge. Attention car le prochain adversaire, le Racing Club Strasbourg Alsace, prétendant à la montée, se présentera au Stade Marcel PICOT, ce dimanche après-midi 24 février à 15h.

L’entraîneur Paco RUBIO affirmera à l’issue de cette rencontre:  » Le terrain était à mes yeux impraticable. Mes joueurs ont su s’adapter, mais du coup, ils ont joué contre nature. D’entrée, on a vu que ce serait un match physique, face à des gaillards de trente ans. Après l’ouverture du score rapide, on a poussé pour égaliser. On y parvient juste avant la pause, mais derrière on prend un rouge et un second but.

En seconde mi-temps, on revient avec de bonnes intentions, on les bouscule. On a eu 4 ou 5 occasions que l’on n’a pas su concrétiser. On était à 10 contre 11, pourtant les locaux étaient regroupés derrière. Et à la dernière minute, les Rhodaniens marquent en contre, alors que pour moi, il y avait hors-jeu.

J’ai l’impression que mon équipe est le dindon de la farce aujourd’hui. Contrairement au match précédent, on a montré un gros état d’esprit. Mais on ne parvient pas à mettre nos occasions au fond. On encaisse encore deux buts sur des coups de pied arrêtés. Il faut que l’on bosse là-dessus. Ma troupe n’est pas dans les meilleures conditions avant d’accueillir le Racing Club de Strasbourg mais qui sait, chaque match a sa vérité… »

Groupe strasbourgeois constitué par François KELLER pour cette rencontre: Guillaume GAUCLIN et Jérémy BAHLOUL – Gauthier PINAUD, Jean-Philippe SABO, Milovan SIKIMIC, Billy MODESTE – Ludovic GOLLIARD, Thomas MARTIN,  Anthony SICHI,  Adel BENCHENANE – Yann BENEDICK, Julien PERRIN, David LEDY, Abdoulaye COULIBALY, Saïdou SOW, Thomas ZERBINI.

 

AS Moulins contre AJ Auxerre 2:

Les deux dernières rencontres à domicile pour l’ASM se sont soldées par deux cruelles défaites (0-4 contre Belfort et 2-3 contre Chasselay). Moulins contraint au repos forcé retrouve son stade contre la réserve auxerroise. Cette dernière bien que mal placée ne devra pas être prise à la légère, « c’est surprenant, au match aller, on avait fait 0-0 à la suite d’un match équilibré. Ils avaient quelques pros avec eux mais j’avais vu une bonne équipe qui n’avait rien à envier à quelques équipes du haut de tableau » rajoute Hervé LOUBAT, coach de Moulins.

Depuis, les résultats insuffisants, ont entraîné le remplacement de Johan RADET par Rafaël GUERREIRO à la tête de l’équipe de CFA. Et victorieux face à Jura Sud, 2-0, la semaine dernière, les Auxerrois seraient-ils en train de se réveiller comme…..BELFORT, il y a trois semaines. Un réveil que des Moulinois bien apathiques avaient payé très cher. Chat échaudé, Hervé LOUBAT devine à quoi s’attendre: » Je m’attends à une équipe avec un peu plus de confiance après sa victoire, une équipe vive, technique, qui vient pour grapiller des points ».

Pour Hervé LOUBAT, « ces matchs remis n’ont pas été négatifs pour les organismes au vu du rythme effréné qui a été le nôtre pendant des semaines. J’ai hâte qu’on fasse taire ceux qui disent que l’on est bons à prendre en ce moment. Oui, on est passé au travers contre Belfort mais on a manqué de réussite contre Chasselay et on n’est pas encore dans le trou. Ce sera peut-être le cas dans 4 ou 5 matchs si on ne fait pas ce qu’i faut. Mais pour l’heure, je veux qu’on montre qu’on est encore là ».

Jura Sud contre FC Mulhouse

Jura Sud reste sur deux défaites, un nul et une victoire sur ses quatre dernières rencontres à domicile (2-4 contre Raon l’Etape, 0-2 contre Lyon Duchère, 0-0 contre Grenoble et 2-1 contre Villefranche).

Le match aura lieu sur le terrain synthétique de MOLINGES distant de 14km de MOIRANS en MONTAGNE.

Les Mulhousiens l’avaient emporté 5-3 à l’aller contre une équipe qui n’avait rien laché et dont le collectif et l’apport de quelques joueurs dont Mustapha LOUHKIAR a énormément évolué.

Les rencontres US Raon l’Etape contre l’US Sarre-Union et FC Sochaux 2 contre Yzeure sont remi

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.