Un RCSA libéré ne laisse aucune chance au leader, le Paris FC, en remportant le match, 2-1

Tout finit par arriver et notre équipe a enfin répondu aux aspirations des dirigeants, actionnaires, staff et supporters, en remportant une victoire qui ne souffre aucune discussion.

Aguemon, Seka, Blayac, Salmier, N'Dour, Oliveira, Amofa fêtent ce succès contre le leader avec enthousiasme...

Aguemon, Seka, Blayac, Salmier, N’Dour, Oliveira, Amofa fêtent ce succès contre le leader avec enthousiasme…

Après l’énorme désillusion spinalienne, on savait que tout résultat autre que la victoire signifiait l’abandon des dernières illusions pour la montée. Depuis la victoire contre Bastia, les supporters strasbourgeois patientaient. Quatre longs mois d’attente et enfin cette récompense tant espérée. Pour cet affrontement avec le leader parisien, Jacky Duguépéroux récupérait quelques absents de plus ou moins longue date: Stanislas Oliveira, Jean-Philippe Sabo, Alexandre Oukidja et Ernest Seka. Le retour de ces quelques  grognards a facilité la tâche du coach. Autres atouts non négligeables avec les débuts à la Meinau des deux nouvelles recrues Jérémy Blayac et Mickaël Chrétien. Tout était réuni pour vivre une belle soirée.

10968355_774066849345143_2608125970074348491_n

Les faits marquants de la rencontre:

Quelques mots sur les conditions extérieures de ce match, il fait froid et la neige est même annoncée mais la pelouse est en relatif bon état. Le match étant télévisé, certains spectateurs ont décidé de rester bien au chaud chez eux et c’est une petite coulisse, 8 252 supporters qui vont essayer de guider leurs joueurs vers la victoire. Jacky Duguépéroux qui dispose de pratiquement tout son effectif, seuls Sikimic et Fachan sont encore blessés, a décidé de titulariser d’entrée Stanislas Oliveira à la place de Brian Amofa. Il maintient également sa confiance à Yoann Salmier qui se voit associé à Ernest Seka, en charnière centrale. Mickaël Chrétien débutera lui aussi au poste d’arrière droit.

1′: après le coup d’envoi donné par M Dimitri Kristo, les Strasbourgeois affichent de suite de bonnes intentions en gagnant les duels 3′: Sabo profite d’une relance loupée des Parisiens pour lancer Liénard. Mais Dimitri ne peut ajuster sa frappe du droit et Demarconnay détourne du pied

6′: les joueurs strasbourgeois ne desserrent pas l’étreinte et sur le corner, le gardien parisien pare à nouveau au plus pressé en dégageant des deux poings. Grimm posté à l’entrée de la surface, reprend de volée mais le ballon s’envole dans les nuages

15′: cela faisait longtemps que nous n’avions plus vu un Racing aussi fringant et combatif. Les Parisiens n’ont que rarement voix au chapitre

18′: montée rageuse d’Oliveira qui alerte Blayac. Celui-ci perd l’équilibre en voulant reprendre de la tête mais arrive tout de même à effleurer la balle qui s’en va toucher le poteau 10635798_774066776011817_879847247184622148_n 22′: le RCSA ouvre la marque par Jérémy Blayac. Montée rapide de balle entre Aguemon et Chrétien. Ce dernier adresse un centre parfait sur la tête de Blayac. Celui-ci n’a aucun mal à tromper Demarconnay. RCSA – Paris FC: 1-0 10958941_774066652678496_5423397191434688673_n Second but pour Jérémy Blayac en un match et demi, c’est bien, pour un joueur qui vient d’arriver. Quand il connaîtra  mieux ses partenaires, les résultats pourraient être encore meilleurs. En marquant très rapidement, Blayac s’est mis une grosse partie des supporters dans la poche

26′: première grosse occasion pour les Parisiens. Salmier perd le ballon près du rond central, Louis Bongongui en profite et part à toutes enjambées vers le but alsacien. Sa frappe lourde s’écrase sur le poteau droit d’Oukidja, battu en l’occurrence

27′: centre de Liénard mais la tête d’Aguemon est contrée et file en corner

29′: le Parisien Daouda Konaté est averti

34′: encore une belle action strasbourgeoise, Sabo file sur son aile et centre sur Aguemon qui est à deux doigts de prendre le meilleur sur le portier Demarconnay

45′: mi-temps à la Meinau. Les Strasbourgeois n’ont été guère inquiétés durant cette mi-temps et ils mènent logiquement 1-0

46′: reprise  à la Meinau avec des équipes inchangées

49′: petite brise de bec entre certains joueurs, Ablai Baldé et Ernest Seka voient jaune. Jérémy Blayac, un peu râleur, est lui également averti

53′: encore un Parisien averti, Baboye Traoré, pour une charge sévère sur Jérémy Grimm

Les deux capitaines, Hervé Lybohy et Ernest Seka, à la conquête du ballon

Les deux capitaines, Hervé Lybohy et Ernest Seka, à la conquête du ballon

59′: Jérémy Blayac aggrave la marque. Liénard récupère le ballon et met sur orbite Blayac. L’ex Angevin, arrivé aux abords de la surface de réparation parisienne, arme un véritable missile qui va se ficher dans la lucarne de Demarconnay, totalement impuissant. Quel but, et déjà son troisième depuis son arrivée. Vu les efforts déployés par les Bleus, score totalement logique. RCSA – Paris FC: 2-0 10155293_774067036011791_1227062627938235063_n 10527334_774067062678455_8076639467054659842_n    61′: premier changement chez les Parisiens, sortie de Baboye Traoré et rentrée du buteur Edward Socrier, 4 buts inscrits

64′: second changement au Paris FC, Tiecoro Keita est remplacé par Amiran Sanaia

66′: beau numéro de Jean-Philippe Sabo qu’il ponctue d’une frappe qui effleure le poteau

67′: encore un corner pour les Bleus, le neuvième, Lienard trouve la tête de Salmier qui voit malheureusement Daouda Konate sauver sur sa ligne

68′: dernier changement parisien, l’entraîneur Christophe Taine lance son meilleur buteur Idriss Ech-Chergui, 7 buts, à la place de Konaté

78′: oh la reprise ratée de Sabo au point de pénalty. Le score pourrait être beaucoup plus lourd pour les Parisiens avec un peu plus de réussite côté strasbourgeois

80′: changement au RCSA, Aguemon, auteur d’un bon match est remplacé par N’Diaye

85′: Lienard, auteur d’une grosse partie avec sa cinquième passe décisive cette saison, regagne le banc, très applaudi et Amofa le supplée

90′: on rentre dans le temps additionnel et on ne voit pas ce qui pourrait empêcher le Racing d’engranger sa 7ème victoire

90’+3′: le Paris FC réduit la marque par Ablai Baldé d’une tête à bout portant. RCSA – Paris FC: 2-1

90 + 4′: coup de sifflet final de l’arbitre de M Dimitri Kristo et le Racing inflige sa troisième défaite au Paris FC de cette saison. Les Strasbourgeois reviennent à cinq points du podium

10425890_774067302678431_8671204223102136533_n

    Les commentaires d’après-match:

Jacky Duguépéroux:  » Si on voulait encore espérer, il fallait gagner et c’est fait. J’ose espérer que c’est le début d’une série. Il y a eu beaucoup d’impact physique en face. Au début de la deuxième mi-temps, ils ont tenté de nous faire sortir de notre match mais malgré l’un ou l’autre carton, tout le monde est resté lucide et serein. On bat le premier avec la manière et ça doit être un match à retenir  »

Christophe Taine:  » On a fait une première mi-temps qui n’était pas à notre niveau habituel. On a payé cash et c’est logique. La seconde période fut un peu mieux mais pas suffisant. Je leur ai dit à la pause qu’il fallait être beaucoup plus présent dans les duels, les impacts et que l’on montre une réaction d’orgueil. C’est un match que l’on mérite de perdre, on va l’analyser et vite réagir. Mais je suis persuadé qu’il va nous servir pour la suite de la saison, comme la défaite à Luçon et contre Boulogne  »

Jérémy Blayac:  » On a fait un match plein. On avait à cœur de démarrer un cycle de victoires contre le leader et de frapper ainsi un petit coup. On a poussé le Paris FC dans ses retranchements, gagné énormément de duels. On a eu la maîtrise du match et c’est ce qu’il faut retenir. Ce soir, il y avait beaucoup de joie dans les vestiaires. Si on continue dans cet état d’esprit, peu d’équipes pourront rivaliser avec nous. Nous n’avons rien à envier à beaucoup d’effectifs de Ligue 2. Encore faut-il le prouver à chaque match. C’est l’objectif  »

10488124_774066989345129_8108329487371009756_n

 Les hommes de la rencontre:

1.- Jérémy BLAYAC: 5 pts  2.- Jérémy GRIMM  et Stanislas OLIVEIRA: 4 pts  3.- Dimitri LIENARD: 3 pts  4.- Jean-Philippe SABO: 2 pts  5.- Yannick AGUEMON: 1 pt

Classement du joueur de l’année:

1.- Jérémy GRIMM: 46 + 4 = 50 points

2.- Ernest SEKA: 41 points

3.- Dimitri LIENARD: 33 + 3 = 36 points

4.- Alassane N’DIAYE: 27 points

5.- Fred MARQUES: 21 points

6.- Abdelhak BELAHMEUR: 20 points

7.- Alexandre OUKIDJA, Milovan SIKIMIC et Mayoro N’DOYE: 17 points

10.- Brian AMOFA et Jean-Philippe SABO: 9 + 2 = 11 points

12.- Jérémy BLAYAC: 5 + 5 = 10 points

13.- Stéphane BAHOKEN et Guillaume GAUCLIN: 9 points

15.- Marc FACHAN et Pacho DONZELOT: 5 points

17.- Stanislas OLIVEIRA: 4 points

18.- Yoann SALMIER et Yannick AGUEMON: 2 + 1 = 3 points

Les autres résultats de la soirée:

Red Star contre Colomiers: 3-1

RC Strasbourg Alsace contre Paris FC: 2-1

Bourg Péronnas contre Marseille Consolat: 2-0

Poiré-sur-Vie contre Boulogne: 1-1

Dunkerque contre Luçon: 0-1

Istres contre Amiens: 1-1

Chambly contre Fréjus St Raphaël: remis

CA Bastia contre SR Colmar: remis

Avranches contre Epinal: remis

Le classement après la 19ème journée:

 

                     Clubs  Pts    J   G   N    P   Bp   Bc Diff
1.- Paris FC  38  19 11    5    3   30   14 + 16
2.- FC Bourg Péronnas  36  19  11    3    5   31   16 + 15
3.- FC Red Star 1897  33  18  10    3    5   30   14 + 16
4.- US Boulogne Côte d’Opale  33  19    9    6    4   32   19 + 13
5.- Union Sportive Avranches  28  17    8    4    5   27   21 +   6
6.- RC Strasbourg Alsace  28  19    7    7    5   23   20 +   3
7.- USL Dunkerque  27  19    7    6    6   16   16 0
8.- FC Chambly Thelle  25  18    7    4    7   27   24 +   3
9.- SR Colmar  25  18    6    7    5   20   20 0
10.- Etoile Fréjus St Raphaël  24  17    6    6    5   18   16 +   2
11.- Vendée Luçon Foot  24  18    5    9    4   13   13 0
12.- Amiens Sporting Club  24  18    6    6    6   25   24 +   1
13.- US Colomiers Foot  21  19    5    6    8   19   27 –    8
14.- CA Bastia  19  18    3  10    5   20   22 –    2
15.- Vendée Poiré/Vie Foot  18  18    4    6    8   17   28 – 11
16.- Marseille Consolat  17  19    4    5  10   16   35 – 19
17.- FC Istres Ouest Provence  11  19    1    8  10   14   31 – 17
18.- SA Epinal  10  18    1    7  10   18   36 – 18

 

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.