Un RCSA trop gentil se prend une nouvelle claque à Bourg-Péronnas, 1-2

Et malheureusement les matchs à l’extérieur du RCSA continuent à se solder par un résultat identique ( 6 défaites et 2 nuls en 8 déplacements soit 2 faméliques points sur 24 ).  » La vie est un éternel recommencement seule l’acceptation de la défaite signifie la fin de tout. Tant et aussi longtemps que l’on sait recommencer, rien n’est totalement perdu « . Combien de fois, cette saison, l’équipe quitte le terrain en se disant que son adversaire n’était pas d’un niveau tellement supérieur, que les occasions étaient là, mais elle repart avec une défaite due avant tout à un manque d’efficacité criard. Nous sommes bientôt au milieu du gué et il ne faut surtout pas se relâcher maintenant.

Les principales actions de la rencontre:

Deux changements dans notre équipe par rapport au match précédent, Anthony SICHI et Yann BENEDICK font leur retour à la place de David LEDY, blessé et out jusqu’en janvier, et Julien PERRIN.

La petite cohorte strasbourgeoise, une cinquantaine de personnes qui se sont déplacés en véhicules particuliers, se met de suite en évidence dans ce stade plutôt endormi.

4′: le match démarre pied au plancher et les premières bévues strasbourgeoises vont de suite être sanctionnées par un but bressan. Après un festival de Lamine DIOMPY qui débarque de Lyon-la-Duchère, et qui se joue de la passivité de la défense alsacienne en adressant une passe parfaite à Ernest KEHOUND. Ce dernier a tout le temps de battre KEHI d’un plat du pied droit. Une entame désastreuse pour le RCSA.

7′: le Racing éprouve beaucoup de mal à se défaire de l’étreinte burgienne et Lakhdar BOUSSAHA décoche une puissante volée mais il enlève trop sa frappe

10′: première frappe alsacienne mais l’essai de Stéphane NORO passe très largement au-dessus de la transversale

14′: quelle magnifique occasion pour les blancs strasbourgeois. Dimitri LIENARD frappe le corner. Sa frappe enveloppée du gauche semble prendre directement le chemin du but de Sébastien CALLAMAND. SICHI, esseulé au second poteau, met la tête qui….file au-dessus. Dommage, l’égalisation semblait proche

1612_9_4

25′: les hommes du coach Hervé DELLA MAGGIORE prennent le jeu à leur compte malgré des approximations

28′: belle contre attaque strasbourgeoise avec plusieurs une-deux LIENARD BENEDICK. A l’entrée des 16 mètres, Yann BENEDICK envoie un tir du gauche qui passe légèrement au-dessus de la transversale

35′: plus rien de significatif à signaler. Les deux équipes s’évertuent à garder le ballon dans leur rang sans toutefois mettre à contribution les gardiens. Le Racing est revenu dans la partie mais maintenant, il va falloir concrétiser.

45′: la mi-temps intervient sur le score de 1-0 en faveur des Bressans

58′: premier carton jaune pour Amar BENMELOUKA pour une semelle sur PINAUD

60′: tacle à retardement de Brian AMOFA sur Jimmy NIRLO et carton jaune pour le Strasbourgeois

62′:  1 498 spectateurs présents dans le stade mais qui restent amorphes à souhait, heureusement que 50 Bleus donnent de la voix

62′: François KELLER fait rentrer Julien PERRIN à la place d’AMOFA

63′: Lamine DIOMPY, le premier à être remplacé côté burgien par Jordan GAUBEY

65′: les Alsaciens imposent leur rythme et obtiennent plusieurs corners qui n’amènent néanmoins aucun danger et alors que la rencontre s’installe dans un faux rythme, GAUBEY, le nouvel entrant, va aggraver la marque

68′: Robin BINDER rentre à la place de LIENARD

69′: Sébastien DEFINOD adresse un centre millimétré sur GAUBEY qui place une tête gagnante au point de pénalty, 2-0 pour Bourg-Péronnas, une nouvelle défaite pour les nôtres semble se profiler

71′: second changement pour les Bressans, Rafik BOUDERBAL sort et cède sa place à Patrice DIMITRIOU

1612_12_4

77′: dernier changement chez les visiteurs, Alexandre GISSELBRECHT supplée BELHAMEUR

83′: BOUSSAHA récolte un carton jaune pour avoir continué son action après le coup de sifflet de l’arbitre

90′: on rentre dans le temps additionnel et le Racing Club Strasbourg Alsace n’a toujours pas marqué

90 + 3′: sur une des dernières contre-attaques, GISSELBRECHT hérite du ballon, d’une puissante frappe flottante, il surprend CALLAMAND. Le RACING revient à 1-2 mais quelques instants plus tard, l’arbitre M LUCAS donne le coup de sifflet final

Les réactions d’après-match:

Hervé Della-Maggiore: Je suis satisfait du résultat du contenu, un peu moins. Je nous ai trouvé un peu suffisant. Le fait d’avoir marqué tôt, cela nous fait plus de mal qu’autre chose. On a défendu très bas. Et face à une équipe de Strasbourg qui proposait du mouvement, on a eu du mal à trouver des solutions. Ils nous ont posé beaucoup de problèmes dans le jeu. Ce soir, on va retenir le résultat. J’aurais préféré qu’on mette la manière car je savais qu’il y aurait du monde dans le stade. Notre second but les a définitivement cloués même si on encaisse un but dans le temps additionnel.

François Keller: Ce but rapide nous fait rentrer dans le match car on n’y était pas du tout. Je regrette qu’on rate ces dix premières minutes, qui nous oblige à nous réveiller. Ce qu’on a vu ensuite a été intéressant . Au niveau des occasions, je pense qu’on est devant Bourg. Ce soir, on a vu la différence entre une équipe qui joue le haut du tableau et une autre qui se bat pour le maintien. On a vraiment eu des difficultés à ne pas concéder d’occasions. Ce qui nous oblige derrière à courir après le score

Gauthier Pinaud: On a fait dix premières minutes catastrophiques. On a été plus présent par la suite, plus présent dans les duels, ce qui prouve qu’on ne lâche rien. Le problème c’est qu’il faut prendre des points.

Anthony Sichi: On est frustré parce que Bourg-Péronnas marque quasiment sur ses deux occasions, qu’on doit au moins éviter l’un des deux buts et que cet adversaire qui joue la montée ne nous a rien montré. On est la tête dans le sac

Les joueurs les plus en vue:

Pinaud – Liénard – Belhameur – Bénédick – Sichi

Les autres résultats de la soirée:

Orléans contre Vannes: 0-0

GFC Ajaccio contre Luzenac: 0-1

SR Colmar contre Paris FC: 0-3

Dunkerque contre Uzès: 1-0

Poiré sur Vie contre Fréjus St Raphaël: 2-1

Colomiers contre Red Star: 0-0

Amiens contre Boulogne: 0-0

Carquefou contre Luçon: 2-0

Le classement après la 14ème journée:

 

 

                       Clubs  Pts    J   G   N   P   Bp   Bc Diff
1.- US Luzenac Ariège Pyrénées   28  14

 8

   4    2   18     8 + 10
2.- GFC Ajaccio   28  14    8    4    2   17     7 + 10
3.- US Orléans Loiret Football   28  14    8    4    2   14     4 + 10
4.- Bourg-Péronnas   25  14    7    4    3   20   16 +   4
5.- Paris FC   22  14    6    4    4   12     7 +   5
6.- Etoile Fréjus Saint Raphaël   21  14    6    3    5   18   13 +   5
7.- USJA Carquefou Football   21  13    6    3    4   11     9 +   2
8.- US Boulogne Côte d’Opale   19  14    5    4    5   13   13
9.- USL Dunkerque   18  14    4    6    4   12   12
10.- US Colomiers Football   18  14    5    3    6   19   16 +   3
11.- SR Colmar   18  14    5    3    6   15   21 –    6
12.- Vendée Luçon Football   16  14    4    4    6   12   21 –    9
13.- Racing Club Strasbourg Alsace   14  14    3    5    6   12   15 –    3
14.- Amiens Sporting Club Foot   14  14    3    5    6     9   12 –    3
15.- FC Red Star 1897   13  14    2    7    5     7   10 –    3
16.- Club Vendée Poiré sur Vie   11  14    2    5    7   11   24 – 13
17.- Vannes Olympique Football   11  14    2    5    7   10   15 –    5
18.- ES  Uzès Pont du Gard   11  13    2    5    6   13   20 –    7

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.