Un RCSA qui refuse d’abdiquer et arrache le nul,1-1, sur le fil face au GFC Ajaccio.

Ce samedi 8 février, les spectateurs accourus pour assister à une rencontre de qualité entre deux équipes privilégiant le beau jeu, s’en sont certainement repartis déçus. Ce match fut le plus souvent, un match âpre et dur où chaque équipe répliqua coup pour coup, dans tous les sens du terme, à l’autre. Les Corses, truqueurs surtout sur la fin du match, ont été rejoints par des Strasbourgeois qui ont eu le mérite d’y croire jusqu’à l’ultime minute. Le nul, 1-1, sanctionnant ce combat, fut logique et les Alsaciens voient durer leur série de cinq matchs sans défaite. Dès le début de la semaine, staff et joueurs s’emploieront à bien préparer le déplacement à Vannes où seul un résultat positif est attendu.

Les actions principales de la rencontre:

La feuille de match nous révèle que Sébastian RIBAS fera bien ses débuts officiels sous le maillot du RCSA dans quelques instants et ce dès l’entame du match. Ludovic GOLLIARD, n’ayant repris l’entraînement qu’en milieu de semaine, débutera sur le banc et Billy MODESTE continue à former avec Jérémy GRIMM, la charnière centrale.

Le joueur du mois de janvier, Dimitri LIENARD, a reçu le trophée avant le début de cette rencontre.

1044167_587752841309879_216181491_n

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L’arbitre central sera M Romain ZAMO secondé par M DROUET et PAGES

1523130_587752821309881_945967352_o


10′: Alsaciens et Corses sont rentrés avec beaucoup de prudence dans le match. Certes le ballon voyage d’un camp à l’autre, mais beaucoup d’approximation dans le geste final fait que les gardiens sont relativement tranquilles dans leur cage.

12′: Attaque semble-t-il anodine des Corses. L’offensive part côté droit, Rafik BOUJEDRA s’avance et adresse  un centre au premier poteau. Billy MODESTE oublie  l’ex Strasbourgeois Tristan DO et ce dernier d’une frappe molle voit la balle passer entre les jambes de GAUCLIN, qui d’un geste désespéré essaye de dévier la trajectoire du ballon qui s’en va mourir tout doucement dans ses filets. 1-0 pour le GFC Ajaccio.

14′: Ces derniers temps, le RCSA s’était évertué à ne pas encaisser de but rapide en début de partie. Ce soir, il est retombé dans ce travers, qui l’oblige à courir après le score. Les Corses, visiblement n’en demandaient pas autant. Ils pourront voir venir tout en essayant de placer l’une ou l’autre banderille qui serait fatale aux Bleus.

23′: Le spectacle offert reste très très en-dessous de ce que les spectateurs espéraient. Dommage que l’équipe ne nous gratifie pas du même spectacle offert la semaine dernière.

29′: Le premier carton jaune de la partie sera pour Stanislas OLIVEIRA

32′: Toujours 1-0 pour les Corses qui tiennent grâce à leur physique. Quelques interventions musclées des Corses à signaler.

35′:  Premier changement dans l’équipe corse, Matthieu SANS blessé sort et Alliou DEMBELE rentre.

37′: Le RCSA accumule corners, centres et coup-franc mais rien n’y fait. Trop peu de situations vraiment dangereuses pour le gardien Clément MAURY.

41′: Francisco DONZELOT, auteur d’un tacle désespéré, se blesse et est obligé de laisser ses camarades. Il s’est blessé à la cuisse et devrait être absent quelques semaines. Abdelhak BELHAMEUR le remplace.

45’+1: Alors que l’on se dirige doucement à regagner les vestiaires, les Corses lancent une ultime offensive. Rafik BOUJEDRA laisse MODESTE sur place, il centre en retrait sur Mohamed LARBI qui oblige GAUCLIN à un beau sauvetage.

L’arbitre siffle la mi-temps sur ce score de 1-0 en faveur des Corses. Le match n’est pas d’une grande qualité. Les Alsaciens doivent se reprendre s’ils veulent revenir à la marque, tenter plus.

Ribas et Bah essaient de prendre le dessus sur le gardien Maury, sous les yeux de Sans et Filippi

Ribas et Bah essaient de prendre le dessus sur le gardien Maury, sous les yeux de Sans et Filippi

51′: Premier carton jaune ajaccien: Pablo MARTINEZ

54′: Ali BAMBA est au second poteau, à la réception d’un coup-franc de LIENARD. Il centre et le capitaine corse Anthony COLINET repousse de la tête. La balle revient sur RIBAS, qui de la tête atteint la barre mais MAURY arrive à repousser. L’égalisation n’était pas loin.

55′: Second carton jaune corse pour Alliou DEMBELE pour contestation.

62′: Les cartons pleuvent et cette fois-ci c’est le capitaine Anthony COLINET qui en hérite pour gain de temps selon M ZAMO, l’arbitre.

65′: Guillaume GAUCLIN sauve le RCSA du 0-2. Côté gauche, une longue transversale permet à DO de s’échapper, toute la défense bleue est aux abonnés absents. DO voit sur sa droite, BOUJEDRA, tout seul. Celui-ci emmène la balle et se retrouve en face à face avec le gardien strasbourgeois. GAUCLIN sort telle une bombe et dégage le ballon. GAUCLIN a rattrapé sa bévue du début de match.

67′: Le buteur MENDY rentre à la place de SABO.

Jean-Philippe SABO devant Cyriaque RIVIEYRAN

Jean-Philippe SABO devant Cyriaque RIVIEYRAN

69′: Mamadou BAH tente un ciseau retourné mais malheureusement il est signalé en position de hors jeu.

72′: Dernier changement corse, Famara DIEDHIOU remplace Mohamed LARBI.

74′: M ZAMO, de moins en moins inspiré, sort un nouveau carton jaune, cette fois à l’adresse de Dimitri LIENARD.

75′: encore un petit quart d’heure de jeu et si les Alsaciens veulent égaliser, c’est le moment. Les Corses ont visiblement durci le jeu, cela va être de plus en plus dur de marquer.

82′: BELAHMEUR tente le débordement sur le côté gauche. Romaric FILIPPI, sans aucune retenue le fauche en plein vol. Malin, le joueur corse, reste couché en-dehors du terrain, simulant la blessure. S’ensuit une scène cocasse où l’arbitre M ZAMO a beaucoup de mal à ramener le calme. M ZAMO avertit FILIPPI mais comme il est soigné en-dehors du terrain, il appelle le capitaine et signifie qu’il met un carton jaune à FILIPPI. Le capitaine COLINET, averti à la 62′, n’a donc pas reçu un second carton comme le pensaient beaucoup de supporters et l’exclusion que certains réclamaient ne s’imposait pas.

89′: Sortie de Boujedra et rentrée de POGGI.

90′: On rentre dans le temps additionnel et il faut y croire.

90’+2: PENALTY pour le RCSA:

Dernier corner pour le Racing. LIENARD s’empresse de le tirer. OLIVEIRA dévie le ballon de la tête. DO surpris, fait main et M ZAMO, placé à quelques mètres, voit le juge de touche qui lève son drapeau. M ZAMO, indique le point de pénalty. Plusieurs joueurs ajacciens fondent sur l’arbitre et sur la touche Thierry LAUREY court vers François KELLER. Des mots aigre-doux sont échangés.

1507940_352011621604871_234545896_n

Sébastian RIBAS sans se poser de question, posa le ballon sur le point de pénalty.   » Il a eu le courage que je n’aurais pas eu de tirer ce pénalty » dira à la conférence de presse François KELLER.

RIBAS d'une frappe sèche bat le gardien corse MAURY et permet au RCSA de faire match nul

RIBAS d’une frappe sèche bat le gardien corse MAURY

Le RCSA avec ce match nul conserve les cinq points de marge sur le premier reléguable, Luçon.

1614549_587754141309749_1632110233_o

Réactions d’après match:

François KELLER:  » On n’a pas fait un grand match. On a eu des situations, mais pas de grosses occasions. Il fallait être gaillard.

La remise en question intervenue après la défaite contre Le Poiré sur Vie a porté ses fruits. Des choses se sont dites entre joueurs, et tout le monde a compris qu’il fallait se battre sur tous les ballons, tout le temps, pour repartir du bon pied « .

Guillaume GAUCLIN:  » Sur le but d’Ajaccio, je commets une énorme boulette. J’ai fait de la m… »

Dimitri LENARD:  » Do est trompé par la tentative de déviation de Stan. Il a le bras décollé du corps et touche clairement le ballon du bras.

J’ai voulu tirer le pénalty, à la fois pour l’équipe et mes stats personnelles. Sébastian s’est approché et m’a dit qu’il avait envie de le frapper. Comme je n’étais pas spécialement dans un grand soir sur ce terrain difficile, comme je n’avais pas des jambes de feu  et comme je suis quelqu’un de collectif, je lui ai volontiers cédé la place. Je savais que c’était important pour lui pour ses débuts avec son nouveau club, à la Meinau qui plus est « .

Les hommes de la rencontre:

Gauthier Pinaud – Mamadou Bah – Guillaume Gauclin – Stanislas Oliveira – Dimitri Liénard

Les autres résultats de la soirée:

Orléans contre Colmar: 1-1

Dunkerque contre Luzenac: 1-1

Red Star contre Luçon: 1-1

Uzès Pont du Gard contre Paris FC: 0-1

Colomiers contre Boulogne: 1-2

Bourg Péronnas contre Carquefou: 0-1

Poiré sur Vie contre Amiens: Remis

Fréjus St Raphaël contre Vannes: Remis

Classement général après la 20ème journée:

 

                       Clubs  Pts    J   G   N   P   Bp   Bc Diff
1.- US Orléans Loiret Football   40  20

11

   7    2   22     9 + 13
2.- US Luzenac Ariège Pyrénées   39  20  11    6    3   26   11 + 15
3.- GFC Ajaccio   36  20  10    6    4   23   12 + 11
4.- Bourg-Péronnas   31  20    8    7    5   22   20 +   2
5.- USJA Carquefou Football   29  20    7    8    5   16   14 +   2
6.- USL Dunkerque   28  20    6  10    4   19   16 +   3
7.- Etoile Fréjus St Raphaël   28  19    8    4    7   23   20 +   3
8.- SR Colmar   27  20    7    6    7   19   26 –    7
9.- US Boulogne Côte d’Opale   26  20    7    5    8   18   19 –    1
10.- FC Red Star 1897   26  20    6    8    6   19   17 +   2
11.- Paris FC   26  19    7    5    7   17   14 +   3
12.- US Colomiers Football   25  19    7    4    8   23   20 +   3
13.- Club Vendée Poiré sur Vie   24  19    6    6    7   21   29 –    8
14.- RC Strasbourg Alsace   23  20    5    8    7   18   19 –    1
15.- Vendée Luçon Football   18  20    4    6  10   15   29 – 14
16.- Amiens Sporting Club Football   16  19    3    7    9   11   18 –    7
17.- Vannes Olympique Football   14  19    3    8    8   18   20 –    2
18.- ES  Uzès Pont du Gard   13  20    2    7  11   13   30 – 17

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.