Le 1er acte du triptyque RCSA – SR Colmar se solde par un nul.

10489647_670239366394559_2110729198150035324_n

Les installations magnifiques de l’AS Erstein inaugurées le matin même, ont été le théâtre de la troisième sortie du RCSA.

Le terrain, un véritable billard, constitue « un magnifique outil de travail » pour Cédric MEHL, l’un des entraîneurs de l’équipe  de l’AS Erstein qui évoluera cette saison en Division d’Honneur, a permis aux deux équipes certes encore en rodage, d’offrir des séquences de qualité.

En partant de la gauche, M le Maire d'Erstein, M Bernard Amann, Président, Guillaume Gauclin, Steve Geldreich, Philippe Kalt, Matthieu Forthoffer, Abdoulaye Diawara

En partant de la gauche, M le Maire d’Erstein, M Bernard Amann, Président de l’AS Erstein, Guillaume Gauclin, Steve Geldreich, Philippe Kalt, Matthieu Forthoffer, Abdoulaye Diawara

Un bon millier de personnes s’était donné rendez-vous à Erstein et les commentaires allaient bon train avant l’ouverture des hostilités. Les sujets les plus abordés: le repêchage du RCSA et les divers commentaires suscités, la situation actuelle du Racing (recrutement de nouveaux joueurs, le futur championnat de National, la campagne d’abonnements, etc.). Si beaucoup de personnes reconnaissent que le Racing a eu de la chance d’être repêché, ils ont cependant beaucoup de mal à avaler la sortie médiatique du président des SR Colmar sur le sujet. Quelques commentaires:

 » Honteux et méchant les dires du Président. Il devrait se réjouir qu’il y ait deux clubs en National et l’an dernier, il était bien content d’avoir fait deux belles recettes…. » dit entre autre Sébastien.

 » Ces éternelles querelles, on en a marre. On est en Alsace ou quoi ? Dans d’autres régions, ils se serrent les coudes et nous on ne pense qu’à se taper dessus. De la jalousie ou de la bêtise de la part de ce Monsieur?  » avoue André.

 » Moi je m’en fiche de ce que pense cet individu. On connaît ses volte-face, il est peu crédible. Il veut exciter qui? Qu’il s’occupe de son club, cela vaudra bien mieux  » rajoute Hubert.

Etc., etc., le président des SR Colmar, invisible hier à Erstein, n’en est pas à un coup médiatique près, mais, il semblerait que sa dernière sortie ressemble plutôt à un coup d’épée dans l’eau.

Les joueurs des deux équipes sont à féliciter pour le jeu produit même si ce n’est que par intermittence, car en ce samedi 19 juillet, un soleil de plomb digne de dunes dans un désert de sable régnait sur la cité sucrière.
La première mi-temps verra un Racing se procurer plusieurs occasions d’ouvrir la marque: à la 6ème minute, l’ancien de la maison verte, Frédéric Marques, oblige le portier haut-rhinois, Thomas Fedrigo, à un bel arrêt, après un beau une-deux avec Liénard.

PHIL7340 copie

20ème minute: coup franc bien dosé de Rémi Biancardini, un des nouveaux à l’essai, qui une fois de plus, met à contribution Fedrigo. 32ème minute: bel essai d’un tir tendu de Dimitri Liénard, très en jambes hier et à la 40ème, une très belle occasion pour Abdelhak Belahmeur suite à une sortie hasardeuse du gardien haut-rhinois.

à droite, Rémi Biancardini

au milieu, Rémi Biancardini

Gauclin, le gardien strasbourgeois, devra s’employer, à la 15ème minute, sur un ballon en profondeur de Papa Ibou Kébé puis à la 40ème minute, sur un tir de Samir Henaini.

 » Les attaquants qui sont là sont capables de se produire des occasions, maintenant, il va nous falloir trouver celui qui les mettra au fond. A ce sujet-là, on ne va pas faire n’importe quoi. S’il faut attendre un peu pour l’avoir et ne pas se tromper, il n’y a pas de problème » dira entre autres Jacky Duguépéroux, à l’issue du match.

La seconde période plus difficile pour les organismes, chaleur et gros travail foncier pour les deux équipes y sont pour beaucoup. Le RCSA se procure cependant deux belles occasions. Donzelot, sur un débordement dont il a le secret, offre une belle opportunité au rentrant Aguemon mais la reprise de ce dernier ne trouve pas le cadre (81′) et en toute fin de rencontre, la tête de Grimm est repoussé par le poteau sur un coup-franc du même Aguemon.

PHIL7475 copie

M Philippe Kalt siffle la fin de la partie sur ce score nul et vierge, 0-0. Maintenant, le travail continue et les deux clubs se retrouveront le 5 septembre pour un duel autrement plus âpre.

Réaction de Yannick Aguemon:  » On a mis un peu de temps à se trouver et à avoir des automatismes entre nous. C’est normal puisque nous sommes une nouvelle équipe. Personnellement, je suis pas encore à 100% mais les premières sensations sont bonnes. J’ai encore besoin de m’entraîner dur pour rattraper mon retard « .

PHIL7422 copie

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.