Le Racing remporte le derby du Bas-Rhin en s’imposant, 2-0, contre Sarre-Union

Encore un col franchi et une victoire acquise de haute lutte par le Racing contre une rugueuse équipe de Sarre-Union.

 Au classement, l’inattendu Raon l’Etape, compte toujours une longueur d’avance et un match de plus à jouer, sur le duo Lyon-Duchère et le Racing. On y verra plus clair mercredi soir, puisque seront joués les deux matchs reportés, Raon l’Etape contre Sarre-Union et Mulhouse contre la réserve de Sochaux. Quant au match de samedi prochain à Lyon entre les deux seconds au classement, il vaudra son pesant de cacahuètes. Ce match-couperet peut continuer à entretenir l’espoir, nos joueurs l’ont intégré.

 Les expulsions des joueurs et de l’entraîneur de Sarre-Union:

Yann SCHNEIDER est averti une 1ère fois à la 38′ pour une faute sur PERRIN. Ce carton jaune ne calmera en rien les ardeurs du joueur de Sarre-Union qui depuis le début de la rencontre se montre très nerveux et a tendance à contester chaque décision arbitrale. Le banc de Sarre-Union aurait été bien inspiré de calmer leur joueur. Las, ce qui devait arriver arriva, à la 43′, pratiquement devant les bancs des entraîneurs, intervention très rugueuse dans les pieds d’Anthony SICHI. L’arbitre sort un second carton jaune et expulse le joueur de Sarre-Union. Celui-ci se rebelle, en veut à tout le monde et le plus triste, tout le banc sarre-unionnais se met à invinctiver,  balancer certainement des mots doux à l’arbitre qui renvoit M Olivier FROEMER dans …les tribunes. Et après l’on s’étonne que certains jeunes, spectateurs de ce triste et révoltant spectacle, essayent de les copier quand ils sont eux-mêmes acteurs sur le terrain.

Youssef OULAHRI remplace son copain CHIROUF à la 67ème minute. 18 minutes plus tard, il se permet d’effectuer un tacle très méchant et surtout très dangereux sur Brian AMOFA. L’intégrité physique de ce dernier était largement compromise. Mais au lieu de s’excuser pour son geste des plus répréhensibles, le voilà qui proteste en plus de façon inadmissible auprès de l’arbitre. Celui-ci sort le carton rouge et lui demande d’aller se calmer dans les vestiaires. Là aussi, tout le banc sarre-unionnais crie au scandale.

Khalid KERSSANE prend un 1er carton jaune à la 45′ pour s’être frictionné avec SABO qui doit être vertement repris par quelques équipiers qui essayent de le calmer. Le joueur de Sarre-Union se laisse aller à des réactions théâtrales au moindre contact. Il va ensuite apostropher l’arbitre maintes fois de façon guère orthodoxe. En tant que capitaine, on peut déplorer ces attitudes anti-sportives répétées et qui auraient méritées une sanction bien plus tôt. L’ultime protestation durant le temps additionnel sera celle de trop et là aussi l’arbitre, poussé par le joueur, ne peut que lui administrer un second carton rouge, signe d’expulsion. Que dire de la sortie honteuse et hors de proportion du joueur qui au passage s’en prend au délégué de la rencontre en des termes qu’on devine de la tribune. Spectacle lamentable d’un joueur à ce niveau et impardonnable.

Pourquoi rapporter ces faits de façon aussi détaillée? Pour la bonne et simple raison que j’ai eu l’occasion cette semaine de réaliser un reportage très intéressant autour de la notion du respect qu’un petit club bas-rhinois a décidé de mettre en avant par des actions très concrètes et sur toute la saison avec ces équipes de jeunes. Si jamais des jeunes ayant participé à cette opération ont assisté à cette rencontre, il y avait matière à être déçu de tels comportements anti-sportifs de la part de joueurs et de leurs dirigeants. Il n’est pas étonnant comme l’ont si bien relaté les parents qui ont répondu à l’appel des dirigeants de ce club qu’avant de lancer leurs enfants dans le football, certains parents hésitent. Joueurs et dirigeants de Sarre-Union, vous avez perdu cette rencontre mais surtout donné une bien piètre image de ce sport que nous aimons avant tout!

Résumé de la rencontre:

Après les premières chaleurs de ces derniers jours, ce match qui aura attiré 7 041 spectateurs, va se dérouler par un temps plutôt frisquet. Les deux équipes pour des raisons diamétralement opposées vont vouloir remporter cette rencontre pour entretenir leur rêve et celui de leurs supporters.

Côté Racing, trois changements par rapport à l’équipe qui a débuté à Yzeure, Adel BENCHENANE cède sa place à Jacques MOMHA, Anthony SICHI rentre à la place d’Abdou COULIBALY et enfin Robin BINDER démarre sur le banc et Jean-Philippe SABO, remis de sa douleur à la cuisse, fait son retour dans l’équipe.

Avant que la partie ne débute, on apprend que le FC Mulhouse s’en est allé battre l’UJA Maccabi sur son terrain en inscrivant le but victorieux, à la 85′, sur pénalty. Les Strasbourgeois savent donc que s’ils veulent rester au contact des équipes de tête, il faudra l’emporter contre leurs voisins de Sarre-Union.

Le match démarre très rapidement. Jean-Philippe SABO, très en jambes, file sur l’aile gauche et au moment de repiquer au centre adresse une lourde frappe qui atterrit sur la transversale de Yoann COLLAS qui a esssayé de dévier la balle.

Très belle entrée en matière pourvu que l’on continue sur cette lancée. 11 ème minute, le Racing récolte un pénalty, PINAUD bien décalé par SABO rentre dans la surface, il tente d’alerter BENEDICK mais Yoann GROSPERRIN dévie le ballon selon le geste de l’arbitre, M Mike DENIS, placé très près de l’action. Les réclamations des Jaunes ne servent à rien, SABO s’élance et prend à contre-pied COLLAS qui avait plongé à gauche.

1-0 pour les Bleus, on ne pouvait rêver meilleure entame pour les Strasbourgeois. Mais sur la contre-attaque, les Bleus encore tout à la joie de cette ouverture du score, ont failli se faire rejoindre au score. GOLLIARD commet une bévue en n’appuyant pas assez sa passe vers GAUCLIN, Kamal BENALI est sur le point d’intercepter le ballon mais GAUCLIN repousse le ballon alors qu’il se trouvait à la limite de sa surface. La balle échoue dans les pieds de Lahcen BELKTATI qui reprend en force. MOMHA sur la trajectoire, dévie le tir. On est passé tout près de la correctionnelle pour les Bleus.

A la 21′, les Bleus vont à nouveau toucher la transversale. Anthony SICHI profite d’un coup-franc lointain près de la ligne de touche pour adresser un excellent tir qui rebondit sur le sommet de la transversale de COLLAS. Malgré quelques erreurs techniques, les Bleus se battent et à l’image de cette belle action de la 24′ où plusieurs joueurs touchent le ballon après l’interception d’AMOFA, SABO centre mais la demi-volée de PERRIN file à côté. Les Jaunes souffrent mais leurs contre-attaques rapides restent dangereuses. Ainsi à la 27′, montée tranchante de GROSPERRIN, Hicham CHIROUF déboule sur l’aile et centre parfaitement sur BELKTATI qui a bien suivi. La reprise de ce dernier rase le montant le poteau droit de GAUCLIN. La puissance y était, un petit manque de précision, GAUCLIN a eu chaud sur cette reprise.

Mais à la 34′, les Strasbourgeois aggravent la marque à l’issue d’un contre rapidement mené. Pacho DONZELOT se joue de tous les défenseurs et adresse un centre parfait vers Gauthier PINAUD qui de la tête bat COLLAS d’un lob parfait.

2-0 pour le Racing, staff, joueurs et supporters respirent. 38′, carton jaune pour Yann SCHNEIDER alors qu’AMOFA avait vu jaune à la15′. A trois minutes de la mi-temps, un corner de SABO arrive sur le crâne de Thomas MARTIN, mais sa reprise loupe la lucarne gauche de quelques centimètres. Au passage, Thomas se sent de mieux en mieux dans son nouveau rôle, dommage qu’il soit suspendu à Lyon-Duchère pour la prochaine rencontre. 2ème carton pour SCHNEIDER et l’entraîneur de Sarre-Union réagit aussitôt en sortant Romain RINIE pour le remplacer par l’ex-Strasbourgeois Nicolas DREYER. Fin de 1ère mi-temps agitée avec les avertissements de DONZELOT et KERSSANE et l’expulsion de l’entraîneur

Olivier FROEMER pour contestation de la sortie prématurée de SCHNEIDER. 2-0 les choses semblent bien engagées pour Strasbourg, Grenoble et le FC Mulhouse ont gagné et Raon l’Etape mène à Moulins depuis la 5ème minute. Ces Vosgiens risquent de nous filer une sacrée migraine.

Le jeu va reprendre et on assiste à un premier quart d’heure assez mièvre mais en cette fin de championnat, seul le résultat compte. A la 49′, PERRIN s’essaye à un coup-franc lointain mais son essai file nettement au-dessus. Puis le Racing va vendanger quelques actions d’où l’irritation perceptible de quelques spectateurs. A la 59′, très beau centre en retrait de SICHI sur BENEDICK, seul au premier poteau. COLLAS effectue un très bel arrêt. Trois minutes plus tard, encore un bon ballon pour BENEDICK, trop maladroit ce jour pour conclure.  63′, tir de BENALI au-dessus.

67′, entrée en jeu du buteur du match aller, Youssef OULAHRI pour Hicham CHIROUF. Dans la foulée, première titularisation d’Omar HASSIDOU, pour SABO, légèrement blessé et que François KELLER tient visiblement à ménager. 70′, PINAUD voit jaune  et PERRIN ne peut reprendre une balle en or de BENEDICK. Encore une fois, dommage pour ces occasions non converties. 76′ dernier changement à Sarre-Union, Sofiane TERGOU remplace Kamal BENALI. 82′, tête non cadrée d’HASSIDOU sur un centre de BENEDICK.

Puis une scène cocasse à la 84′, décalé par HASSIDOU, PINAUD au lieu de tenter sa chance donne à Julien PERRIN qui frappe sur le poteau droit, la balle vient longer la ligne et frappe le poteau gauche. Plus difficile à réaliser que …..marquer le but. 88′, Alexandre GISSELBRECHT remplace Yann BENEDICK, il prendra sa chance à la 91′ mais sa torpille file au-dessus.

Sarre-Union finira la partie à 9, cette équipe aura beaucoup de mal à redresser la barre et les trois expulsions de ce soir n’arrangeront guère leurs affaires, à commencer par le difficile déplacement de ce mercredi à Raon l’Etape. Le Racing l’emporte 2-0 et reste à la 2ème place du classement.

Les autres résultats de la soirée:

Chasselay contre Lyon-Duchère: 1-1

Moulins contre Raon l’Etape: 1-1

Nancy 2 contre PSG 2: 1-1

Montceau contre Belfort: 0-0

Auxerre 2 contre Yzeure: 0-0

Jura Sud contre Sochaux 2: 0-2

Villefranche contre Grenoble: 1-3

Maccabi Paris contre Mulhouse: 1-2

Classement général:

 

                     Clubs  Pts   J   G   N   P   Bp   Bc Diff
1.- US Raon l’Etape  79  28  14    9   5   43   27 + 16
2.- Racing Club Strasbourg Alsace  78  29  13  10   6   35   24 + 11
3.- AS Lyon-la-Duchère  78  29  13  10   6   41   28 + 13
4.- Grenoble Foot 38  77  29  13  11   5   51   23 + 28
5.- FC Mulhouse  77  28  14    7   7   41   30 + 11
6.- AS Moulins Football 03 Auvergne  76  29  12  11   6   45   30 + 15
7.- Paris Saint Germain 2  72  29  10  13   6   41   37 +   4
8.- AS Yzeure  70  29  11    8 10   36   29 +   7
9.- Jura Sud Foot  64  29    8  11 10   26   33 –    7
10.- FC Villefranche Beaujolais  63  29    8  10 11   34   39 –    5
11.- FC Montceau Bourgogne  63  29    9    7 13   26   38 – 12
12.- Chasselay Monts d’Or Azergues  62  29    9    6  14   33   40 –    7
13.- AS Nancy Lorraine 2  58  29    7    8  14   37   44 –    7
14.- FC Sochaux Montbéliard  58  28    7    9  12   25   30 –    5
15.- ASM Belfort  57  27    7    9  11   26   30 –    4
16.- AJ Auxerre 2  57  29    6  10  13   19   45 – 26
17.- UJA Maccabi Paris  56  28    5  13  10   18   26 –    8
18.- US Sarre-Union  52  27    5  10  12   16   40 – 24

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.