Qualification logique du RCSA face aux Italiens de Guebwiller, 8-1, en Coupe de France

1525082_713705908714571_6257657263954126460_n

Les deux dernières sorties du RCSA, à l’extérieur, en National, se sont soldées par de cruelles défaites. Le bon début de championnat et le rôle d’outsider à assumer n’ont fait qu’amplifier la désillusion. Ce match du 5ème tour de la Coupe de France ne pouvait mieux tomber pour retrouver un zeste de confiance. L’écart hiérarchique entre les deux formations, cinq divisions, ne laissait guère planer de doute. Les 1 300 spectateurs ont assisté à un vrai match de coupe et le score à la mi-temps incitait à la prudence. Mais plus le temps passait, plus les « pros » gagnaient en assurance, ce qui est somme toute normal. Le score final peut paraître lourd mais quand on songe aux occasions vendangées en première mi-temps, l’écart final est logique.

10702080_713705548714607_2013445681304207741_n

Debout de gauche à droite: Bahoken – N’Diaye – Munch – Camara – Sikimic – Oukidja

Accroupis de gauche à droite: Aguemon – Belahmeur – Donzelot – Sabo – N’Dour

Pour cette rencontre, le coach Jacky DUGUEPEROUX, a fait appel à des joueurs souvent cantonnés au banc de touche ou qui apparaissent pour un temps de jeu limité. Grimm et Seka purgent leur match de suspension, Amofa non remis de sa blessure contre Bastia, sera laissé au repos.

Le premier à s’illustrer sur le terrain Haut-Rhinois sera Abdelhak Belahmeur qui après un raid solitaire va ouvrir la marque à la 16′. Il va récidiver à la 28′ en trouvant la lucarne de Bossavit à la suite d’un coup franc direct magistralement exécuté.

10676129_713706108714551_8124158339772826378_n

10624653_713706445381184_3636168280934938857_n

 

Puis les Strasbourgeois retombaient dans leurs travers en oubliant de concrétiser l’une ou l’autre belle occasion et en permettant aux Italiens de Guebwiller de reprendre espoir. Lancé en profondeur, De Castro Azevedo s’y reprenait à deux fois et profitait de la mésentente Sikimic – Camara pour battre Oukidja. Les spectateurs prenaient fait et cause pour le Petit Poucet et avec un peu de chance, ils auraient pu égaliser à la 42′ mais la frappe de Nam manquait le cadre de peu.  » A 2-1, on y a cru. On a même eu la balle de 2-2. Ca aurait été magnifique  » en rigole encore Christophe Hurst, l’entraîneur de l’USI Guebwiller.

A l’heure de jeu, 61′, Lienard se trouvait à point nommé d’une belle action collective pour battre Bossavit. Il va récidiver 10 minutes plus tard pour lui aussi inscrire un doublé sur une passe de Sabo.

10710723_713706858714476_4279043174041573147_n
Les amateurs avaient de plus en plus de mal à résister aux assauts du Racing. C’est le moment que choisit Bahoken pour se mettre en évidence. En douze minutes, il scella le sort des joueurs de Guebwiller en inscrivant un hat-trick: un pénalty à la 78′, un centre de Lienard qu’il reprend parfaitement à la 87′ et le centre de N’Diaye converti à la 90′. Entre temps, le jeune Ieraci en a profité pour inscrire son but après un bon service de Bahoken à la 82′.

 » Ca a été dur dans un premier temps, car on n’a pas concrétisé nos occasions. C’était un vrai match de Coupe avec des Italiens rugueux dans les duels. On a tout de même fait la différence assez facilement. L’écart final est somme toute logique  » dira en conclusion Jacky Duguépéroux.

1426707_713706848714477_3323391873378945901_n

L’intermède Coupe terminé ( au 6ème tour de la Coupe de France, le RCSA affrontera le samedi 25 octobre,  à 16h,  Reipertswiller chez lui sur son Stade de la Forêt) , le RCSA va se replonger dans le championnat avec un périlleux déplacement chez le promu Chambly qui a le vent en poupe actuellement. Alors attention à cette rencontre, n’oublions pas que les deux derniers déplacements se sont terminés sur de grosses déconvenues.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.