Enterrement de première classe du RCSA devant 20 403 spectateurs !

Ce 11 avril 2014 restera apparemment dans les annales du club strasbourgeois et ce pour diverses raisons. La première est à mettre à l’actif de ce formidable public strasbourgeois qui n’a de cesse, depuis presque trois ans, de prouver à la France entière son indéfectible passion pour ce sport. Après les records d’affluence de CFA2 et de CFA battus ces deux dernières années par notre public, celui enregistré en National de notre voisin messin de mai 2013 est également tombé pour atteindre 20 403 spectateurs. Mais voilà pour le plus réjouissant.

Pour cette seconde manche du derby alsacien, le ban et l’arrière-ban du football national et régional, des autorités locales et artistiques, s’étaient donnés rendez-vous à la Meinau. La très grande majorité des 20 000 spectateurs était aussi présente pour voir le sursaut d’orgueil de notre équipe.

Hélas, les Strasbourgeois n’ont cependant pu éviter une nouvelle défaite qui les condamne pratiquement à la relégation. L’équation est simple pour l’avant-dernier du classement avant le déplacement à Orléans qui occupe la seconde place: le premier non relégable, le Poiré sur Vie, compte huit points d’avance et seule une victoire ferait perdurer le très mince espoir de maintien. Le terrible bilan de neuf rencontres sans la moindre victoire, deux points « engrangés » sur vingt sept, nous condamne à un quasi retour express en CFA, quelques mois seulement après l’accession en National.

Les commentaires vont bon train, il y a ceux qui savaient que cela se terminerait ainsi, ceux qui se font un malin plaisir d’opposer tel ou tel joueur, ceux qui accusent sans scrupule telle ou telle personne responsable du club, et j’en passe et des meilleurs….La situation actuelle est déjà assez cruelle pour que certains ne se croient obligés de rajouter des propos inconvenants….

Les principales actions de la rencontre:

L'équipe du RCSA appelée à rencontrer celle de Colmar

L’équipe du RCSA appelée à rencontrer celle de Colmar

A cinq minutes du début de la rencontre, toujours pas de composition officielle de notre équipe, une première. LIENARD, le buteur, sera-t-il de la partie?

Très belle pelouse, des tribunes qui se garnissent de plus en plus, un temps un peu frisquet mais qui convient à la pratique d’un bon football. Les Strasbourgeois veulent prendre leur revanche du match aller et surtout ne pas décevoir leurs nombreux supporters.

A quelques instants du coup de sifflet libérateur de l’arbitre M Hamid GUENAOUI, la compo du RCSA: GAUCLIN – DONZELOT – GOLLIARD – SIKIMIC – PINAUD – AMOFA – BAH – OLIVEIRA – NORO – LIENARD et MENDY

10262115_618505828234580_4082017525599950525_n

 

7′: premier tir à l’actif du Colmarien ARMAND mais GAUCLIN est vigilant et capte le ballon

10′: belle réaction strasbourgeoise, MENDY arrive à se dépêtrer de son vis-à-vis et déclenche une frappe que MENSAH maîtrise sans mal

15′: Colmar annonce la couleur en jouant très bas et lancer de rapides contre-attaques

16′: coup franc de 20 mètres exécuté par NORO dont le tir enroulé est capté en deux temps par MENSAH

18′: MEYER fait une faute énorme sur MENDY mais l’arbitre oublie de siffler et donne ………un corner

26′: SANE joue très mal cette attaque en tirant dans les nuages alors que son équipier ARMAND était idéalement placé

32′: LIENARD résiste à MEYER et s’engouffre dans la surface. Son centre en retrait sur MENDY est vendangé par celui-ci. Sa tête piquée file au-dessus alors qu’elle ne demandait qu’à rentrer. Quelle occasion de gâchée!

35′: MOUKHIL reprend de la tête un corner d’ARMAND mais elle n’est pas cadrée

39′: les SR Colmar manquent l’ouverture du score: énorme bévue de GOLLIARD et échappée de MOUKHLIL qui s’en va tout seul défier GAUCLIN. Le lob du gauche du Colmarien file à côté.

10246772_618506281567868_5425621398569044628_n

40′: But du RCSA: MENDY prend de vitesse les défenseurs colmariens et à 20 mètres, ajuste une frappe puissante et précise qui laisse MENSAH sans réaction.

La joie de MENDY poursuivi par OLIVEIRA et AMOFA

La joie de MENDY poursuivi par OLIVEIRA et AMOFA

45′: mi-temps ici à la Meinau et le RCSA mène 1-0 devant Colmar. Le score est logique vu la domination territoriale des Bleus.

46′: de suite trois changements dans le onze colmarien: entrées de DECKER, BENKAID et MARQUES à la place de SANE, JARSALE et ARMAND. Pari osé de l’entraîneur OTT.

47′: de suite, l’entrant MARQUES déborde côté droit, centre en retrait pour MOUKHIL qui rate de peu le ballon.

50′: avertissement pour le Colmarien Abdel MOUKHLIL

55′: belle passe de CHERE pour MARQUES qui est contré au dernier moment. CRILLON est le plus vif pour récupérer l’offrande et trompe GAUCLIN du plat du pied. Les deux équipes se retrouvent à égalité 1-1.

61′: David LEDY revient après ses blessures à la place de NORO.

1932290_618506408234522_3251866528232285501_n

65′: LIENARD s’applique à tirer cet énième coup-franc. LEDY saute très haut et cadre sa tête. Superbe détente de MENSAH qui boxe la balle en corner.

66′: perte de balle d’OLIVEIRA, MOUKHLIL décoche du gauche un tir puissant que GAUCLIN repousse.

74′: Colmar prend l’avantage en marquant son second but. Une deux M’TIR CHERE qui se solde par un tir du second qui envoie une frappe croisée qui ne laisse aucune chance à GAUCLIN. Ce véritable coup de poignard risque de nous envoyer à l’échelon inférieur.

75′: RCSA – COLMAR: 1-2 logique au vu de cette seconde mi-temps où le RACING s’est tout simplement effondré. Cela ressemble plus à une faillite collective qu’à des négligences individuelles. Pourquoi notre équipe est-elle tombée aussi bas? Incapable de se révolter, nous avons maintenant plus qu’un pied en CFA.

76′: entrée de GENGHINI à la place d’OLIVEIRA.

79′: on a failli assister au troisième but colmarien sur une nouvelle erreur strasbourgeoise. DONZELOT prolonge involontairement sur MARQUES dont le lob flirte avec la transversale de GAUCLIN.

89′: MENDY a une dernière belle opportunité d’égaliser:  l’excellent service de LIENARD est très mal exploité par l’ex Niçois.

90+2′: M GUENAOUI met fin au cauchemar. Peu de joueurs ont le courage de se diriger vers le kop strasbourgeois, c’est dire. Quelle tristesse, ce soir, on a bu le calice jusqu’à la lie.

DIAWARA essaye de consoler DONZELOT

DIAWARA essaye de consoler DONZELOT

Les commentaires d’après-match:

Milovan SIKIMIC: En seconde mi-temps, ils nous ont mis en difficulté, on n’arrivait pas à harceler le porteur du ballon, on a reculé. Je n’ai pas compris ce qui s’est passé, on a perdu notre agressivité et dans ce genre de match, on n’a pas le droit. Dès qu’on a pris ce but, c’était fini, on se demandait juste quand on allait prendre le deuxième. Si la première mi-temps était bien, on est resté aux vestiaires pour le deuxième. On a été ridicule. Le maintien? Ca va être très dur, très compliqué. Je pense que ce maillot est peut-être trop lourd à porter pour certains.

Jacky DUGUEPEROUX: Quand on voit le décor de cette rencontre face à Colmar, 20 000 personnes pour un match de National, et qu’on ressent de la pression, il faut changer de métier si on n’y arrive pas. L’écart entre le pedigree des joueurs qui ont disputé des matchs en Ligue 1, Ligue 2, et leur qualité est disproportionné. Je n’arrive pas à comprendre qu’on arrive à ça, alors que nulle part ailleurs on a des conditions de travail comme ici à ce niveau.

On va discuter en début de semaine prochaine avec Marc pour savoir quelles orientations prendre. Je ne suis pas revenu pour perdre sept matchs. L’idée de jeter l’éponge ne m’effleure pas. Je savais avant de venir que ce serait très difficile. Les gens étaient venus pour nous aider et à l’arrivée, tout le monde est reparti la tête dans le sac, en silence presque. Nous faisons presque pitié et n’avons pas de réaction. C’est ce qui m’embête le plus. Il faut essayer de finir avec un peu de dignité.

Les hommes de la rencontre:

MENDY – SIKIMIC – LIENARD – AMOFA – GAUCLIN

Les autres résultats de la soirée:

Luçon contre Luzenac: 0-2

Fréjus St Raphaël contre Orléans: 0-2

Colomiers contre Dunkerque: 1-2

Uzès Pont du Gard contre Bourg-Péronnas: 0-1

Red Star contre Le Poiré sur Vie: 2-1

Vannes contre Carquefou: 0-0

Boulogne contre GFC Ajaccio: 2-0

Paris FC contre Amiens: 0-0

Le classement après 28 journées:

 

 

                     Clubs  Pts    J   G   N   P   Bp   Bc Diff
1.- US Luzenac Ariège Pyrénées   56  28

16

   8    4   43   21 + 22
2.- US Orléans Loiret Football   55  28  15  10    3   34   14 + 20
3.- GFC Ajaccio   47  28  13    8    7   32   20 + 12
4.- FC Red Star 1897   43  28  11  10    7   32   25 +   7
5.- USJA Carquefou Football   42  28  10  12    6   25   19 +   6
6.- SR Colmar   40  28  10  10    8   28   33 –    5
7.- FC Bourg-Péronnas   39  28  10    9    9   31   33 –    2
8.- Paris FC   39  28    9  12    7   26   19 +   7
9.- USL Dunkerque   39  28    9  12    7   25   23 +   2
10.- Etoile Fréjus St Raphaël   37  28  10    7  11   29   29
11.- Amiens Sporting Club Football   35  28    8  11    9   23   20 +   3
12.- US Boulogne Côte d’Opale   34  28    9    7  12   26   31 –    5
13.- Vendée Luçon Football   32  28    8    8  12   25   37 – 12
14.- Vendée Poiré sur Vie Football   32  28    8    8  12   28   44 – 16
15.- US Colomiers Football   30  28    7    9  12   31   33 –   2
16.- Vannes Olympique Football   27  28    6  12  10   31   32 –   1
17.- Racing Club Strasbourg Alsace   24  28    5    9  14   23   32 –   9
18.- ES  Uzès Pont du Gard   17  28    3    8  17   19   46 – 27

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.