Un nul à Orléans, 1-1, qui permet d’entretenir l’illusion….

Fidèle à lui-même, à l’extérieur tout du moins avec cinq points récoltés en déplacement sur quarante cinq, quel visage le RCSA nous réservait-il, au Stade de la Source, pour cette 29ème journée de National? Passif, indiscipliné ou timide, nous étions curieux de voir le comportement de notre équipe.

L’équipe dirigée par Jacky DUGUEPEROUX revient avec le point du match nul mettant ainsi fin à une série négative. Au niveau de la combativité et de l’agressivité, on ne peut pour une fois pas reprocher grand chose à nos joueurs. Sur le plan de l’efficacité, c’est plus compliqué. Ce manque de réalisme nous empêche de gagner. Ce résultat nous permet tout au plus de stopper l’hémorragie. Ce n’est pas une mauvaise performance en soi, mais mathématiquement, elle ne nous fait guère avancer. A cinq journées de la fin de ce championnat, il ne nous reste plus qu’à espérer.

Les actions principales de la rencontre:

les-supporteurs-strasbourgeois-en-ont-assez-et-l-ont-fait-savoir-avec-humour-vendredi-a-orleans-photo-apl-philippe-le-brech

Blessé à l’aller contre Orléans, David LEDY débute ce soir la rencontre en étant titularisé dès l’entame de match. Après une brillante entrée en cours de match contre Colmar, il aura à cœur ce soir d’aider l’équipe à se surpasser.

1′: les Alsaciens mordent à pleines dents dans cette partie, témoin ce coup franc tiré par LIENARD de 30 mètres mais qui file largement au-dessus.

2′: le rentrant LEDY profite du bon travail de MENDY après l’ouverture de PINAUD por frapper sans contrôle. Son tir à l’entrée de la surface oblige RENAULT à un premier arrêt.

14′: chaude alerte sur la cage de GAUCLIN. Percée plein centre de Mathieu LIGOULE qui donne un excellent ballon à Pape SARR qui se présente seul devant GAUCLIN. Comme souvent, le gardien strasbourgeois remporte le duel face à l’attaquant orléanais. Une nouvelle brèche allumée cette fois-ci par Julien DELONGLEE qui voit sa volée puissante repoussée des deux poings sur Pape SARR. Celui-ci tout surpris, perd une nouvelle fois son duel avec GAUCLIN en adressant un tir beaucoup trop mou.

20′: nouvelle alerte orléanaise, DELONGLEE se joue de plusieurs défenseurs et à l’entrée de la surface, il trouve Pape SARR qui à nouveau se troue en enlevant trop sa frappe. Heureusement que ce dernier n’est pas dans un bon soir sinon on n’en serait plus à 0-0 au tableau d’affichage.

21′: David LEDY, très en jambe, frappe au but mais RENAULT veillait.

28′: LIENARD tire le corner mais la tête de MENDY file à côté.

29′: Maxime BRILLAUT sur un coup franc de Loïc PUYO ne parvient pas à tromper Guillaume GAUCLIN.

36′: Stanislas OLIVEIRA voit jaune car il a dû s’adresser à l’arbitre Mme FRAPPART pour lui dire qu’elle a oublié de siffler l’intervention très rugueuse sur AMOFA.

45′: SARR trouve la transversale de GAUCLIN. Gauthier PINAUD est semé en route par Jean-Paul MENDY, il adresse un centre en retrait parfait que Pape SARR envoie sur la transversale. Les Strasbourgeois s’en sortent bien.

45+1′: les deux équipe rentrent au vestiaire sur le score nul et vierge de 0-0.

49′: on reprend les mêmes et toujours pour le même résultat: GAUCLIN détourne une énième tentative de SARR en corner. Merci Guillaume qui d’ores et déjà a sauvé notre équipe de l’ouverture du score.

52′: LIENARD averti pour une faute sur SARR.

53′: encore une situation très chaude sur le but de GAUCLIN. PUYO botte un coup franc à une trentaine de mètres, BRILLAULT trouve à nouveau le gardien alsacien sur sa tentative. Peu après, en deux temps, GAUCLIN annihile l’essai de SARR.

55′: PUYO simule grossièrement une intervention de SIKIMIC dans la surface, Mme FRAPPART lui inflige un carton jaune.

brian-amofa-(a-g)-avait-ouvert-la-voie-hier-a-orleans-mais-comme-trop-souvent-le-racing-n-a-pas-su-conserver-son-avance-photo-apl

60′: But pour le RCSA. Dimitri LIENARD tire le coup franc excentré à une trentaine de mètres. Brian AMOFA s’élève et d’un coup de boule rageur bat REVAULT qui s’est détendu en vain. Le RCSA ouvre la marque à Orléans et maintenant que le plus dur a été fait, notre équipe doit tenir une demi-heure.

63′: le malchanceux de la soirée, Pape SARR sort et Fabrice SEIDOU le remplace.

65′: sortie sur blessure du buteur AMOFA et entrée en jeu de Ludovic GOLLIARD.

70′: dix minutes à peine après l’ouverture du score strasbourgeoise, les Orléanais égalisent. Décidemment les Alsaciens sont incapables de tenir un résultat. Jean-Paul MENDY se joue de la défense alsacienne, son centre en retrait d’école trouve le rentrant SEIDOU qui ne laisse aucune chance cette fois à GAUCLIN. Plusieurs joueurs alsaciens peuvent s’en vouloir sur cette action….

74′: GAUCLIN sort dans les pieds de SEIDOU et PINAUD revenu sur sa ligne dégage, incroyable ce changement en quelques minutes de notre équipe qui panique pratiquement sur chaque attaque des Jaunes.

76′: Jean-Philippe SABO est averti pour un acte d’anti-jeu.

le-capitaine-strasbourgeois-milovan-sikimic-(ici-a-la-lutte-avec-l-ancien-colmarien-wilfried-louisy-daniel)-a-apprecie-le-reveil-de-ses-troupes-photo-apl

81′: Louisy DANIEL est remplacé par Loris ARNAUD et Ribas rentre à la place de LIENARD.

90’+4: plus rien ne sera marqué et les deux équipes se quittent sur ce nul de 1-1. Ce 10ème match sans avoir gagné (trois points sur trente) ne nous fait guère avancer.

Les commentaires d’après-match:

Jacky DUGUEPEROUX: Je suis satisfait, on a fait preuve de solidarité et on était mieux physiquement. Mais dans notre situation ce point est insuffisant. La fin de saison va être difficile mais il faut garder cet état d’esprit.

Milo SIKIMIC: On a essayé de rivaliser avec une équipe d’Orléans en pleine confiance et qui jouera certainement en Ligue 2 l’année prochaine. C’est sûr ce n’est pas le « Barça » sur le terrain, mais on a pris un point face à une équipe très forte. Il reste cinq matchs et j’ai un espoir immense. J’y crois, tout simplement. On peut et on va se maintenir.

Jean-Philippe SABO: L’orgueil, c’était le maître mot du coach avant ce match. C’est vrai qu’avec ce nul on fait du surplace au classement, mais ce qu’il faut retenir c’est le contenu et l’état d’esprit. On a joué ensemble, on s’est battu les uns pour les autres.

Les hommes de la rencontre:

Guillaume GAUCLIN – David LEDY – Milovan SIKIMIC – Jérémy GRIMM – Brian AMOFA

Les autres résultats de la soirée:

Luzenac contre Boulogne: 1-0

GFC Ajaccio contre Colomiers: 1-0

Dunkerque contre Red Star: 2-0

Poiré sur Vie contre Uzès Pont du Gard: 5-0

Carquefou contre Paris FC: 1-2

Amiens contre Luçon : 0-0

SR Colmar contre Vannes: 2-2

Bourg Péronnas contre Fréjus St Raphaël: 0-0

Le classement après 29 journées:

                     Clubs  Pts    J   G   N   P   Bp   Bc Diff
1.- US Luzenac Ariège Pyrénées   59  29

17

   8    4   44   21 + 23
2.- US Orléans Loiret Football   56  29  15  11    3   35   15 + 20
3.- GFC Ajaccio   50  29  14    8    7   33   20 + 13
4.- FC Red Star 1897   43  29  11  10    8   32   27 +   5
5.- Paris FC   42  29  10  12    7   28   20 +   8
6.- USL Dunkerque   42  29  10  12    7   27   23 +   4
7.- USJA Carquefou Football   42  29  10  12    7   26   21 +   5
8.- SR Colmar   41  29  10  11    8   30   35 –    5
9.- FC Bourg-Péronnas   40  29  10  10    9   31   33 –    2
10.- Etoile Fréjus St Raphaël   38  29  10    8  11   29   29
11.- Amiens Sporting Club Football   36  29    8  12    9   23   20 +   3
12.- Vendée Poiré sur Vie Football   35  29    9    8  12   33   44 – 11
13.- US Boulogne Côte d’Opale   34  29    9    7  13   26   32 –   6
14.- Vendée Luçon Football   33  29    8    9  12   25   37 – 12
15.- US Colomiers Football   30  29    7    9  13   31   34 –   3
16.- Vannes Olympique Football   28  29    6  13  10   33   34 –   1
17.- Racing Club Strasbourg Alsace   25  29    5  10  14   24   33 –   9
18.- ES  Uzès Pont du Gard   17  29    3    8  18   19   51 – 32

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.