Le RACING coule à pic contre Fréjus St Raphaël, 1-0

Ceux qui ont l’habitude de suivre le RACING savent que cette saison, il éprouve les pires difficultés loin de son stade fétiche de la Meinau. Personne n’a oublié un mois de décembre cauchemardesque avec son lot de trois défaites d’affilée. En 2016, les deux premiers déplacements se soldèrent par deux nuls guère emballants. Deux petits points ramenés de leurs cinq derniers voyages, voilà un bilan peu flatteur pour un leader du National. Toute la semaine, les discours tournaient autour de il faudra faire preuve de plus d’agressivité, de détermination, si on veut creuser un peu l’écart au classement, il faudra chercher des victoires à l’extérieur, rappelons nous les points perdus l’an dernier chez les équipes mal classées, etc.. Jacky Duguépéroux misait donc sur un tout autre état d’esprit et les joueurs clés affirmaient que tous avaient retenu la leçon et que la période des cadeaux à l’adversaire était révolue.

Et l’adversaire du jour ? L’Etoile Fréjus St Raphaël, longtemps lanterne rouge du championnat, classée 17ème aujourd’hui. Sa particularité ? Elle n’a plus gagné depuis la 3ème journée et cette victoire, 3-2, face à Luçon. Tiens, tiens. Vous vous rendez compte, un désert de 18 rencontres sans victoire. Beaucoup de supporters strasbourgeois pensaient que c’était la période propice pour affronter un tel adversaire….en plein doute. Impensable que le leader du championnat puisse rencontrer d’insurmontables difficultés face à une telle cylindrée. MAIS, MAIS et sans vouloir retourner le couteau dans la plaie, rappelons-nous de ce que nos joueurs nous avaient gratifié lors de leur sortie bastiaise. Lors de cette 15ème journée, le RACING avait affronté des Bastiais en bien mauvaise posture. Non seulement, les Strasbourgeois allaient remettre les pieds à l’étrier à des Bastiais en totale perdition. Les Corses, après 14 journées de disette, empochaient les trois points en nous battant….1-0. Le RACING sera à l’origine d’une remontée spectaculaire des Bastiais au classement qui passeront de la 17ème place au 5ème rang aujourd’hui grâce à une série de 6 victoires et 2 nuls.

Cette saison, le RACING souffle le chaud et le froid. Nos joueurs auront-ils retenu la leçon ? Un leader doit savoir se faire respecter et cette fois -ci, on pardonnerait difficilement tout faux pas à nos joueurs.

11951261_593805007425530_528439897161076945_n

Les actions principales de la partie:

Le stade Louis Hon, à Saint-Raphaël, accueille ce match de la 22ème journée. Temps venteux, bonne pelouse et quelques supporters strasbourgeois se sont déplacés. Les suspendus de la semaine dernière, Mayoro NDoye et Dimitri Lienard, seront alignés d’entrée en remplacement d’Oumar Pouye, blessé aux adducteurs et resté en Alsace, et de Massire Kante qui démarre sur le banc. L’arbitre de la rencontre sera M Dechepy, celui-là même qui avait officié à Bastia pour le résultat que nous connaissons.

7′: le RACING n’est p as bien rentré dans le match et l’on assiste à quelques erreurs inhabituelles de nos défenseurs à l’image de cette balle en retrait de Seka vers Oukidja qui a failli coûter cher car pas assez apuyée

9′: Fréjus ouvre la marque. Ballon perdu par Blayac à près de 80 mètres du but d’Oukidja. Mickaël Orinel remonte le terrain à la vitesse grand V et alerte Bryan Constant qui d’une frappe croisée du gauche ne laisse aucune chance à Oukidja qui est resté 8h et 9 minutes sans encaisser de but. Fréjus Saint Raphaël – RCSA: 1-0

12′: Felipe Saad, blessé, sort et Yoann Salmier vient le suppléer

18′: on reprend les deux même,Orinel et Constant, mais Abdallah N’Dour s’interpose au dernier moment et évite le pire

22′: carton jaune pour Amir Adhadhi pour une faute sur Douniama

30′: carton jaune pour Jérémy Blayac  pour une faute sur Yasser Balde

33′: Bryan Constant, blessé, doit quitter ses camarades et est remplacé par Tarek Jaziri

39′: à l’entrée de la surface, Bouanga frappe du gauche. Son tir est dévié par le talon de Blayac. Ceci a failli prendre Deneuve à contre pied mais il réussit à capter la balle

42′: pied haut de Grimm sur Orinel ce qui lui vaut un carton jaune

43′: Jérémy Grain pour une grosse faute sur Grimm, voit jaune

45’+1′: très grosse occasion pour les Alsaciens. Echappée de Douniama qui transmet à Lienard. Le missile de ce dernier est détourné au dernier moment par Deneuve. Il aura tout de même fallu attendre le temps additionnel pour voir les Alsaciens se procurer la première grosse occasion

45’+2′: M Dechepy siffle la mi-temps. Les Bleus sont menés 1-0 et franchement on ne les a guère vu à leur avantage. Beaucoup d’erreurs individuelles et d’approximations. Quant aux bonnes intentions d’avant match, elles sont restées lettre morte. Si les Strasbourgeois veulent renverser la tendance et remporter cette rencontre, il faudra consentir bien des efforts….

46′: Jacky Duguépéroux tente un coup de poker en remplaçant de suite Lienard et Douniama par Bahoken et Kante

48′: carton jaune pour Bahoken pour une faute grossière sur Pizitho Digbeu

50′: belle volée de Blayac qui tutoie la transversale de Deneuve

70′: les Alsaciens sont un peu plus présents dans cette seconde mi-temps mais ce n’est tout de même pas la révolte attendue

74′: Stéphane Marignale rentre à la place de Yasser Balde

82′: Mayoro NDoye est averti pour jeu dangereux sur Delvigne

90′: Amar Benmelouka remplace Tarek Jaziri

90’+1: Massire Kante voit rouge pour un coup de genou dans la tête de Raphaël Delvigne. Très sévère tout de même à la vue des images

90’+3: coup de sifflet final de M Dechepy et victoire des Varois, 1-0.

Cette défaite conjuguée à la victoire de Marseille Consolat à Boulogne entraîne la perte de la place de leader aux Alsaciens. Une fois de plus alors que rien ne le prédestinait notre équipe n’a pas évolué à la hauteur de ses ambitions. Toutes les belles intentions d’avant match sont encore une fois restées lettres mortes. Le RACING surtout en première mi-temps a délivré une prestation indigne d’un leader. La grosse claque reçue avant Noël avec les trois défaites consécutives n’a semble-t-il toujours pas été digérée. Cette cinquième défaite du présent exercice, deux points récoltés sur les six dernières sorties, n’incitent guère à l’optimisme. Nos adversaires se rapprochent et les prochaines semaines seront décisives. En y regardant de plus près, on constate qu’en prenant en compte les six dernières rencontres à l’extérieur de nos adversaires directs, le constat est tout sauf en faveur du RACING:

Marseille Consolat: sur les 6 dernières sorties à l’extérieur, 3 victoires, 1 nul et 2 défaites soit 10 points récoltés

Luçon: toujours sur les 6 dernières sorties, 1 victoire, 2 nuls et 3 défaites soit 5 points pris

Belfort: sur les 6 dernières sorties à l’extérieur, 0 victoire, 1 nul et 5 défaites soit 1 point pris

RACING: sur les six derniers déplacements, 0 victoire, 2 nuls et 4 défaites soit 2 points récoltés

Et des équipes comme Châteauroux et Bastia, longtemps aux abonnés absents, pointent le bout de leurs crampons. La petite coupure de deux semaines doit être mise à profit par nos joueurs pour regagner la confiance qui leur fait défaut ces dernières semaines

Les commentaires d’après-match:

Charly Paquille, coach de Fréjus St Raphaël,  » Pour une fois, nous avons été récompensés de tous nos efforts. Nous savions comment opérait cette équipe de Strasbourg, très athlétique et physique, qui procède par de longs ballons, se projette vite vers l’avant et possède des latéraux très offensifs, et nous nous étions préparés en conséquence. C’est un vrai succès d’équipe, amplement mérité car tout le monde s’est donné à fond. Ce groupe possède un remarquable état d’esprit et l’a démontré. On a réussi à les faire déjouer et on leur a montré qu’on savait jouer au football. Maintenant, il faut continuer. On va s’en sortir. Je ne regarde absolument pas le classement. Un match après l’autre. On fera les comptes à la fin mais cette victoire sur le leader peut constituer le déclic que j’attendais  »

Jacky Duguépéroux  » Notre première mi-temps a été indigne d’un leader d’un National. On a fait trente minutes catastrophiques. On n’a pas été à la hauteur dans les duels, dans l’engagement. En seconde mi-temps, c’était mieux, il y a au moins eu de la révolte. Mais j’espère que cette claque est la dernière qu’on va prendre et que le groupe va se remettre en question »

Les hommes de la rencontre:

1.- N’Dour: 5 pts     2.- Bahoken: 4 pts     3.- Seka: 3 pts     4.- Bouanga: 2 pts     5.- Lienard: 1 pt

Classement du meilleur joueur de la saison:

1.- Abdallah N’DOUR: 39 points

2.- Ernest SEKA: 37 points

3.- Alexandre OUKIDJA: 35 points

4.- Jérémy BLAYAC: 34 points

5.- Jérémy GRIMM et Dimitri LIENARD: 29 points

7.- Mayoro NDOYE: 28 points

8.- Felipe SAAD: 27 points

9.- Denis BOUANGA: 19 points

10.- Abdelhak BELAHMEUR et StéphaneBAHOKEN: 16 points

12.- Massire KANTE: 15 points

13.- Eric MARESTER: 10 points

14.- Oumar POUYE: 6 points

15.- Ladislas DOUNIAMA et Jean-Philippe SABO: 5 points

17.- Yoann SALMIER: 1 point

Les résultats de cette soirée:

Les Herbiers – Dunkerque: 1-1

Châteauroux – Amiens: 1-1

Epinal – CA Bastia: 1-1

SR Colmar – Avranches: 2-1

Chambly – Luçon: 2-1

Boulogne – Marseille Consolat: 0-2

Béziers – Orléans: 0-1

Fréjus St Raphaël – RCSA: 1-0

Sedan – ASM Belfort: 1-0

Le classement à l’issue de la 22ème journée:

                     Clubs  Pts    J   G   N   P   Bp   Bc  Diff
1.- Marseille Consolat
  39
  22
 11
    6
   5
   38
   25
+ 13
2.- RC Strasbourg Alsace
  37
  22
 10
    7
   5
   21
   13
+   8
3.- Vendée Luçon Foot
  34
  22
   9
    7
   6
   32
   27
+   5
4.- Berrichon.Châteauroux
  33
  22
   9
    6
   7
   36
   32
+   4
5.- CA Bastia
  31
  22    8
    7
   7
   18
   20
–   2
6.- USL Dunkerque
  30
  22
   8
    6
   8
   26
   29
–   3
7.- ASM Belfort
  30
  21
   7
    9
   5
   18
   14
+   4
8.- US Orléans Loiret Foot
  29
  21
   6
  11
   4
   27
   23
+   4
9.- Amiens Sporting Club
  29
  21
   7
    8
   6
   25
   25
+   0
10.- Boulogne Côte d’Opale
  27
  21
   7
    6
   8
   31
   29
+   2
11.- FC Chambly Thelle
  27
  22
   6
    9
   7
   22
   20
+   2
12.- CS Sedan Ardennes
  27
  22
   6
    9
   7
   18
   18
+   0
13.- Vendée Les Herbiers
  26
  21
   5
  11
   5
   25
   27
–   2
14.- US Avranches
  26
  22
   5
  11
   6
   28
   27
+   1
15.- AS Béziers Foot   25
  22
   6
    7
   9
   19
   27
–   8
16.- SAS Epinal
  21
  22
   4
    9
   9
   26
   35
–   9
17.- Etoile Fréjus St Raphaël
  20
  22
   3
  11
   8
   14
   25
– 11
18.- SR Colmar
  19   21
   5
    6
 10
   24    32
–   8

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.