Warum nur, warum ? (Pourquoi seulement, pourquoi ?)

Loin de moi l’idée de plagier la célèbre chanson D’Udo Jürgens au titre évocateur « Warum nur, warum » avec laquelle il termina 6ème au Concours de l’Eurovision de la Chanson en 1964…Cela ne nous rajeunit guère, mais que de souvenirs de notre adolescence insouciante….

Pourquoi cette équipe strasbourgeoise invaincue depuis un certain 12 décembre et huit rencontres sans connaître la moindre défaite a-t-elle pu ainsi sombrer corps et âme sans pratiquement lutter en terre corse ? Rien, absolument rien, ne laissait présager une telle débâcle.

Pourquoi un groupe aussi expérimenté que celui du Racing a-t-il pu se laisser surprendre par des Bastiais aussi amoindris: quatre de ses meilleurs défenseurs sur la touche car suspendus: Freddie Rocher, Clément Fabre, Yoann Truchet et Michel Moretti ainsi que l’attaquant Thibaut Bourgeois ?

Pourquoi cette équipe qui avait construit ses derniers bons résultats sur une volonté à toute épreuve et en gagnant nombre de duels s’est-elle liquéfiée à ce point à Bastia ?

Pourquoi une performance aussi inquiétante alors que la sonnette d’alarme avait déjà été tirée du côté de Marseille Consolat ? En moins d’une heure, le constat était accablant et l’issue irréversible ce qui suscitera le commentaire suivant de Jacky Duguépéroux:  » C’est un coup derrière la tronche quand même « .

Pourquoi ? Pourquoi ? Pourquoi ? Il faut maintenant passer à autre chose et se dire en toute humilité: plus que dix journées à disputer (quatre à l’extérieur: Avranches, Dunkerque, Fréjus St Raphaël, Luçon et six à la Meinau: Le Poiré-sur-Vie, Chambly, Red Star, Istres, Amiens et pour clôturer la saison, Colomiers).

Encore trente points en jeu, ce qui est énorme, alors j’ai juste envie de crier haut et fort des mots que chacun peut comprendre: Mouillez le maillot les joueurs, lâchez les chevaux et zut bougez-vous le cul !

Aguemon et N'Diaye englués dans la nasse bastiaise

Aguemon et N’Diaye englués dans la nasse bastiaise

Les actions principales de la rencontre:

Ce match sur le vieux synthétique d’Erbajolo devant une toute petite coulisse, 352 spectateurs,  allait-il conforter la bonne forme du moment du RCSA ou relancer le CA Bastia engoncé dans de sales draps et soucieux de quitter cette zone de relégation au plus vite.

Les Strasbourgeois le savaient, Erbajolo était synonyme de Fort Alamo. A ce jour, les Bastiais restaient la seule formation à ne pas s’être inclinée sur son terrain. Les hommes de Stéphane Rossi contraints de s’imposer pour se donner un peu d’air, rentraient sur le terrain gonflés à bloc. En face, pour les Alsaciens l’enjeu était tout différent, consolider la 4ème place en raflant les trois points.

Blayac et Sikimic, restés à Strasbourg, Yoann Salmier était titularisé en défense centrale avec Ernest Seka et Stéphane Bahoken débutait en pointe avec N’Diaye, préféré à Dimitri Liénard.

1′: une minute de silence pour les victimes de l’accident d’hélicoptères en Argentine

7′: première action dangereuse pour Jérémy Grimm qui tente sa chance de 25 mètres. Sa tentative légèrement contrée est stoppée en deux temps par Sébastien Lombard

15′: les Corses, plus mordants, ont la maîtrise du ballon. Damien Tibéri tente une demi-volée du gauche. Sa frappe puissante file quelques centimètres à côté du but d’Oukidja

25′: Grimm récupère la balle, il alerte Alassane N’Diaye qui veut centrer sur Bahoken mais sa tentative échoue en sortie de but

 

Julien Toudic devance Seka

Julien Toudic devance Seka

 

32′: Julien Toudic rentre dans la surface mais sa reprise est contrée par Seka

33′: Sacha Petshi voit jaune, le coup franc de Bahoken file vers N’Diaye qui voit sa frappe non cadrée sortir

39′: Les Bastiais ouvrent le score. Sur un corner de Petshi, Toudic centre sur Mohamed Benyahia. Il se débarrasse de Seka et Salmier et bat Oukidja, légèrement avancé, d’un ciseau du gauche. CA Bastia – RCSA: 1-0. Benyahia, expulsé à la Meinau au match aller, marque là son dixième but de la saison

45′: l’arbitre M William Lavis siffle la mi-temps sur ce score 1-0 en faveur de Bastia

 

6

 

47′: faute de Seka sur Benyahia, Toudic frappe puissamment des 25 mètres mais Oukidja est à la parade

59′: Dimitri Liénard et Stanislas Oliveira amènent du sang frais à la place d’Aguemon et Sabo

63′: Renaud Ripart prend la place de Julien Toudic

65′: demi-occasion avec ce centre d’Oliveira pour Liénard. Mais son coup de boule est contré par Jérôme S, seul onnerat

69: débordement et centre de Liénard mais Seka manque totalement sa reprise, seul au point de pénalty

72′: Bilel El Hamzaoui sort et Sunday MBa rentre

78′: Mayoro N’Doye est remplacé par Abdelhah Belahmeur

84′: carton jaune pour Ripart

86′: N’Dour sauve un ballon brûlant que Ripart s’apprêtait à reprendre

90′ + 2′: carton jaune pour Ernest Seka

90′ + 4′: fin du match, les Bastiais l’emportent. Une défaite qui va laisser des traces côté alsacien. Les Strasbourgeois restent 4ème au classement mais perdent du terrain sur leurs concurrents.

Les commentaires d’après-match:

Jacky Duguépéroux:  » Ce n’est pas une bonne soirée. Dans certaines rencontres, ce qui compte, ce sont les tripes et l’agressivité et c’est ce que l’adversaire a parfaitement compris. Mon équipe est retombée dans ses travers. Nous avons perdu un point parce que nous ne méritions de toute façon pas mieux. Au vu de ce qui s’est passé sur les autres terrains, nous manquons une occasion de recoller au podium. Nous allons jouer trois des quatre prochains matchs à domicile et fixer des objectifs élevés en espérant que les autres perdent des points en route. C’est le seul moyen de raccrocher les wagons.

Un match comme celui-là, il fallait au moins ne pas le perdre. Contre les équipes de tête, on fait des gros matchs, mais pas contre les petites, alors qu’il faut aussi se mettre le c.. par terre. Ce n’est pas parce qu’on est Strasbourg qu’on gagne un match. S’il y a un problème mental, il est inconscient. Parce que les joueurs ont été prévenus. Quand on est Strasbourg, on doit savoir élever notre niveau de jeu. On manque de maturité. On sait jouer contre Sochaux ou Paris mais pas contre Luçon ou Avranches.

La montée, j’y crois encore, mais il va falloir faire une bonne série. C’est un coup derrière la tronche quand même. Les séries sont faites pour être terminées; malheureusement, je ne pensais pas que la nôtre se finirait à Bastia. C’est un peu lamentable de perdre ici face à une équipe qui nous a posé peu de problèmes, s’est procurée très peu d’occasions, dans un stade où il n’y avait pas de pression du public. Les Corses n’ont pas usé d’intimidation et l’arbitre n’a pas commis de grosse faute. Tout était réuni pour que ça se passe bien. Et puis voilà…  »

Alassane N’Diaye:  » C’est un gros coup d’arrêt et ça fait mal  »

Les hommes de la rencontre:

1.- Grimm: 5 points   2.- Seka: 4 points   3.- Oukidja: 3 points   4.- Chrétien: 2 points   5.- N’Diaye: 1 point

Classement du joueur de la saison:

1.- Jérémy GRIMM: 65 + 5 = 70 points

2.- Ernest SEKA: 48 + 4 = 52 points

3.- Dimitri LIENARD: 45 points

4.- Alassane N’DIAYE: 28 + 1 = 29 points

5.- Alexandre OUKIDJA: 24 + 3 = 27 points

6.- Mayoro N’DOYE: 23 points

7.- Jean-Philippe SABO et Fred MARQUES: 21 points

9.- Abdelhak BELAHMEUR: 20 points

10.- Milovan SIKIMIC: 17 points

11.- Stéphane BAHOKEN: 13 points

12.- Brian AMOFA: 11 points

13.- Jérémy BLAYAC: 10 points

14.- Yannick AGUEMON et Guillaume GAUCLIN: 9 points

16.- Pacho DONZELOT et Marc FACHAN: 5 points

18.- Stanislas OLIVEIRA et Yoann SALMIER: 4 points

20.- Mickaël CHRETIEN: 1 + 2 = 3 points

Les autres résultats de la soirée:

CA Bastia contre RC Strasbourg Alsace: 1-0

Boulogne contre Istres: 1-0

Bourg-Péronnas contre Avranches: 2-0

Colomiers contre Luçon: 1-1

Le Poiré-sur-Vie contre Chambly: 1-1

Marseille Consolat contre Red Star: 0-0

Colmar – Dunkerque: 0-1

Epinal contre Amiens: 2-3

Paris FC contre Fréjus St Raphaël: 1-3

Le classement après la 24ème journée:

 

                     Clubs  Pts    J   G   N    P   Bp   Bc Diff
1.- Paris FC  47  24 14    5    5   38   22 + 16
2.- FC Bourg Péronnas  46  24  14    4    6   39   19 + 20
3.- FC Red Star 1897  41  22  12    5    5   35   16 + 19
4.- RC Strasbourg Alsace  38  24  10    8    6   30   24 +   6
5.- Etoile Fréjus St Raphaël  37  22  10    7    5   30   20 + 10
6.- USL Dunkerque  37  24  10    7    7   24   20 +   4
7.- US Boulogne Côte d’Opale  37  23  10    7    6   34   23 + 11
8.- Vendée Luçon Foot  35  23    8  11    4   21   16 +   5
9.- Union Sportive Avranches  32  22    9    5    8   30   25 +   5
10.- Amiens Sporting Club  32  23    8    8    7   34   31 +   3
11.- FC Chambly Thelle  28  23    7    7    9   31   32 –    1
12.- Marseille Consolat  28  24    7    7  10   22   38 – 16
13.- SR Colmar  26  24    6    8  10   23   32 –   9
14.- Vendée Poiré/Vie Foot  25  24    6    7  11   24   36 – 12
15.- CA Bastia  25  24    4  13    7   25   28 –   3
16.- US Colomiers Foot  23  24    5    8  11   21   34 – 13
17.- FC Istres Ouest Provence  15  24    2    9  13   18   39 – 21
18.- SA Epinal  11  22    1    8  13   23   47 – 24

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.