Le RACING éliminé avec les honneurs, 1-2 a.p., au 7ème tour de la Coupe de France par Sochaux

sochaux-se-qualifie-au-prix-fort-1448139824

Le Football Club Sochaux Montbéliard s’est qualifié difficilement pour le 8ème Tour de la Coupe de France en venant à bout du RC Strasbourg Alsace, 2-1 a.p.

Devant 5 190 spectateurs et sous une pluie continue, la Marseillaise a retenti et une minute de silence a été observée avant la rencontre en mémoire des récents attentats parisiens. Tous les joueurs portaient également un brassard noir. Sur une pelouse glissante mais jouable, les deux équipes ont pratiqué un football de qualité vu les circonstances.

Les Sochaliens ouvrent le score peu avant la fin du premier quart d’heure par Florian Martin qui de la tête sur un centre de Robinet, battait Blondel (1-0, 14e). Les Strasbourgeois qui avaient bien résisté aux assauts doubistes jusque là, étaient un peu menés contre le cours du jeu. Leur bonne volonté sera vite récompensée par une égalisation méritée. Pouye après un bon débordement servait Bahoken qui remisait sur Lienard. Celui-ci entrait dans la surface mais était bousculé par Florian Tardieu. L’arbitre, M Batta, bien placé, indiquait de suite le point de pénalty. Oumar Pouye, sans trembler et d’une magnifique frappe, battait Camara. (1-1, 22e). Les Bleus allaient s’évertuer de pratiquer un bon football avec des passes répétées mais gare à ces passes en retrait vers Blondel sur ce terrain glissant, parfois très dangereuses. A la 41ème minute, expulsion du Sochalien Tardieu pour un second carton jaune. Les Bleus évolueront en supériorité numérique pour la suite de la rencontre. La mi-temps est sifflée sur le score d’1-1.

Karl Toko-Ekambi, le bourreau strasbourgeois

Karl Toko-Ekambi, le bourreau strasbourgeois

Belahmeur ne revient pas sur la pelouse après la pause et Jérémy Blayac prendra sa place. Les Bleus s’efforcent de pratiquer du beau jeu jusqu’à cette fichue 57ème minute. On avait vu plusieurs passes en retrait vers Blondel très limite et c’était un peu jouer avec le feu que de continuer dans ce sens. Eric Marester donne en retrait sur Blondel mais sa passe est freinée voire trop molle et Blondel est obligé de sortir de sa surface pour contrer Cissé. Conséquences terribles pour le gardien strasbourgeois: il voit rouge et doit rentrer au vestiaire avant ses copains, les deux équipes termineront à dix, Bahoken doit aussi quitter les siens pour permettre à Oukidja de prendre place au but.

Les Doubistes vont reprendre le dessus et à cinq minutes de la séance loterie des tirs au but, Karl Toko-Ekambi, peu en vue jusque là, profite d’une perte de balle de Dimitri Lienard, pour s’offrir un sprint de 70 mètres conclu par un tir puissant qui ne laisse aucune chance à Oukidja. Cruel ce dénouement mais les Alsaciens pourront maintenant jeter toutes leurs forces dans le championnat de National avec l’objectif de monter en Ligue 2, en fin de saison.

115-e-le-sochalien-ekambi-(a-droite)-trompe-oukidja-sous-les-regards-de-grimm-et-seka-photo-dna-sebastien-bozon-1448061705

Championnat de National

Ce week-end, seules quatre rencontres de National se sont déroulées:

Marseille Consolat contre ASM Belfort: 3-0

Chambly contre Béziers: 2-0

Epinal contre Sedan: 0-2

Fréjus St Raphaël contre Amiens: 0-1

Classement après 13 journées:

                     Clubs  Pts    J   G   N   P   Bp   Bc  Diff
1.- ASM Belfort   24   13    6    6    1
   14     6
+ 8
2.- RC Strasbourg Alsace   23   12    6    5    1    13     8 + 5
3.- Vendée Luçon Football   22   12    6    4    2    18    13 + 5
4.- Amiens Sporting Club   21   13    5    6    2    17    12 + 5
5.- US Orléans Loiret Foot
  20
  12    5
   5
   2    15    10 + 5
6.- Marseille Consolat   19   13    5    4    4    17    15 + 2
7.- FC Chambly Thelle
  18   13    4
   6
   3
   11      8
+ 3
8.- CS Sedan Ardennes   18   13    4    6    3    10      8 + 2
9.- Vendée Les Herbiers
  17   12    3
   8
   1
   16    13 + 3
10.- USL Dunkerque   17   12    5    2    5    15    16 –  1
11.- Union Sportive Avranches
  16   12    3    7
   2
   18
   15
+ 3
12.-  Boulogne Côte d’Opale   13   12    3    4    5    15    16 –  1
13.- AS Béziers Foot   13   13    3    4    6
   11    17 –  6
14.- SR Colmar   11   12    2    5    5     9    13 –  4
15.- Etoile Fréjus St Raphaël   11   13    2    5    6
    8    17 –  9
16.- Berrichonne Châteauroux   11   12    3    2    7    14    17 –  3
17.- SAS Epinal   10   13    2    4    7
   15    22 –  7
18.- CA Bastia     9   12    2    3    7      5    15 – 10

Cette journée tronquée a été avant tout marquée par la 1ère défaite des Belfortains à Marseille. Il aura donc fallu attendre la 13ème journée pour assister à la première défaite de l’ASM Belfort, un grand bravo à eux qui sont montés cette saison en National.

Marseille Consolat, handicapée par l’absence de trois joueurs pour cause de suspension (Dia, Gigliotti et Hamzaoui), tenait à faire bonne figure contre le leader. Empocher une deuxième victoire sur sa pelouse fétiche était un de leurs souhaits. Les Belfortains ont subi et encaissé logiquement leur premier revers de la saison. Ils ont eu énormément de mal tout au long de la partie et face à des Marseillais plus volontaires et dynamiques, ils ont encaissé une sévère défaite, 3-0.

Les Francs Comtois ont failli encaisser un but dès la 4ème minute, lorsque à la suite d’un une-deux, près de la surface, Borgnier se retrouvait seul au point de pénalty. Le Marseillais envoyait le ballon dans les nuages au grand dam des 200 spectateurs présents (oui, oui, 200…..). Disputée sur un faux rythme, la partie avait énormément de mal à enchanter le très maigre public.

Un coup franc lointain du Belfortain Hacquard (27e) allait obliger le gardien Sauvage à se signaler pour la première fois. Et la mi-temps intervient sur le score nul et vierge de 0-0. Entré en jeu à la 45e, Diawara n’allait pas tarder à se signaler. Sur un ballon perdu, il perçait la défense et prenait sa chance à 25 mètres du but de Véron. Le ballon venait se loger dans le petit filet (1-0, 48e). Les Marseillais étaient récompensés une seconde fois peu après l’heure de jeu, lorsque un centre rentrant de  S. Lassani transperçait la défense et surprenait Véron (2-0,62e). Les Méridionaux tenaient tête à une équipe de Belfort à la peine. Belfort va même encaisser un troisième but sur une mésentente Josse – Véron, Lopez venait enfoncer le clou (3-0,87e).

Malgré les trois buts encaissés par Stéphane Véron, soit autant que lors des douze premières journées, les coéquipiers de Guillaume Arisi, possèdent toujours la meilleure défense de National avec deux unités d’avance sur Strasbourg, Sedan et Chambly.

En bref……

Yacine Abdessadki, 34 ans, ex milieu de terrain du RACING Strasbourg, enfin autorisé à jouer sous ses nouvelles couleurs des SR Colmar.

L’attaquant Tchadien Marius M’Baiam de l’ASM Belfort a écopé de 8 (huit) matchs de suspension suite à son mauvais geste à la fin de la rencontre à Boulogne. Son retour sur les pelouses ne pourra intervenir avant le 29 janvier 2016.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.