Quelle claque pour l’ouverture, Dunkerque écrase le RACING, 4-1.

 » Un homme averti en vaut deux  » dit le proverbe. Les titres dithyrambiques de la presse nationale n’ont rien arrangé. Strasbourg, grand favori au titre, suite aux matchs de préparation et après que les points faibles aient été gommées lors du mercato estival, les Strasbourgeois semblaient d’attaque pour tout faucher sur leur passage.

Un homme martelait cependant après chaque match amical que seuls les matchs de championnat situeraient le niveau de l’équipe et qu’il n’attachait pas plus d’importance que cela aux résultats de ces rencontres. Cet homme n’était autre que Jacky Duguépéroux, l’actuel coach du RACING.

Les Alsaciens sont donc repartis de la cité de Jean Bart très meurtris. L’ampleur du score, un chouia trop lourd, va ramener sur terre ceux qui prédisaient un parcours royal.  » Tout le monde dit que nous allons nous balader, mais ce qui vient de nous arriver n’est peut-être pas plus mal  » prévient Jacky  » qui invite très vite ses troupes  » à laisser la suffisance aux vestiaires.

USLD-Strasbourg-070815-18-Copier

Les actions principales de cette rencontre:

Ce match de reprise tant attendu va se dérouler sur une bonne pelouse et par un temps idéal pour la pratique du football. Le groupe de supporters strasbourgeois, pas loin de 300 personnes, se fait de suite entendre par ses chants.

5′: faute à l’entrée de la surface de réparation sur Blayac. L’exécuteur des hautes œuvres, Dimitri Lienard, se charge de tirer le coup franc. Jean Bouet, le capitaine et gardien nordiste, d’une belle manchette, repousse le ballon

USLD-Strasbourg-070815-39-Copier

10′: les Dunkerquois ouvrent la marque. Très longue transversale de Thomas De Parmentier sur Dimitri Boudaud. Seka et Marester se gênent quelque peu ce qui profite à Malik Tchokounte qui s’en va battre Alexandre Oukidja (1-0, 10è)

Joie de Malik Tchokounte après l'ouverture du score

Joie de Malik Tchokounte après l’ouverture du score

12′: les Strasbourgeois à peine remis de ce coup de poignard encaissent un second but. Encore une longue ouverture de Thomas De Parmentier, Seka est lobé et Bilel El Hamzaoui récupère le ballon. Son centre au cordeau est repris par Tchokounte d’un subtil pointu. Le massif avant-centre réalise le doublé (2-0, 12è)

Alexandre Oukidja battu pour la seconde fois par Malik Tchokounte

Alexandre Oukidja battu pour la seconde fois par Malik Tchokounte

 15′: on sent les Alsaciens fébriles et ils étaient loin de penser à un tel scénario catastrophe

20′: enfin une action digne de ce nom pour les Strasbourgeois. Lienard centre sur la tête de Blayac mais le tir de celui-ci n’est pas cadré

30′: Pouye tente sa chance mais lui aussi manque de précision

44′: grosse semelle de Gaëtan Muraglia sur Jérémy Grimm. S’ensuit une grosse échauffourée, même les joueurs des bancs de touche, officiels, se retrouvent sur la pelouse. L’arbitre M Mezouar avertit le joueur nordiste et….exclut Yannick Aguemon et Stjepan Cvitkovic, coupables d’échanges de coups

USLD-Strasbourg-070815-69-Copier

45’+4′: c’est sur cette fin de mi-temps plutôt houleuse que les deux formations regagnent les vestiaires. USL Dunkerque – RC Strasbourg Alsace: 2-0

Mayoro NDoye et Stéphane Bahoken essayent d'arrêter Marc Fachan

Mayoro NDoye et Stéphane Bahoken essayent d’arrêter Marc Fachan

46′: les deux formations se retrouvent à 10 contre 10 et Fabien Mercadal, le coach nordiste, fait rentrer Marc Fachan, l’ex Strasbourgeois, à la place de Dimitri Boudaud

56′: sortie de Dimitri Lienard remplacé par Stéphane Bahoken

64′: le Racing refait une partie de son handicap. Pouye tire le coup franc situé près de ligne de touche suite à une faute de Christian Senneville. Blayac d’une tête décroisée bat Jean Bouet, le gardien nordiste (2-1, 64è)

Jérémy Blayac, d'une tête piquée, bat le gardien Bouet

Jérémy Blayac, d’une tête piquée, bat le gardien Bouet

70′: ce but a le don de revigorer les Alsaciens mais la défense maritime tient bien. Attention à ne pas se faire piéger en ouvrant les espaces

76′: rentrée de Ibrehima Coulibaly à la place de Gaëtan Muraglia

78′: la défense strasbourgeoise totalement hors du coup sur le troisième but nordiste. Gros coup de botte de Marc Fachan à destination de Tchokounte en position de hors jeu. Les défenseurs alsaciens réclament le hors jeu, Tchokounte arrête sa course et Coulibaly pour son premier ballon grille la politesse à tout le monde et s’en va battre tranquillement Oukidja (3-1, 78è) 

Le buteur, Coulibaly, tout sourire, félicité par Edwin Pindi

Le buteur, Coulibaly, tout sourire, félicité par Edwin Pindi

81′: encore un coup franc de Pouye. Felipe Saad, monté en attaque, voit sa tête repoussée par la barre

90′ + 2′: à l’abord de sa surface, Saad crochète Tchokounte. Le lutin Bilel El Hamzaoui réussit une merveille de coup franc en plaçant le ballon dans la lucarne gauche d’Oukidja (4-1, 92è)

90′ + 4′: M Mezouar siffle la fin de la partie de cette soirée cauchemardesque où Strasbourg aura bu le calice jusqu’à la lie

Les réactions après la rencontre:

Felipe SAAD:  » C’est une claque, mais ce n’est pas plus mal. On revient à la réalité. Et la réalité c’est qu’il va falloir montrer autre chose pour être à la hauteur de la course à la montée. Il faut tourner la page et passer à autre chose. C’est une occasion manquée de prendre les trois points, mais ce n’est qu’une journée et il en reste beaucoup  »

Jérémy BLAYAC:  » On s’est fait bousculer, on a perdu les duels. On a été battus par plus fort que nous, tout simplement. C’est malheureux à dire mais ils en voulaient plus que nous. on a pris une claque, mais ça va nous faire beaucoup de bien. Maintenant, il faut prendre du recul et se remettre en cause, pour essayer de se remettre en route face à Orléans  »

Jacky DUGUEPEROUX:  » On savait que les vingt premières minutes seraient difficiles mais on a pris deux buts en deux minutes. Je suis très déçu par l’entame. Une équipe en voulait plus que l’autre. C’est une bonne fessée, une bonne leçon. J’avais prévenu que si on n’était pas au niveau dans la tête, on passerait à travers  »

Les hommes de la rencontre:

1.- Blayac: 5 points  2.- Lienard: 4 points  3.- N’Dour: 3 points  4.- Pouye: 2 points  5.- NDoye: 1 point

Les résultats de la 1ère journée de National:

Béziers – Avranches: 3-0

Les Herbiers – Luçon: 3-0

Orléans – CA Bastia: 2-0

Fréjus St Raphaël – Châteauroux: 1-0

ASM Belfort – Amiens: 2-1

Epinal – Boulogne: 1-1

SR Colmar – Chambly: 1-1

Sedan – Marseille Consolat: 0-1

Le classement après la 1ère journée:

 

                     Clubs  Pts    J   G   N   P   Bp   Bc  Diff
1.- USL Dunkerque   3    1    1    0    0     4     1 + 3
2.- AS Béziers   3    1    1    0    0     3     0 + 3
3.- Vendée Les Herbiers   3    1    1    0    0     3     0 + 3
4.- Orléans Loiret Football   3    1    1    0    0     2     0 + 2
5.- ASM Belfort   3    1    1    0    0     2     1 + 1
6.- Etoile Fréjus St Raphaël   3    1    1    0    0     1     0 + 1
7.- Marseille Consolat   3    1    1    0    0     1     0 + 1
8.- US Boulogne Côte d’Opale   1    1   0    1    0     1     1 + 0
9.- FC Chambly Thelle   1    1   0    1    0     1     1 + 0
10.- SR Colmar   1    1   0    1    0     1     1 + 0
11.- SA Epinal   1    1   0    1    0     1     1 + 0
12.- Amiens Sporting Club   0    1   0   0    1     1     2 – 1
13.- La Berrichonne Châteauroux   0    1   0   0    1     0     1 – 1
14.- CS Sedan Ardennes   0    1   0   0    1     0     1 – 1
15.- CA Bastia   0    1   0   0    1     0     2 – 2
16.- RC Strasbourg Alsace   0    1   0   0    1     1     4 – 3
17.- Union Sportive Avranches   0    1   0   0    1     0     3 – 3
18.- Vendée Luçon Foot   0    1   0   0    1     0     3 – 3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.