Le match de la peur entre Amiens et le Racing se termine par un nul, 1-1.

Après l’intermède Coupe de France, le championnat a repris ses droits avec ce déplacement du Racing en Picardie. Les deux clubs se débattent actuellement dans les profondeurs du classement et espèrent très rapidement des jours meilleurs. Amiens qui restait sur 5 rencontres sans victoire ( un nul et quatre défaites) voulait profiter de l’occasion de rencontrer les Alsaciens  de voyage (7h30 sans marquer le moindre but) pour les croquer et se rapprocher d’eux au classement général.

Le Stade de la Licorne à trente minutes du coup d'envoi

Le Stade de la Licorne à trente minutes du coup d’envoi

Les principales actions du match:

Les intentions avaient été clairement affichées, « on va à Amiens pour essayer d’y marquer et, surtout, d’y gagner », l’entraîneur François KELLER ne pouvait être on ne peut plus clair.

François KELLER avait décidé de titulariser d’entrée Stanislas OLIVEIRA aux côtés de Jérémy GRIMM et de Brian AMOFA alors qu’Olivier ECHOUAFNI privilégiait un 4-4-2 avec TEHOUE et MAREGA aux avant-poste.

1′: belle combinaison Pinaud, Ledy, Amiens se dégage en faisant faute. BELHAMEUR le tire mais PERRIN s’y reprend à deux fois et son tir passe au-dessus

7′: coup franc excentré de YOUSSOUF, GAUCLIN cueille l’offrande

11′: premier corner amiénois, YOUSSOUF le tire et PERRIN dégage son camp

14′: premier corner strasbourgeois, BELHAMEUR s’en charge mais belle intervention du gardien amiénois Franck L’Hostis

22′: faute d’Ernest SEKA, SABO de 25 mètres, le tire mais sa tentative est légèrement  trop haute pour être reprise de la tête par SIKIMIC monté en attaque

28′: Kévin KOUBEMBA s’échappe sur le côté droit, et frappe au premier poteau. GAUCLIN, impeccable, détourne en corner

30′: grosse occasion pour les Amiénois: Moussa MAREGA fait un beau solo sur la droite, décoche du gauche un tir enroulé qui va s’écraser sur….le poteau du gardien strasbourgeois. La balle revient en jeu mais YOUSSOUF bute sur GAUCLIN. Quel arrêt de notre ultime rempart.

33′: Abdelhak BELHAMEUR dans un mauvais jour, cède sa place à Antho SICHI.

42′: plus grand chose à se mettre sous les dents avant la mi-temps. GAUCLIN n’est pas mis en danger. Strasbourg n’est pas bousculé et reste bien en place défensivement

45′: la mi-temps intervient sur ce score nul et vierge de 0-0

47′: beau service sur le côté gauche de YOUSSOUF, très en jambe et bien remuant, mais MAREGA ne trouve pas le cadre

61′: faute de SICHI sur Hervé LIBOHY et premier carton jaune sorti par M JANIN

62′: Stanislas OLIVEIRA sort et Dimitri LIENARD rentre

63′: second carton jaune strasbourgeois quelque peu stupide pour LEDY qui a tiré au but après le coup de sifflet de l’arbitre

67′: Olivier ECHOUAFNI procède à son premier changement, Cédric SANCHES remplace Jonathan TEHOUE

75′: troisième carton jaune pour GRIMM pour un tacle appuyé sur SANCHES qui sort sur la civière, victime semble-t-il d’une entorse. PIERRE-CHARLES entre en jeu pour le suppléer.

78′: action dangereuse de LIENARD avec ce centre fuyant que L’HOSTIS prolonge en corner

82′: les Amiénois monopolisent le ballon mais GAUCLIN dégage une telle sérénité que  nous ne sommes pas trop inquiets

83′: carton jaune pour le dernier entrant amiénois Jordan PIERRE-CHARLES

84′: le tournant de la rencontre:

PERRIN se bat comme un diable sur une balle aérienne qu’il rabat pour servir SICHI accouru à l’entrée des 18 mètres. Il ne se pose guère de question et d’une frappe aussi précise que puissante, fait trembler les filets de L’HOSTIS. 1-0 pour le Racing et cinq grosses minutes à tenir ce résultat

Anthony SICHI après son but au Stade de la Licorne

87′: égalisation picarde au grand dam des supporters strasbourgeois encore tout à la joie de l’ouverture du score par SICHI. SIKIMIC ne peut que renvoyer de la tête un ballon aérien. KOUBEMBA s’en empare et d’un missile en pleine lucarne bat GAUCLIN qui n’a pu esquisser le moindre geste. 1-1, au tableau d’affichage, après ces deux buts venus d’ailleurs. Les supporters locaux se réveillent enfin mais il est trop tard.

90+3: M JANIN donne le dernier coup de sifflet. Amiens concède le nul, son troisième, et reste en position de relégable à quatre de points de Strasbourg, 13ème au classement

Réactions à l’issue de la rencontre:

François KELLER:  » En début de saison, si on m’avait parlé d’un nul à Amiens, j’aurai dit que c’était un très bon résultat, parce que je pense sincèrement  que les Amiénois finiront dans le premier tiers . Si Olivier a le temps de travailler, il pourra même encore viser la montée. C’est un bon nul si l’on considère ce qui nous arrive à l’extérieur depuis quelque temps. On a joué un prétendant à l’accession qui, comme nous doutait. C’est peut-être une étape vers des jours meilleurs. On apprend, même si je préférerais aller plus vite. »

Anthony SICHI: « Il est clair que c’était un match entre deux équipes en manque de confiance, derrière lesquelles il y a beaucoup d’attente. J’espère que mon but va nous libérer. Si on a trouvé la clef ? On ne le verra que si ce nul est bonifié par une victoire face à Carquefou. Il faut quand même qu’on essaie de jouer plus au ballon. On l’a fait pendant 25 minutes en seconde mi-temps, mais ça reste trop fragile.  »

Olivier ECHOUAFNI:  » Il faut reconnaître la belle prestation de Strasbourg qui sera certainement dans les sept-huit premiers en fin de saison. Cette équipe a un vrai projet de jeu, avec des joueurs de qualité, qui ressortent le ballon. Ca fait plaisir de voir des matchs comme celui-là où ça balance moins et où les deux équipes prennent du plaisir. J’ai aimé la réaction magnifique de mes joueurs. Après un tel but strasbourgeois, il y avait de quoi avoir un coup de barre mais ils ont su réagir. Je les félicite. On sent quelque chose se créer. J’ai aimé aussi notre première période très intéressante au niveau du jeu. Il nous a manqué un peu d’efficacité, on a touché le poteau. J’ai également aimé le peu d’occasions de but qu’on a concédé. On a été costauds dans le repli défensif. Strasbourg n’a qu’une occasion et la met au fond. Par contre, je regrette un peu qu’on ait perdu le fil en seconde mi-temps. On a trop reculé. »

Kévin KOUBEMBA:  » On a réalisé une grosse première mi-temps et il ne nous a manqué qu’un but. Ensuite, on a un peu reculé mais on a su réagir en revenant à la marque. A l’arrivée, c’est vrai qu’on ne prend qu’un point mais il y a deux ou trois semaines, ce genre de match, on l’aurait perdu. On aurait baissé la tête et flanché en encaissant peut-être un second but. Ce n’est qu’un point, et on aurait dû en prendre trois, mais il va nous mobiliser et nous faire aller de l’avant. »

Les joueurs de la rencontre:

Gauclin, Sichi, Pinaud, Sikimic et Perrin

Les autres résultats de la soirée:

GFC Ajaccio contre Luçon: 2-0

Orléans contre Red Star: 0-0

Luzenac contre Vannes: 2-0

Carquefou contre Fréjus St Raphaël: 0-1

SR Colmar contre Uzès Pont du Gard: 3-1

Boulogne contre Paris FC: 0-0

Bourg Péronnas contre Colomiers: 2-1

Poiré sur Vie contre Dunkerque: 1-1

Le classement après la 10ème journée:

 

                     Clubs  Pts    J   G   N   P   Bp   Bc Diff
1.- GFC Ajaccio   24  10

 7

   3    0   14     4 + 10
2.- US Orléans Loiret Football   23  10    6    2    1   12     2 + 10
3.- US Luzenac Ariège Pyrénées   19  10    5    4    1   13     6 +   7
4.- Etoile FC Fréjus   17  10    5    2    3     9     6 +   3
5.- Bourg-Péronnas   17  10    5    2    3   14   12 +   2
6.- US Boulogne Côte d’Opale   15  10    4    3    3   12   10 +   2
7.- Paris FC   15  10    4    3    3     7     5 +   2
8.- USJA Carquefou Football   13    9    4    1    4     7     8 –    1
9.- US Colomiers Football   13  10    4    1    5   12   11 +   1
10.- SR Colmar   12  10    3    3    4   11   12 –    1
11.- Vendée Luçon Football   12  10    3    3    4   11   18 –    7
12.- USL Dunkerque   11  10    2    5    3     5     6 –    1
13.- RC Strasbourg Alsace   10  10    2    4    4     8   10 –    2
14.- Vannes Olympique Football   10  10    2    4    4   10   12 –    2
15.- ES Uzès Pont Du Gard   10    9    2    4    3   10   14 –    4
16.- FC Red Star 1897     7  10    1    4    5     3     7 –    4
17.- Amiens Sporting Club Foot     6  10    1    3    6     7   12 –    5
18.- Club Vendée Poiré sur Vie     5  10    0    5    5     5   15 – 10

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.