Courte victoire contre Belfort, 2-1, mais qui nous permet toujours d’espérer monter en National!

img_4126

Cela fait des semaines qu’on vous prédisait que chaque sortie de route coûterait cher à son auteur.Hier, quelques équipes ont laissé des plumes dans cet âpre duel à la montée en National. Le FC Mulhouse a concédé sur son terrain du Stade de l’Ill une défaite qui risque de lui coûter très cher pour la suite du championnat. Moulins sur ses terres s’est contenté d’un match nul et compte 5 points de retard sur le leader, Raon l’Etape.

Il ne faut jurer de rien, mais tout semble nous mener vers une confrontation finale à trois équipes. Le leader, Raon l’Etape, semble un peu accuser le coup et après avoir fait match nul chez lui contre la réserve de Nancy, il a dû se contenter d’un autre nul à Villefranche, toujours sur le même score de 0-0. On va guetter de près la réaction des Vosgiens contre Montceau, le 11 mai. Le Racing Club de Strasbourg a une fois de plus éprouvé beaucoup de mal à simposer sur son stade fétiche de la Meinau, 2-1, contre de vaillants Belfortains. Mais à ce jour, les quatre points de la victoire suffisent à son bonheur. Le Racing reste dans le coup et c’est là le pricipal. Troisième équipe à nourrir de sérieux espoirs, Grenoble. Certes, le but de la victoire n’a été marqué qu’à la 87ème minute contre Chasselay, mais les Isérois s’apprêtent à recevoir des Strasbourgeois sur leur garde.

A l’heure de l’échauffement, les deux équipes se battent pour des raisons diamétralement opposées. Les gars de l’entraîneur Maurice GOLDMAN se battent pour ne pas descendre et leurs deux derniers résultats en attestent. Ceux de François KELLER veulent continuer à exister et seule la victoire les intéresse. Pacho DONZELOT blessé et son suppléant Gauthier PINAUD suspendu, Adel BENCHENANE fera son retour au poste d’arrière droit. MOMHA occupera le flanc gauche. Thomas MARTIN revient après sa suspension à la place d’Abdou COULIBALY ainsi que Billy MODESTE qui supplée SIKIMIC, toujours pas remis de ses ennuis.

A l’heure du coup d’envoi, les deux premiers résultats de cette soiée tombent: UJA Maccabi Paris triomphe d’Yzeure 2-0 et la réserve de Sochaux s’impose, 1-0, à Nancy, qui se retrouve avant dernier au classement ce soir.

 

Avant que ne débutent les hostilités, une minute d’applaudissements pour le malheureux Pierre PLEIMELDING, parti trop tôt.

La partie débute sur un bon rythme et les Belfortains se ruent à l’attaque. Dès la 2ème minute, Gaëtan DARTEVELLE déborde  et son centre trouve Ludo GOLLIARD qui se loupe mais son gardien Guillaume GAUCLIN veille. Puis c’est au tour de Jean-Philipe de s’échapper sur son aile et d’armer un tir puissant mais son essai passe à côté. On sent deux équipes sur leurs gardes, fébriles, et avec énormément de déchets dans leur jeu. Le ciel s’assombrit, l’orage n’est pas loin et le ciel a failli nous tomber dessus. On joue la 8ème minute, centre de DARTEVELLE et on voit le bras droit de Jacques MOMHA dévier la course du ballon. Seuls M CRAMPON l’arbitre du centre et son assistant n’ont pas vu la faute et les réclamations des Belfortains ne serviront à rien. Ouf, la chance semble être de notre côté.

Les résultats des autres stades illuminent les visages, Lyon-Duchère ne semble pas avoir digéré la fessée strasbourgeoise et perd beaucoup d’illusions à Auxerre en concédant la défaite, 1-0. Chasselay a ouvert le score contre Grenoble. Le choc entre Yann BENEDICK et un adversaire aura de lourdes conséquences et à la 22′, Robin BINDER le remplace. Ceux qui ont assisté au match à La Duchère ne reconnaissent pas les leurs. Eux si fringuants à l’extérieur, apparaissent ce soir à la Meinau, empruntés, incapables de réussir les enchaînements. Une grosse occasion de but à la 31′, un bon ballon de Brian AMOFA qui lance Julien PERRIN qui se présente seul face à Stéphane VERON. Ce dernier gagne le face à face. Cinq minutes plus tard, ouverture du score strasbourgeoise mais le but sera refusé. SABO tire le corner de la gauche, le ballon s’élève…sort des limites du terrain, puis est repris de la tête par Billy MODESTE qui le catapulte au fond de la cage belfortaine. L’arbitre assistant avait levé son drapeau et M CRAMPON annule le but. Quelques instants plus tard, plusieurs Strasbourgeois se retrouvent en bonne position, Julien PERRIN et Thomas MARTIN n’arrivent à convertir en but cette grosse occasion.

Premier avertissement à Anthony HACQUARD et c’est sous un véritable déluge que Julien PERRIN va libérer partenaires et spectateurs.

 

Côté droit, SABO tire le corner, Juju s’élève très haut et son coup de boule file sous la barre. Les joueurs sont plus qu’heureux de cette ouverture du score. A noter que c’est la 10ème réalisation de PERRIN cette saison. Les deux équipes ne sont pas malheureuses de regagner les vestiaires sur ce 1-0 pour les Bleus.

Les deux équipes reviennent sur le terrain, aucun changement à signaler dans les deux équipes. A la 50′, Adel BENCHENANE sous la pression de Mevludin CUSKIC se fait subtiliser le ballon mais le tir du Belfortain ne trouve pas le cadre. Puis c’est Robin BINDER qui se hasarde à une chevauchée solitaire. Une dernière feinte et le volià qui se présente tout seul devant VERON. Celui-ci se couche bien pour faire échec à la tentative strasbourgeoise. 62′, premier changement du côté de Belfort, Sofiane HADJ SALEM est remplacé par Youssouf AHAMADI. Ce dernier rentre bien dans la rencontre et à la 68ème minute, il sera à l’origine de l’égalisation belfortaine. Son incursion sur le côté droit se termine par un centre en retrait sur DARTEVELLE qui n’éprouve aucun mal à battre GAUCLIN d’un tir puissant et bien placé. 1-1, on ne peut pas dire que cette égalisation est volée.

70′, Omar HASSIDOU remplace SICHI. A peine entré sur le terrain, Omar va se mettre en évidence. Touche pour les Bleus, Robin BINDER lance son copain dans la profondeur. Un coup de rein et le gardien est dans le vent, Nassir TAHIRI revient à la charge mais Omar résiste bien et du gauche marque dans le but vide. 2-1, le Racing mène à nouveau et on se dit que les joueurs belfortains vont éprouver des difficultés pour revenir à la marque. 77′, Carton jaune pour Guillaume ARISI. 82′, Abdoulaye COULIBALY rentre à la place de Jean-Philippe SABO et côté belfortain, Jordi KETFI  CHARIF remplace Maxim MOUREAUX.

On apprend qu’à Chasselay, à la 86′, Grenoble a pris l’avantage. A la Meinau, les dernières minutes semblent interminables. L’arbitre siffle enfin la fin de la rencontre. Victoire heureuse, certes, mais ce qui compte actuellement c’est engranger des points et on s’en contentera par les temps qui courent. Score final, 2-1 pour le RACING.

Résultats des autres rencontres:

Villefranche contre Raon l’Etape: 0-0

Chasselay contre Grenoble: 1-2

Mulhouse contre Sarre-Union: 0-2

Moulins contre Jura Sud: 0-0

Auxerre 2 contre Lyon-la-Duchère: 1-0

UJA Paris contre Yzeure: 2-0

Nancy 2 contre Sochaux 2: 0-1

Classement général:

 

                     Clubs  Pts   J   G   N   P   Bp   Bc Diff
1.- US Raon l’Etape  87  31  15   11   5   47   27 + 20
2.- Racing Club Strasbourg Alsace  86  31  15  10   6   42   26 + 16
3.- Grenoble Foot 38  85  31  15  11   5   56   25 + 31
4.- AS Moulins Football 03 Auvergne  82  31  13  12   6   47   30 + 17
5.- FC Mulhouse  81  31  14    8   9   41   33 +   8
6.- AS Lyon-la-Duchère  80  31  13   10   8   42   34 +   8    
7.- Paris Saint Germain 2  74  31  10  13   8   41   43 –    2
8.- AS Yzeure  73  31  11    9    11   36   31 +   5
9.- FC Villefranche Beaujolais  69  31    9  11 11   37   39 –   2
10.- FC Montceau Bourgogne  68  31  10    7 14   30   41 – 11
11.- FC Sochaux Montbéliard 2  67  31    9    9 13   28   32 –   4
12.- Jura Sud Football  66  30    8  12 10     26   34 –   8
13.- AJ Auxerre 2  65  31    8  10 13   24   45 – 21
14.- ASM Belfort  64  30    8  10 12     29   32 –   3
15.- Chasselay Monts d’Or Azergues  64  31    9    6  16     34   44 -10
16.- UJA Maccabi Paris  62  30    6  14  10   20   26 –   6
17.- AS Nancy Lorraine 2  61  31    7    9 15   37   45 –   8
18.- US Sarre-Union  58  30    6  10 14   18    48 – 30

 

 

 

 

One thought on “Courte victoire contre Belfort, 2-1, mais qui nous permet toujours d’espérer monter en National!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.