La victoire de tous les espoirs

Après une semaine très difficile, le Racing s’apprêtait à vivre une rencontre décisive à plus d’un titre dans l’Allier. Yzeure, cette équipe qui nous avait malmené à la Meinau, nous attendait de pied ferme. Après le coup de bambou asséné par les Moulinois, nous étions curieux de voir comment cette déroute fut digérée. De plus, les mauvaises nouvelles tombant les unes après les autres, on se demandait comment François KELLER allait s’y prendre pour composer sa formation. En sport, tout reste possible. Ainsi ce match de football opposant une équipe d’Yzeure en pleine bourre avec ses quatre victoires et un nul sur les cinq dernières rencontres à onze Strasbourgeois à forte coloration jeune.

En débarquant du car, il fallait se pincer pour y croire, le groupe strasbourgeois très rajeuni par la force des choses (suspensions et blessures ayant sévies), allait se mesurer à un onze en réussite lors de ses dernères sorties. François KELLER a décidé de titulariser Adel BENCHENANE dans le couloir gauche de la défense, GOLLIARD et MARTIN en défense centrale et DONZELOT dans le couloir droit. Robin BINDER évoluera seul en attaque, le milieu étant occupé par AMOFA, COULIBALY, PINAUD, PERRIN et BENEDICK. Le mot d’ordre de l’entraîneur semblait se résumer à: commençons par bien défendre puis profitons de nos contres rapides pour marquer.

Les premières minutes voient deux équipes se jauger et qui essayent de ne pas perdre trop rapidement le ballon. A la 12′, le leader des buteurs de ce groupe B de CFA, Zaccharie GBADAMASSI profite d’une balle en profondeur de Marvin ROUSSEAU pour se présenter devant Guillaume GAUCLIN qui lui plonge dans les pieds. Puis tombe le premier résultat de cette 28ème journée, Moulins qui était mené 2-0, s’est bien repris et a fini par égaliser, résultat final entre la réserve du PSG et Moulins, 2-2.

26′: attaque dangereuse des Auvergnats mais Benjamin ALVAREZ se montre très maladroit en expédiant sa reprise dans les nuages. La première demi-heure est passée et très peu de situations de but franches.

32′: Julien PERRIN s’engouffre dans la défense et est arrêté irrégulièrement par Mickaël WOLSKI. Julien pose son ballon, tire mais son essai est renvoyé par le poteau gauche de Jean-Christophe COLARD à la ramasse. Robin BINDER s’emparre du ballon de la tête et l’expédie dans le but.

 

Joie manifeste dans le clan strasbourgeois et 2ème but en CFA de Robin cette saison. Mais il reste encore beaucoup de temps et de nombreuses minutes de souffrance pour tous. A la 40′, l’arbitre M Hoenig, gratifie d’un carton jaune Marvin ROUSSEAU pour une simulation grotesque en plongeant dans la surface. Deux minutes plus tard, les Bleus ont une occasion de doubler la mise. Julien PERRIN, intenable, se fait une fois de plus fauché à 25 mètres du but de COLARD. Comme le coup franc est excentré dans le couloir droit, c’est le gaucher Thomas MARTIN qui s’en charge. Sa frappe puissante atterrit dans le filet extérieur du but du gardien yzeurien qui n’avait pas esquissé le moindre geste.

L’équipe strasbourgeoise se bat comme jamais, les rentrants, Brian Amofa, Adel BENCHENANE, Abdou COULIBALY, abattent un excellent boulot et ils furent très peu pris en défaut lors de cette première mi-temps pas d’un très haut niveau technique mais diablement disputée et où chaque duel pour la conquête du ballon est âpre.

La seconde mi-temps a repris depuis trois minutes et les spectateurs locaux vont manifester leur colère. Le buteur GBADAMASSI frappe au but, Ludo GOLLIARD dévie le ballon ….de la main mais involontairement car il se protégeait et l’arbitre bien placé fait de suite signe de continuer de jouer. Les attaquants yzeuriens semblent passer la vitesse supérieure mais nos joueurs se battent comme des lions sur chaque ballon joué. Le coach, François KELLER consulte sa montre de plus en plus et replace ses joueurs. 58′: du sang frais côté yzeurien avec l’entrée en jeu de Vincent CE OUGNA et Francis DADY NGOYE à la place de Marvin ROUSSEAU et Benjamin ALVAREZ.

A la 61′: nouveau coup-franc botté par PERRIN mais Thomas MARTIN rate complètement sa reprise. Mais à la 64′, c’est à nouveau, la troupe strasbourgeoise qui va souffrir. Un très bon coup-franc de Jean KIPRE survole bien des têtes mais Yannick TROLLIET qui s’est élevé au-dessus de tout le monde voit sa tête retomber de très peu derrière la transversale au grand bonheur des Alsaciens.

On apprend que Mulhouse, une fois de plus dans les dernières minutes et Raon l’Etape remportent leur rencontre contre la réserve auxerroise et Jura Sud. Le Racing se doit de remporter ce match contre Yzeure s’il veut continuer à se mêler à la lutte pour la montée en National.

A la 68′, Anthony SICHI remplace Gauthier PINAUD. Un coup-franc pour une faute de COULIBALY sur GBADAMASSI et tiré par ce dernier, passe au-dessus du mur mais aussi de la transversale de GAUCLIN. On rentre dans le dernier quart d’heure et Nicolas DUPUIS, coach d’Yzeure, ordonne à Johan JOYON de prendre la place de Charly OLLIER. On approche du dernier quart d’heure et les Bleus résistent toujours. Brian AMOFA, auteur d’une excellente rentrée et lègèrement blessé, doit sortir et c’est Alex GISSELBRECHT qui prend sa place.

84′: carton jaune pour Mickaël WOLSKI pour contestation véhémente d’une décision arbitrale. Puis la même sanction frappe Yann BENEDICK à 4′ de la fin du temps réglementaire. une belle tête de CE OUGNA passe au-dessus. GAUCLIN récolte lui aussi un carton jaune pour gain de temps. Les cinq dernières minutes sont largement entamées et on sent l’exploit possible du côté strasbourgeois. Les Yzeuriens jettent leurs dernières forces dans la bataille mais les Bleus dégagent loin sans se poser de questions.

 

Trois minutes de temps additionnel et encore deux joueurs avertis, Julien PERRIN et Dady NGOYE. Les Strasbourgeois essayent de conserver le ballon loin du but de GAUCLIN. Un dernier coup-franc qui s’envole dans les airs alors que même COLARD ne tenait plus dans son but et les Strasbourgeois peuvent lever les bras au ciel. Cette victoire permet de rejoindre Moulins à la troisième place. Les six derniers matchs constitueront des cols hors catégorie à franchir. Ce soir, on a découvert un football différent, pas toujours agréable à la vue. Mais ce qui importait ce soir, c’était de ramener les 4 points en Alsace. Merci à nos joueurs pour cette performance.

COMMENTAIRES D’APRES-MATCH:

François KELLER: « Le championnat aurait pu s’arrêter ce soir. Ce n’était peut-être pas toujours très beau à voir mais on sortait d’une grosse défaite. Ce qui réjouit le plus aujourd’hui,  ce sont ces jeunes et d’autres qui évoluaient moins ces derniers temps, et qui ont répondu présents. Le jour où on a eu besoin d’eux, ils étaient là. Jouer de la sorte avec Sikimic, Noro ou Ledy, c’est l’assurance de se voir reprocher un manque d’ambition. Mais la victoire va nous donner de la force pour continuer. Il faut louer l’abnégation des joueurs. Samedi contre Sarre-Union, ce sera encore différent. On va jouer une équipe en meilleure forme que nous. Je voudrais également avoir une pensée pour tous ces supporters qui n’ont pas hésité à entreprendre ce long déplacement après le résultat que l’on connaît de la rencontre contre Moulins. Chapeau à tous ces fidèles que rien décidément ne rebute ».

Marc KELLER:  » C’est une victoire méritée, une victoire du courage. Nous n’abandonnerons rien, samedi nous jouerons contre Sarre-Union et cette rencontre risque d’être fort différente de celle de ce soir. Prenons les rencontres comme elles se présentent. Ce championnat est long, éprouvant avec un dénouement imprévisible à cette heure. Il faut y croire ».

Pacho DONZELOT:  » C’est une très belle victoire pour nous. On a lutté de toutes nos forces et voilà le résultat. Il faut continuer à se battre ».

Robin BINDER: « Bien sûr que nous sommes fiers ce soir d’avoir gagné de haute lutte les 4 points. Nous les jeunes sommes prêts et nous voulons participer à l’écriture de cette nouvelle page du Racing. Le but? j’avais comme un pressentiment et quand je marque c’est un grand bonheur. »

Gauthier PINAUD:  » On ne va pas s’aveugler de cette victoire mais c’est de bon augure pour la suite. Après la défaite contre Moulins, on aurait pu s’écrouler. La victoire face à Yzeure n’est peut-être pas belle. Mais on a été efficace. Vaut-il mieux bien jouer et perdre ou mal jouer et gagner? »

Nicolas DUPUIS:  » Strasbourg est venu ici avec une équipe très différente de celle attendue. Elle nous a énormément posé de problèmes par son engagement total. Nous avons souffert de ce pressing constant. Ils dominent en 1ère mi-temps, nous en deuxième. La suite maintenant? Je souhaite de tout coeur que vous puissiez monter en fin d’année. Votre passé, vos infrastructures, votre public plaident en votre faveur. Je serais votre premier supporter mais attention, une équipe comme Raon l’Etape sera difficile à reprendre ».

COMPOSITION DES EQUIPES:

Yzeure: Colard – Kipre, Guillou, Wolski, Madiadia, Trolliet – M’Baye, Gbadamassi, Ollier, Rousseau, Alvarez

Racing: Gauclin – Donzelot, Benchenane, Golliard, Martin – Amofa, Pinaud, Coulibaly, Perrin, Bénédick – Binder

 CLASSEMENT GENERAL

 

                       Clubs  Pts   J   G   N   P   Bp   Bc Diff
1.- US Raon l’Etape  77  27  14     8   5   42   26 + 16
2.- AS Lyon-Duchère  76  28  13    9   6   40   27 + 13
3.- AS Moulins Football 03 Auvergne  74  28  12  10   6   44   29 + 15    
4.- Racing Club Strasbourg Alsace  74  28  12  10   6   33   24 +   9
5.- Grenoble Foot 38  73  28  12  11   5   48   22 + 26
6.- FC Mulhouse  73  27  13    7   7   39   29 + 10
7.- Paris Saint Germain 2  70  28  10  12    6   40   36 +   4
8.- AS Yzeure  68  28  11    7 10   36   29 +   7
9.- Jura Sud Foot  63  28    8  11    9      26   31 –    5  
10.- FC Villefranche Beaujolais  62  28    8  10 10   33   36 –    3
11.- FC Montceau Bourgogne  61  28    9    6 13   26   38 – 12
12.- Chasselay Monts d’Or Azergues  60  28    9    5  14   32   39 –    7
13.- AS Nancy Lorraine 2  56  28    7    7  14   36   43 –    7
14.- ASM Belfort  55  26    7    8  11     26   30 –    4
15.- AJ Auxerre 2  55  28    6    9   13     19   45 – 26
16.- UJA Maccabi Paris  55  27    5  13     9   17   24 –    7
17.- FC Sochaux Montbéliard 2  54  27    6    9  12   23   30 –    7
18.- US Sarre-Union  51  26    5  10  11   16    38 – 22

 

 

 

2 thoughts on “La victoire de tous les espoirs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.