Le RACING lancé sur la voie royale après sa 5ème victoire d’affilée à Châteauroux, 1-0.

Mayoro NDoye prend le dessus sur Damien Plessis

                                             Mayoro NDoye prend le dessus sur Damien Plessis

Plus le championnat avance et plus les positions au classement vont se clarifier. Le RACING se sait de plus en plus attendu et chaque bévue sera exploitée par les adversaires. En arrivant dans le Berry, les joueurs alsaciens découvraient dans les journaux locaux que  » les Berrichons n’ont à priori  aucune chance de résister à l’ogre alsacien « . 

Comment la Berrichonne de Châteauroux allait-elle réagir après son élimination peu glorieuse en Coupe de France, contre une équipe de CFA II de Bourges, le week-end dernier. Cette équipe de l’Indre, fragilisée par la prise d’un tout petit point en quatre rencontres de championnat sur son terrain synthétique avec un bilan famélique d’un nul et de trois défaites, n’était pas dans les meilleures dispositions. A l’équipe alsacienne forte de quatre succès consécutifs de profiter de la situation délicate de la Berri.

 » Strasbourg, c’est le Bulldozer du championnat, confirme Cédric Daury, le coach castelroussin, tant au niveau des moyens (5,7 millions d’€, budget le plus élevé du National cette saison, pour le RC Strasbourg Alsace. Quant à la Berrichonne, elle possède avec 4 millions d’€ du deuxième plus gros budget du championnat), que de l’effectif. Une équipe très solide avec des défenseurs qui ont évolué plus souvent en L1 ou L2, des milieux de terrain créateurs, une attaque complémentaire composée de garçons comme Douniama ou Blayac, meilleur buteur de National l’an passé alors qu’il n’a joué qu’une demi-saison….Une victoire berrichonne aurait quelque chose d’irrationnel. « Mais le football n’a rien de rationnel, rétorque le coach. Un coach qui entrevoit  » une rencontre difficile, un combat, un vrai défi  » mais qui croit aussi à une issue favorable. Jouer un match face à un tel adversaire surmotive forcément les troupes. Si ce n’était pas le cas, c’est à désespérer.

Les principales actions de la rencontre:

1′: au coup d’envoi, Cédric Daury, le coach de Châteauroux décide d’aligner une équipe un peu new-look en 4-2-3-1 et en décidant de se passer dans un premier temps des services du capitaine Guillaume Dequaire, relégué sur le banc de touche. Du côté strasbourgeois, Jacky Duguépéroux aligne une équipe sans surprise, Abdelhak Belahmeur, blessé, étant finalement resté à Strasbourg

7′: belle offensive des Berrichons avec Plessis qui donne à Tait. Ce dernier entre dans la surface et donne en retrait à Tounkara qui frappe au but. La frappe un peu écrasée n’inquiète guère Oukidja

9′: réplique strasbourgeoise par Douniama qui manque l’ouverture du score. Lienard lance Douniama qui rattrape M’Boné. Le capitaine en voulant donner à son gardien Roche se fait chiper le ballon, Douniama tente le lob mais sa balle file de très peu à côté

13′: action très dangereuse des Castelroussins par Oumare Tounkara qui délivre un centre parfait pour Ulrich Nnomo qui a un temps d’hésitation permettant au vif Oukidja de se lancer dans ses pieds et d’écarter le danger. Le public gronde déjà dans les tribunes

23′: encore une grosse opportunité pour Châteauroux d’ouvrir la marque à la suite d’un contre à la vitesse grand V. Flavien Tait alerte Tounkara qui s’engage bien dans la surface mais son essai s’envole dans le ciel menaçant de l’Indre. Encore une bordée de sifflets pour l’attaquant

27′: les Strasbourgeois sentent le danger et répliquent par NDoye qui chipe le ballon dans les pieds de Damien Plessis et sert aussitôt Blayac. Sa reprise de la tête file au-dessus

28′: excellente tentative de NDoye de 25 bons mètres qui oblige Rodolphe Roche à se détendre pour détourner en corner

45′: le dernier quart d’heure est plutôt tranquille. Les deux équipes rentrent aux vestiaires sur le score nul et vierge. Châteauroux peut se mordre les doigts avec les trois occasions nettes non converties. Quant à Jacky Duguépéroux qui est sorti à plusieurs reprises de sa guitoune fou furieux, certains risquent une bonne soufflante durant la pause

49′: la réaction strasbourgeoise est immédiate au retour des vestiaires. Grimm, peu en vue jusqu’à présent, centre sur Blayac, au second poteau. Son coup de tête rageur qu’il voyait au fond est sauvé miraculeusement sur sa ligne par Richard Samnick et Rodolphe Roche. Les Berrichons ont eu très chaud sur ce coup-là

Ladislas Douniama entouré par ses deux gardes du corps, le capitaine Yannick M'Bone et Damien Plessis

Ladislas Douniama entouré par ses deux gardes du corps, le capitaine Yannick M’Bone et Damien Plessis

52′: long ballon de NDoye dans le dos de la défense castelroussinne . Roche sort imprudemment à la rencontre de Blayac qui a déposé les défenseurs adverses. D’un lob parfait, le gardien Roche ne peut que constater les dégâts. Châteauroux – RCSA: 0-1

55′: les Berrichons semblent assommer par ce coup du sort et éprouvent des difficultés à se remettre dans le match. Le 5ème de Blayac permet aux Alsaciens de gérer leur avance

65′: premier carton jaune pour Ulrich Nnomo

72′: Massiré Kanté rentre à la place de Ladislas Douniama

76′: l’ex-Colmarien Judicaël Crillon, qui revenait de blessure, cède sa place à Johann Obiang

77′: les Berrichons se montrent menaçants à l’entrée du dernier quart d’heure. Flavien Tait récupère un ballon à 25 mètres et tente sa chance. Son tir passe de peu à côté

81′: le speaker annonce 8 182 spectateurs mais le chiffre a été visiblement gonflé car 5 000 billets avaient été distribués par le Conseil Général de l’Indre

86′: carton jaune pour Dimitri Liénard

88′: sortie de Plessis remplacé par Bilel Agueni

90′: Felipe Saad pour gain de temps sur une touche est averti, carton stupide

90+3′: l’arbitre M Kherradji siffle la fin de la rencontre sur cette victoire strasbourgeoise. La Berrichonne encaisse sa 4ème défaite en 5 rencontres à domicile. Strasbourg monte sur la 2ème marche du podium avec 22 points, soit à 1 point du leader, Belfort. Quant à Châteauroux, ils sont dans la zone rouge, 16ème, avec 10 points, à deux points de la lanterne rouge…….les SR Colmar !!!!!!!

Les commentaires d’après-match:

Jacky Duguépéroux:  » On a été en grande difficulté, on leur a donné des ballons de contre et ils ont eu des opportunités. Le match n’était pas emballant ? Ma priorité c’est de gagner, de ne pas prendre de but et de marquer notre territoire  »

Jérémy Blayac:  » On prend des points, on engrange de la confiance. C’est positif. Depuis quelques mois, on est costaud, mais moins bon dans le jeu. Je pense qu’on peut s’améliorer dans la maîtrise technique, pour réussir à mieux garder la balle. Devant on manque encore de repères avec Oumar et Ladislas et on a une belle marge de progression »

Les hommes de la rencontre:

1.- Blayac: 5 pts   2.- Oukidja: 4 pts   3.- NDoye et N’Dour: 3 pts   4.- Seka et Saad: 2 pts   5.- Liénard: 1 pt

Classement du joueur de l’année:

1.- Jérémy BLAYAC: 27 points

2.- Alex Oukidja: 21 points

3.- Mayoro NDoye et Abdallah N’ Dour: 20 points

5.- Dimitri Liénard: 19 points

6.- Abdelhak Belahmeur: 16 points

7.- Jérémy Grimm et Felipe Saad: 14 points

9.- Ernest Seka: 12 points

10.- Eric Marester: 7 points

11.- Jean-Philippe Sabo et Ladislas  Douniama: 5 points

13.- Oumar Pouye et Stéphane Bahoken: 2 points

Les autres résultats de la soirée:

Marseille Consolat – CA Bastia: 1-2

Châteauroux – RC Strasbourg Alsace: 0-1

Chambly – Dunkerque: 1-0

Sedan – Amiens: 1-1

Fréjus St Raphaël – Les Herbiers: 1-1

SR Colmar – Orléans: 1-1

Epinal – Béziers: 1-1

Boulogne – ASM Belfort: 0-0

Luçon – Avranches: 2-2

Le classement après la 11ème journée:

 

                     Clubs   Pts    J    G    N     P     Bp     Bc  Diff
1.- ASM Belfort    23
   11
   6
   5     0     13      2 + 11
2.- RC Strasbourg Alsace
   22
   11
   6
   4
    1
    13      8
+   5
3.- Orléans Loiret Foot
   20    11
   5
   5
    1
    15      7
+   8
4.- Vendée Luçon Foot    19    11    5    4     2     16     13 +   3
5.- Union Sportive Avranches
   16    11
   3
   7
    1
    17
    13 +   4
6.- Amiens Sporting Club    15    11    3    6     2     14     11 +   3
7.- Marseille Consolat
   15    11
   4
   3
    4
    14     15 –    1
8.- Vendée Les Herbiers    14    11    2    8     1     14     12 +   2
9.- CS Sedan Ardennes
   14    11
   3    5
    3
      8       8
+   0
10.- USL Dunkerque    14    11    4    2     5     12    15 –    3
11.- US Boulogne Côte d’Opale
   13    11
   3
   4
    4
    14    13 +   1
12.- AS Béziers    13    11    3    4     4     11    13 –    2
13.- FC Chambly Thelle
   12
   11
   2
   6
    3
      6
   8 –    2
14.- Etoile Fréjus St Raphaël    10    11    2    4     5       8    16 –    8
15.- SA Epinal
   10
   11
   2
   4
    5
    14
   18
–    4
16.- La Berrichonne Châteauroux
   10
   11
   3
   1
    7
    13
   16 –    3
17.- CA Bastia
     9
   11
   2
   3
    6
      5
   13 –    8
18.- SR Colmar      8    11
   1    5     5
      7    13
–    6

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.