Véritable feu d’artifice du Racing contre Lyon-la-Duchère,5-1 !

 

 

Les Visiteurs ce sont les Strasbourgeois !

Les Visiteurs ce sont les Strasbourgeois !

 

 

Après la sortie de route contre Moulins, seuls les vrais supporters maintenaient leur confiance à notre équipe.

 

 A Yzeure, ceux qui se sont déplacés et François KELLER le confirmera, ont assisté à la révolte d’un groupe très rajeuni après les multiples déboires de la semaine. Contre Sarre-Union, le mieux s’est confirmé malgré toujours beaucoup d’absents. On savait que la rencontre contre Lyon-la-Duchère constituerait la véritable référence. Les Lyonnais qui restaient sur une très belle série avaient eux-aussi affiché la couleur. Celui qui sortirait vainqueur de ce sommet, allait prendre un certain ascendant psychologique sur l’autre et à quatre rencontres de la fin de ce championnat fou, fou, fou, cela pouvait avoir son importance. Le Racing a magnifiquement surmonté l’obstacle lyonnais et au-delà de toutes les espérances, en atomisant LA DUCH, 5-1. Ceux qui ont suivi régulièrement à l’extérieur notre équipe vous diront qu’ils ont assisté à Lyon au match le plus abouti de notre équipe cette saison. Maintenant et François est là pour nous le rappeler, il faut continuer à bien travailler, ne surtout pas se griser et aborder les quatre derniers cols hors catégorie, avec énormément de sérieux et d’humilité.

En ce samedi 27 avril, il fallait se pincer pour y croire, la neige s’était conviée à l’évènement. Sur Saint-Etienne, dès 14h, elle s’est mise à tomber à gros flocons et le manteau blanc s’est épaissi au fil des heures. En arrivant sur Lyon, ce sera plutôt de la neige fondue qui nous attendait.

Le chauffage fonctionnait à fond au club-house lyonnais où joueurs et entraîneurs prenaient un dernier café. L’entraîneur Eric GUICHARD, très souriant, nous lancera:  » Dans deux heures, on sera fixé « . Cela fait toujours plaisir de voir que malgré l’enjeu, le football peut garder ce caractère festif indispensable à notre sport. Ceux qui malheureusement ne l’ont toujours pas intégré doivent être mis sur la touche et bannis des stades. Au coup d’envoi, un petit 5° au thermomètre, et il faut souligner une fois de plus les nombreux supporters Strasbourgeois à s’être déplacés dans ce Stade de Balmont et qui se font beaucoup plus entendre que les locaux.

Pour ce qui est des compositions d’équipes, on note la rentrée de Milo SIKIMIC associé à Ludo GOLLIARD en défense centrale, la confirmation de la paire de milieux récupérateurs Brian AMOFA et Abdoulaye COULIBALY, Anthony SICHI, Julien PERRIN et Jean-Philippe SABO tenteront de conduire le jeu, Yann BENEDICK arpentera le front de l’attaque. Gauthier PINAUD et Jacques MOMHA constitueront la paire de latéraux.

La partie démarre sur un très bon rythme malgré le froid ambiant sous les ordres de l’arbitre M AUBIN.

Les Lyonnais se montrent de suite dangereux par Jessim MAHAYA qui oblige Ludo à dégager rapidement. A la 7′, ouverture du score par les Lyonnais. SIKIMIC fauche MAHAYA à une vingtaine de mètres du but de GAUCLIN.

MAHAYA  le tire et le ballon touche au passage son compère Djoumin SANGARE et l’offrande atterrit sur Nicolas BARBOSA posté à quelques mètres du gardien des Bleus et qui ne laisse aucune chance à Guillaume. 1-0 pour la Duchère, la rencontre démarre fort mal pour les nôtres. « Cette entame défavorable aurait pu nous tuer » dira François au sortir des vestiaires mais la rapide égalisation empêchera les Bleus de gamberger. PERRIN se fait faucher, l’arbitre siffle le coup-franc. Juju pose son ballon, enroule du droit, sa frappe heurte SANGARE, qui bien malheureux sur cette action, et trompe le gardien Franck LAURENT.

9ème but de PERRIN cette saison. Cette égalisation va avoir un effet bénéfique sur les Bleus qui sentent des Lyonnais quelque peu abattus par ce coup du sort. A la 17′, AMOFA récupère le ballon et alerte SICHI, ce dernier transmet à BENEDICK qui laisse tout le monde sur place et évite le gardien LAURENT accouru vers lui. Tout près de la ligne, Yann arrive à redresser le ballon pour marquer dans le but vide. Un beau but et pas si facile à marquer vu l’emplacement de Yann. Le Racing mène 2-1 et on sent des Strasbourgeois soucieux de persévérer.

A la 20′, Julien PERRI, dans un bon soir adresse un tir magnifique vers le but de LAURENT. Celui-ci, auteur d’une très belle parade, évite le 3-1 à son équipe. Mais à la 28′, les supporters strasbourgeois peuvent exhulter. Gauthier PINAUD file à toutes enjambées le long de la ligne

et centre en retrait sur BENEDICK au point de pénalty. Dos au but, il transmet à SICHI qui en pleine vitesse et d’une belle frappe puissante bat le gardien LAURENT pour la 3ème fois.  » Les Strasbourgeois déboulaient de partout et à chaque attaque, on les sentait capables de marquer  » rajoute Eric GUICHARD à la fin de la rencontre. Ce qui frappait c’était l’extrème solidarité qui animait les Bleus. Quand vous voyez le nombre de ballons récupérés au milieu par Abdou COULIBALY, on se dit que ce joueur a un potentiel énorme. Déjà à Villefranche, on avait vu une partie énorme de sa part. Là avec Brian, il s’entend à merveille et cette paire nous sera bien utile dans les rencontres à venir. Il faut dire qu’avec les expérimentés GOLLIARD et SIKIMIC qui jouent derrière eux, ils sont à bonne école. BENEDICK va encore avoir deux grosses occasions avant la mi-temps d’allourdir le score mais finalement la mi-temps intervient sur ce score de 3-1 pour le RACING.

A peine revenus sur le terrain, on va assister au 4ème but strasbourgeois. AMOFA adresse un beau centre sur PERRIN qui voit sa tête déviée par Nicolas PRIET et la balle revient sur celle de BENEDICK qui d’un très beau lob mystifie le gardien LAURENT.

4-1, à la 47′, on a du mal à le croire. Peu avant l’heure de jeu, nouveau but des Strasbourgeois. Abdou COULIBALY, toujours aussi à l’aise va se transformer en passeur. Rien ne peut l’arrêter, il s’enfonce dans la défense, attire à lui le gardien et adresse une merveille de passe à… SICHI qui n’a plus qu’à marquer dans le but vide.

A une demi-heure de la fin, la partie est jouée avec ce 5-1 au tableau d’affichage. Et les résultats des rencontres sur les autres stades circulent: la réserve de Nancy accroche Raon l’Etape, bonne nouvelle, Grenoble sur son terrain mène 2-1 face à Montceau et Moulins mène 2-0 face à Sochaux 2.

62′, NORO remplace SABO et dans la foulée SICHI tente une reprise de volée lointaine et puissante. Le tir file au-dessus. Puis du côté lyonnais, Jessim MAHAYA cède sa place à Fayçal HAMDANI. A la 65′, le sixième but n’est pas loin, PINAUD  a failli marquer mais BENEDICK, en position de hors-jeu et qui faisait action de jeu, d’où le coup de sifflet de l’arbitre. François fait rentrer Omar HASSIDOU à la place de SICHI, auteur d’une excellente partie.

79′: unique avertissement de cette partie très très régulière, Nicolas BARBOSA pour un gros tampon sur AMOFA. Dernière action d’éclat à mettre à l’actif de Guillaume GAUCLIN qui remporte son face à face avec HAMDANY. Puis rentrée de Joris URSCH à la place de SIKIMIC, égal à lui-même sur cette rencontre. Puis c’est au tour du gardien lyonnais de s’illustrer sur cette très belle tête plongeante de PERRIN.

Score final: 5-1 pour le RACING alors que les Vosgiens font match nul chez eux contre Nancy 2. Le RACING revient à trois longueurs de Raon l’Etape et occupe seul la seconde place du classement.

Réactions d’après-match:

François KELLER très lucide, continuons à bien travailler.

François KELLER très lucide, continuons à bien travailler.

 

François KELLER: le premier tournant du match fut l’égalisation rapide et le deuxième, ce quatrième but, juste après la mi-temps qui a assommé La Duchère. Mais attention, je suis content d’être une semaine de plus dans la course. Je félicite les joueurs qui avaient une pression énorme avant le match. Mais il faut rester humbles, travaillons bien cette semaine car ce sera totalement différent samedi pour la réception de Belfort. » Et cette force collective affichée ce soir? « Jeunes, anciens, tout le monde a tiré dans le même sens. Chaque week-end, ça peut s’arrêter » dira prudemment le coach

 

Abdoulaye COULIBALY, un sacré match contre La Duchère

Abdoulaye COULIBALY, un sacré match contre La Duchère

 

Abdoulaye COULIBALY: quel abbattage durant cette rencontre  » Quand on me demande de jouer, je donne le meilleur de moi-même. Ce soir, on s’est tous battus car la victoire était impérative. Il y a une très bonne ambiance dans l’équipe. Rien n’est fait mais on continue à y croire. Sur le terrain, je ne lâche rien et je continuerais à me battre de toutes mes forces. »

 

Eric GUICHARD, le coach de Lyon-la-Duchère

Eric GUICHARD, le coach de Lyon-la-Duchère

Eric GUICHARD, coach de Lyon-la-Duchère, ce résultat de 1-5, vu de votre côté  » Je le prends fatalement comme logique. Nous étions bien, bien dans le jeu et on ouvre rapidement le score.Puis on s’est cassé les dents sur ce bon bloc strasbourgeois. A la vie, à la mort, il fallait gagner. On le savait, on a pris des risques et ça n’a pas marché, tant pis. Mais je souhaite bonne chance à ces Strasbourgeois pour la suite de la lutte à cette montée en National. On n’a pas su provoquer la chance magré notre ouverture du score. Sur ce match là, nous avons été beaucoup trop justes pour espérer mettre en difficulté cette équipe strasbourgeoise. C’est l’équipe qui en a voulu le plus qui a gagné ce match. »  Vos chances maintenant après cette défaite?   » C’est fini, pour nous c’est plié. Moi je vous souhaite de monter, bien sûr Raon sera difficile à déloger. Vous voyez je ne connais à l’heure actuelle aucun résultat »  Oui mais à chaque journée son lot d’interrogations, de changements?  « Non, non, c’est plié pour nous. »

 

Classement général:

 

                     Clubs  Pts   J   G   N   P   Bp   Bc Diff
1.- US Raon l’Etape  85  30  15   10   5   47   27 + 20
2.- Racing Club Strasbourg Alsace  82  30  14  10   6   40   25 + 15
3.- Grenoble Foot 38  81  30  14  11   5   54   24 + 30
4.- AS Moulins Football 03 Auvergne  80  30  13  11   6   47   30 + 17
5.- FC Mulhouse  80  30  14    8   8   41   31 + 10
6.- AS Lyon-la-Duchère  79  30  13   10   7   42   33 +   9    
7.- Paris Saint Germain 2  73  30  10  13   7   41   40 +   1
8.- AS Yzeure  72  30  11    9    10   36   29 +   7
9.- FC Villefranche Beaujolais  67  30    9  10 11   37   39 –   2
10.- Jura Sud Football  64  29    8  11 10   26   34 –   8
11.- FC Montceau Bourgogne  64  30    9    7 14   27   41 – 14
12.- ASM Belfort  63  29    8  10 11     28   30 –   2
13.- FC Sochaux Montbéliard 2  63  30    8    9 13   27   32 –   5
14.- Chasselay Monts d’Or Azergues  63  30    9    6 15     33   42 –   9
15.- AJ Auxerre 2  61  30    7  10  13     23   45 -22
16.- AS Nancy Lorraine 2  60  30    7    9  14   37   44 –   7
17.- UJ Maccabi Paris  58  29    5  14 10   18   26 –   8
18.- US Sarre-Union  54  29    5  10 14   16    48 – 32

 

Les autres résultats:

Raon l’Etape contre Nancy 2: 0-0

Grenoble contre Montceau: 3-1

Sochaux 2 contre Moulins: 0-2

Yzeure contre FC Mulhouse: 0-0

ASM Belfort contre Chasselay: 2-0

Sarre-Union contre Auxerre 2: 0-4

Paris SG 2 contre Villefranche: 0-3

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.