Le RACING passe de Verts pâles colmariens à la moulinette, 3-0

A la veille du derby alsacien, on a pu dénombrer bien des mines déconfites du côté strasbourgeois. Le RACING affichait un bilan catastrophique sur les six derniers déplacements avec deux nuls et quatre défaites. Il fallait absolument que les Strasbourgeois se fassent violence pour inverser la tendance. Les Colmariens restaient sur deux victoires consécutives dont la dernière à Bastia qui fort de dix rencontres sans défaite s’attendait à tout sauf à ce camouflet. Et avant la rencontre, la confiance était plutôt ….verte et son  président, Jean-Louis JAEGLI, se fendant « d’un vous allez voir que nous ne sommes pas des manchots ». Le match aller a été loin de le satisfaire au niveau du résultat et ce soir sa troupe allait tout entreprendre pour remettre les pendules à l’heure. Parfait, M le président, le match allait se jouer sur le terrain et on verra à la fin de la rencontre si les ambitions légitimes allaient être exaucées….ou s’il avait été un brin trop présomptueux. En tout cas ce qui était certain c’est qu’en arrivant au Stadium, on s’est rendu compte de suite que pour la rencontre dans les tribunes….il n’y avait pas photo. Les 1 300 supporters strasbourgeois submergeaient les Verts bien pâles et plutôt silencieux. A se demander si nous étions à la Meinau ou au Stadium. Joueurs et supporters des deux camps étaient impatients que  l’explication sur le terrain démarre au plus vite.

10441239_660416134097750_2907459430580706095_n

Les principales actions de la rencontre:

Jacky DUGUEPEROUX, pour briser la spirale des mauvais résultats à l’extérieur, a innové en faisant appel au jeune Ihsan SACKO. L’ancien Valenciennois, préféré à Ladislas DOUNIAMA et Abdelhak BELAHMEUR, sera aligné en soutien des attaquants.

Didier OLLE-NICOLLE, perché sur sa chaise de tennis car il purge son dernier match de suspension, fait confiance au onze vainqueur des Bastiais, le buteur Henry GBIZIE débute sur le banc

L'équipe du RCSA de g à d: Lienard, Blayac, Saad, NDoye, N'Dour, Bouanga,Sacko, Marester, Grimm, Oukidja, Seka

L’équipe du RCSA de g à d: Lienard, Blayac, Saad, NDoye, N’Dour, Bouanga,Sacko, Marester, Grimm, Oukidja, Seka

Le Stadium de Colmar accueille la foule des grands jours, 3 850 spectateurs avec une très forte colonie strasbourgeoise qui n’a pas ménagé ses encouragements en donnant de la voix tout au long du match. Cette rencontre sera dirigée par M Romain LISSORGUE

12805813_973918842693275_7061126733844030586_n

1′: de suite les Strasbourgeois sont en action, Abdallah N’Dour reprend de volée du gauche le coup franc de LIENARD, MENSAH est sur la trajectoire

15′: ce 1er quart d’heure voit des Colmariens très agressifs et sur certaines actions agresser de façon très virile voire à la limite de la correction. L’arbitre aurait pu sortir le rouge sur au moins deux actions. M OLLE-NICOLLE et son président ont motivé leur troupe mais les Strasbourgeois ne semblent pas prêts de se laisser marcher dessus. L’agression de Nicolas BUREL sur GRIMM est sanctionnée par un carton….jaune

17′: Denis BOUANGA ouvre la marque sur une action de classe. Les Bleus récupèrent un énième ballon au milieu du terrain. Mayoro NDOYE, très vigilant jusqu’ici, adresse une merveille de passe vers BOUANGA qui se joue de son garde du corps, Jude VARSOVIE. L’ailier se recentre et d’une frappe sèche et précise du gauche ne laisse aucune chance à MENSAH. Le buteur vient partager la joie avec ses supporters qui manifestent bruyamment leur satisfaction. SR Colmar – RC Strasbourg Alsace: 0-1

12814200_660416247431072_4681374183985715452_n

apres-un-quart-d-heure-a-peine-le-racing-a-definitivement-mis-sa-patte-sur-le-match-denis-bouanga-ouvre-la-marque-photo-dna-laurent-habersetzer-1457741349

23′: première attaque digne de ce nom pour les Verts. Nicolas BELVITO frappe dans un angle fermé mais son essai loin d’être cadré sort…..en touche, en face

36′: carton jaune pour Mohamed KARIM pour une grossière faute sur BOUANGA

45′: SACKO, une véritable trouvaille et auteur jusque là d’une grosse partie, donne un bon ballon à BLAYAC. La tête de celui-ci passe de peu au-dessus

45’+1: cette fois, c’est MARESTER qui centre et une nouvelle tête de BLAYAC tutoie le poteau

12829324_973916499360176_816173468261563459_o

Le RACING mène très logiquement à la mi-temps de ce derby. Il a rapidement confisqué le ballon, se créant plusieurs occasions d’aggraver le score. On a retrouvé l’équipe dominatrice de la saison dernière loin de ses bases. Les Colmariens ont plus que déçu, n’arrivant jamais à trouver le bon rythme  et ne se procurant aucune véritable occasion d’ouvrir la marque. En essayant de placer le match sur le domaine physique, ils se sont vite aperçus qu’à ce jeu, ils risquaient d’être perdants…. Mi-temps: le RACING mène 1-0 devant Colmar

52′: carton jaune à Jérémy GRIMM pour une faute peu évidente sur KARIM

57′: carton jaune pour BOUANGA pour une faute sur Pierre-Charles

64′: Le RACING se détache en marquant un second but. La frappe de BOUANGA est relâchée par le gardien MENSAH, une Arconada bis, la balle prend tout doucement le chemin du but mais LIENARD préfère jouer la sécurité en l’expédiant avec beaucoup de rage au-delà de la ligne. Son 1er but de la saison et sans aucun doute l’un des plus faciles à transformer. SR Colmar – RC Strasbourg Alsace: 0-2

12829335_973917446026748_1621088823590499000_o

 

12828426_973917479360078_463125268524373990_o

77′: sortie de PIERRE-CHARLES et BELVITO remplacés par DIAWARA et GHERARDI

79′: BELAHMEUR rentre à la place de LIENARD

83′: BLAYAC sort et BAHOKEN prend sa place

89′: doublé de BOUANGA. A l’origine, BELAHMEUR, relayé par BAHOKEN. Il voit sur sa droite, BOUANGA totalement démarqué. Il le sert et ce dernier n’a plus quà fusiller MENSAH. Celui-ci ne peut rien sur cette frappe imparable. SR Colmar – RC Strasbourg Alsace: 0-3

90’+1: GRIMM est remplacé par Yoann SALMIER

90’+3: carton jaune pour Mayoro NDOYE        

M Lissorgue siffle la fin de la rencontre sur cette large victoire des Bleus qui ont étrillé les Colmariens. Le RACING a rassuré ses supporters. Lui qui n’avait plus marqué à l’extérieur depuis …9h55 et son déplacement à Châteauroux, a tenu à se rappeler aux bons souvenirs de ses adversaires. Il reprend au passage la place de leader profitant du faux pas des Marseillais battus sur leur terrain par Amiens, 2-0. Invaincus depuis le 27 novembre, les joueurs marseillais ne s’attendaient certainement pas à une telle déconvenue.Quand à M le président de Colmar, il vous reste ainsi qu’à votre entraîneur, à vous pencher au plus vite sur le sort de votre équipe. Au vu de sa piètre sortie contre le RACING, de nombreuses questions restent en suspens et à ce rythme la descente aux enfers n’est pas qu’une chimère

12819323_973923979359428_6989076430307596058_o

Les commentaires d’après-match:

Jacky DUGUEPEROUX:  » Ca faisait très longtemps qu’on n’avait pas su prendre un match à bras le corps comme celà, dès la première minute. Il y a le score. Il y a les points. On marque trois buts, ce qui confirme qu’on est toujours capable de se créer des occasions. Mais là on a su faire preuve de réalisme. C’est un match très abouti, peut-être le plus complet. Je savais que mon équipe était capable de telles choses. Il fallait juste s’y mettre tous en même temps  »

Didier OLLE-NICOLLE:  » Ce soir, il n’y a rien à dire. La meilleure équipe dans tous les domaines a gagné. Sur la pelouse, on a vu une division d’écart. On avait l’impression qu’il y avait des hommes face à des jeunes. C’est une mauvaise copie de notre part. Ils ont su enchaîner par leu jeu puissant et dynamique. C’est la meilleure équipe que nous ayons eu à affronter  »

Dimitri LIENARD:  » Je n’avais jamais attendu aussi longtemps dans la saison pour ouvrir mon compteur depuis que je joue en sénior. Ca va me faire du bien à la tête. On va savourer ce week-end mais dès lundi, on va penser à Chambly  »

Les hommes de la rencontre:

1.- Bouanga et Grimm: 5 pts   2.- Lienard et Sacko: 4 pts   3.- Seka et Saad: 3 pts   4.- N’Dour et Blayac: 2 pts   5.- Marester et NDoye: 1 pt

Classement du joueur de la saison:

1.- Abdallah N’DOUR: 41 points

2.- Ernest SEKA: 40 points

3.- Jérémy GRIMM: 39 points

4.- Jérémy BLAYAC: 38 points

5.- Alexandre OUKIDJA: 36 points

6.- Dimitri LIENARD: 34 points

7.- Felipe SAAD: 30 points

8.- Mayoro NDOYE: 29 points

9.- Denis BOUANGA: 28 points

10.- Abdelhak BELAHMEUR et Stéphane BAHOKEN: 16 points

12.- Massire KANTE: 15 points

13.- Eric MARESTER: 11 points

14.- Jean-Philippe SABO: 8 points

15.- Oumar POUYE: 6 points

16.- Ladislas DOUNIAMA: 5 points

17.- Ihsan SACKO: 4 points

18.- Yoann SALMIER: 1 point

Les autres résultats de la soirée:

SR Colmar – RC Strasbourg Alsace: 0-3

Berrichonne Châteauroux – Luçon: 0-3

Marseille Consolat – Amiens: 0-2

Fréjus St Raphaël – Dunkerque: 0-2

SAS Epinal – ASM Belfort: 0-1

Sedan Ardennes – Orléans: 1-2

Chambly – CA Bastia: 2-2

Les Herbiers – Béziers: 3-1

Boulogne – Avranches: 2-0

Le classement après la 24ème journée de National:

                     Clubs  Pts    J   G   N   P   Bp   Bc  Diff
1.- RC Strasbourg Alsace
  43
  24
 12
    7
   5
   26
   14
+ 12
2.- Marseille Consolat
  42
  24
 12
    6
   6
   40
   27
+ 13
3.- Vendée Luçon Foot
  40
  24
 11
    7
   6
   38
   29
+   9
4.- US Orléans Loiret Foot
  38
  24
   9
  11
   4
   33
   25
+   8
5.- ASM Belfort
  34
  23    8
  10
   5
   19
   14
+   5
6.- Berrichon.Châteauroux
  33
  24
   9
    6
   9
   36
   37
–   1
7.- Amiens Sporting Club
  33
  24
   8
    9
   7
   27
   27
+   0
8.- USL Dunkerque
  33
  24
   9
    6
   9
   28
   31
–   3
9.- CA Bastia
  32
  24
   8
    8
   8
   20
   23
–   3
10.- Boulogne Côte d’Opale
  30
  23
   8
    6
   9
   35
   32
+   3
11.- CS Sedan Ardennes
  30
  24
   7
    9
   8
   21
   20
+   1
12.- Vendée Les Herbiers
  29
  23
   6
  11
   6
   29
   30
–   1
13.- FC Chambly Thelle
  29
  24
   6   11
   7
   25
   23
+   2
14.- US Avranches
  27
  24
   5
  12
   7
   29
   30
–   1
15.- AS Béziers Foot   26
  24
   6
    8
 10
   20
   30
– 10
16.- SR Colmar
  22
  23
   6
    6
 11
   25
   35
– 10
17.- SAS Epinal
  21
  24
   4
    9
 11
   27
   38
– 11
18.- Etoile Fréjus St Raphaël
  21
  24
   3
  12
   9
   14    27
– 13

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.