Il faudra patienter quelques jours de plus après la cruelle défaite du RCSA face à Amiens, 0-1

La 32ème journée, celle de la consécration tant attendue ou celle de tous les dangers. Victorieux du CA Bastia, beaucoup de supporters pensaient que venir à bout d’Amiens n’allait pas engendrer des problèmes insurmontables au RACING. Cependant en y regardant de plus près, on se devait de reconnaître qu’à l’extérieur, les Amiénois avaient joué de biens vilains tours à bien des équipes. Ils sont allés s’imposer à Luçon, Marseille Consolat, Avranches, etc. Le RACING aura certes des arguments à faire valoir. N’est-il pas invaincu à domicile depuis 18 mois ? Cette saison, il n’encaisse qu’un but tous les deux matchs. Alexandre OUKIDJA est le gardien de National a avoir réalisé le plus de clean sheets (rencontres sans prendre de but), il est resté invaincu 20 matchs sur 31.

« Strasbourg est une équipe qui a le niveau supérieur en National et qui n’a encaissé que 4 buts depuis la phase retour. Nous sommes les petits. La fin de saison est excitante. Dans ce match, c’est la tête qui va prendre le dessus. Il faudra se libérer totalement. Ce serait un grand exploit de notre part de l’emporter à la Meinau » avoue Christophe PELISSIER, l’entraîneur d’Amiens.

DSC_1099

Les actions principales de la partie:

Ce soir, un seul changement par rapport à l’équipe alignée contre Bastia, LIENARD suspendu , Jacky DUGUEPEROUX fera appel à Abdelhak BELAHMEUR, Jean-Philippe SABO prendra place sur le banc

Du côté amiénois, l’ancien gardien du RACING, Régis GURTNER, gardera la cage

La règle pour officialiser la montée est simple: il faut gagner ou faire match nul contre les Amiénois

4′: première grosse occasion pour les Bleus. Corner tiré par BOUANGA, la tête de BLAYAC est sauvée sur sa ligne par Julien IELSCH, Régis GURTNER semblait battu sur l’action

8′: deuxième véritable occasion: BOUANGA lance BLAYAC qui adresse un centre parfait dans la surface. Mais Abdelhak BELAHMEUR n’arrive pas à convertir l’offrande

10′: les Amiénois se rebiffent et c’est Laurent HELOISE qui par une frappe puissante oblige OUKIDJA à intervenir en deux temps

20′: Luçon est mené sur son terrain, 1-3, contre Orléans, rien n’a changé pour le RACING qui doit toujours au minimum faire match nul

25′: Jérémy GRIMM impose à nouveau sa loi au milieu de terrain en grattant un nombre incalculable de ballons à ses adversaires

34′: BELAHMEUR s’applique à centrer dans la surface mais Mathieu FONTAINE dégage en catastrophe

44′: Joachim EICKMAYER reçoit le ballon à l’entrée de la surface, BELAHMEUR essaie de le lui subtiliser mais l’Amiénois arrive à le garder et adresse un tir qui oblige OUKIDJA à se coucher avec autorité

45′: premier carton jaune à l’adresse d’EICKMAYER pour un tacle trop viril sur NDOYE

La mi-temps est sifflé sur ce score nul et vierge, 0-0

53′: un tournant dans cette rencontre. Amiens part en contre, Felipe SAAD retient Jonathan TINHAN par le bras et l’arbitre M ABED n’hésite pas à sortir le carton rouge. L’arrière strasbourgeois doit quitter ses équipiers plus tôt que prévu et la tournure du match risque d’évoluer

55′: Yoann SALMIER rentre à la place de BELAHMEUR

58′: 26 053 spectateurs à la Meinau ce soir, le précédent record, 26 022 spectateurs contre les SR Colmar est battuDSC_106862′: depuis la sortie de SAAD, les Alsaciens sont nettement plus prudents et s’appliquent à garder le ballon dans leurs rangs

64′: Georges GOPE-FENEPEJ, le poison amiénois, remplace EICKMAYER

67′: montée rageuse de SALMIER qui se termine par une frappe puissante mais son essai n’est pas cadré

68′: bel arrêt d’OUKIDJA sur ce tir excentré deGOPE-FENEPEJ

70′: deuxième exclusion d’un Strasbourgeois. Jacky DUGUEPEROUX regardera la fin du match des tribunes alors qu’il venait de sermonner un peu trop vertement l’arbitre qui avait omis de siffler alors que son gardien OUKIDJA se tordait de douleur au sol

84′: les décisions de l’arbitre passent de plus en plus mal et OUKIDJA doit repousser des deux poings la tentative de Oualid EL HAJJAM

86′: sortie de BOUANGA remplacé par Ihsan SACKO

88′: carton jaune à OUKIDJA pour gain de temps

3′ de temps additionnel, on va souffrir jusqu’à la dernière seconde

90’+3: dernière attaque amiénoise alors que le public strasbourgeois s’est levé comme un seul homme pour applaudir ses protégés. Long ballon dans la surface, OUKIDJA hésite à sortir. Aboubakar KAMARA devance le gardien et le ballon s’en va mourir tout doucement dans le but alsacen. RCSA – Amiens: 0-1

Quelle désillusion pour le public strasbourgeois, ce n’est pas encore ce soir que le RACING validera sa montée à l’échelon supérieur

alexandre-oukidja-est-battu-dans-les-arrets-de-jeu-cruelle-desillusion-pour-le-racing-et-pour-ses-supporters-photo-dna-laurent-rea-1463177750

 

jeremy-grimm-peut-se-tenir-la-tete-amiens-vient-de-marquer-au-bout-du-temps-additionnel-photos-dna-laurent-rea-1463174925

Les commentaires d’après-match:

Jacky DUGUEPEROUX:  » Il va falloir remonter le moral des troupes. On est mieux dans le jeu mais on n’arrive pas à s’imposer. On a échoué à un point la saison dernière. Ce ne sera pas le cas cette fois. On est KO debout au terme de la rencontre. Les joueurs se demandent si c’est vrai, ce qu’il leur est arrivé  »

Yoann SALMIER:  » C’est le pire scénario qui pouvait nous arriver, franchement, on ne pouvait pas imaginer pire. A la fin du match, on s’est demandé si c’était un cauchemar, on était abattu, très abattu. On perd sur un but dû à une erreur de communication, à trois secondes de la fin. On est abattu ce soir, mais on va remettre les bouchées doubles à l’entraînement et si on doit chercher la montée à l’extérieur, on le fera »

Les hommes de la rencontre:

1.- Grimm: 5 pts     2.- N’Dour: 4pts     3.- Blayac: 3 pts     4.- Bouanga: 2 pts     5.- NDoye: 1 pt

Classement du joueur de la saison:

1.- Jérémy GRIMM: 72 points

2.- Abdallah N’DOUR: 60 points

3.- Ernest SEKA: 54 points

4.- Dimitri LIENARD, Alexandre OUKIDJA et Felipe SAAD: 44 points

7.- Jérémy BLAYAC: 41 points

8.- Mayoro NDOYE: 36 points

9.- Denis BOUANGA: 34 points

10- Stéphane BAHOKEN: 31 points

11.- Massire KANTE: 17 points

12.- Abdallah BELAHMEUR: 16 points

13.- Eric MARESTER: 15 points

14.- Jean-Philippe SABO: 9 points

15.- Oumar POUYE: 6 points

16.- Ladislas DOUNIAMA: 5 points

17.- Ihsan SACKO: 4 points

18.- Yoann SALMIER: 2 points

Les résultats de la soirée:

Châteauroux – Les Herbiers: 3-0

Chambly – Fréjus St Raphaël: 3-2

Avranches – Dunkerque: 2-0

CA Bastia – Belfort: 2-0

SR Colmar – Epinal: 1-0

Luçon – Orléans: 1-5

Marseille Consolat – Béziers: 1-5

RCSA – Amiens: 0-1

Boulogne – Sedan: 0-0

Le classement du National à l’issue de la 32ème journée:

                     Clubs  Pts    J   G   N   P   Bp   Bc  Diff
1.- RC Strasbourg Alsace
  56
  32
 15
  11
   6
   33
   17
+ 16
2.- US Orléans Loiret Foot
  52
  32
 13
  13
   6
   47
   35
+ 12
3.- Amiens Sporting Club
  51
  32
 13
  12
   7
   42
   34
+   8
4.- Marseille Consolat
  51
  32
 14
    9
   9
   46
   39
+   7
5.- Berrichon.Châteauroux
  46
  32
 12
  10
 10
   46
   44
+   2
6.- USL Dunkerque
  45
  32
 12
    9
 11
   39
   39
+   0
7.- FC Chambly Thelle   44   32
 11
  11
 10
   44
   35
+   9
8.- US Avranches
  44
  32
 10
  14
   8
   42
   34
+   8
9.- CS Sedan Ardennes
  43
  32
 10
  13
   9
   30
   27
+   3
10.- Vendée Luçon Foot
  43
  32
 11
  10
 11
   42
   46
–   4
11.- Boulogne Côte d’Opale
  42
  32
 11
    9
 12
   44
   42
+   2
12.- CA Bastia
  42
  32
 10
  12
 10
   28
   31
–   3
13.- ASM Belfort
  40
  32
   9   13  10    26
   31
–   5
14.- AS Béziers Foot
  40
  32
 10
  10
 12
   34
   38
–   4
15.- Vendée Les Herbiers
  35
  32
   7
  14
 11
   38
   48
– 10
16.- SR Colmar
  33
  32
   9
    8
 15
   36
   44
–   8
17.- Etoile Fréjus St Raphaël
  27
  32
   4
  15
 13
   20
   37
– 17
18.- SAS Epinal
  26
  32
   5
  11
 16    34
   50
– 16

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.