Avant dernière sortie heurtée mais prometteuse.

La chaleur suffocante qui régnait à MOTHERN ne favorisa guère les grandes envolées mais l’avant dernier match de préparation du Racing mettait aux prises deux formations affûtées physiquement. On peut cependant regretter certaines actions quelque peu électriques mais il faut dire que l’arbitrage un peu large de l’arbitre, Mme FALCONE, n’est pas étranger à ces débordements.

 

Le trio arbitral, Stéphane EICHENLAUB, Séverine FALCONE et Pascal FRITZ

Le trio arbitral, Stéphane EICHENLAUB, Séverine FALCONE et Pascal FRITZ

Quel plaisir de revoir dans les tribunes, David ZITELLI, à présent adjoint de Pascal CARNAZIGA, à Dudelange.

Le premier quart d’heure permit à notre gardien KEHI de se rappeler au bon souvenir de ses supporters. Il s’interposa avec brio aux tentatives de STEINMETZ sur coup-franc et JAHIER sur une volée pleine d’à propos.

Le premier but strasbourgeois intervint à la 24′ suite à un très beau mouvement à trois.

Omar HASSIDOU marque le 1er but à Dudelange

Omar HASSIDOU marque le 1er but à Dudelange

 

Dimitri LIENARD récupère le ballon avant la ligne médiane. Il voit l’appel de LEDY en profondeur  et lui adresse la balle. Celui-ci file le long de la ligne de touche et adresse un centre parfait vers HASSIDOU qui s’empresse de convertir en but le très beau service. 1-0 pour le Racing, de bon augure.

Puis vint l’épisode où les esprits s’échauffèrent suite à une faute non sifflée sur JAHIER par SABO.

1005649_492801204137668_413028411_n

Après dix bonnes minutes d’arrêt où chacun a pu se désaltérer et reprendre ses esprits, la partie reprit. « Le foot est un jeu. Je sais qu’il ne faut pas refuser le combat mais je préférerais autre chose dans le cadre d’un match amical » rajoute François KELLER avant la mi-temps qui sera sifflée sur ce score de 1-0 en faveur des Alsaciens.

La partie venait à peine de reprendre, 47′, que l’égalisation intervint. Plusieurs échanges aériens surprirent notre défense centrale, Sikimic – Modeste, JAHIER s’empare du ballon et ne laisse aucune chance à KEHI. 1-1, tout était à refaire pour les Bleus.

Le revenant GENGHINI, tout heureux de se retrouver sur le terrain, obligea le gardien De Marco, à se coucher pour bloquer son tir. A la 71′, corner pour le Racing…

Billy MODESTE marque le but de la victoire

Billy MODESTE marque le but de la victoire

SABO s’empressa de le tirer, Billy en deux temps bat le gardien luxembourgeois de près.

Le Racing se dirigea lentement vers son cinquième succès en six rencontres de préparation ce qui fit réagir le coach:  » Ce que je retiens c’est le fait de ne pas avoir eu de blessé supplémentaire. Demain, débute l’ultime phase de la préparation avant la dernière rencontre amicale de samedi contre Schiltigheim, à Dinsheim/Bruche. ».

Espérons que l’un ou l’autre blessé, AMOFA, BENEDICK, PERRIN voire GAUCLIN se rétablisse d’ici la première rencontre officielle du championnat, à Saint-Ouen, contre le Red Star.

L'équipe alignée en 1ère mi-temps

L’équipe alignée en 1ère mi-temps

 

 

Article paru sur le site de la Ligue d’Alsace de Football

Philippe Bergdolt

dimanche 28 juillet 2013 – 16h50

Actualité   : Hors Jeu

Le bon souvenir de Zitelli

Certains joueurs laisseront une place indélébile de leur passage dans un club. Un petit retour en arrière d’une quinzaine d’années et les fidèles du Stade de la Meinau vous parleront d’un attaquant gaucher qui savait mettre le feu aux poudres…..David Zitelli (ici avec Alex Vencel).

 

Quel plaisir de retrouver celui qui fut une véritable vedette de l’équipe strasbourgeoise dans les années 1996/1997. A près de 45 ans, il a conservé une silhouette de jeune homme, « le sport c’est ma vie. J’ai cette chance de par mon métier de m’entretenir physiquement et je ne m’en prive pas ». Le natif de Longwy est aujourd’hui l’assistant de Carzaniga à Dudelange. Tes retrouvailles avec ce club que tu n’as pas oublié ? « Le Racing restera à jamais au fond de moi-même. Des sensations très fortes m’habitent encore aujourd’hui. De grandes joies me reviennent tout naturellement…. » Un certain 21 octobre 1997 ? « Cette soirée-là, inoubliable. Une ambiance que j’espère le Racing va retrouver très rapidement. » Le Racing de Duguépéroux qui terrassa ce soir le grand Liverpool, 3-0, en Coupe de l’UEFA, avec 2 buts signés David Zitelli.

Et maintenant te voilà installé au Luxembourg ? « Avec les deux équipes qui ont évolué ici cet après-midi, vous avez pu avoir un aperçu de ce football en pleine évolution. Le match contre le Racing a dû satisfaire bon nombre de spectateurs présents. Dommage pour les quelques scènes un peu trop engagées. Nous sommes en avance dans notre préparation par rapport au Racing. Dommage que nous soyons passés si près de la qualification contre une équipe moldave en Europa League mais nous répondrons présents pour le début du championnat en fin de semaine ».

Tes premières impressions sur ce Racing que tu découvres ? « Toujours difficile de juger une équipe sur un match. Mais c’est costaud. Une défense stable avec un Sikimic, joueur très expérimenté. Des joueurs de qualité en attaque, vifs et efficaces. Cette année, le championnat de National sera relevé et il faudra lutter jusqu’à la dernière journée mais il faut y croire ». « Ma drogue c’est le football. Cette année encore, je serais de tout cœur moralement et mentalement avec le Racing ». Bel exemple d’attachement à son club.

Pierre Sonntag

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.