Encourageante entrée en matière du Racing, à St Ouen, 0-0, face au Red Star.

Pour son premier match de championnat du National, le RCSA se déplaçait ce vendredi au Stade BAUER (nom d’un résistant vosgien de ST DIE, livré à la Gestapo, torturé puis fusillé au Mont Valérien en 1942). Ce match plaisant se solda par un résultat nul, somme toute logique pour les deux équipes, vu les infimes occasions de but de part et d’autre.

996903_498644296886692_2002041366_n

 

Pour ses retrouvailles avec le National, le RCSA s’est déplacé dans la région parisienne. Ce qui frappe le supporter strasbourgeois à son arrivée dans l’enceinte c’est la vétusté des lieux avec des tribunes d’un autre temps, un tableau d’affichage qui n’a pas d’équivalent en troisième division départementale, un synthétique où la balle fuse et que tous les joueurs strasbourgeois craignaient, etc, en conclusion, installations indignes pour un club de ce niveau. Et dire qu’en vous rendant à ce stade, vous passez devant le majestueux Stade de France. Souvenirs, souvenirs.

 1005237_498814930202962_1803935761_n

Devant quelques 300 supporters alsaciens enthousiastes, pour une rencontre estivale et se déroulant un vendredi soir, le Racing a une fois de plus mobilisé. Même le président Marc KELLER viendra saluer ces fidèles supporters que rien ne semble rebuter, à la fin de la rencontre.

Cette affiche qui oppose deux prétendants à la montée à l’échelon supérieur, devant 2 056 spectateurs a aussi été l’occasion de découvrir les nouveaux maillots portés par les joueurs des deux équipes. Un maillot du plus bel effet en dégradé passant du violet au fushia mais que les nostalgiques du maillot bleu alsacien ont beaucoup de mal à accepter tandis que les Audoniens exhibent un maillot porté en 1974/1975 lors du dernier affrontement entre les deux clubs. L’arbitre M LELEU donne le coup d’envoi de cette nouvelle saison de National à 20h précises. Cette rencontre entre une équipe audonienne qui n’a dû son salut et son maintien qu’à la faveur du but inscrit par Jean-Jacques MANDRICHI à la 83ème minute de l’ultime rencontre de mai dernier et un Racing fraîchement promu permettra de lever certains doutes sur l’état de forme des deux équipes. Le RACING récupère AMOFA et SABO mais GAUCLIN et BENEDICK devront patienter.

1157512_498644280220027_569956534_n

 

Les actions principales de la rencontre

3′ : GOLLIARD alerte KEHI d’une tête en retrait. LEE va à la lutte avec le gardien et obtient un coup-franc. RICCA le tire, mais LEE s’aide de la main pour contrôler la balle d’où le coup de sifflet de l’arbitre.

10′ : première grosse occasion pour les Alsaciens. LEDY est idéalement lancé par GRIMM. Il contrôle et frappe du gauche. Mais PLANTE prouve qu’il n’a rien perdu de ses qualités et avec brio empêche la balle de franchir la ligne.

994905_498644676886654_733495226_n

13′ : GOLLIARD donne à PERRIN, sa talonnade échoit sur HASSIDOU mais Omar ne peut tromper le gardien parisien.

17′ : première grosse occasion pour les Audoniens. MARIE récupère la balle et passe à DURBANT. Celui-ci alerte aussitôt OUDHRIRI qui envoie sur orbite le sud-coréen, LEE. Mais sa tentative passe de peu à côté.

26′ : beau mouvement strasbourgeois, PINAUD file le long de l’aile, bon centre pour PERRIN mais une fois de plus, PLANTE cueille la balle.

31′ : OUDHRIRI s’engouffre à droite et son centre sort en corner. RICCA le tire, trouve la tête de LEE mais KEHI vigilant capte le ballon.

998280_498645063553282_533629920_n

35′ : deuxième grosse frayeur côté strasbourgeois. Faute de SIKIMIC sur LEE, le coup-franc tiré par Amine OUDHRIRI est très bien intercepté par KEHI au prix d’une belle horizontale.

Les deux équipes rentrent aux vestiaires sur ce score de parité de 0-0.

57′ : côté droit, bon travail de Romuald MARIE dont le centre est dévié de justesse devant Tafa DIEYE. Le corner pour le Red Star est repris par DURBANT, mais sa tête passe au-dessus.

63′ : faute de Pierrick CROS sur PERRIN. LIENARD frappe le coup de pied des 30 mètres mais PLANTE sur la trajectoire arrête le ballon.

69′ : bonne relance de Julien IELSCH qui est stoppé irrégulièrement, l’arbitre  siffle un coup-franc à l’entrée de la surface. OUDHRIRI n’est pas loin de trouver la tête de DIEYE.

73′ : troisième occasion pour les Audoniens. FARDIN récupère le ballon et décale ORSATTONI. Celui-ci déborde, centre mais FARDIN, trop court, ne peut reprendre. Ouf !

75′ : HASSIDOU, auteur d’un bon match, sort et BELAHMEUR rentre.

79′ : Anthony RICCA est remplacé par Alexis LAFON.

80′ : dernier changement au Red Star, Pierrick CROS, le défenseur cède sa place à Karim BEN AMOR.

85′ : Amine OUDHRIRI récolte le seul carton jaune de la partie après un tacle irrégulier sur un ballon perdu.

89′: bon travail côté gauche, le centre arrive sur LEDY qui arme sa reprise. Sa tentative est dégagée par la défense parisienne.

L’action du match

90′ + 2: dans le temps additionnel, le tournant du match pour les Strasbourgeois. Un bon ballon de la gauche de LIENARD trouve PERRIN esseulé aux 6 mètres. Les supporters du RACING voient le ballon au fond des filets mais….la reprise de Julien s’envole dans les nuages. Comme on dit dans ces occasions, PERRIN  » vient de bouffer la feuille de match « .

Conclusion et réactions

Le retour en National du RACING est globalement positif. Strasbourg a affiché un très beau visage dans la maîtrise du jeu, surtout en première mi-temps. Il faut dire que les gars ont certains automatismes et l’intégration des trois arrivants (GRIMM, LIENARD et BELAHMEUR) se passe à merveille. La formation de François KELLER a affiché de belles dispositions et aurait pu, avec un zeste de réussite, repartir avec une victoire si la balle de match de Julien PERRIN avait été cadrée. Mais dans l’ensemble de la partie, ce nul est logique et le prochain match à la Meinau vaudra le coup d’être vu.

Les Audoniens de Laurent FOURNIER ont été solides. Leur solidité défensive avec un Vincent PLANTE des grands jours, auteur de parades décisives, est à mettre en avant. Le manque de réalisme devrait être une base de travail avant d’aller se mesurer à VANNES sur leur terrain. Mention spéciale à OUDHRIRI pour son activité.

Amine OUDHRIRI:  » Strasbourg a été un adversaire difficile. C’est une grosse équipe. L’important ce soir était de ne pas perdre. Ce n’est pas un résultat négatif, on prend un bon point pour débuter le championnat. On a eu des situations pour marquer. Mais à la fin du match, ils auraient pu nous faire très mal s’ils avaient inscrit ce but de PERRIN. C’est un match encourageant « .

Jean-Philippe SABO :  » C’était un bon match « .

970909_498645223553266_1413890049_n

David LEDY:  » Il manque un but. On a fait un match sérieux, on a été appliqué ».

François KELLER:  » L’adversaire a plus poussé en seconde mi-temps mais la solidarité nous a permis de tenir. Je retiens la belle frappe de David puis deux situations où Omar se retrouve dans la surface… Il y a une déception de ne pas avoir mis de but lors de cette période forte.

Le vrai enseignement de cette rencontre, c’est que cette saison va être compliquée et qu’il va encore falloir travailler dur ».

1011471_498645353553253_1404492877_n

Les joueurs de la rencontre

 

999729_498645316886590_546893981_n

GRIMM – AMOFA – SABO – PINAUD et LEDY

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.