Un ambitieux Racing met à la raison Belfort et s’empare du titre de champion d’automne

 

12471685_940163199402173_6995748885240174289_o

Après une fin d’année très décevante avec les trois défaites à l’extérieur, le RACING n’avait plus le choix: pour ravir le titre honorifique de champion d’automne à l’adversaire du jour, l’ASM Belfort, les Alsaciens se devaient de l’emporter. Toute la semaine, les Strasbourgeois ont travaillé durement. Ceux qui ont vu jouer ces Belfortains, vous diront qu’ils sont tout sauf un leader de pacotille. Ils méritent leur étonnante place de leader et la Meinau, qui sera bien remplie, serait bien inspirée de jouer à fond son rôle de douzième homme.

Maurice Goldman, l’inénarrable coach franc-comtois, avouera que lui, comme ses joueurs ou le staff, attendent ce rendez-vous avec une impatience particulière. » Jouer à la Meinau devant 20 000 personnes, cela n’arrive pas tous les jours. Et en plus, on y va en leader avec une place à défendre.C’est la magie du foot » rajoute-t-il avec envie.

Les Alsaciens ont profité de la trêve pour renforcer le compartiment offensif avec l’arrivée de Denis Bouanga (ex Lorient) et même si Belfort sera amputé de trois pièces maîtresses, Ahamadi, Khadda et M’Baiam sont suspendus, une très grande prudence s’impose. La grande force de l’ASM Belfort réside dans son abnégation collective, son état d’esprit et son sens du sacrifice. Les Strasbourgeois sont prévenus, s’ils veulent démarrer l’année en fanfare, ils devront être à 200%.

Les principales actions de la partie:

Côté RACING, le nouvel arrivant lorientais, Denis Bouanga, fera ses grands débuts, ce soir tandis que le jeune, 18 ans à peine, Ishan Sacko débutera sur le banc. Jérémy Grimm, insuffisamment remis, est forfait pour cette rencontre.

Côté Belfort, Clément Couturier est aligné d’entrée malgré son nez fracturé de même que Steve Haguy, victime d’une entorse à la cheville

L’arbitre central, Willy Delajod sera assisté de Ludovic Zmyslony et d’Aurélien Drouet

12402192_940158682735958_1062848286248825082_o

1′: coup franc de Mevludin Cuskic qui oblige Oukidja  à boxer la balle au-dessus de la transversale

7′: premier carton jaune très sévère pour Mayoro NDoye

12′: Maxime Josse, le Belfortain, est lui aussi averti

13′: Stéphane Veron extirpe le ballon de Lienard suite à un coup franc

17′: première véritable occasion pour le RCSA d’ouvrir la marque: Denis Bouanga contrôle au second poteau et expédie une frappe à ras de terre que Daniel Cucu dégage

22′: 2ème occasion pour les Bleus sur ce centre de Lienard mais Blayac rate sa reprise

30′: première demi-heure très animée avec un jeu alerte de part et d’autre. Les partenaires du capitaine Guillaume Arisi sont particulièrement accrocheurs et l’on comprend mieux pourquoi cette équipe occupe la 1ère place du championnat de National

31′: 3ème occasion pour les Strasbourgeois. Bouanga, bien en jambes, part seul défier Veron. Mais ce dernier remporte le face à face alors que l’attaquant voulait faire passer la balle entre les jambes du gardien

35′: carton jaune à Massiré Kante

41′: la 4ème occasion sera la bonne. Coup franc de Pouye, à 20m de la ligne de touche, détourné par le crâne de Felipe Saad . La balle retombe sur le pied gauche de Blayac. Le ballon se loge pleine lucarne droite du but franc comtois, Veron restant scotché sur sa ligne. RCSA – ASM Belfort: 1-0

12402147_986626778049730_419878812114646911_o

 

12471849_940158506069309_4989059361033565809_o

45’+3′: l’arbitre renvoie les deux équipes aux vestiaires sur cet avantage mérité des Alsaciens

47′: les Bleus sont revenus avec les mêmes intentions qu’en première période et se montrent de suite très dangereux en se procurant une 5ème occasion avec cette tête de Kante sur le corner botté par Pouye. Mais cette fois-ci, Veron détourne en corner

52′: nouveau duel en un contre un avec Lienard face à Veron. L’excellent gardien remporte le face à face

56′: premier changement à Belfort, Marc Bedime sort et est remplacé par Jonathan Mambu

60′: sur cette reprise à bout portant de Pouye, on croit au but mais Guillaume Arisi se trouve sur la trajectoire du ballon

68′: sortie de Loic Baal remplacé par Anthony Hacquard

71′: Thomas Regnier loupe d’un cheveu l’égalisation de la tête car le ballon tutoie la lucarne d’Oukidja

72′: encore et toujours ce diable de Veron qui détourne en corner la frappe puissante à ras de terre de Massiré Kante

74′: Sébastien Roi, l’adjoint de Jacky Duguépéroux, est prié de regagner les tribunes pour avoir adressé des mots aigre-doux envers l’arbitre

76′: sortie de Dimitri Lienard, auteur d’une excellente partie, et remplacé par le jeune Ihsan Sacko

79′: but refusé à Jérémy Blayac pour une faute loin d’être évidente

12466052_986627718049636_5231896878608318562_o

 

88′: le RCSA se met à l’abri en doublant la marque. Côté droit, une accélération de Denis Bouanga qui balade les défenseurs de Belfort, à l’entrée de la surface, il arme une frappe puissante qui ne laisse aucune chance à l’excellent Veron. RCSA contre Belfort: 2-0

90’+3′: coup de sifflet final de l’arbitre et les Bleus remportent une belle victoire

12489195_986630158049392_1759539829002626754_o

 

Les commentaires d’après-match:

Maurice Goldman:  » On est tombé sur meilleur que nous. Il y a plus de puissance et plus de talent en face. On n’a pas été ridicule mais sur l’ensemble du match, il n’y a pas de photo. »

Denis Bouanga:  » Je n’ai jamais joué devant autant de supporters, à part, une fois à Lyon. Le Racing n’a rien à faire en National. Il mérite au moins la Ligue 2. »

Jacky Duguépéroux:  » On est satisfait d’avoir retrouvé de l’efficacité. Blayac a retrouvé le chemin des filets, les joueurs vont retrouver de la confiance. L’état d’esprit et le mental feront la différence. »

Felipe Saad:  » Ce n’est pas un soulagement, mais on devrait trouver plus de sourires au quotidien. Il y a les matchs mais il y a aussi l’entraînement au quotidien. On avait repris en étant préoccupés par nos défaites en décembre. Là, c’est une bonne victoire, même si ce n’est pas une finale, juste un match sur 34. Bouanga a fait un bon match et on a vu de la cohésion, le banc est venu fêter la victoire avec les supporters. Ce sont des détails qui sont importants pour la suite  »

Les hommes de la rencontre:

1.- Lienard: 5 pts    2.- Blayac et Bouanga: 4 pts    4.- Seka: 2 pts    5.- Pouye: 1 pt

Classement du joueur de l’année:

1.- Jérémy BLAYAC: 34 points

2.- Abdallah N’DOUR: 30 points

3.- Mayoro NDOYE: 28 points

4.- Alex OUKIDJA et Ernest SEKA: 27 points

6.- Dimitri LIENARD: 24 points

7.- Felipe SAAD: 22 points

8.- Jérémy GRIMM: 17 points

9.- Abdelhak BELAHMEUR: 16 points

10.- Massire KANTE: 14 points

11.- Eric MARESTER: 9 points

12.- Stéphane BAHOKEN: 7 points

13.- Oumar POUYE: 6 points

14.- Jean-Philippe SABO: 5 points

15.- Denis BOUANGA: 4 points

Les autres résultats de la soirée:

Marseille Consolat – Les Herbiers: 3-0

RC Strasbourg Alsace – ASM Belfort: 2-0

Boulogne – Fréjus St Raphaël: 2-0

Chambly – Epinal: 3-1

Avranches – Orléans: 3-2

CA Bastia – Dunkerque: 3-2

Châteauroux – Sedan: 2-2

Luçon – Béziers: 1-1

Amiens – SR Colmar: 1-3

 

Le classement après la 17ème journée et à l’issue des matchs aller:

 

                     Clubs  Pts    J   G   N   P   Bp   Bc  Diff
1.- RC Strasbourg Alsace
  29   17    8
   5
   4
   16    12
+   4
2.- ASM Belfort
  29   17    7    8
   2
   17
   10
+   7
3.- Vendée Luçon Foot
  27   17    7
   6
   4
   22
   18 +   4
4.- Marseille Consolat
  26   17    7
   5
   5
   26
   19 +   7
5.- Amiens Sporting Club
  24
  17    6
   6
   5
   22
   19
+   3
6.- US Avranches
  23   16    5
   8
   3
   25
   20
+   5
7.- FC Chambly Thelle
  23   17    5
   8
   4
   16
   12
+   4
8.- USL Dunkerque
  23
  16    7
   2
   7
   21
   23
–   2
9.- Boulogne Côte d’Opale
  23
  17    6
   5
   6
   24    23
+   1
10.- US OrléansLoiret Foot
  23
  17    5
   8
   4    24
   21
+   3
11.- SR Colmar
  21
  17    5
   6
   6
   19
   20
–   1
12.-  Vendée Les Herbiers
  21
  17    4
   9
   4
   22
   23
–   1
13.- CS Sedan Ardennes
  20
  17    4
   8
   5
   15
   15
+  0
14.- Berrichon.Châteauroux
  19   16    5
   4
   7
   24
   25
–   1
15.- CA Bastia
  19   16    5
   4
   7
   11
   18
–   7
16.- SAS Epinal
  17   17    4
   5
   8
   20
   27
–   7
17.- AS Béziers Foot
  17   17    4
   5
   8
   16
   24
–   8
18.- Etoile Fréjus St Raphaël
  14   17    2    8
   7
    11    22
– 11

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.