Quand tout se ligue contre vous, le RCSA concède le nul contre Boulogne, 1-1.

 

Après une semaine où l’ensemble des acteurs ont été mis devant leurs responsabilités, le Racing savait qu’il jouait gros contre la formation boulonnaise. Un seul mot d’ordre, une seule alternative: gagner. Pour regagner un peu de cette confiance perdue depuis quelques rencontres, l’équipe se devait de vaincre et ainsi rassurer les supporters du club alsacien. L’an dernier, la montée s’est jouée lors de l’ultime journée, cette année notre équipe devra peut-être lutter jusqu’à la dernière journée pour assurer son maintien en National.

Les principales actions de la rencontre:

L'équipe du RCSA au coup d'envoi contre Boulogne

L’équipe du RCSA au coup d’envoi contre Boulogne

Ce soir, le coach François KELLER a décidé de titulariser d’entrée le revenant Milo SIKIMIC en défense centrale, Jérémy GRIMM purgeant un match de suspension. En attaque, François a privilégié la paire MENDY – GENGHINI  à  RIBAS – PERRIN.

 

Régis GURTNER, capitaine de Boulogne er Milo SIKIMIC

Régis GURTNER, capitaine de Boulogne er Milo SIKIMIC

Un revenant dans ce Stade de la Meinau qu’il connaît bien, Régis GURTNER, l’ex Savernois et aujourd’hui capitaine de cette formation boulonnaise.

Poignée de main entre François KELLER et Stéphane LE MIGNAN sous les yeux de l'arbitre M JANIN

Poignée de main entre François KELLER et Stéphane LE MIGNAN sous les yeux de l’arbitre M JANIN

Monsieur Guillaume JANIN qui libère les deux équipes pour cette rencontre très importante pour les deux équipes.

1′: beaucoup de femmes qui étaient invitées gratuitement ce soir dans les tribunes.

2′: SIKIMIC a déjà deux interventions nettes à son actif, on remarque de suite sa soif de ballon, sa présence va sécuriser notre défense.

MENDY reprend en demi-volée le service de BAH

MENDY reprend en demi-volée le service de BAH

4′: le RCSA tout près d’ouvrir la marque. Un corner tiré par Dimitri LIENARD est mal dégagé par les Boulonnais sur SABO. Ce dernier remet aussitôt dans le paquet et BAH remet de la tête sur MENDY. Alexandre frappe à l’entrée de la surface et GURTNER arrive à repousser des deux poings. Benjamin GENGHINI plus prompt que tout le monde s’empare du ballon et à trois mètres du but …le met au-dessus. Ce but dont tous avait rêvé….une belle occasion qui s’envole.

GENGHINI reprend....au -dessus

GENGHINI reprend….au -dessus

15′: ce premier quart d’heure voit deux équipes joueuses, désireuses de s’imposer. Les Bleus montrent énormément de bonne volonté. Les duels sont acharnés et on ne peut affirmer que nos joueurs se cachent, ah s’ils avaient pu concrétiser l’occasion de Benjamin GENGHINI.

16′: BUT CONTRE SON CAMP d’ALI BAMBA. Quand la poisse vous poursuit, que faire? Cette action est symptomatique du climat actuel. Débordement d’Alhassane KEITA, il rattrape  in extrémis le ballon, son centre anodin arrive dans les pieds d’Ali BAMBA. Totalement surpris, il s’emmêle les pinceaux et marque contre son camp. Guillaume GAUCLIN n’en croit pas ses yeux. Décidément, rien n’est épargné à notre équipe.

Ali BAMBA n'en revient pas et pourtant l'imparable s'est produit

Ali BAMBA n’en revient pas et pourtant l’imparable s’est produit

19′: BUT EGALISATEUR DE SABO. Les strasbourgeois n’ont pas longtemps gambergé. Belle frappe appuyée de GENGHINI et une fois de plus GURTNER relâche la balle. Jean-Philippe SABO a senti le coup et poursuivi son effort. Il arrive à glisser le ballon dans le but. Le RCSA et Boulogne sont à égalité 1-1.

Jean-Philippe SABO égalise

Jean-Philippe SABO égalise

 

1185549_605060116245818_694214338_n21′: LE TOURNANT DE LA RENCONTRE. Un long dégagement dans la surface de GURTNER. Deux hommes à la lutte pour récupérer le ballon: MENDY et GURTNER. Les deux regardent la balle. L’attaquant touche la balle le premier et le gardien s’empale sur son pied. Aucune méchanceté de part et d’autre, un fait de jeu comme il s’en produit des milliers sur les terrains français. Seulement voilà, le gardien boulonnais s’est mal reçu et a du mal à récupérer ses esprits (vomissements, perte de connaissance et suspicion d’une fracture d’une côte). Le malheureux doit donc être évacué sur une civière. Sans avoir sifflé de faute, l’arbitre sort le carton rouge an nez et à la barbe de MENDY. Sur le coup, surprise totale dans le camp strasbourgeois. M JANIN a été influencé par la sortie du gardien sur la civière et les vociférations du clan boulonnais.

1959524_605060132912483_636192573_n

Alexandre MENDY a suivi la seconde mi-temps dans la tribune jouxtant la tribune de presse et nous lui avons clairement posé la question: raconte-nous ce qui s’est passé à la 21ème minute. Très calmement, il nous dit:  » Sur un long ballon dans la surface de Boulogne, j’arrive un tout peu avant le gardien. A terre, je vois le gardien arriver à toute vitesse vers moi. Il heurte de plein fouet mon pied. A aucun moment, je ne pouvais éviter ce choc. En aucune manière, je n’ai eu l’intention de lui faire mal ou pire de le blesser. Quand après plusieurs minutes, l’arbitre sort le rouge, je ne comprends rien. Surtout que l’arbitre m’avait demandé si j’avais fait faute. Non, lui ai-je répondu. Un défenseur était très excité (Bélony DUMAS) de même que l’entraîneur-adjoint boulonnais (Mickaël DELESTREZ ), l’arbitre a sans doute été influencé par l’attitude de ces personnes « . 

L’arbitre a commis une grossière erreur, beaucoup de journalistes en étaient convaincus après la rencontre, les grands perdants dans cette affaire étant le joueur MENDY et le RCSA.

28′: Après près de sept minutes d’arrêt, Alexis SAUVAGE remplace GURTNER dans les buts.

30′: le score est toujours nul, 1-1, et le public réagit bruyamment dès que DUMAS est en possession de la balle.

35′: le RCSA réduit à dix, s’est réorganisé mais les Boulonnais font courir le ballon et se montrent dangereux.

37′: SABO donne à LIENARD qui transmet à GENGHINI dont le tir est contré au dernier moment.

1948176_605060289579134_1982320854_n45’+4: les deux équipes rentrent aux vestiaires et le trio d’arbitres sort sous les sifflets nourris des spectateurs. Score, 1-1.

53′: carton jaune pour Stanislas OLIVEIRA, ce qui lui vaudra une suspension prochainement.

57′: carton jaune pour SOUBERVIE.

59′: une lourde frappe de PERUCHI file de peu à droite du but de GAUCLIN

70′: le match a perdu de sa superbe, on voit des Strasbourgeois craintifs et se regrouper en défense.

75′: le spectacle n’est guère reluisant, les deux équipes semblent se contenter de ce petit point du match nul.

77′: GISSELBRECHT remplace GENGHINI

79′: carton jaune pour Belony DUMAS.

81′: du côté de Boulogne, sortie de PERUCHI et Téhoué et entrée de Abou DERAA et RAYNIER

90+3: M JANIN siffle la fin de cette partie avec une seconde mi-temps des plus insipides, mais la faute à qui? Ce résultat nul, 1-1, ne fait pas les affaires de l’équipe strasbourgeoise qui reste relégable après cette 24ème journée.

1187191_605060552912441_332629640_nLes réactions d’après-match:

Guillaume GAUCLIN:  » Ce n’était pas génial mais on s’est battu. C’est ce qu’il faut retenir »

François KELLER:  » On s’est racheté au niveau de l’état d’esprit face à Boulogne mais pas au niveau comptable. C’est au moins ça mais il manque des points. Mathématiquement, c’est une mauvaise soirée mais elle aurait pu être très mauvaise si nous avions mal négocié les 70 minutes à dix. L’objectif c’est que le club se maintienne coûte que coûte et ce point grappillé est important « .

Milovan SIKIMIC:  » On avait bien commencé, mais on prend un but débile. Je le dis sans incriminer Ali parce que tout le monde peut faire un jour une bévue comme celle-ci. Mais nous nous sommes remis dans le sens de la marche. Malheureusement, il y a eu cet accident avec Régis. Même à un de plus, Boulogne n’a pas eu une occase. Nous n’avons pas le choix: nous sommes obligés d’aller chercher quelque chose à Luzenac « .

Les hommes de la rencontre:

Jean-Philippe SABO – Milovan SIKIMIC – Benjamin GENGHINI – Ludovic GOLLIARD – Stanislas OLIVEIRA

Les autres résultats de la soirée:

Fréjus St Raphaël contre Luzenac: 1-2

Dunkerque contre Orléans: 0-0

Paris FC contre GFC Ajaccio: 0-0

Uzès Pont du Gard contre Amiens: 0-3

Red Star contre Carquefou: 1-1

Poiré sur Vie contre Bourg Péronnas: 1-0

Colomiers contre SR Colmar: 1-1

Vannes contre Luçon: 0-0

Classement général après 24 journées:

 

                       Clubs  Pts    J   G   N   P   Bp   Bc Diff
1.- US Luzenac Ariège Pyrénées   48  24

14

   6    4   36   17 + 19
2.- US Orléans Loiret Football   48  24  13    9    2   28   10 + 18
3.- GFC Ajaccio   41  24  11    8    5   27   15 + 12
4.- Paris FC   35  24    9    8    7   22   15 +   7
5.- Etoile Fréjus St Raphaël   35  24  10    5    9   29   25 +   4
6.- SR Colmar   35  24    9    8    7   26   30 –   4
7.- USJA Carquefou Football   34  24    8  10    6   22   18 +   4
8.- FC Red Star 1897   33  24    8    9    7   25   22 +   3
9.- USL Dunkerque   33  24    7  12    5   21   19 +   2
10.- FC Bourg-Péronnas   31  24    8    7    9   26   30 –    4
11.- US Boulogne Côte d’Opale   30  24    8    6  10   21   23 –    2
12.- Club Vendée Poiré sur Vie   29  24    7    8    9   24   37 – 13
13.- US Colomiers Football   27  23    7    6  10   26   26
14.- Vendée Luçon Football   25  24    6    7  11   20   33 – 13
15.- Amiens Sporting Club Football   24  23    5    9    9   17   19 –    2
16.- Racing Club Strasbourg Alsace   24  24    5    9  10   21   26 –    5
17.- Vannes Olympique Football   22  24    5  10    9   24   26 –    2
18.- ES  Uzès Pont du Gard   16  24    3    7  14   16   40 – 24

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.