Le cassoulet défie la choucroute

Au même titre que les Strasbourgeois, les Columérins ne veulent pas revivre une fin de saison galère. Même si l’US Colomiers est très limité au niveau du recrutement, le nouveau coach Dominique VEILEX n’en demeure pas moins ambitieux et ne compte pas se fixer des limites.  » L’idéal c’est de ne pas avoir à regarder derrière  » avoue-t-il.

Dominique VEILEX, le nouvel entraîneur DE l'US Colomiers et qui arrive d'Uzès

Dominique VEILEX, le nouvel entraîneur de l’US Colomiers et qui arrive d’Uzès

Ce vendredi 8 août 2014, à 20h, à Capitany, l’US Colomiers reçoit le RCSA pour l’ouverture du championnat. Le nouveau coach aura de suite un véritable casse-tête à résoudre car son équipe devra se passer de six éléments suspendus dont trois gros titulaires potentiels.

 » C’est la première fois que cela m’arrive. Déjà que l’on n’a pas fait un gros recrutement, ce n’est pas la meilleure façon d’aborder ce championnat  » répète Dominique VEILEX. Conséquence de la saison passée, il ne pourra donc aligner LACROIX, DONNE (qui a récolté 6 matchs de suspension suite à l’altercation avec Alexandre MENDY)  et SEIDOU, en milieu de terrain et BOUSCARRATS, QUENET et BRADGIOTTI (encore 5 matchs de suspension), en attaque. Cette situation oblige l’entraîneur à chercher d’autres solutions sans pouvoir travailler les automatismes comme il l’aurait souhaité.

Repêché au terme d’une première saison en National, l’US Colomiers ne part plus dans l’inconnu. Forte de cette première saison qui laisse tout de même un goût d’inachevé, les Columérins qui ont changé de coach, entendent cette fois accrocher le maintien sur le terrain, ce qui aurait dû être le cas la saison dernière sous la houlette de William PRUNIER, parti à Marseille Consolat. Dominique VEILEX, 54 ans, ancien coach d’Uzès-Pont-du-Gard, a été de suite séduit par le projet porté désormais par Jean-Jacques MARS, le nouveau président du club. Colomiers disposera d’un budget de 1,2 million d’euros, l’un des plus petits du National. Le RCSA, par la voix de son président Marc KELLER, va tabler sur un budget prévisionnel de 5,2 millions d’€.

 » Le discours ambitieux des nouveaux dirigeants m’a plu. Il y a des entraîneurs qui recherchent l’argent et d’autres des qualités de travail liées à un projet porteur. Ici on a des conditions dignes de la L2. Je n’ai signé que pour un an, en sachant que je viens pour trois ans  » rajoute Dominique VEILEX.

Pour le nouvel entraîneur, la préparation s’est bien passée. Le groupe était à l’écoute et a disposé de conditions exceptionnelles. Il y a eu un changement de méthode, de principes auxquels les garçons ont adhéré. Le club nous a offert un stage et nous avons bien travaillé.

En conclusion, les objectifs de la saison se résumeront à perdurer au niveau National sans revivre la fin de saison de l’an dernier. Nous avons été repêchés mais un miracle ne se produit pas deux fois. Pour cela, il faudra réussir un bon début de championnat pour accrocher le maintien rapidement. Positions-nous en milieu de tableau et ne nous fixons pas de limites. On fera un premier bilan à la trêve et d’ici là espérons le meilleur.

Cette première rencontre contre Strasbourg est doublement importante, voire comment nous nous situons par rapport à une équipe qui dispose de plus de moyens et évoluant chez nous, devant nos supporters, une victoire serait la meilleure des manières de lancer cette saison.

Les Strasbourgeois sont prévenus, à eux de mettre le sérieux nécessaire pour obtenir un bon résultat du côté de Toulouse.

A trois jours du coup d’envoi du National…..

Rappelez-vous au soir du 24 mai et cet ultime match nul contre le Red Star (2-2), nous étions nombreux à nous demander ce qu’il allait advenir de notre cher Racing. Que de nouvelles ont circulé durant les vacances des joueurs soufflant le chaud et le froid. Le samedi 12 juillet, le RCSA du côté de Kehl disputait sa première rencontre amicale et venait à bout de l’équipe locale mais Jacky Duguépéroux nous avouera à la fin de la rencontre, un brin  agacé, en avoir assez  de n’être toujours pas fixé sur le championnat qu’allait jouer son équipe. Le mardi 15 juillet, la bonne nouvelle tombait enfin, le RCSA était repêché et pour la saison à venir,  disputera le championnat de National.

Dès lors, l’urgence était de renforcer au plus vite l’équipe qui a vécu une véritable saignée avec le départ de 14 joueurs: Ali Bamba, Yann Bénédick, Benjamin Genghini, Alexandre Gisselbrecht, Ludovic Golliard, Vauvenargues Kéhi, David Lédy, Alexandre Mendy, Billy Modeste, Julien Perrin, Gauthier Pinaud, Stéphane Noro, Sébastian Ribas et Anthony Sichi. Les arrivées de 8 joueurs compenseront quelque peu les nombreux départs: Yannick Aguemon (ex Vannes), Stéphane Bahoken (ex Nice), Marc Fachan (ex Carquefou), Frédéric Marques (ex SR Colmar), Alassane N’Diaye (ex Arles-Avignon), Abdallah N’Dour (ex Metz), Yoann Salmier (ex St Brice-la-Forêt), Ernest Seka (ex Amiens).

L’entraîneur strasbourgeois se verra très certainement obligé de prendre un autre renfort vu l’absence de Mamadou BAH, pour deux mois minimum après son opération au genou du lundi 4 août.

La dernière sortie de préparation à STILL contre le SC Schiltigheim évoluant en CFA2 n’a pas totalement convaincu le staff technique et les spectateurs présents.  » Je suis déçu par l’ensemble de notre prestation et je ne l’explique pas trop. On est à quelques jours du début du championnat et eux, ils n’en sont qu’au début de leur préparation. Je m’attendais à voir autre chose. C’est une faille collective  » . On ne peut être plus clair, l’entraîneur Jacky DUGUEPEROUX n’a que peu goûté la production de ses joueurs.

Les équipes de Schiltigheim et du RCSA avant le coup d'envoi à STILL

Les équipes de Schiltigheim et du RCSA avant le coup d’envoi à STILL

L’absence de plusieurs pièces maîtresses ne saurait tout expliquer (N’DOUR et FACHAN toujours blessés de même qu’ OLIVEIRA, GRIMM absent pour cette rencontre), bien que le début de rencontre du RCSA était prometteur. Les Bleus vont ouvrir le score par MARQUES, premier but sous ses nouvelles couleurs, à la 26′, après un excellent service de BELAHMEUR. Mais les Verts de Schiltigheim ne mettront que 8′ pour revenir à la marque, GASSER trouvant la lucarne de GAUCLIN après un coup franc de PAUL.

68920_677364645682031_1871476343159112135_n

A la 42′, MARQUES s’offrait son premier doublé. BAH le sollicite en profondeur et à la course le Strasbourgeois n’éprouve guère de difficulté à battre SCHNEIDER, le gardien adverse. La mi-temps est sifflée sur ce score de 2-1 en faveur des Bleus.

Il faudra patienter jusqu’à la 75′ pour voir le RCSA aggraver la marque à 3-1. Coup franc de BELAHMEUR détourné par le mur schillikois et AGUEMON à l’affût en profite pour inscrire le but. Beaucoup pensaient  » qu’à 3-1, l’affaire était pliée  » dixit DUGUEPEROUX mais c’était mal connaître les Verts qui vont plus que se rebiffer et scorer à deux fois pour égaliser. En deux minutes, 87′ et 89′, BOUKEMIA et OWUSU, trouveront l’ouverture.  » On a pensé qu’à 3-1, le match était plié et cela doit nous servir de leçon. Ce n’est pas la meilleure façon de se préparer psychologiquement » concluera Jacky DUGUEPEROUX.

10463852_677365039015325_651195678771854053_o

L’entraîneur des Verts, José GUERRA, sera plus radieux  » Mon équipe a eu un bel équilibre défensif durant une heure, celle de la fin était plus offensive, mais globalement, je pensais qu’on subirait plus « .

Albert STOECKEL (à gauche) entraîneur des gardiens du RCSA, en discussion avec José GUERRA

Albert STOECKEL (à gauche) entraîneur des gardiens du RCSA, en discussion avec José GUERRA

Un nouvel attaquant, Alassane N’DIAYE, remplaçant à Arles-Avignon, lors de la 1ère journée de Ligue 2, viendra renforcer le RCSA jusqu’en fin de saison. Né le 14 juin 1991 à LIMOGES, 1,79m pour 68 kg, il a disputé l’an dernier 29 matchs de L2 avec le CA BASTIA et marqué 2 buts.  » C’est un attaquant supplémentaire et un vrai joueur de L2 qui va nous amener de la vitesse et de la polyvalence, il peut jouer à droite et dans l’axe « .

Alassane N'DIAYE

Alassane N’DIAYE