Un séduisant Racing fait des misères au VOC, 2-0

 

Les deux défaites en déplacement contre Fréjus et Ajaccio restaient en travers de la gorge des joueurs et de beaucoup de supporters. Ce soir, lors d’un match agréable et plaisant, les Strasbourgeois ont rassuré les leurs en disposant du Vannes Olympique Club, 2-0, à l’issue d’une bien belle rencontre. Les spectateurs en ont eu pour leur argent avec un nombre incalculable d’occasions de but de part et d’autre. Pour la suite du championnat, nous signons d’avance pour assister à un tel spectacle.

Nous étions curieux de voir ce qu’allait nous concocter François KELLER pour cette rencontre d’importance. Et il faut bien reconnaître qu’au moment de délivrer la composition de son équipe, il nous a surpris. Ce soir, les spectateurs verront évoluer une équipe plutôt offensive. Merci François d’oser ce coup de poker. Jérémy GRIMM suspendu, notre coach aligne d’entrée, cinq joueurs à vocation offensive: le revenant Benjamin GENGHINI, la surprise du jour Abdelhak BELHAMEUR, Dimitri LIENARD qui avait soufflé à Ajaccio, David LEDY et très certainement Julien PERRIN, en délicatesse avec son quadriceps mais prêt à se serrer les dents. François annonce clairement la couleur, il veut redresser la barre, gagner ce défi contre une équipe qui vient de perdre le statut professionnel, en somme donner un spectacle de qualité aux 10 917 spectateurs qui une fois de plus se sont déplacés en masse.

François KELLER et Thierry FROGER, l'entraîneur du Vannes Olympique Club

François KELLER et Thierry FROGER, l’entraîneur du Vannes Olympique Club

Les actions principales de la rencontre:

Les deux équipes se présentent sous les ordres de l’arbitre Hamid GUENAOUI. Julien PERRIN sera bien présent au coup d’envoi.

L'équipe du RACING contre Vannes

L’équipe du RACING contre Vannes

Les deux capitaines qui ont évolué ensemble sous le maillot du Racing de 2008 à 2010, Milovan SIKIMIC et Steven PELE au moment du toss.

Les deux capitaines Sikimic et Pelé qui s'estiment beaucoup

Les deux capitaines Sikimic et Pelé qui s’estiment beaucoup

Le coup d’envoi est donné par Klaus HABERECHT, le président de Kehl, avec lequel le Racing va collaborer dans le futur.

7′: perte de ballon de GENGHINI. AGUEMON s’échappe côté gauche et centre vers KODJA. Sa frappe puissante est magnifiquement détournée par GAUCLIN des deux mains. Première grosse alerte vannetaise.

10′: L’action du match

GAUCLIN sauve les meubles à la suite d’un nouvel exploit. Sur un centre de la droite de ROUGER, David SUAREZ, totalement oublié par l’arrière-garde strasbourgeoise, peut armer un tir puissant qui prend la direction de la lucarne. Guillaume de détend magnifiquement pour mettre le ballon en corner. En quelques minutes, il vient d’empêcher les Vannetais d’ouvrir le score.

12′: réplique strasbourgeoise dans ce match parti sur de très bonnes bases. Coup franc de LIENARD, PERRIN reprend de la tête et la balle effleure la transversale de PETIT.

16′: premier carton jaune de la partie pour ROUGER, auteur d’une simulation selon….l’arbitre. Un peu tiré par les cheveux cette décision.

22′: LIENARD récupère le ballon loin dans sa surface. Il s’engage dans une longue course échevelée. Il adresse un tir tendu que PETIT a énormément de mal à maîtriser.

1236705_511770835574038_531574323_n 25′: sur corner de LIENARD, GOLLIARD adresse une belle tête décroisée qui rase le poteau gauche

1175451_511771525573969_302172235_n

33′: sur le côté gauche, Jean-Philippe SABO envoie un centre au second poteau. PERRIN s’élève très haut et rabat vers GENGHINI. Ce dernier pivote et place le ballon hors de portée du gardien vannetais.

But de Benjamin GENGHINI, PETIT est battu

But de Benjamin GENGHINI, PETIT est battu

Benjamin GENGHINI récolte un carton jaune pour avoir enlevé son maillot

35′: second avertissement côté vannetais pour Adrien THOMASSON

43′: Ludo GOLLIARD se plaint, apparemment le quadriceps, il sort et Billy MODESTE vient le remplacer

45+3: l’arbitre siffle la fin de la première mi-temps sur ce score de 1-0 en faveur de Racing

50′: Nestor KODJIA ceinture David LEDY et récolte un carton jaune. Le coup-franc de LIENARD ne surprend pas PETIT

57′: premier changement à Vannes: Nestor KODJIA est remplacé par Tévi LAWSON

59′: Milo SIKIMIC laisse filer David SUAREZ qui en profite pour tester à nouveau GAUCLIN. Ce dernier se détend bien et détourne en corner

61′: bon coup franc pour LIENARD à l’entrée de la surface bretonne. Il frappe puissamment au but PETIT bloque le ballon en deux temps

66′: GENGHINI sort sous les vivats du public, lui le blessé de longue date apprécie. Yann BENEDICK prend sa place

71′: deuxième changement, côté vannetais, Quentin ROUGER sort et Thomas VAUVY le remplace

72′: corner pour les Bleus, LIENARD s’en charge mais la tête de Billy n’est pas cadrée

74′: énorme occasion pour Vannes d’égaliser. VAUVY brûle la politesse aux défenseurs alsaciens et se présente seul devant GAUCLIN. Mais au moment de tirer, il tergiverse et Billy lui chipe la balle dans les pieds.

80′: second changement au Racing, Dimitri LIENARD, auteur d’une belle performance, sort et Anthony SICHI rentre pour la première fois de la saison

82′: dernier changement côté vannetais, Heindrick CAKIN rentre à la place de Yannick AGUEMON

83′: David LEDY loupe sa frappe, Antho récupère la balle et des 20 mètres adresse une lourde frappe, le pied du capitaine PELE est sur la trajectoire. PETIT, pris à contre pied, est battu. 2-0 pour le Racing.

1185740_511771992240589_378878052_n

89′: dernière action dangereuse des Bleus. PINAUD adresse un beau centre mais le coup de boule de David échoue sur le poteau. SICHI reprend la balle et PETIT repousse son tir

90+3: l’arbitre siffle la fin de la partie, le Racing l’emporte 2-0 après une rencontre de qualité

Conclusion et réactions

Les spectateurs ont assisté à un très beau spectacle avec un grand nombre d’occasions de but de part et d’autre. Un grand coup de chapeau à François KELLER pour son coup de poker gagnant. En alignant une équipe résolument offensive, il a démontré une palette jusqu’ici inconnue de notre équipe. Seule la blessure de Ludo GOLLIARD « qui risque de manquer quelques matchs » dixit François, après sa lésion au quadriceps droit juste avant la pause. « Maintenant, il sera intéressant de voir quel sera notre comportement face au deuxième et voir si nous sommes capables de renouveler une telle performance à l’extérieur » précise le coach.

François KELLER:  » Il faut accepter qu’en jouant pour gagner, nous prenions le risque d’encaisser des buts. Le match aurait pu se finir à 5-5 ou peut-être 6-5 pour nous. Je suis content que nous ayons été récompensés parce que nous avons été audacieux mais aussi parce que nous en avions besoin mathématiquement. » L’entraîneur a pris un risque en alignant d’entrée cinq joueurs dévolus d’habitude à l’attaque

Abdelhak BELHAMEUR:  » Je n’avais jamais occupé ce poste de récupérateur axial en match officiel. François m’y avait essayé en amical contre Schiltigheim. Après l’expulsion de Jérémy GRIMM à Ajaccio, il m’avait dit qu’il me ferait jouer. J’ignorais juste à quelle place. Comme il a voulu aligner une équipe plus joueuse, il m’a confié ce rôle. J’ai commis quelques erreurs en début de partie mais Milo et Brian m’ont conseillé et j’ai rectifié le tir en m’appliquant sur mes sorties de balle, alors que Brian devait davantage aller à l’impact. Finalement, j’étais content de jouer à la Meinau devant autant de monde, avec en plus la victoire au bout »

Les joueurs de la rencontre:

Gauclin – Liénard – Belhameur – Perrin et Genghini

Les autres résultats de la soirée:

Fréjus Saint Raphaël contre Paris FC: 0-1

Orléans contre GFC Ajaccio: 1-1

Bourg-Péronnas contre Colmar: 4-2

Uzès Pont du Gard contre Luçon: 4-2

Red Star contre Boulogne: 0-1

Dunkerque contre Amiens: 2-1

Le Poiré-sur-Vie contre Carquefou: 1-1

Colomiers contre Luzenac: 0-0

Le classement général après la 5ème journée

 

                     Clubs  Pts   J   G   N   P   Bp   Bc Diff
1.- US Luzenac Ariège Pyrénées   11    5

 3

   2    0     6     1 + 5
2.- Paris FC   11    5    3    2    0     5     0 + 5
3.- GFC Ajaccio   11    5    3    2    0     7     3 + 4 
4.- US Orléans Loiret Football   10    5    3    1    1     7     2 + 5
5.- FC Bourg-Péronnas   10    5    3    1    1     9     6 + 3
6.- US Boulogne Côte d’Opale     9    5    3    0    2     8     5 + 3
7.- USL Dunkerque     9    5    2    3     0     4     2 + 2 
8.- US Colomiers Football     7    5    2    1    2     8     6 + 2
9.- RC Strasbourg Alsace     7    5    2    1     2        4     3 + 1  
10.- ES Uzès Pont du Gard     7    5    2    1    2     6     8 –  2
11.- Vendée Luçon Football     5    5    1    2    2     5   10 –  5
12.- Etoile FC Fréjus St Raphaël     4    5    1    1    3     1     3 –  2
13.- Amiens Sporting Club Foot     4    5    1    1    3     6     8 –  2
14.- SR Colmar     4    5    1    1    3     6     9 –  3
15.- USJA Carquefou Football     4    5    1    1    3       3     6 –  3
16.- FC Red Star 1897     3    5    0    3     2     1     3 –  2
17.- Vannes Olympique Footbal     3    5    0    3    3     3     7 –  4
18.- Club Vendée Poiré sur Vie     2    5    0    2    3     3    10 –  7

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.