Première défaite de la saison du RCSA à Fréjus

Le RCSA savait qu’en allant dans le Var mille difficultés l’attendaient. L’Etoile Fréjus St Raphaël restait sur deux défaites et ce premier match à domicile devait être mis à profit par ses joueurs pour l’emporter enfin et ainsi justifier son rôle de prétendant à la montée. A la fin de la rencontre, les Alsaciens étaient plus que déçus par cette défaite. Seule une sortie ratée de leur gardien a permis aux Varois de s’imposer, 1-0. Ce match qui ne restera pas dans les mémoires laissera joueurs et supporters sur leur faim. Un énorme sentiment de frustration chez beaucoup de suiveurs en fin de rencontre mais cette cruelle désillusion doit servir d’aiguillon pour le prochain déplacement en Corse.

Après les vestiges ancestraux des installations du Red Star, le second déplacement nous transporta dans le Var. Pour tout Alsacien, se rendre sur la Côte d’Azur est toujours un immense plaisir. Après avoir traversé la Suisse magnifique à cette époque, ici le vert clair est roi, ses lacs majestueux, le tunnel du St Gothard, l’Italie où la chaleur règne toujours, nous revenons sur le territoire français avec ses villes connues dans le monde entier: Menton, Nice, Cannes, etc et enfin Fréjus. Les près de 900 km nous séparant de Strasbourg ont été avalés sans trop de problèmes par notre petite colonie. Ici sur la Côte d’Azur, toujours ce temps magnifique et cette foule grouillante de plus en plus nombreuse que vous vous rapprochez des plages.

Le RCSA n’était pas venu pour faire du tourisme mais pour affronter cette équipe de Fréjus, lanterne rouge de ce championnat de National. Une heure avant la rencontre, en découvrant la pelouse du Stade Pourcin, nos joueurs auront une première désagréable surprise. La pelouse a subi une invasion de chenilles….urticantes et elle a vraiment triste mine avec ses plaques marrons. Une pelouse indigne d’un candidat à la montée, en tout cas.

SVAPQRXXQ512_AV_MATCH FOOT FREJUS STRASBOURG.JPG

 

Le Racing s’aligne dans la même composition que la semaine dernière à un élément près, Jacques MOMHA reprend sa place d’arrière gauche et remplace Omar HASSIDOU. La réorganisation de l’équipe de François KELLER, Jean-Philippe SABO revient en milieu gauche, Dimitri LIENARD joue à droite et le poste d’avant-centre sera occupé par David LEDY.

Les actions principales de la rencontre

Voir résumé live sur Site Facebook Ligue d’Alsace de Football en date du 23 août ( Chers amis sportifs……) que j’ai réalisé le soir du match au Stade Pourcin de Fréjus

Conclusions et réactions

Les Alsaciens présents au stade dont plusieurs habitent la région étaient unanimes pour reconnaître que le Racing devait au minimum repartir avec le point du match nul. Plusieurs reconnaissaient aussi que le rôle d’outsider pour la montée de Fréjus en tout cas au vu de la rencontre n’était absolument pas justifié. Fréjus n’a guère enflammé le stade par son jeu stéréotypé et à base de grands coups de botte vers l’avant. Notre équipe souffre toujours de ce mal chronique qu’est le manque de réalisme de nos joueurs. Notre équipe devra s’améliorer dans ce secteur de jeu.

François KELLER :  » L’apprentissage du National coûte cher dans ce match. On encaisse ce but alors qu’on encore en train de prendre la température de la rencontre, et on perd alors que le match est plutôt équilibré. On a manqué de réussite, on a perdu, mais tout n’est pas non plus à jeter. Maintenant préparons Ajaccio où nous tenterons humblement de prendre les points perdus ici ».

Guillaume GAUCLIN, conscient de s’être loupé sur la sortie où Kamel LARBI place sa tête victorieuse dans le but déserté:  » Ils n’ont fait que pressé et balancé en touche sans avoir la moindre occasion ».

Julien PERRIN :  » Ce n’est pas une équipe de foot. Les Fréjusiens devraient s’inscrire dans le Top 14. Ils seraient peut-être meilleurs au rugby. Ils prétendent vouloir monter en Ligue 2, mais il va bien falloir qu’à un moment, ils proposent du jeu. Là, ils ont mis 10 minutes à faire une touche ou tirer un 6 m. Au bout d’un moment, ça devient énervant. On a trois ou quatre occasions intéressantes en seconde mi-temps. Produire du jeu sur ce terrain était difficile « .

Jérémy GRIMM :  » Grosse frustration. On n’a pas été ridicule, mais on fait une erreur et on la paye cash « .

Les joueurs de la rencontre

 dimitri-lienard-veut-poursuivre-sa-progression-au-racing-photo-dna-jean-christophe-dorn Dimitri LIENARD – Gauthier PINAUD – Jean-Philippe SABO – David LEDY – Jacques MOMHA

Classement Général 

 

                     Clubs  Pts   J   G   N   P   Bp   Bc Diff
1.- US Luzenac Ariège Pyrénées    9    3

 3

   0    0     6     1 + 5
2.- GFC Ajaccio    7    3    2    1    0     4     2 + 2
3.- US Colomiers Football    6    3    2    0    1     8     3 + 5
4.- US Orléans Loiret Football    6    3    2    0    1     4     1 + 3
5.- USL Dunkerque    5    3    1    2    0     2     1 + 1
6.- Paris FC    5    3    1    2    0     1     0 + 1
7.- RC Strasbourg Alsace    4    3    1    1    1     2     1 + 1
8.- SR Colmar    4    3    1    1    1     4     3 + 1
9.- FC Bourg-Péronnas    4    3    1    1    1     4     4
10.- ES Uzès Pont du Gard    4    3    1    1    1     2     3 – 1
11.- Red Star    3    3    0    3    0     1     2 – 1
12.- US Boulogne Côte d’Opale    3    3    1    0    2     4     5 – 1
13.- Etoile FC Fréjus St Raphaël    3    3    1    0    2     1     2 – 1
14.- USJA Carquefou Football    3    3    1    0    2     2     4 – 2
15.- Vannes Olympique Football    2    3    0    0    1     3     5 – 2
16.- Vendée Luçon Football    2    3    0    2    1     2     6 – 4
17.- Amiens Sporting Club Football    1    3    0    1    2     2     6 – 4
18.- Club Vendée Poiré sur Vie    1    3    0    1    2     2     6 – 4

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.