Une fin de match du RCSA à Epinal, synonyme de désillusion totale

le-renfort-offensif-jeremy-blayac-precieux-dans-les-airs-a-inscrit-le-premier-but-de-la-soiree-mais-le-racing-a-fini-par-craquer-photo-l-est-republicainNous sommes à mi-championnat et le RCSA occupe le huitième rang avec 24 points. Lors de ses 17 sorties, le Racing a enregistré six victoires, six nuls et cinq défaites. Il a marqué 19 buts et en a encaissé 17. Sans parti pris, ce bilan est trop moyen pour une équipe que dirigeants, actionnaires et supporters, voyaient tutoyer le haut du classement.

Le RCSA a surtout déçu ses fidèles supporters à la Meinau où il a obtenu des victoires poussives et enregistré deux revers contre deux formations largement à leur portée sans compter le match nul très décevant contre Luçon. Le bilan à l’extérieur n’est pas mauvais bien que les défaites à Chambly et au Poiré-sur-Vie étaient largement évitables.

Si nos joueurs avaient été plus concentrés et moins naïfs et des arbitres un peu plus équitables, l’équipe pourrait compter au minimum six points supplémentaires. Avec  30 points, elle serait logée à la deuxième place à cinq points du leader, le Paris FC.

Maintenant, le temps n’est plus aux lamentations. Notre équipe avec l’un ou l’autre renfort, le retour de certains hommes de base blessés ou suspendus, nous doit une fière revanche. Tous les joueurs devront hisser leur niveau de jeu si nous voulons nous mêler à la lutte pour cette montée. Tout est encore possible et les supporters ne seront pas les derniers à vous sublimer.

dimitri-lienard-et-le-racing-se-sont-pris-les-pieds-dans-le-tapis-vendeen-photo-dna-jean-christophe-dorn

 Les faits marquants de cette rencontre:

Jérémy BLAYAC est titularisé d’entrée par Jacky DUGUEPEROUX. Il pleut sans discontinuer depuis ce matin et le terrain est en relatif bon état. Le kop strasbourgeois (environ 250 supporters) prend largement le dessus sur les 500 Spinaliens présents à la Colombière.

12′: les Strasbourgeois sont bien rentrés dans ce match. Ils monopolisent le ballon et n’hésitent pas à alerter le portier des Jaunes, Olivier ROBIN, quand l’occasion se présente

15′: Dimitri LIENARD lance Alassane N’DIAYE. Ce dernier lance Jérémy BLAYAC dans la profondeur. Après un excellent contrôle, il place une très belle frappe croisée que ROBIN repousse des deux poings

18′: réaction des Spinaliens, Romain CHOULEUR trouve facilement Youcef TOUATI qui des 20 mètres n’hésite pas à tester Guillaume GAUCLIN qui arrête le tir

le-renfort-offensif-jeremy-blayac-precieux-dans-les-airs-a-inscrit-le-premier-but-de-la-soiree-mais-le-racing-a-fini-par-craquer-photo-l-est-republicain

 

22′: le RCSA ouvre le score par Jérémy BLAYAC. A 30 mètres, LIENARD tire le coup franc excentré. Dans un paquet de joueurs, BLAYAC saute plus haut que tout le monde et bat le gardien ROBIN, d’une belle tête décroisée. Epinal – RCSA: 0-1

23′: cette ouverture du score des Bleus n’est pas imméritée et le plus dur ayant été fait, espérons que nos joueurs sauront garder cet avantage

24′: premier avertissement à Abdallah N’DOUR pour une grosse faute sur HASSAN

32′: BLAYAC trouve ses marques de suite . Yannick AGUEMON déborde et adresse un centre parfait sur BLAYAC. Il reprend de la tête mais sa reprise file à côté

41′: tête de Jordan COIGNARD mais Jérémy GRIMM est sur la trajectoire

45′: l’arbitre Jérémy STINAT siffle la mi-temps sur ce score d’1-0 en faveur des Strasbourgeois

48′: grosse faute de MICHELOT sur BLAYAC. Pour changer un peu, c’est Alassane N’DIAYE  qui se charge de tirer le coup-franc.

Son tir puissant est difficilement détourné par ROBIN en corner. LIENARD s’y colle et BLAYAC reprend de la tête. La balle est facilement captée par le gardien spinalien

54′: AGUEMON se loupe sur la passe de BLAGNAC, son tir s’envole dans le ciel vosgien

58′: Jérémy GRIMM séché par Anthony CHAUVET et ce dernier voit jaune

62′: Lahoucine KHARBOUCH rentre à la place d’Anthony CHAUVET

67′: encore un changement chez les Vosgiens: Mohamed DIABATE est remplacé par Sébastien LECOANET

69′: Mayoro N’DOYE est averti ce qui lui vaudra d’être suspendu face au Paris FC

73′: inquiétude pour l’attaquant Jérémy BLAYAC, obligé de quitter plus tôt que prévu ses camarades pour un coup sur la cuisse

77′: LIENARD récupère le ballon et alerte aussitôt BAHOKEN dans la profondeur. Celui-ci se joue de deux défenseurs et rentre dans la surface. Sa frappe écrasée est détournée du pied par ROBIN. N’DIAYE qui avait suivi le mouvement, reprend la balle et cette fois-ci, ROBIN ne peut que constater les dégâts. Du coup, Alassane N’DIAYE justifie son rôle de meilleur buteur avec cinq buts à son actif. Epinal – RCSA: 0-2

82′: à une dizaine de minutes de la fin du match, on ne voit pas ce qui pourrait empêcher le RCSA d’empocher sa septième victoire avec ses deux buts d’avance et une équipe spinalienne guère dangereuse jusqu’à présent

85′: réduction du score par CHOULEUR sur pénalty. Corner pour les Jaunes, situation confuse dans la surface de réparation et….coup de sifflet M STINAT, l’arbitre, qui a vu une main du défenseur CAMARA, averti sur l’action. Cette main très peu évidente, écoutons la version du gardien Guillaume GAUCLIN:  » Je ne sais pas s’il y a pénalty, je ne pense pas. Pour moi, CAMARA prend le ballon de la poitrine  » . Quant à Dimitri LIENARD, il avance que son équipier  » touche la balle avec le ventre ». Romain CHOULEUR pose le ballon, tire et Guillaume GAUCLIN réussi un très bel arrêt mais son ballon repoussé revient dans les pieds du Vosgien qui l’expédie en force au fond des filets. Epinal – RCSA: 1-2

88′: l’impensable égalisation se produit. N’DOUR commet une faute à 20 mètres près de la ligne de touche. Une fois de plus, Romain CHOULEUR s’y colle et expédie une longue balle dans la surface. GAUCLIN ne peut sortir et le ballon arrive sur le crâne de Ludovic MICHELOT qui au point de pénalty trompe le goal strasbourgeois d’une tête arrière. Epinal – RCSA: 2-2.

90+2′: coup de sifflet final de M STINAT et les deux équipes se séparent sur ce score de 2-2. Comment le RCSA menant 2-0 à la 85ème minute a-t-il pu laisser échapper le gain des trois points? La cabane est tombée sur le chien aurait conclu un célèbre commentateur de rugby ou le cochon est dans le maïs, oui ça sent le roussi. La grosse majorité des supporters strasbourgeois présents à la Colombière était folle de rage à devoir ingurgiter ce dessert indigeste de fin de match. C’était comme si le ciel nous était tombée sur la tête diront beaucoup.

Les commentaires d’après-match:

Jacky DUGUEPEROUX:  » Je n’ai même pas envie de parler à nouveau au groupe. A un moment, les mots ne veulent plus rien dire. Il faut juste agir et nous remettre en question, moi le premier, car tant contre Luçon qu’0 Epinal, les changements que j’ai opérés n’ont pas produit l’effet escompté. Sans aller jusqu’à se faire hara-kiri, nous devons prendre conscience que nous sommes tous responsables ». Ces paroles prononcées samedi matin par le coach en disent long sur l’état d’esprit à l’issue de la rencontre. Lui qui s’était muré dans le silence la veille en rejoignant directement le bus sans passer par l’habituelle conférence de presse a dû pousser une belle soufflante à ses joueurs

Jérémy BLAYAC:  » Quand on mène 2-0 chez le dernier à six minutes de la fin en ayant la maîtrise du match, c’est un peu un scandale de repartir avec le nul. Au vu de nos ambitions sur la seconde partie de la saison, c’est une grosse déception. Il y a de l’abattement. C’est très difficile à avaler parce qu’une victoire nous aurait permis de revenir à trois points du podium. Le week-end va être dur, mais dès lundi, il faudra relever la tête. Nous aurons quinze jours pour préparer la réception du Paris FC  »

Guillaume GAUCLIN:  » On menait 1-0 contre Luçon et 2-0 ici. En deux matchs, on vient de perdre quatre points. Le coach nous a juste dit la vérité. Nous n’avons pas parlé entre joueurs ensuite. Nous étions trop déçus. Ca fait plusieurs fois que nous laissons passer des occasions de nous rapprocher du podium. C’est dur  »

Dimitri LIENARD:  » S’il faut mener 3 ou 4-0 à cinq minutes de la fin pour être sûrs de gagner…. A ce rythme, nous n’y arriverons pas. En marquant le second but, nous avions pourtant fait le plus dur. Avec un peu de maîtrise et d’intelligence, un match comme ça est normalement plié. Le coach nous a dit ce qu’il pensait. Ce n’est pas toujours agréable à entendre. Nous avons pris un coup sur la tête et les 15 jours sans match officiel vont être longs et pénibles. Un gros rendez-vous nous attend contre le Paris FC. Si nous ne ressortons pas la tête de l’eau ce jour-là, ça va être très dur  »

Les hommes de la rencontre:

1.- Jérémy BLAYAC: 5 points  2.- Jérémy GRIMM et Dimitri LIENARD: 4 points  3.- Alassane N’DIAYE: 3 points  4.- Guillaume GAUCLIN: 2 points      5.- Yoann SALMIER: 1 point

Classement du meilleur joueur de l’année:

1.- Jérémy GRIMM: 42 + 4 = 46 points

2.- Ernest SEKA: 41 points

3.- Dimitri LIENARD: 29 + 4 = 33 points

4.- Alassane N’DIAYE: 24 + 3 = 27 points

5.- Fred MARQUES: 21 points

6.- Abdelhak BELAHMEUR: 20 points

7.- Alexandre OUKIDJA, Milovan SIKIMIC et Mayoro N’DOYE: 17 points

10.- Brian AMOFA: 11 points

11.- Stéphane BAHOKEN, Guillaume GAUCLIN: 7 + 2 et Jean-Philippe SABO: 9 points

14.- Jérémy BLAYAC: 5, Pacho DONZELOT et Marc FACHAN: 5 points

17.- Yoann SALMIER: 2 + 1 = 3 points

18.- Yannick AGUEMON: 2 points

Les autres résultats de la soirée:

Paris FC contre Poiré-sur-Vie: 1-0

Marseille Consolat contre Chambly: 1-0

Fréjus St Raphaël contre Istres: 1-0

Colomiers contre Avranches: 4-2

Boulogne contre CA Bastia: 4-1

Epinal contre RCSA: 2-2

SR Colmar contre Bourg Péronnas: 0-2

Amiens contre Dunkerque: 1-2

Luçon contre Red Star: remis

Classement du National après 18 journées:

 

                     Clubs  Pts    J   G   N    P   Bp   Bc Diff
1.- Paris FC  38  18 11    5    2   29   12 + 17
2.- FC Bourg Péronnas  33  18  10    3    5   29   16 + 13
3.- US Boulogne Côte d’Opale  32  18    9    5    4   31   18 + 13
4.- FC Red Star 1897  30  17    9    3    5   27   13 + 14
5.- Union Sportive Avranches  28  17    8    4    5   27   21 +   6
6.- USL Dunkerque  27  18    7    6    5   16   15 +   1
7.- FC Chambly Thelle  25  18    7    4    7   27   24 +   3
8.- SR Colmar  25  18    6    7    5   20   20 0
9.- RC Strasbourg Alsace  25  18    6    7    5   21   19 +   2
10.- Etoile Fréjus St Raphaël  24  17    6    6    5   18   16 +   2
11.- Amiens Sporting Club  23  17    6    5    6   24   23 +   1
12.- Vendée Luçon Foot  21  17    4    9    4   12   13 –    1
13.- US Colomiers Foot  21  18    5    6    7   18   24 –    6
14.- CA Bastia  19  18    3  10    5   20   22 –    2
15.- Vendée Poiré/Vie Foot  17  17    4    5    8   16   27 – 11
16.- Marseille Consolat  17  18    4    5    9   16   33 – 17
17.- FC Istres Ouest Provence  10  18    1    7  10   13   30 – 17
18.- SA Epinal  10  18    1    7  10   18   36 – 18

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.