Un RACING, loin d’être au top, concède le nul face à Orléans, 0-0

La raclée ramenée de Dunkerque a laissé plus de traces que beaucoup de gens ne pensaient. Les deux équipes, souvent citées comme favorites du championnat ne se sont guère livrées. Le seul objectif atteint pour les Strasbourgeois est qu’ils ont retrouvé une assise défensive. Maintenant, reste à remettre en marche la machine offensive.

Parmi le difficile public alsacien, des sifflets sont montés des tribunes dès le coup de sifflet final. Comme le soulignait si bien, en conclusion, Jean-Philippe SABO, en conférence de presse, « il faut se remettre au travail dès demain ». C’est sûr qu’un seul petit point récolté après deux rencontres, est loin, très loin, de ce que les supporters escomptaient. Sur le terrain, plus d’envie, de gnac, seront exigées de nos joueurs.

Autre domaine où nos joueurs devront progresser, la maîtrise individuelle. Un joueur expulsé (Yannick AGUEMON à Dunkerque et qui a écopé de deux matchs, Ernest SEKA hier soir) à chaque rencontre, six cartons jaunes, c’est trop, beaucoup trop. La plupart de nos joueurs sont des joueurs chevronnés, qui ont une expérience du haut niveau. Les joueurs devront se montrer intraitables mais en affichant moins de nervosité et d’impatience. Gageons que notre équipe affiche un tout autre visage à Béziers, dès ce jeudi.

Les actions de la rencontre:

Lienard, Blayac, Saad, NDoye, Marester, Bahoken, N'Dour, Grimm, Sabo, Oukidja et Seka

Lienard, Blayac, Saad, NDoye, Marester, Bahoken, N’Dour, Grimm, Sabo, Oukidja et Seka

Pour cette première rencontre à domicile, Jacky DUGUEPEROUX va devoir pallier aux absences de Pouye (blessé) et Aguemon (suspendu). Jean-Philippe Sabo et Stéphane Bahoken seront alignés d’entrée. La pelouse est magnifique et l’atmosphère respirable. Les gradins se garnissent peu à peu et c’est devant une belle assistance que se déroulera ce match.

Les deux équipes pénètrent sur le terrain au son d’un nouvel hymne strasbourgeois et sous les ordres de l’arbitre M Mehdi Mokhtari assisté de M Nicolas Aimar et de M Aurélien Drouet.

Le trio arbitral et les deux capitaines G. Pinaud et E. Seka

Le trio arbitral et les deux capitaines G. Pinaud et E. Seka

4′: première alerte sur le but d’Oukidja. Elle est l’œuvre de Greg Houla qui après une interception, tire au but. Sa frappe non cadrée, file au-dessus

15′: les deux équipes ne se livrent guère, jeu plaisant jusqu’à l’abord des surfaces mais aucun tir dangereux à signaler de part et d’autre

20′: Strasbourg, comme souvent ces derniers temps, mise sur les coups de pied arrêtés pour débrider la situation. Celui joué en deux temps par Lienard et Sabo, échoue aux six mètres mais Blayac  ne peut placer sa tête

27′: le coup franc de Lienard est repoussé avec difficulté par Oumar Sissoko

31′: Grégory Thomas profite d’un bon service d’Houla pour tester Oukidja

45′: première mi-temps plutôt terne « difficile car Strasbourg nous a mis une grosse pression d’entrée. On n’a pas réussi à ressortir proprement les premiers ballons » reconnaît Olivier Frapolli à l’issue de la rencontre

47′: on voit un Racing revigoré au retour des vestiaires. Blayac lance Bahoken et Jean-Philippe Sabo, seul au second poteau, va reprendre ….mais au dernier moment Gauthier Pinaud arrive à effleurer le ballon, qui prend une autre direction. Une occase qui s’envole

48′: coup franc de Lienard mais Blayac est trop court pour reprendre

54′: Jean-Philippe Sabo met le turbo et file le long de l’aile. Pinaud essaie de l’arrêter mais l’arbitre estime de manière suspecte et sort le rouge. Gauthier est obligé de quitter ses camarades plus tôt que prévu

56′: sur le coup franc qui suit cette expulsion, Bahoken récupère le ballon allume Oumar Sissoko. Celui-ci, auteur d’un arrêt réflexe, sauve les siens

59′: les Orléanais, même en infériorité numérique, restent dangereux. Suite à une mauvaise relance de N’Dour, Oukidja dégage en touche. Kevin Dupuis se retrouve seul face au gardien alsacien mais il tire au-dessous

70′: Romain Armand se troue encore sur cette frappe et Oukidja respire

72′: passe en retrait dans la surface de Nicolas Saint-Ruf à son gardien. L’arbitre ordonne un coup franc indirect et NDoye servi n’arrive pas à cadrer sa frappe

11243463_873044246114069_5164000014704974561_n

76′: Blayac, auteur d’un geste technique remarquable. Mayoro NDoye adresse une balle piquée à son avant centre. Après un amorti de la poitrine, Blayac enchaîne, dos au but, un retourné acrobatique mais Sissoko est tout heureux de récupérer ce ballon. Blayac pour l’ensemble de son œuvre aurait mérité un meilleur sort sur cette action

81′: grosse faute de Seka sur Ligoule. L’arbitre sort le jaune et comme c’est son second de la partie, il doit lui aussi quitter plus tôt ses équipiers

90′: les dernières minutes sont crispantes mais plus rien ne sera marqué et les deux équipes se quittent sur le score nul et vierge, 0-0

Les commentaires d’après-match:

Jacky DUGUEPEROUX:  » J’éprouve un sentiment mitigé. Quelque part, je suis rassuré parce que nous avons concédé zéro occasion à cette équipe orléanaise qui a un potentiel offensif intéressant, descend de L2 et aurait mérité de mener 3-0 à la mi-temps de son match de Coupe de la Ligue contre Tours. C’est le bon point.

Le mauvais c’est que nous nous procurons trois énormes occasions (et il insiste trois énormes occasions) que nous ne mettons pas, que nous avons fait preuve de nervosité dans la préparation de nos actions et manqué de justesse technique. Et nous avons récolté un deuxième carton rouge en deux matchs. On ne peut pas continuer comme ça »

Jean-Philippe SABO:  » Ce n’est pas un bon point. Orléans a été solide, mais les occasions franches sont de notre côté. C’est surtout dans l’efficacité offensive qu’on aurait pu être meilleurs. En deuxième période, on a essayé de produire du jeu, en passant par les côtés au lieu de balancer des ballons vers l’avant. On a les occasions et la frustration, c’est de ne pas les avoir mises au fond. Il faut se remettre au travail et faire un résultat à Béziers pour lancer enfin notre saison. Ce n’est pas le moment de baisser la tête  »

Alexandre OUKIDJA:  » Je suis déçu, on aurait pu faire mieux que ça. On ne voulait pas prendre de but, c’était l’objectif. Le coach avait fait de l’assise défensive un mot d’ordre. C’est réussi, mais il faudra remettre en marche la machine offensive dès la semaine prochaine à Béziers  »

Les hommes de la rencontre:

1.- Lienard: 5 points  2.- NDoye: 4 points  3.- Sabo: 3 points  4.- Belahmeur: 2 points  5.- Grimm: 1 point

Classement général:

1.- Lienard: 9 points  2.- NDoye et Blayac: 5 points  4.- N’Dour et Sabo: 3 points 6.- Pouye et Belahmeur: 2 points  8.- Grimm: 1 point

Les autres résultats de la soirée:

Marseille Consolat – Fréjus St Raphaël: 3-0

Luçon – Sedan: 2-0

Châteauroux – Epinal: 1-1

Boulogne – Colmar: 1-1

Strasbourg – Orléans: 0-0

Amiens – Chambly: 0-0

Belfort – Dunkerque: 0-0

Bastia – Béziers: 0-0

Avranches – Les Herbiers: 0-0

Le classement après la 2ème journée:

                     Clubs   Pts    J   G    N    P    Bp    Bc Diff
1.- Marseille Consolat    6    2    2    0    0    4    0 + 4
2.- USL Dunkerque    4    2    1    1    0    4    1 + 3
3.- ASM Belfort    4    2    1    1    0    2    1 + 1
4.- AS Béziers    4    2    1    1    0    3    0 + 3
5.- Vendée Luçon Foot    4    2    1    1    0    2    0 + 2
6.- Orléans Loiret Football    4    2    1    1    0    2    0 + 2
7.- Etoile Fréjus St Raphaël    3    2    1    0    1    1    3 – 2
8.- US Boulogne Côte d’Opale    2    2    0    2    0    2    2 + 0
9.- SR Colmar    2    2    0    2    0    2    2 + 0
10.- SA Epinal    2    2    0    2    0    2    2 + 0
11.- FC Chambly Thelle    2    2    0    2    0    1    1 + 0
12.- Vendée Les Herbiers    2    2    0    2    0    0    0 + 0
13.- Amiens Sporting Club    1    2    0    1    1    1    2 – 1
14.- La Berrichonne Châteauroux    1    2    0    1    1    1    2 – 1
15.- CA Bastia    1    2    0    1    1    0    2 – 2
16.- RC Strasbourg Alsace    1    2    0    1    1    1    4 – 3
17.- Union Sportive Avranches    1    2    0    1    1    0    3 – 3
18.- CS Sedan Ardennes    0    2    0    0    2    0    3 – 3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.