Le Racing n’arrive pas à se libérer à Boulogne, s’incline 1-0 et chute au classement

Que de ressentiment après une telle sortie. Au Stade de la Libération, à Boulogne, le Racing a sombré. Et pourtant, l’équipe d’en face, guère géniale mais appliquée, a infligé au Racing sa quatrième déconvenue de suite, à l’extérieur. Le navire alsacien tangue dangereusement, il va vite falloir trouver des solutions, sous peine de naufrage. Les semaines se suivent et malheureusement se ressemblent. A l’extérieur, deux défaites sur des scores identiques de 0-1 (Fréjus St Raphaël et Boulogne) et 0-2 (Ajaccio et Paris FC), sont diablement révélatrices du mal actuel. La réaction d’hommes, tellement attendue, ne s’est pas produite. Une réelle et urgente remise en cause individuelle et collective de la part de nos joueurs et de nos techniciens est attendue. Les supporters, les vrais pas ceux qui se laissent aller à des commentaires grossiers et irrespectueux, veulent continuer à y croire. Dès samedi contre l’US Luzenac, actuel 3ème donc une belle référence, une radicale tournure des choses s’impose. Rebellez-vous, nous vous aiderons….

67031_300433373429363_743038809_n

Les principales actions de la rencontre:

Il est des circonstances où il faut avoir du recul par rapport à un résultat sec. C’est le cas du Boulogne contre le Racing terminé sur la plus petite, mais capitale différence. Tout simplement parce que cette victoire place les Rouge et Noir à un point du podium et la défaite, les Bleus à deux points du premier relégable. Très sincèrement et à l’allure où vont parfois les choses au football, on peut toujours continuer à rêver. Nous n’en sommes qu’à la 8ème journée, beaucoup de choses vont changer d’ici mai prochain.

Dans ce Stade de la Libération, celui qui porte si bien son nom, espérons que notre équipe trouve rapidement ses marques et qu’ils arriveront à marquer très vite ce but qui les fuit depuis 360 minutes de jeu loin de leurs bases. La pelouse paraît bonne et elle a été copieusement arrosée. On attend ici un peu de monde, ils seront finalement 3 515 très exactement dont une quarantaine de supporters strasbourgeois qui n’ont pas hésité à effectuer le long trajet les menant à Boulogne.

François KELLER va une fois de plus tenter de trouver la bonne solution en tenant compte des résultats passés et des joueurs valides à sa disposition.

En défense, MOMHA démarre la partie en lieu et place de SABO qui ne s’est pas beaucoup entraîné cette semaine souffrant d’une entorse du genou droit. PERRIN évolue seul en pointe avec en soutien BELAHMEUR et LIENARD. GRIMM évolue devant la défense avec SICHI et AMOFA à ses côtés.

 1378253_549783325095599_387515404_n

4′: le tournant de la rencontre:

Depuis le coup d’envoi, on remarque des Strasbourgeois très entreprenants et des Boulonnais un peu endormis. BELHAMEUR avec ses dribbles chaloupés met au supplice la défense rouge. Il s’échappe une fois de plus côté droit, perd le ballon que Belony DUMAS, l’ex Mulhousien, lui rend en ratant son dégagement. BELAHMEUR, aux six mètres, glisse le ballon hors de portée du gardien boulonnais GURTNER. Les supporters alsaciens voient la balle au fond. Mais alors que la balle s’apprête à franchir la ligne, SOUBERVIE revenu du diable vauvert, dégage en corner. Ouf se disent les Boulonnais pris à la gorge

10′: les Boulonnais reviennent peu à peu dans la partie et une chevauchée solitaire de Mauricio Alves PERUCHI est contrée in extremis par AMOFA. KEITA récupère tout de même le ballon et le centre fuyant de l’ancien Messin ne trouve pas RAYNIER, un poil trop court pour reprendre la balle.

17′: Alhassane KEITA, accroché par SIKIMIC, est évacé sur une civière. Il semblerait  souffrir d’une entorse à la cheville

18′: corner frappé par SOUBERVIE, DIA saute plus haut que tout le monde mais son coup de boule effleure la transversale

21′: Laurent HELOISE prend la place du malheureux KEITA blessé

27′: premier carton jaune à GRIMM pour un croc-en-jambe sur CHEMLAL

28′: second carton pour MODESTE qui a fait faute sur DIA

29′: belle action des Boulonnais suite à un nouveau corner, RAYNIER tente sa chance posté sur la ligne des 16 m mais son essai file  de peu à coté

35′: faute de MOMHA, SOUBERVIE tire le coup-franc, côté gauche. MIENNIEL tout seul reprend puissamment mais GAUCLIN repousse de la….poitrine. MIENNIEL voit le ballon lui revenir, il tente un ciseau mais l’arbitre siffle un jeu dangereux

38′: les Strasbourgeois ne sont plus menaçants depuis un bon moment. Essai timide sur ce corner de LIENARD, GRIMM tente sa chance de la tête mais c’est largement au-dessus

45′: mi-temps sifflée sur ce score nul de 0-0. Bel entame de match des Bas-Rhinois mais par la suite, ils eurent plus de mal et toutes les difficultés à passer la ligne médiane. Après l’énorme occasion de BELAHMEUR, plus rien à signaler au chapître des occasions.

56′: faute d’AMOFA sur RAYNIER avec un carton jaune en prime. SOUBERVIE  du droit, enroule au premier poteau. GAUCLIN effleure la balle mais ne peut l’empêcher de finir dans le petit filet droit. Boulogne mène 1-0 contre le RCSA

  1185107_549559735117958_1876071898_n

58′: LIENARD sort et Jean-Philippe SABO rentre

66′: BENEDICK rentre à la place de BELAHMEUR

sbourgeois-n-ont-toujours-pas-trouve-la-faille-a-l-exterieur-l-explication-majeure-des-mauvais-resultats-du-racing-loin-de-ses-bases-photo-jean-marc-loos

 

71′: NORO, dernier rentrant, remplace SICHI

75′: peu d’actions tranchantes à signaler. Les Strasbourgeois sont incapables de hausser le rythme. On est plutôt inquiet quant à l’issue de cette partie. Avertissement à CHEMLAL

79′: une première belle occasion dans cette seconde mi-temps. Stéphane NORO  aux 20 mètres, décoche une frappe violente. GURTNER repousse du genou tel un gardien de handball

547784_549783618428903_1095244188_n

83′: quatrième avertissement pour les Strasbourgeois, SIKIMIC pour contestation

86′: les Strasbourgeois sont de plus en plus nerveux et PERRIN est lui également averti

89′: changement à Boulogne, Abou DERAA rentre à la place de Mauricio Alves PERUCHI

90’+4: l’arbitre siffle la fin de la partie et Boulogne l’emporte 1-0. Après l’ouverture du score, on pensait voir des Strasbourgeois plus offensifs et on resta sur notre faim. Les Boulonnais, guère géniaux au passage, contrôlent la fin de la partie. GURTNER suite à une grosse toile de DOUMBIA, dut dégager comme il put une grosse frappe de NORO…. du genou. Boulogne signait sa quatrième victoire et nous notre quatrième défaite. Dur, dur

Brian AMOFA bien seul au milieu des Boulonnais

Brian AMOFA bien seul au milieu des Boulonnais

Les réactions à l’issue de la rencontre:

Jacques WATTEZ, président de Boulogne:  » Ca fait plaisir de voir  un match comme celui-là. Il y avait l’état d’esprit et de la qualité de jeu et ce n’est pas par hasard  si 3 500 spectateurs étaient présents. Les gens sont contents et je le suis également. On ne peut être que confiants  car on a retrouvé les valeurs du club  »

Bélony DUMAS:  » On boucle le mois avec deux victoires et deux nuls et en validant Fréjus. On a fait un gros match contre une grosse équipe strasbourgeoise, marqué et su tenir le score. Les automatismes se créent et même si on a encore marqué sur coup franc, nous sommes mieux dans le jeu  et ça s’améliorera avec le temps. L’essentiel est d’avoir pris les trois points  »

1267391005_B971115115Z_1_20130928164850_000_GE71AB6R8_1-0

 

François KELLER:  « J’ai l’impression que ce qu’on faisait était bien. J’avais l’impression de voir de bonnes choses. C’est décourageant et frustrant, le nul aurait été logique. Une inefficacité offensive aussi longue, ce n’est pas un hasard. Il y a une marche élevée qu’on n’arrive pas à franchir. Il va pourtant bien falloir la franchir cette marche. Car le maintien en National du Racing en dépend, tout simplement  »

Gauthier PINAUD:  » Ca commence à faire beaucoup. Quand tu ne marques pas, tout devient compliqué, parce que dès que tu prends un but, tu doutes  »

Abdelhak BELAHMEUR:  » On est tous très abattus, c’est usant. On n’a pas su poser le jeu, on a trop subi. On a commis trop de fautes  »

Les joueurs de la rencontre:

Pinaud – Gauclin – Belahmeur

Les autres résultats de la soirée:

Orléans contre Dunkerque: 1-0

Ajaccio contre Paris FC: 1-0

Luzenac contre Fréjus St Raphaël: 1-2

Bourg Péronnas contre Poiré sur Vie: 1-1

Luçon contre Vannes: 3-2

SR Colmar contre Colomiers: 1-2

Amiens contre Uzès Pont du Gard: 0-0

Carquefou contre Red Star: 2-1

Classement général après 8 journées:

 

 

                     Clubs  Pts   J   G   N   P   Bp   Bc Diff
1.- US Orléans Loiret Football   19    8

 6

   1    1   11     2 + 9
2.- GFC Ajaccio   18    8    5    3    0   11     4 + 7
3.- US Luzenac Ariège Pyrénées   15    8    4    3    1     9     4 + 5 
4.- US Boulogne Côte d’Opale   14    8    4    2    2   12     8 + 4
5.- Paris FC   14    8    4    2    2     7     4 + 3
6.- USJA Carquefou Football   13    8    4    1    3     7     7
7.- US Colomiers Football   13    8    4    1     3   11     8 + 3
8.- Etoile FC Fréjus St Raphaël   11    8    3    2    3     7     6 + 1
9.- Bourg-Péronnas   11    8    3    2     3      11   11   
10.- USL Dunkerque   10    8    2    4    2     4     4  
11.- ES Uzès Pont du Gard   10    8    2    4    2     9   11 –  2
12.- Vendée Luçon Football     9    8    2    3    3   10   16 –  1
13.- RC Strasbourg Alsace     8    8    2    2    4     5     7 –  2
14.- Vannes Olympique Football     7    8    1    4    3     8   10 –  2
15.- FC Red Star 1897     6    8    1    3    4       3     6 –  3
16.- SR Colmar     6    8    1    3     4     7   11 –  4
17.- Amiens Sporting Club Foot     5    8    1    2    5     6   10 –  4
18.- Club Vendée Poiré sur Vie     4    8    0    4    4     4    13 –  9

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.