Grosse pression du FC Kronenbourg sur le RACING qui se qualifie dans la douleur pour le 7ème tour de la Coupe de France

12045447_906407572777736_6321066016301270043_o

Après la difficile qualification au tour précédent à Holtzwihr, beaucoup de supporters attendaient le RACING au tournant, au stade de la Rotonde, contre le FC Kronenbourg, un adversaire bien plus dangereux que la valeureuse équipe haut-rhinoise d’Holtzwihr-Wickerschwihr.

Devant près de 2 000 spectateurs, les deux équipes nous ont offert un spectacle agréable avec un suspense qui durera jusqu’à la dernière minute. Par un temps doux et sur une pelouse synthétique, les gars du FC Kronenbourg ont opposé une vive résistance à leurs adversaires. Les Bleus pensaient avoir fait le plus difficile en inscrivant deux buts aux environs de la demi-heure de jeu par Pouye (28′) et Salmier (32′). Mais c’était sans compter sur le courage des Cronenbourgeois qui vont profiter des largeurs de l’arrière strasbourgeois, Jean-Philippe Sabo, qui a pris d’énormes risques dans sa surface en crochetant le capitaine Ramzi Cheaibi. L’arbitre M Corsini désignera le point de pénalty à juste titre. Kadir Altun s’empressera de le transformer en prenant Blondel à contre pied.

Le score en restera là, la seconde mi-temps verra des Blancs accrocheurs mais qui n’arriveront pas à se créer d’occasions franches. Le temps additionnel était entamé depuis cinq minutes quand survint l’action litigieuse qui vit Settou chuter dans la surface après une intervention très très litigieuse de Seka. L’arbitre fit signe de continuer à jouer  et siffla la fin de la rencontre quelques secondes plus tard. Les Cronenbourgeois  s’estimant lésés, à juste titre ???, iront se plaindre auprès de l’arbitre. La victoire du RACING était acquise et les Bleus seront présents au prochain tour dont le tirage aura lieu ce jeudi à Paris.

12189113_951552908223784_8836942072879081346_n

 

Au tiers du National, Strasbourg atteint son 1er objectif et marque son territoire en battant Boulogne, 2-0

DEN_2913

Tifo poignant des UB 90 en l’honneur de Dominique Dropsy parti bien trop tôt il y a quelques jours. L’emblématique gardien laissera un souvenir inoubliable en Alsace. Quelques uns de ses ex-coéquipiers s’étaient donnés rendez-vous dans le rond  central pour une très émouvante minute d’applaudissements. Le gardien de l’équipe championne de France 1979 aurait aimé ce vibrant hommage lui qui aimait tellement cette Alsace. Mais comme le dit si bien l’adage « The show must go on » (le spectacle doit continuer), une victoire strasbourgeoise, la quatrième d’affiliée, aurait constitué le meilleur cadeau d’adieu pour Dominique.

de gauche à droite, Patrick Ottmann, Pierre Koenig, dirigeant, Gilbert Gress, Joël Tanter, Léonard Specht, Jacky Duguépéroux, Albert Gemmrich, Jean-Jacques Marx

de gauche à droite, Patrick Ottmann, Pierre Koenig, dirigeant, Gilbert Gress, Joël Tanter, Léonard Specht, Jacky Duguépéroux, Albert Gemmrich, Jean-Jacques Marx

Avant cette rencontre, le RACING savait que son record d’invincibilité de 8 journées, de 5h38 sans encaisser de but, de 3 victoires d’affilée, en faisait l’équipe qu’il ne fait pas bon rencontrer en ce moment. L’adversaire du jour restait sur une série positive de trois rencontres gagnées en quatre matchs. Attention donc à ces « Rouge et Noir » qui tenaient à tout prix à ne pas rentrer bredouilles en Côte d’Opale. Dugué avait prévenu ses joueurs  » Même si beaucoup de joueurs ont changé, le style reste le même, cette équipe sait bien défendre et possède de vrais arguments offensifs avec un certain Grégory Thil, revenu au bercail….. ».

Les principales actions de la rencontre:

Du côté du Racing, seul Bill Tuiloma rentre dans le onze de départ, prenant le relais de Jérémy Grimm, suspendu.

de gauche à droite: Lienard - Blayac - Saad - Douniama - Tuiloma - Belahmeur - NDoye - N'Dour - Marester - Oukidja - Seka

de gauche à droite: Lienard – Blayac – Saad – Douniama – Tuiloma – Belahmeur – NDoye – N’Dour – Marester – Oukidja – Seka

En quelques jours, le froid s’est installé sur la région et ce soir, la bise s’est même invitée. La pelouse est en excellent état et l’arbitre de la rencontre, M Gaillouste, va pouvoir donner le coup d’envoi avec quelques minutes de retard.

de gauche à droite, M Aurélien Drouet - M Pierre Gaillouste - M Rachid Sidi Yakoub

de gauche à droite, M Aurélien Drouet – M Pierre Gaillouste – M Rachid Sidi Yakoub

2′: coup franc tiré par Lienard et repris de la tête par Blayac. Le ballon effleure la barre

6′: grosse faute de NDoye sur Thierry Argelier qui lui vaut un carton jaune

21′: première grosse occasion boulonnaise, Nassa Niangbo adresse un très bon ballon à Xavier Mercier qui heureusement tergiverse ce qui permet à N’Dour de le reprendre et de lui prendre la balle

29′: Belahmeur sert Marester qui centre sur la tête de Lienard qui ne peut rabattre le ballon

37′: le ballon voyage d’une surface à l’autre mais les gardiens ne sont guère inquiétés

40′: le RACING ouvre la marque par Ladislas Douniama. Marester, très précieux ce soir par ses centres, trouve la tête du lutin strasbourgeois qui a devancé Michaël Fabre pour le battre. L’ex Guingampais, très discret jusque là, a frappé du haut de son….1,64 m. RCSA – Boulogne: 1-0

45′: doublé de Douniama. NDoye a vu que Douniama traînait tout seul à 20 mètres des buts boulonnais. Il le sert idéalement et celui d’une louche du droit, lobe parfaitement Fabre. En cinq minutes, le Congolais a transpercé l’arrière-garde des « Rouge et Noir », bravo. RCSA – Boulogne: 2-0

Ladislas Douniama frappe sous les yeux de Mercier et Tuiloma

Ladislas Douniama frappe sous les yeux de Mercier et Tuiloma

45’+2′: seconde belle occasion pour les Nordistes. Corner tiré par Simon Hebras et repris de la tête par Argelier qui oblige Oukidja à une très belle sortie

45’+3′: mi-temps sifflée par M Gaillouste sur ce score de 2-0 en faveur des Alsaciens

49′: beau centre de N’Dour mais Lienard est un peu court pour reprendre

50′: Niangbo blessé doit quitter le terrain et c’est Tony Mauricio qui le remplace

55′: carton jaune pour Felipe Saad

12109947_902914106460416_7741011480644665899_o

60′: le RCSA laisse venir son adversaire mais la défense strasbourgeoise tient bon devant 12 042 spectateurs

64′: Grégory Thil frappe très nettement à côté, il ne semble pas être dans un très bon soir

68′: Tuiloma auteur d’un match correct est remplacé par Massiré Kanté

74′: remplacement du goleador de la soirée, Ladislas Douniama, par Oumar Pouye

75′: oh le but refusé à Jérémy Blayac. Encore un centre de Marester sur lequel s’est jeté Blayac. Son coup de tête imparable n’a pas laissé l’ombre d’une chance à Fabre mais le juge de touche a levé son drapeau….et le but est annulé

77′: carton jaune à Xavier Mercier

78′: Stéphane Bahoken rentre à la place d’Abdelhak Belahmeur

79′: Mercier est remplacé par Pierre Ducasse

86′: Ducasse voit jaune pour contestation

87′: Massiré Kanté loupe le 3-0 sur sa reprise de la tête sur le centre de Lienard

90’+3′: coup de sifflet final de l’arbitre et le RACING signe sa 4ème victoire d’affilée

12109972_902915156460311_787334191502873499_o

Les commentaires d’après-match:

Jacky Duguépéroux:  » Je n’ai pas vu Douniama dans la première demi-heure, il a eu beaucoup de mal dans son positionnement. Ensuite, il a mis deux jolis buts et c’est une solution supplémentaire.

On ne va pas s’enflammer. Ce soir, c’est bien, mais ce n’est pas suffisant. On est sur le podium mais il faut y rester. Rien n’est facile pour nous. J’aurais aimé qu’on marque un troisième but. On est obligé d’être à cette hauteur. Si on reste compétiteur, on sera bien  »

Ladislas Douniama:  » Je veux piquer la balle, mais pas aussi haut. Mais l’essentiel est de gagner, d’engranger les trois points. On essaye de reproduire ce qu’on fait à l’entraînement. Ca ira au fur et à mesure des matchs. On mettra la forme un peu plus tard  »

Les hommes de la rencontre:

1.- Douniama: 5 pts  2.- Marester et Saad: 4 pts  3.- N’Dour: 3 pts  4.- Belahmeur: 2 pts  5.- Seka: 1 pt

Classement du meilleur joueur de la saison:

1.- Jérémy BLAYAC: 22 points

2.- Dimitri LIENARD: 18 points

3.- Mayoro NDOYE, Alex OUKIDJA et Abdallah N’DOUR: 17 points

6.- Abdelhak BELAHMEUR: 16 points

7.- Jérémy GRIMM: 14 points

8.- Felipe SAAD: 12 points

9.- Ernest SEKA: 10 points

10.- Eric MARESTER: 7 points

11.- Jean-Philippe SABO et Ladislas DOUNIAMA: 5 points

13.- Oumar POUYE et Stéphane BAHOKEN: 2 points

Les autres résultats de la soirée:

CA Bastia – Châteauroux: 0-2

Les Herbiers – Sedan: 2-2

Avranches – Marseille Consolat: 2-2

Amiens – Luçon: 0-0

RC Strasbourg Alsace – Boulogne: 2-0

Béziers – Fréjus St Raphaël: 2-0

ASM Belfort – Chambly: 1-0

Orléans – Epinal: 3-2

Dunkerque – SR Colmar: 2-1

Le classement après la  10ème journée:

                     Clubs   Pts    J    G    N     P     Bp     Bc  Diff
1.- ASM Belfort    22
   10
   6
   4     0     13      2 + 11
2.- Orléans Loiret Foot
   19
   10
   5
   4
    1
    14      6
+   8
3.- RC Strasbourg Alsace
   19    10
   5
   4
    1
    12      8
+   4
4.- Vendée Luçon Foot    18    10    5    3     2     14     11 +   3
5.- Union Sportive Avranches
   15    10
   3
   6
    1
    15
    11 +   4
6.- Marseille Consolat    15    10    4    3     3     13     13 +   0
7.- Amiens Sporting Club
   14    10
   3
   5
    2
    13     10 +   3
8.- USL Dunkerque    14    10    4    2     4     12     14 –    2
9.- Vendée Les Herbiers
   13    10
   2    7
    1
    13     11
+   2
10.- CS Sedan Ardennes    13    10    3    4     3       7      7 +   0
11.- US Boulogne Côte d’Opale
   12    10
   3
   3
    4
    14    13 +   1
12.- AS Béziers    12    10    3    3     4     10    12 –    2
13.- La Berrichonne Châteauroux
   10
   10
   3
   1
    6
    13
   15 –    2
14.- FC Chambly Thelle      9    10    1    6     3       5      8 –    3
15.- SA Epinal
     9
   10
   2
   3
    5
    13
   17
–    4
16.- Etoile Fréjus St Raphaël
     9
   10
   2
   3
    5
      7
   15 –    8
17.- SR Colmar
     7
   10
   1
   4
    5
      6
   12 –    6
18.- CA Bastia      6    10
   1    3     6
      3    12
–    9

Un RACING des mauvais jours se qualifie péniblement en Coupe de France contre le RHW96, 1-0

N'Diaye (RHW 96) entre North et Tuiloma

N’Diaye (RHW 96) entre North et Tuiloma

Devant près de 1 500 spectateurs, par un temps ensoleillé, les deux Racing, celui de l’entente Holtzwihr Wickerschwihr et de Strasbourg se sont affrontés pour ce 5ème tour de Coupe de France. Les Haut-Rhinois, modestes pensionnaires d’Excellence, allaient se mesurer à l’actuel 3ème du National. Autant dire que peu de personnes présentes donnaient cher de la peau du « petit ».

Le RACING se présentait dans une composition un peu inédite vu les blessés et suspendus. Jacky Duguépéroux faisait confiance à l’équipe: Blondel – Keller, Seka, Salmier, North – Kanté, Tuiloma – Bahoken, Belahmeur, Pouye – Douniama.

Dès le coup d’envoi, l’équipe bas-rhinoise parut empruntée. Beaucoup d’approximations techniques, des joueurs tétanisés à l’approche du but, de rares frappes mais si peu appuyées que le gardien de l’entente haut-rhinoise, Greiling, cueillait sans aucun mal. Cette première mi-temps se termina sur cette note plutôt tristounette, les supporters devaient se contenter du beau soleil automnal.

Une seconde mi-temps plus emballante, c’est tout le mal que les spectateurs présents, souhaitait. A noter, une première frappe strasbourgeoise, à ….la 51′, de Douniama qui fut bien détournée par Greiling. Les amateurs se rebiffèrent mais leurs mouvements n’iront pas jusqu’à Blondel qui passait une après-midi des plus tranquilles. Tuiloma et Steven Keller, parmi les plus entreprenants, tenteront de secouer le cocotier. En vain. Il fallut attendre les arrêts de jeu pour voir enfin  Greiling mis à contribution. D’abord par Pouye puis par Douniama qui manquera l’inmanquable de la tête, envoyant le ballon à côté de la cage, lui qui ne demandait qu’à rentrer dans le but grand ouvert. Ce qui au départ semblait une hypothèse folle se produisit, nous avions droit à des prolongations.

Les amateurs, qui s’étaient battus de toutes leurs forces, avaient de plus en plus de mal à résister physiquement. Plusieurs étaient la proie de douloureuses crampes. Il fallut attendre la 105′ pour voir Blayac délivré les siens. La reprise de Pouye, mal maîtrisée par Greiling, revint sur la tête de l’avant-centre strasbourgeois, qui ne se fit pas prier pour l’envoyer dans les filets haut-rhinois. Une dernière frappe, à la 120′, de Madak, fit trembler les joueurs de National, mais le score en restera là. Les Strasbourgeois, quittaient la pelouse, têtes basses, alors que les amateurs étaient fêtés comme s’ils l’avaient emporté.

12068718_900133163405177_2725355911983669390_o

 » On s’est mis dans la merde tout seul. Le collectif dans son ensemble a manqué d’envie. Si j’avais pu changer les dix joueurs de champ à la pause, je n’aurais pas hésité. La moindre des choses, c’est quand même de respecter l’adversaire. En première période, on ne l’a pas fait. Et on a donné confiance à l’équipe d’en face… » déplore Jacky Duguépéroux

 » Le résultat est très flatteur pour nous. J’ai vu certains de mes joueurs avec les larmes aux yeux. Ils ont tout donné, jusqu’à leur dernière goutte d’énergie… » dira Julien Michon, l’entraîneur haut-rhinois

 

Le RACING, force 3, conjure le mauvais sort et s’impose, 2-0, à Chambly

enfin-les-strasbourgeois-ont-trouve-la-faille-la-troisieme-victoire-de-rang-est-en-vue-photo-apl

3ème victoire de cette saison à l’extérieur, 3ème rencontre de suite sans encaisser de but et 3ème au classement après 9 journées….Le RACING savait qu’en se déplaçant dans l’Oise, il risquait gros. Le souvenir du match de l’an dernier, toujours ancré dans nos mémoires, incitait à la méfiance. Mais les années se suivent et ne se ressemblent pas forcément. L’ouverture du score par nos joueurs, toujours prépondérante, fut rassurante pour beaucoup de supporters. Pour la première fois de la saison, les Camblysiens copie conforme des Nerazzuri de l’Inter Milan, allusion aux rayures bleues et noires de leurs maillots, concédaient l’ouverture du score et cela n’annonçait rien qui vaille pour eux. Bruno Luzi, leur coach, affirmera à la fin de la rencontre, « on a perdu ce soir contre le futur champion, contre une équipe où il n’y a que des très bons joueurs, contre un club qui va bientôt nous laisser entre nous, en National, pour se retrouver là où il mérite d’être, en Ligue 2, au moins. Strasbourg est déjà une équipe de Ligue 2 ». Pourvu que le technicien picard ait raison. Sur cette rencontre, le RC Strasbourg Alsace était trop fort mais Chambly a opposé une vive résistance.

Les principales actions de la partie:

Jacky Duguépéroux n’apporte aucune modification à son onze de départ et reconduit l’équipe victorieuse contre Colmar. A Chambly, Thomas Aupic débutera sur le banc. Quant à Thomas Martin qui se faisait un plaisir de retrouver d’anciens copains, il a dû renoncer la mort dans l’âme, touché au dos

3′: la pelouse est en parfait état car elle est toute neuve. Le 1er tir est l’oeuvre du Camblysien Lassané Doucouré mais il sort à quelques centimètres du poteau d’Oukidja

14′: 1ère énorme occasion pour les Strasbourgeois. Chambly perd le ballon au milieu de terrain par Saline et Touati, NDoye le récupère et alerte Grimm qui sert Lienard. Ce dernier donne à Belahmeur en profondeur. Le centre en retrait de ce dernier met la défense de l’Oise dans le vent, NDoye, seul au point de pénalty, reprend du plat du pied mais son essai passe tout près du poteau droit de Simon Pontdemé

18′: 2ème grosse occasion pour les Alsaciens. NDoye s’applique dans son centre pour Douniama bien placé au second poteau. Celui-ci pique trop sa tête qui file au-dessus du but de Pontdemé. Dommage car le but était grand ouvert

25′: 3ème superbe occasion pour les blancs. Belahmeur sert parfaitement Blayac. Le gardien adverse vient à sa rencontre et gagne son duel avec l’attaquant strasbourgeois en dégageant avec le pied droit la frappe du Strasbourgeois

27′: on se demande encore comment les Alsaciens ne mènent pas au score après ces trois énormes occasions

33′: Jérémy Grimm est averti pour ce tacle par derrière sur Wilfried Louisy-Daniel. Il sera suspendu le 16 octobre prochain pour la réception de Boulogne

34′: Chambly se rebiffe et la magnifique frappe de 25 mètres de Ludovic Saline oblige Oukidja à un arrêt de classe  en détournant de la main droite le tir sur sa barre. Ouf

mayoro-ndoye-chambly-rcsa-633x425

38′: carton jaune pour Hamidou Ba auteur d’un croc en jambe sur Douniama

45′: mi-temps sur ce score de 0-0, les occasions étaient là, encore faut-il les mettre au fond

52′: Pontdemé relâche le ballon mais Freddy Rocher arrive à dégager en corner

55′: tir croisé de Rodrigo que dévie Seka. Pris à contre pied, Oukidja est tout heureux de voir le ballon sortir tout près de son poteau droit

62′: corner tiré par Lienard, Saad saute plus haut que tout le monde. Doucouré touche le ballon et l’envoie malheureusement dans son propre but. Chambly – RCSA: 0-1

64′: Blayac est averti pour s’être accroché avec le gardien de Chambly

77′: Chambly ne s’avoue pas battu, Rodrigo reprend de la tête le centre de Youcef Touati, mais sa reprise passe au-dessus

80′: Felipe Saad, auteur d’un très bon match, est remplacé par Yoann Salmier

81′: Mayoro NDoye est lui aussi averti et sera suspendu pour le match de Coupe de France Racing Holtzwihr Wickerschwihr

84′: Youcef Touati remet sur Mayingila Nzuzi Mata et celui-ci file au but. L’ex Niortais adresse un tir croisé qui manque d’un rien le but d’Oukidja, alors qu’une partie du public s’était levée croyant à l’égalisation

90′: Chambly venait de laisser passer sa dernière chance

90’+1: Strasbourg plie la rencontre en marquant un second but. Seka part de sa propre surface et laisse plusieurs défenseurs sur place. Il sert idéalement Bahoken qui d’une balle piquée, bat Simon Pontdemé, venu à sa rencontre. Chambly – RCSA: 0-2

90’+3: l’arbitre M Husset siffle la fin de la partie. Ce succès permet au RACING de remonter sur le podium

Les commentaires d’après-match:

Jacky Duguépéroux:  » Je ne pense pas que cette victoire soit volée. On a su répondre présent. Je ne considère pas que l’on a fait notre meilleur match de la saison. Je pense plus à ces nuls à domicile où on n’a pas été récompensé  »

Bruno Luzi, coach de Chambly:  » A-t-on été dominé? Je ne crois pas. A-t-on été ridicule? Encore moins. On a simplement été maladroit, sauf sur la magnifique frappede Ludo Saline. Quand on a enfin trouvé le cadre, c’était le nôtre. Le premier but strasbourgeois est toute l’histoire de ce match. La réussite du futur champion probablement. Ou même sûrement  »

Dimitri Lienard:  » On est peut-être un peu plus mature que la saison passée. On ne va pas s’enflammer mais ce match, l’an dernier, on ne l’aurait peut-être pas gagné. Ce sont des matchs compliqués si on n’est pas prêt dans la tête. C’est bon de prendre ces points. On a désormais quinze jours pour récupérer avant d’accueillir Boulogne. On n’a pas à cogiter mais à apprécier cette dynamique de victoires, ces huit matchs sans défaite  »

Eric Marester:  » On se retrouve sur le podium et l’objectif est de ne plus en descendre. On est très satisfait de notre match, même si on a reculé après le but, parce qu’on avait un peu le cul entre deux chaises. Mais on a été solide. On arrive à ne pas prendre de but  »

Les hommes de la rencontre:

1.- Seka: 5 pts    2.- Oukidja et Saad: 4 pts   4.-Belahmeur: 3 pts   5.- Bahoken: 2 pts

Classement du meilleur joueur de la saison:

1.- Jérémy BLAYAC: 22 points

2.- Dimitri LIENARD: 18 points

3.- Mayoro NDOYE et Alexandre OUKIDJA: 17 points

5.- Jérémy GRIMM, Abdelhak BELAHMEUR, Abdallah N’DOUR: 14 points

8.- Ernest SEKA: 9 points

9.- Felipe SAAD: 8 points

10.- Jean-Philippe SABO: 5 points

11.- Eric MARESTER: 3 points

12.- Oumar POUYE et Stéphane BAHOKEN: 2 points

Les autres résultats de la soirée:

Châteauroux – Avranches: 1-4

Chambly – RC Strasbourg Alsace: 0-2

SR Colmar – ASM Belfort: 0-2

Les Herbiers – Amiens: 1-3

Marseille Consolat – Luçon: 1-2

Boulogne – CA Bastia: 4-0

Epinal – Dunkerque: 3-1

Sedan – Béziers: 1-0

Fréjus St Raphaël – Orléans: remis

Classement après la 9ème journée:

                     Clubs   Pts    J    G    N     P     Bp     Bc  Diff
1.- ASM Belfort    19    9
   5
   4     0     12      2 + 10
2.- Vendée Luçon Foot    17
   9
   5
   2     2     14    11 +   3
3.- RC Strasbourg Alsace
   16    9
   4    4
    1
    10      8
+   2
4.- Union Sportive Avranches    14    9    3    5     1     13      9 +   4
5.- Marseille Consolat
   14    9
   4
   2
    3
    11
    11 +   0
6.- Orléans Loiret Foot    13    8    3    4     1       7      3 +   4
7.- Amiens Sporting Club
   13    9
   3
   4
    2
     13     10 +   3
8.- US Boulogne Côte d’Opale    12    9    3    3     3     14    11 +   3
9.- Vendée Les Herbiers
   12    9
   2    6
    1
    11      9 +   2
10.- CS Sedan Ardennes    12    9    3    3     3       5      5 +   0
11.- USL Dunkerque
   11    9
   3
   2
    4
    10    13 –    3
12.- FC Chambly Thelle      9    9    1    6     2       5      7 –    2
13.- SA Epinal
     9    9
   2    3     4
    11
   14 –    3
14.- Etoile Fréjus St Raphaël      9    8    2    3     3       6      9 –    3
15.- AS Béziers
     9
   9
   2
   3
    4
      8
   12
–    4
16.- SR Colmar
     7    9
   1
   4
    4
      5
   10 –    5
17.- La Berrichonne Châteauroux
     7
   9
   2
   1
    6
    11
   15 –    4
18.- CA Bastia      6    9
   1    3     5
      3    10
–    7