1ère étape d’un mois de mars crucial avec un déplacement à Montceau Bourgogne

L'équipe du Football Club Montceau Bourgogne

L’équipe du Football Club Montceau Bourgogne

Cette première rencontre du mois de mars vaut son pesant d’or. Comme le reconnaissait si justement François KELLER, notre entraîneur, à l’issue de la victoire contre Villefranche, ce mois de mars va être terrible et risque d’être fort décisif pour la suite du championnat. D’où l’importance capitale de ce match en terre montcellienne.

Strasbourg vu par l’adversaire du jour: Strasbourg, la grosse armada, ce samedi 18h au Stade des Alouettes.

Si on assistera à un duel de promus, samedi soir, les moyens ne sont pas les mêmes entre les deux clubs: la seule subvention du Conseil Général ( 600 000 euros) correspond …au budget total du FC Montceau Bourgogne.

Jetez un coup d’oeil sur l’effectif du Racing fait se reposer la question si on a bien affaire à un club de CFA: pour ne citer que les joueurs qui ont évolué au minimum en Ligue 2, on retrouve les défenseurs SIKIMIC (Guingamp), DONZELOT (Nantes, Strasbourg), les milieux NORO (Sedan, Troyes, Le Havre), GENGHINI (Sochaux, Strasbourg), PINAUD (Châteauroux) et l’attaquant LEDY (Strasbourg) auxquels se sont ajoutés, en janvier, le gardien GAUCLIN (Guingamp, vainqueur de la Coupe de France 2009) et le défenseur SABO (Marseille, AC Ajaccio et Montpellier). Sans oublier des éléments ayant fait leur preuve en National, le buteur PERRIN, GOLLIARD, ….

Après, étonnez-vous que Strasbourg soit « attendu » toutes les semaines. François KELLER, l’entraîneur de Strasbourg, le concède volontiers.  » Je fais superviser toutes les semaines tous nos adversaires. Mais quand on joue contre eux, ils sont toujours à fond, même quand ils n’étaient pas en forme les semaines précédentes. C’est dû à notre déchéance qui date de peu de temps et notre histoire plus forte que Grenoble ( notamment un titre de champion de France en 1979, trois Coupes de France dont la dernière en 2001 et 2 Coupes de la Ligue dont celle de 2005). Et comme on est un club où il faut gagner si on veut passer une semaine calme, c’est très formateur et enrichissant ».

Un mois de mars capital.

Actuel 5ème, Strasbourg est en-deça de l’ambition affichée de montée.  » On est mieux à domicile où notre public ( 7 à 8 000 spectateurs de moyenne) joue pleinement son rôle de 12ème homme mais on a un déficit comptable à l’extérieur. Peut-être parce qu’on a davantage de mal à se projeter vers l’avant. Mais d’un point de vue général, et par rapport à nos adversaires qui sont à fond contre nous, si on n’est pas à 100% collectivement ou qu’il y a une baisse de régime individuelle, on le paye cash. On est capable du meilleur comme du pire » précise François KELLER.

Une irrégularité vue lors des deux derniers matchs: défaite 1-0 à Nancy et carton 4-0 contre Villefranche.  » On se devait d’avoir une réaction » confie François KELLER. « Une irrégularité qui risque de nous coûter cher en fin de saison. J’estime qu’on n’a qu’une chance sur 10 de monter. On n’en avait aucune à Noël, un peu plus en janvier. Mais on peut être sorti de la course fin mars puisqu’on attaque à Montceau une série de 4 rencontres à l’extérieur en 5 matchs » rajoute l’entraîneur strasbourgeois.

Un adversaire  » où on ira avec énormément d’humilité. D’abord parce que je n’oublie pas que notre succès à l’aller n’avait pas été aussi facile que le laisse supposer le score (3-0). Ensuite, j’affiche, toujours dans les vestiaires, le classement des 5 derniers matchs. Montceau est 1er avec Raon l’Etape et Grenoble. Et nous savons qu’ils sont à l’aise à domicile. Mais un match ne se gagne pas avec les stats ».

Le point avec Claude MENOTTI, président du FC Montceau Bourgogne.

Nous sommes à notre place au classement, par rapport à nos moyens, à notre effectif et au jeu qu’on pratique. Si on me dit qu’on en sera là à la fin de la saison, je signe tout de suite. Il nous a fallu un peu de temps pour nous faire à ce groupe de CFA. On a fait un début de saison naïf. Comme on dit c’est le métier qui rentre. Mais de toute façon, nous n’avons pas la constance pour être un prétendant au podium.

On est sorti de la zone rouge mais on s’apprête à jouer quasiment tous les premiers et quelques équipes qui vont jouer leur survie. Imaginez qu’on subisse trois défaites et que le doute s’installe. C’est pour cette raison qu’il faut rester prudent et ne pas crier victoire trop tôt. Toujours est-il que l’on a repris confiance avec des joueurs plus sereins. Ce groupe vit bien.

Depuis quelques rencontres, nous avons la réussite et ça nous a remis en confiance. Le groupe est serein, n’a plus de complexes et développe un jeu contenant moins de déchets. Le match de dimanche à Chasselay, on l’aurait peut-être perdu il y a deux mois.

On va être dans nos budgets comme prévu même si le sponsoring est toujours difficile. Et puis, j’espère une bonne recette contre Strasbourg. Suspendu pour Chasselay, Kévin CORTAMBERT retrouvera sa place contre Strasbourg ».

Le Montcellien Sofiane EL RHAYTI suspendu contre Strasbourg

Stade des Alouettes 71300 Montceau

Stade des Alouettes 71300 Montceau

Les sanctions de la semaine

6 matchs fermes: Da Veiga (UJA Paris)

2 matchs fermes: Baradji (AJ Auxerre) et Chevalier (UJA Paris)

1 match ferme: Hacquard (Belfort), Dardouri (Mulhouse), Kelsch (Raon l’Etape) et Dufour (Auxerre)

Le groupe strasbourgeois contre Montceau

François KELLER a convoqué le groupe suivant: Gauclin et Bahloul – Pinaud, Sikimic, Modeste, Guignery – Martin, Noro, Golliard, Sabo – Perrin, Bénédick – Binder, Coulibaly, Ursch, Sow et Zerbini

Absents pour blessure: Donzelot, Ledy, Sichi, Benchenane, Duki, S. Keller et Genghini, Kéhi (reprise)

Absents choix de l’entraîneur: Gisselbrecht, Amofa et Momha

La DNCG retire 1 point à Grenoble

Mercredi 6 mars avait lieu la Commission d’Appel de la Direction Nationale de Contrôle et Gestion. Les dirigeants du GF 38 ont plaidé en appel de la décision ( pour rappel retrait de 2 points au classement général). Ils n’auront qu’à moitié convaincu les membres de la Commission puisque la décision initiale a été infirmée. Il n’en reste pas moins que la sanction a été réduite de moitié soit le retrait d’un point de pénalité au classement général.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.